Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Effleurement: Contre toute attente, T1

  • Titre : Effleurement: Contre toute attente, T1
  • Auteure : Mia Brown
  • Editeur : Evidence Éditions
  • Date de sortie : 13 Juillet 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3KVucs1

Résumé :

Jeune, ambitieuse et solitaire, Emilia commence son année de terminale comme une autre, jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’Adrian Keller, nouveau professeur de philosophie de trente-quatre ans. Emilia va débarquer comme une tempête dans la vie si bien rangée du jeune professeur.

Adrian Keller est admiratif et lentement captivé par les capacités de réflexion de la belle lycéenne, par son ambition et son envie de réussir son avenir, alors qu’elle prépare un concours très sélectif pour rentrer dans une grande école française.

Malgré les interdits, ils se rapprochent subtilement, mais indéniablement, avant de basculer dans une relation intense et fusionnelle.

Mon avis :

Emilia est une jeune étudiante qui se donne à fond pour réussir, son objectif qui est d’intégrer une grande école et enfin partir de chez elle, l’entente avec sa mère n’est pas au top car cette dernière lui reproche trop de choses, mais elle devra quitter sa soeur et ça ça lui brise le coeur.

Adrian est un professeur renommé mais qui a aussi un sacré caractère, il est beau et est très charismatique, c’est un prof de philosophie.

Le premier contact entre Emilia et Adrian est percutant, oui ce dernier est rentré dans Emilia et sa sœur en voiture, avec le caractère de la miss elle ne va pas hésiter à lui reprocher même quand elle va comprendre que ce dernier est son nouveau professeur de philo.

Comment Adrian va réagir face au caractère bien trempé de la miss?

Emilia va t’elle réussir à mettre de l’eau dans son vin?

Un livre sur une histoire interdite mais aussi sur deux protagonistes aux forts caractères, qui ne vont rien lâcher.

L’auteure a une plume qui est fluide et qui se lit facilement, elle a presque réussi à me réconcilier avec la philo, même si j’ai trouvé que cette dernière est un peu beaucoup présente dans ce livre, dans ce tome elle pose les bases et nous présente les personnages, nous montre l’attirance mais surtout comment Adrian y résiste et je suis pas sûre que ce soit de la meilleure des façons.

Emilia est une jeune femme qui subit sa vie, qui se retranche dans les études ou à s’occuper de sa petite soeur mais qui fait tout pour éviter sa mère, elle a un sacré caractère et s’emporte vite ce qui parfois peut lui jouer des tours, elle est assez réservée et n’aime pas se faire remarquer, mais quand il s’agit de son prof il en est tout autre, elle sort les griffes et montre les crocs.

Adrian est beau et charismatique mais il peut vite être froid et tranchant mais quand il veut il peut être juste.

J’ai bien aimé l’histoire interdite où Adrian va résister autant qu’il peut surtout devant les attaques et les provocations de la miss, mais j’ai trouvé certains passages sur la philo un peu long, ce livre pose bien les bases de leur histoire, nous en apprend plus sur nos héros même si il reste une zone d’ombre surtout pour Adrian.

J’ai hâte de savoir la suite en espérant avoir plus de rebondissements, surtout au vu de la fin du tome 1.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Sauve-moi: La communauté de l’Est, T3

  • Titre : Sauve-moi: La communauté de l’Est, T3
  • Auteure : Sarah West
  • Editeur: Evidence Editions
  • Date de sortie : 5 Aout 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3CXEPJ2

Résumé :

Dernier tome de la trilogie

Dans ce monde, chaque personne a une âme sœur. Certains ont même la chance d’en avoir plusieurs et, parfois, en même temps.

C’est ce qui arrive à Elijah, le fils du prophète de la secte amish de la communauté de l’Est. Il pensait que, en se sortant de ce milieu, il pourrait vivre la vie qu’il a toujours imaginée avec l’homme de ses rêves, mais leur histoire prend une tout autre direction quand ils rencontrent Rubie.

Ils croyaient être enfin heureux, être complets les uns avec les autres. Pourtant, lorsque le passé ressurgit, ils doivent se battre pour que tout ne vole pas en éclats.

Mon avis :

Elijah est le fils du prophète il est même destiné à reprendre sa place, chose qu’il ne veut pas car il espère pouvoir s’enfuir lui aussi mais il ne fera pas ça sans son meilleur ami Joseph avec qui il ressent des choses sans comprendre quoi car dans la communauté tout est interdit tant que le prophète ne l’autorise pas.

Elijah et Joseph ressentent des choses qu’ils peuvent explorer quand le prophète les fait sortir pour des échanges, mais tout doit rester secret.

Elijah et Joseph vont ils réussir à s’enfuir de la communauté pour vivre leur vie?

Mais une fois sortis est ce que tout va se passer comme ils le pensent ?

J’avais hâte de découvrir ces deux personnages et je ne suis pas déçue, on commence en les retrouvant dans la communauté et on voit comment leur idylle commence, mais une fois sortis tout se complique pour eux, et là je peux vous dire que des rebondissements, des retournements de situations vont avoir lieu et vous n’êtes pas prêt pour ça, en tout cas moi j’y étais pas, jamais en commençant ma lecture et en ayant connu un peu leur histoire avant je me serais doutée de ce chamboulement.

L’auteure est juste extraordinaire elle a su me surprendre tout en m’emouvant, en mettant tellement d’émotions et de ressentis forts que je suis tombée amoureuse de son histoire pour moi c’est la meilleure des trois, elle met pleins de choses qui font qu’on a les yeux qui brillent mais on a aussi mal au coeur pour certains, on a mal, on a des retours qu’on se serait bien passés aussi, on va voir comment parfois la vie peut être cruelle et que certaines coïncidences peuvent être destructrices.

Parlons un peu des personnages

Elijah m’a déchiré le cœur, ce type est partagé et ne sait pas toujours comment réagir et va tomber de très haut, ce type on a envie de le câliner il fait faible et peureux mais quand il faut défendre ceux qu’il aime il sait se montrer méchant.

Joseph a plus de caractère mais il ne pardonne pas facilement lui qui rêvait d’une vie en dehors de la communauté il n’est pas heureux il lui manque quelque chose.

À tout ça va s’ajouter des personnages qu’on a déjà eu dans les tomes précédents et qui vont avoir une importance capitale comme une certaine Rubie si vous vous rappelez.

J’ai dévoré ce livre il est intense et passionnant, il nous surprend, nous touche en plein cœur et nous donne des sueurs mais pas que des bonnes, il va donner chaud mais aussi des sueurs froides par ce que nos héros vont vivre.

Allez le découvrir.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Obsession: One last race, T1

  • Titre : Obsession: One last race, T1
  • Auteure : Julie Scott
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie: 13 Juillet 2022
  • Lien d’achat :https://amzn.to/3CPaMTE

Résumé :

Née dans une famille où l’argent a bien plus d’importance que l’amour, Hanna étudie l’art de la photographie en Californie avec ses deux amies, loin de ses parents.

Elle aime prendre du bon temps avec des garçons auxquels elle ne s’attache pas, même si, depuis quelque temps, elle sort officiellement avec Bryan.
Un jour, elle est forcée de suivre des cours d’histoire avec un autre élève.

Abîmé par la vie malgré son jeune âge, Louka refuse toute relation qui pourrait l’amener à développer des sentiments. Il est pourtant très beau, charismatique et intelligent. Mais l’épreuve qui l’a amené à venir étudier dans cette université a détruit toute idée d’un avenir heureux. Pourtant, quand il est avec Hanna, il se sent différent.

Saura-t-elle refaire battre son cœur ? Quant à lui, arrivera-t-il à lui faire connaître l’amour ? Ces deux êtres déchirés sont-ils assez forts pour panser les blessures qui les ont détruits ?
La dernière course commence maintenant.

Mon avis :

Louka est un jeune homme beau, attirant, sombre et mystérieux qui se consacre à fond dans ses études mais c’est pas ce qu’il a toujours été, son passé le hante et le fait réagir tel que.

Hanna est une belle blonde de 21 ans issue de famille riche, elle étudie la photographie, mais elle cumule les fêtes, l’alcool et a une réputation de couche toi là, pourtant quand on creuse bien on voit la tristesse qui est encrée en elle mais elle sait bien faire semblant.

Qui est Louka et que cache t’il ?`

Pourquoi Hanna réagit comme ça ? Que cache t’elle derrière ce mal être ?

Une histoire qui débute en douceur et qui monte en intensité et en révélation au fur et à mesure, on va découvrir deux jeunes gens que tout oppose mais qui par la force des choses vont devoir se côtoyer, on va suivre leur aventure avec des millions de questions, des étoiles dans les yeux mais une grosse boule au ventre, car vu le caractère de nos deux protagonistes ça va faire des étincelles, sans compter sur ces secrets qui pèsent sur eux et qui les laissent sur la défensive tout le temps.

L’auteure a une plume qui est douce même si le fond de l’histoire est compliqué et brise le coeur elle amène le tout en douceur avec des mots remplis d’émotions qui nous donnent des frissons, avec des vécus différents mais tout aussi déchirants.

Parlons un peu des personnages, si j’ai dès le début accroché à Louka, que je l’ai aimé même sans savoir ce qui le rongeait j’ai eu plus de mal avec Hanna peut être dû à son statut devant les autres, à son comportement de fille gâtée reine du lycée qui m’a énervé mais plus on avance plus on apprend à la connaitre vraiment, à connaitre ses peurs et ses doutes et pourquoi elle est comme ça et là on change un peu d’avis sur elle, on la voit d’un autre oeil et on la comprend même si par moment ses réactions m’horripilent, mais on va voir que c’est pas parce qu’on est riche et populaire qu’on est aimé pour ce que nous sommes, c’est même tout le contraire, faut vraiment se méfier de tout le monde et pas facile de donner sa confiance surtout pour la belle blonde qui a déjà été échaudée et ça a laissé des traces.

J’ai hâte de savoir la suite, de savoir ce qui va se passer entre eux, de savoir ce que certaines décisions, certains mots ont eu comme effet et quelles en seront les retombées, comment Louka va réussir à faire face à son passé, tant de questions, de doutes que j’ai hâte de démêler.

Un bon premier tome qui est déjà additif et qui donne envie de savoir la suite, qui nous tient en haleine.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Biker’s Justice: Devil’s Punisher, T2

  • Titre : Biker’s Justice: Devil’s Punisher, T2
  • Auteure : Alice Adler
  • Editeur : Evidence Éditions
  • Date de sortie : 5 Aout 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3cezYZe

Résumé :

Lewis, le jeune prospect, est monté en grade. Alors qu’il est maintenant l’homme de main du club, il va croiser la route d’Anna, jeune et brillante avocate issue de la haute société.

Tout les oppose, mais rien ne pourra les empêcher de se rapprocher.

Mon avis :

Lewis est un membre des Devil’s punisher, il se voit monter en grade à la place de l’ancien sergent d’armes qui arrête pour raison de santé, son club c’est toute sa vie, sa famille, il est grand et tatoué, bourru, rentre dedans en même temps c’est un biker.

Anna est avocate, elle est ambitieuse, elle ne vit que pour son métier et s’y donne à fond, déçue par son ex et sa meilleure amie elle se plonge encore plus dans le travail et veut rendre fière d’elle son patron.

Mais rien ne va se passer comme il se doit, elle va voir des choses qu’elle n’aurait jamais dû et qui risquent de la mettre en danger, c’est pour ça que les Devil’s décident de la placer sous surveillance.

Entre Anna et Lewis il y a une attirance mais il y a un fossé entre eux qui est énorme, deux cultures différentes, deux points de vue différents sur la violence, tout les oppose.

Anna arrivera t’elle à défendre Lewis sans trop s’impliquer ?

Qui est derrière toute cette machination ?

Un livre très prenant et captivant où on voit une fois de plus que la différence de culture et de milieu peut briser des amours naissants, peut faire dire des choses dures, méchantes sans vraiment qu’on les pense, ce livre va nous rendre chèvre avec les personnages si différents mais remplis de tension sexuelle que ça nous rend dingue.

L’auteure a une plume percutante, forte en émotions et en rebondissements avec tout ce qu’il faut dedans, une bande de bikers sans pitié, des trahisons, du sexe, de l’amour, de l’amitié, du sang ba oui ce ne sont pas des enfants de cœur.

On va vivre des montagnes russes, on va avoir mal, on va les voir souffrir, se battre et ne pas laisser le choix à l’autre des conséquences de certaines décisions mais aussi la force de caractère de certains et je peux vous dire que la miss malgré son statut est loin de se laisser faire et n’a pas sa langue dans sa poche quand il faut.

J’ai été prise dans ma lecture de voir ces deux personnages se repousser malgré tout ce qui les attire, prendre des décisions, les voir souffrir et pleurer m’a rendu toute chose, mais j’ai pu que applaudir et être fière d’eux, de leur caractère, j’ai été déçue voir dégoûtée de certains, si certains je me serais doutée un autre absolument pas du tout.

Je vous conseille ce livre qui va vous faire frémir, qui a une histoire au top avec tout ce qu’il faut dedans, où elle commence en douceur ou presque et se finit… Oulala je peux pas en dire plus attention il y a une vraie fin mais les dernières pages sont tellement intenses qu’on ne le lâche pas une seconde jusqu’à avoir le mot fin !

Vivement le tome 3 sur un autre personnage, j’adore découvrir les personnages car ils sont intenses et nous font rêver ou pas.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Rider: The Dark Riders, T1

  • Titre : Rider: The Dark Riders, T1
  • Auteure : Marie -Laure Viollet
  • Editeur : Evidence Editions
  • Date de sortie : 5 Aout 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3CmFvrj

Résumé :

Ma vengeance sera terrible. Les Russes s’en sont pris à ma sœur pour m’affaiblir, mais cela m’a rendu plus fort.

On ne touche pas à ma famille, d’autant plus que je suis le président des Dark Riders.
Et qui s’attaque au président, s’attaque à toute sa meute.

Mon avis :

Rider est le président des Dark Riders, il est sans pitié ce qui lui a valu son surnom mais quand il s’agit de sa sœur il en est tout autre alors quand on touche à ce qu’il a de plus précieux il promet une vengeance terrible.

Svetlana subit le caractère oppressant de son père et son frère, quand elle a un doute que son père lui a menti sur sa mère elle n’hésite pas une seconde et fuit pour découvrir la vérité et ce qu’elle va y découvrir va la choquer et la surprendre.

Que va découvrir Svetlana ?

Comment Rider va t’il réagir quand il va savoir qui est vraiment cette nana qui lui a retourné la tête ?

Dans ce livre on va vivre deux histoires, deux quêtes de vérité qui vont vite se rejoindre mais où la confiance et le doute vont mettre à mal les personnages.

L’auteure nous entraine dans son histoire avec des mots et des scènes dures, des paroles blessantes et des vérités qui font très mal. Le tout dans une bonne harmonie avec une plume addictive et fluide.

On va avoir mal pour Svetlana qui va aller de mauvaises surprises en révélations choquantes, elle va être mise à mal dans ce tome même si elle a un sacré caractère et va prendre des décisions qui vont tout chambouler, elle le fait quand même quitte à se mettre en danger. Rider est un pur biker qui ne fait pas dans la dentelle surtout quand ceux qui sont chers à son cœur sont touchés de plein fouet.

On va vivre cette histoire qui est touchante, tortueuse avec des personnages au fort caractère et qui n’ont pas la conscience tranquille, on va voir des visages qu’on aurait aimé ne jamais rencontrer et qu’on va détester direct, on va se poser des questions sur certains, on va voir les protagonistes souffrir, on va avoir mal avec et pour eux, pour ce que eux vont vivre mais aussi leurs amis et famille.

Un livre où il y a tout ce qu’il faut dedans pour passer un bon moment.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

My Escort Boy

  • Titre : My Escort Boy
  • Auteure : Elixir Sinna
  • Editeur : Evidence Editions
  • Date de sortie : 3 Juin 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3o6SEwh

Résumé :

Gabriella, vingt-neuf ans, belle brunette aux yeux verts, est directrice d’une écurie dans le domaine automobile. Alaric, beau jeune homme d’une trentaine d’années, est escort-boy.
Elle mène la vie qu’elle a choisie, sans attaches et cela lui va parfaitement. Entourée de ses amis Marc, William et Lyly, elle profite de la vie.

C’était sans compter sur un passé trouble qui refait surface. Ils avaient très peu de chances de se croiser un jour, mais la destinée en a décidé autrement.

Quand engager un escort devient la plus grosse torture au monde !

Mon avis :

Gabriella est directrice d’une écurie de course. Elle aurait aimé piloter, mais une femme dans ce milieu est mal vue. Elle est crainte de tous dans son travail, elle est passionnée et monte vite au créneau.

Quand elle doit se rendre à une soirée et que son ex avec qui elle a un passé douloureux est présent, son boss et meilleur ami lui conseille de prendre un escort boy pour ne pas qu’elle soit seule une seconde.

Alaric est beau, grand, fort, charismatique. En un regard, il fait tomber les culottes. Il est parfait pour le job, mais la belle va mettre une clause qui va les frustrer tous les deux.

Pourquoi Gabriella doit se protéger de son ex ?

Que cache Alaric comme secret qui fait qu’il est devenu ce qu’il est ?

Ce livre nous retourne le cerveau, on se pose des milliards de questions du début à la fin. Pourquoi Gabriella doit se protéger de son ex qu’est-ce qu’il lui a fait ? Pourquoi son ami est lui aussi concerné ? Que cache Alaric ? On sent bien que derrière son travail, il y a une histoire.

L’auteure nous embarque dans une histoire qui démarre sur des chapeaux de roue. On découvre une jeune femme qui va enchaîner les plans cul. Elle tient même un carnet de note pour être en compétition avec son ami qu’elle considère comme un frère. On va aussi la découvrir intraitable dans son travail, surtout si on touche à ses gars. On va la voir fébrile avec une force et un mental à toutes épreuves.

Alaric est un amour, mais il est sombre et cache un secret. Il est hot, intense et inébranlable, mais attention quand on touche à ceux qu’il protège, il peut vite devenir méchant.

Tout au long de ma lecture, j’ai été passionnée par eux, par leur histoire. On les voit évoluer, on y croit, on espère et là, boum, retournement de situation, catastrophe. Que se passe-t-il ? Pourquoi tant de haine, de méchanceté ? Pourquoi être autant blessant par les mots qui touchent et font très mal ? Je ne m’y attendais pas. C’est sans compter sur la persévérance et sur certaines révélations qui changent beaucoup de choses et qui nous font comprendre certains comportements.

Une histoire intéressante qui nous donne chaud, mais nous brise le cœur en mille morceaux. 

Si vous voulez savoir pourquoi, il faut aller la lire. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

White Lords: The last bikers, T1

Résumé :

Nous, les White Lords, nous sommes pour la suprématie blanche. Mes tatouages de croix gammées sur mon corps, me rappellent tous les jours pourquoi je me bats. Je suis Killian, j’ai 29 ans et j’en suis le président.
Des années que je guette les Latinos Masters, et, enfin, j’ai ma chance de leur faire payer ce qu’ils m’ont fait. Rodriguo m’a pris mon père et, moi, je vais lui prendre sa sœur.

La vengeance n’a pas de limite.

Mon avis :

Killian est le nouveau président des Whites Lords et il ne fait pas toujours l’unanimité parmi les anciens, surtout un qui aurait voulu sa place. Sa réputation n’est plus à faire, son nom fait peur, il est craint des autres clubs, en même temps, ce mec est froid, sans pitié, insensible, organisé et n’a aucune limite. Alors quand il doit se venger de son pire ennemi, le président des Latinos Masters, il ne va pas hésiter à kidnapper sa sœur pour lui faire subir les pires sévices.

Luna est effacée, elle vit dans la prison dorée que son frère lui a créée, mais attention, elle a du caractère et du répondant et ce n’est pas la brebis qui se prend pour la régulière de son frère qui va dire le contraire.

Quand elle est enlevée par ce type aussi froid qu’attirant et subit les pires choses dans son club, elle ne va pas comprendre l’attirance qu’elle a envers lui surtout avec tout ce qu’il représente.

Luna va-t-elle réussir à sortir de son enfer que lui fait vivre le club de suprématie ?

Comment Killian va réussir à mettre ses sentiments de côté pour avoir sa vengeance ?

Wahou ! Venez faire la rencontre de ces bikers sans pitié, sans aucun remord, où le viol, la torture et la mort sont leur quotidien.

L’auteure me surprend, elle est à l’aise dans tous les domaines qu’elle écrit, mais on retrouve bien son style, son esprit machiavélique et son côté sombre.

Elle nous entraîne dans son histoire de bikers où rien n’est épargné aux personnages de ce livre, où l’on va découvrir des protagonistes avec des mœurs qui nous tordent le ventre. On va vite comprendre que ce ne sont pas des enfants de cœurs et qu’ils n’ont peur de rien, que c’est la loi du plus fort pour se faire respecter. Elle va aborder plein de sujets sensibles et tabous et elle le fait avec brio.

Luna me fait de la peine. Elle est au milieu d’une guerre entre deux présidents, elle va subir la pauvre et pourtant quand on la croit faible, elle sait nous montrer qu’il en est tout autre et que quand il faut elle sait montrer les crocs et se défendre.

Killian va vous faire peur. Je vous assure ce type est pervers, n’a aucune morale, a des idées bien arrêtées, mieux vaut être du côté de ses amis qu’ennemis car il n’a aucune limite et sait se sortir de beaucoup de situations par le bluff et aussi par la violence. Les femmes pour lui sont que des jouets qu’il utilise à sa guise. Il a été élevé dans la souffrance avec des idées bien arrêtées.

Entre Luna et Killian, c’est explosif. On va le voir changer au contact de la jeune femme, mais il garde quand même ses idées suprématies et sa violence.

Tout au long de l’histoire, on va vivre sur des dents de scie que ce soit pour Killian et ses guerres de club que pour Luna et ce qu’elle va subir et ce qu’elle va devoir défendre.

Une histoire à mille à l’heure avec beaucoup d’actions, de sang, une histoire de bikers sans pitié, mais malgré tout, on va avoir des étoiles dans les yeux pour nos héros et cette fin !!! Je ne vous en parle même pas, je vous laisse la découvrir, mais je peux vous dire qu’elle remue de l’intérieur, je ne m’attendais pas à ça.

Allez le lire, vous allez tout comprendre, pourquoi j’ai vécu ce livre comme un tort boyaux à cause de la violence, mais avec des papillons dans le ventre pour certains et pleins de révélations sur d’autre.

Une histoire à découvrir. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Le souffle des mots

Résumé :

Adena est une jeune fille de dix-sept ans à qui la vie n’a malheureusement pas fait de cadeaux. Prisonnière de son quotidien morne, de sa famille et de ses pensées, elle a déjà perdu beaucoup d’espoir de voir un jour ses rêves se réaliser. Mais elle ignore encore qu’elle s’apprête à vivre la meilleure et la pire année de son existence.

Even Payet est tout ce dont elle a toujours rêvé, pourtant, entreprendre quoi que ce soit avec lui serait terriblement dangereux, stupide, et puis, c’est interdit : il est son professeur…

Mais comment résister alors que cet homme de vingt-quatre ans la comprend si bien ? Pour la première fois de sa vie, quelqu’un la remarque vraiment.

Entre bouleversements, rencontres et découvertes du monde qui l’entoure, Adena parviendra-t-elle à retrouver le goût de la vie ?

Mon avis :

Adena vit un enfer chez elle et son corps en garde les stigmates. À l’école, elle se fait discrète même si sa maigreur extrême la fait remarquer par les autres. Elle adore lire et se réfugier dans la lecture.

Even est prof de littérature, il voit bien que son élève lui cache un secret et il compte bien trouver quoi, surtout quand des événements les font se rapprocher et qu’il découvre des choses qui lui retournent le cœur.

Entre Even et Adena, il y a rapprochement, mais ils savent que rien n’est possible entre eux.

Adena va-t-elle réussir à parler à quelqu’un de son enfer ?

Even et Adena vont-ils réussir à contenir cette attirance sans se créer de problèmes ?

Quand vous aurez fini ce livre, vous allez être touchés en plein cœur, vous n’allez pas réussir à vous en remettre. Il est beau et dur en même temps. La relation qu’Adena peut avoir avec Even ou sa meilleure amie est belle, réconfortante, sincère mais l’enfer qu’elle vit avec son beau-père et ses amis vont vous faire mal, vous révolter, sans oublier cette mère.

L’auteure a une plume remarquable. Elle explique bien et détaille bien les choses et je peux vous dire que par moment, malheureusement, on imagine trop bien la scène. Elle a des mots durs, des mots justes pour qu’on ressente bien les choses comme notre héroïne. Elle m’a brisé le cœur du début de ma lecture jusqu’à la fin, mon cœur a saigné, pleuré, mon cœur de maman a été révolté. Je peux vous dire que vous allez passer de l’amour à une haine profonde en deux lignes. L’auteure nous fait passer par plein d’émotions : de la colère, de la révolte. On va dire « oh, ils sont trop choux » pour dire ensuite « ah mon dieu, je vais faire un meurtre ».

Même si certains personnages changent en cours de route, je n’arrive pas à pardonner certains actes ni certaines situations. Tout au long de ma lecture, j’ai admiré Adena pour ce qu’elle va vivre et pourquoi elle préfère ne pas parler. Même si je la comprends, j’ai quand même eu envie de la secouer et de lui dire de fuir et vite.

Ce livre est juste sublime, on va découvrir des personnages qui souffrent, qui ont mal, qui ne savent pas s’ouvrir aux autres et qui prennent parfois des décisions aux conséquences désastreuses.

Adena et Even sont des amours, chacun avec un secret qui les ronge à différents niveaux. Mais du début à la fin, on les aime, on les plaint, on a envie de les câliner autant que de les secouer. Il y a des personnes qu’on déteste tout au long de notre lecture, mais d’une force, d’autres, on est réservés, on ne sait pas trop quoi penser d’eux. En tout cas, ils sont tous importants et jouent tous un rôle crucial dans ce livre.

Pour moi, ce livre mérite d’être connu. Il ne faut pas passer à côté, mais attention à votre cœur car il va être malmené. J’ai eu la boule au ventre du début à la fin pour cette pauvre Adena et par ce qu’elle va vivre, subir et ce qu’elle va perdre.

Foncez découvrir cette histoire sublime où la violence et l’amour interdit vont vous mettre à mal dans vos sentiments.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Unable to love: Devil’s Pride, T2

Résumé :

À présent qu’ils ont démissionné de la police de Los Angeles, le calme semble reprendre le courant des vies de DeLuca et Charlie.

Du moins, ça, c’est avant que Marcus ne repointe le bout de son nez dans les ombres les plus crasseuses de la Cité des Anges… Bien décidé à leur pourrir la vie.
Obsédé par ses crimes et l’influence qu’il porte à ses proches, DeLuca remarque à peine qu’il se rapproche à nouveau du club des Devil’s Pride MC…

Mais déchiré entre l’amour qu’il porte à Alison et ses instincts de flic, DeLuca va devoir choisir un camp une bonne fois pour toutes.

Alors qu’est-ce que ce sera ?
Pas facile quand le badge qu’on représentait sert de couverture pour toute la raclure qui scrute son existence.

Mon avis :

DeLuca et Charlie ont démissionné de la police car pour eux, il est impossible de lâcher l’affaire Marcus. DeLuca ne sait toujours pas où il doit se positionner vis-à-vis du club ni s’il doit tout dire à la belle Alison.

Alison doit retourner chez elle suite à une promesse faite à Rose, mais elle n’arrive pas à se décider ni à savoir ce qu’elle doit faire du comportement de DeLuca de ces derniers jours.

Alison a enfin gagné son procès contre William. Ce dernier restera derrière les barreaux, la jeune femme est enfin libre.

Quel choix va faire DeLuca ? Et si des complications arrivaient en plus de sa vie personnelle ?

Alison va-t-elle réussir à exprimer ce qu’elle ressent et à passer outre ce qu’elle va apprendre ?

Dans ce livre, on retrouve nos policiers qui veulent la vengeance coûte que coûte quitte à transgresser les lois. On a aussi des personnages qui se mettent en couple et qui nous surprennent. Et on va découvrir Alison soulagée, mais dans une autre tourmente.

L’auteure sait nous surprendre malgré qu’elle écrive à la 3ème personne ce qui est toujours perdurant, mais elle le fait de telle façon qu’on n’est jamais perdus. On sait qui parle et qui fait quoi. Elle nous entraine dans une vendetta où elle nous met des retournements de situations auxquels on ne s’attendait pas du tout, ainsi que du suspense. Elle tourmente notre petit cœur, on ne sait pas où elle va nous emmener ni les dégâts engendrés par certaines décisions. Elle joue avec les sentiments des personnages.

Les personnages, ils sont intenses, indécis, prenants, froids, intransigeants et quand ils prennent une décision, attention, si on n’est pas dans leurs petits papiers, ça peut faire mal.

Alison est déboussolée, mais nous aussi. J’ai peur de ce qu’elle va décider, de comment elle va prendre les choses et encore la pauvre, elle ne connait pas tous les détails et certains évènements lui ont été cachés.

Ce tome joue avec nos nerfs et notre cœur. J’ai peur de ce que je vais découvrir dans le tome 3, je me pose des milliards de question. J’ai peur, mais j’ai hâte de découvrir la suite car l’auteure sait nous mettre du suspense et nous tenir en haleine.

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Choisis-moi: La communauté de l’Est, T2

Résumé :

Marie, la sœur d’Ève, est la rebelle de la communauté sectaire où elles vivent. Elle ne veut pas y rester, elle veut s’enfuir. Son rêve va se réaliser le jour où sa sœur lui fait rencontrer Zach, un homme de l’extérieur. Elle va être séduite, et attendre sa majorité avec impatience, pour pouvoir le rejoindre. Mais Zach, le garçon si gentil avec elle, est-il vraiment le même à l’extérieur ou cache-t-il son jeu ?

Que va découvrir Marie loin de ces murs qui la retiennent prisonnière depuis sa naissance ? Elle va être ballottée entre les doutes, les angoisses et la méfiance.

Par amour, peut-on tout excuser, même l’impardonnable ?

Mon avis :

Marie est dans une secte. Elle veut en sortir coûte que coûte. Elle ne croit pas ce qu’on essaie de lui rentrer dans la tête. Alors quand sa sœur lui présente un homme de l’extérieur, son envie de sortir est encore plus grande. Surtout que petit à petit, elle tombe amoureuse de Zac.

Zac ne croit pas en l’amour, pire il ne fait plus aucune confiance aux femmes depuis sa mère. Il cumule les plans cul et ça lui va bien. Petit à petit, il s’est laissé entrainer dans un gang par son cousin et il ne sait plus comment en sortir.

Alors même si Marie lui plait, il ne pense pas la mériter.

Marie arrivera-t-elle à conquérir le cœur de Zac sans trop y perdre de plumes ?

Zac va-t-il réussir à se sortir du gang pour qui il travaille ?

J’avais hâte de lire ce tome car je voulais en connaitre plus sur Marie qui me paraissait délurée, avec un sacré tempérament et elle a tenu toutes ses promesses. Zac est fidèle à lui : alcool, plan cul et avide d’argent pour partir de chez son père.

On va découvrir comment Marie a connu Zac, comment elle va survivre dans la secte sans sa sœur, et là, on va avoir mal pour elle. La pauvre, rien ne lui sera épargné. On va voir aussi Zac sous un autre regard, on va commencer à comprendre un peu l’homme sous sa carapace. Dans ce tome, Zac m’a énervée, j’ai eu envie de me révolter contre lui, mais ce n’est pas le seul. Eve aussi m’a soulée avec ses paroles, ses manières de garce, je l’aurai bien remise en place, mais c’est sans compter sur Marie et son caractère bien trempé, même dans le pire de ce que Zac peut lui faire, elle reste forte en apparence.

J’adore la plume de l’auteure car elle nous fait faire des bonds de révolte dans notre canapé. Elle nous met la peur au ventre,  elle nous met les nerfs à rudes épreuves surtout quand une certaine personne ne comprend pas le message et fait tout pour détruire les autres. On y voit beaucoup d’amour, d’amitié, de jalousie, mais aussi de la haine, de l’engrenage qui peut conduire loin dans la violence.

Les personnages sont attachants, touchants, enfin des fois, on recadrerait bien tout ce petit monde, mais tout ne se passe pas comme on le voudrait, il y a des hauts et des bas en amour.

En tout cas, on va vivre une histoire prenante où rien n’est acté d’avance, où les coups bas sont de mise. À ne pas louper. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Biker’s Anatomy: Devil’s Punisher, T1

Résumé :

Ava est une poupée brisée. Sa vie tient plus du parcours du combattant que de la sinécure. Elle n’a qu’un rêve : devenir médecin. Mais alors qu’elle s’apprête à toucher du doigt son objectif, elle va croiser la route de Logan et rien ne va se passer comme elle l’avait imaginé.

L’amour triomphera-t-il malgré les épreuves et les obstacles qui les attendent ? Est-il possible de s’aimer quand tout semble être contre vous ?

Ava et Logan devront se battre et faire les bons choix

Mon avis :

Ava est une jeune fille qui n’a pas eu un début facile dans la vie. Pour s’en sortir et réussir à payer ses études, elle travaille comme stripteaseuse, mais se refuse de faire du nu intégral.

Logan est prof à la fac de médecine et il est aussi médecin. Il fait partie de la famille des Devil’s Punisher sans porter le blouson qui n’est pas compatible avec son métier.

Pour fêter la naissance d’un petit du club, il se laisse entrainer dans un club de gogo danseuses, il ne pensait pas être troublé par ce petit bout de femme.

Entre Ava et Logan, dès le début, il y a une alchimie, mais plusieurs obstacles se mettent sur leur route.

Ava et Logan vont-ils réussir à déjouer les pièges mis sur leur route?

Ava va-t-elle réussir à passer outre son métier qui lui colle à la peau ?

Un livre prenant avec de multiples rebondissements, des personnages qui ont chacun leurs casseroles à trainer, un passé douloureux et quand le passé rattrape un de nos héros, ça peut faire des dégâts sur les deux.

L’auteure a une plume captivante, elle nous met des révélations, des rebondissements qui nous mettent des papillons dans le ventre, mais aussi des frissons de peur. Elle utilise des mots forts même si elle ne s’attarde pas sur le sujet, les mots sont dits et on imagine bien le calvaire, les actes. 

J’ai découvert deux personnages torturés par leur passé qui veulent s’en sortir, surtout Ava, mais elle doute d’elle, surtout avec le regard des hommes sur elle. Elle ne sait plus faire autrement et n’a confiance en personne.

Logan est charmant, mais avec des mauvais côtés. Il peut être mauvais, blessant par ses actes et aussi par ses mots parfois sans vraiment le vouloir.

J’ai plongé du début à la fin dans ce livre. J’ai eu le cœur retourné, des étoiles dans les yeux, les nerfs en pelote. J’ai vu des personnages déterminés qui veulent réussir même s’ils ont eu un mauvais début dans la vie, des personnages brisés, mais n’osent pas assumer qui ils sont. J’ai vu des êtres mauvais, méchants, égoïstes qui se fichent de briser les autres pour arriver à leur fin.

Un livre qui nous tient en haleine, passionnant et touchant.

Hâte de lire la suite. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Une nouvelle vie: Danse impossible, T1

  • Titre : Une nouvelle vie : danse impossible tome 1
  • Auteure : Céline Tage
  • Editeur : évidence éditions
  • Date de sortie : 19 janvier 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/a4f6PH6

Résumé:

Kaya est une battante malgré un passé douloureux. Elle veut reprendre sa vie à zéro dans une nouvelle ville, un nouvel appartement, avec un nouveau travail. Va-t-elle réussir à se reconstruire ?
Son patron, Blaine, sous des dehors exécrables, cache lui aussi ses secrets.

Entre leur attirance réciproque et les rejets explosifs, une passion commune les réunira-t-elle ?

Mais les apparences sont trompeuses et leur histoire cache bien des surprises..

Mon avis :

Une belle découverte.

On fait la connaissance de Kaya qui reprend sa vie à zéro, elle décide de s’éloigner de tout et de tout recommencer. Elle va déménager et trouver un travail en tant que secrétaire pour le patron d’une boite de pub. La jeune femme est touchante, passionnée de danse, elle a eu un accident qui l’a empêchée de continuer de vivre sa passion. Elle a du caractère et est décidée à ne pas se laisser faire.

Blaine est un homme qui souffle le chaud et le froid, le seul hic, c’est que Blaine est son patron et leur relation professionnelle s’avère donc compliquée.

Une rencontre et des étincelles…

Une courte histoire qui m’a totalement fait tomber de haut, je ne m’attendais pas du tout à cette fin et quelle fin !!!
Une romance qui cache beaucoup de choses. Au début de notre lecture, on pourra penser à une histoire banale entre un patron et son employée, mais pas du tout cela va bien au-delà de ça !!!

L’écriture de l’auteure m’a séduite, elle est très fluide et vraiment agréable à lire. Après cette fin, je me pose énormément de questions, il me tarde de lire la suite.

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

La tempête: Au cœur des tornades, T3

Résumé :

Près de cinq ans se sont écoulés depuis leur aventure à Las Vegas. La tourmente s’est apaisée autour de Quinn, mais elle n’a jamais pu oublier N.
À présent en rémission et mère d’une petite fille, voir N frapper à sa porte après tout ce temps est la dernière chose à laquelle elle s’attendait. Et comme par le passé, la tornade se forme autour d’eux, les aspire.

Mais avec N, le danger et la tempête ne sont jamais loin. Alors, pourquoi est-il revenu après toutes ces années ?

Mon avis :

Quinn est rentrée en France, mais avec une surprise dont elle ne s’attendait pas.

Quand Henry revient la voir 5 ans après, l’attraction entre eux est toujours là, mais la jeune femme va vite avoir un choc quand elle découvre la raison de sa visite : il veut le divorce. 

N est lancé dans une nouvelle histoire avec l’organisation et ne sait pas comment faire pour protéger ceux qui sont chers à son cœur. Quand Meredith, celle qu’il doit faire tomber, comprend son jeu et décide d’impliquer sa famille, Henry va devoir redevenir N et laisser ses sentiments au placard même si le retour de Quinn à Las Vegas va vite compliquer les choses, mais la jeune femme ne veut pas lâcher l’affaire et compte bien récupérer le seul homme qui fait battre son cœur.

Ce dernier opus nous emmène dans une aventure encore plus prenante et torturante que les deux autres tomes. On va avoir le plaisir de redécouvrir Quinn qui ne va rien lâcher surtout quand on s’en prend à ceux qu’elle aime. Je peux vous dire que ce tome va de surprise en surprise. Entre Quinn et henry, c’est toujours aussi chaud même si le jeune homme essaie de repousser sa belle. Cette fois, elle a décidé de ne rien lâcher et de le libérer de ses chaines car elle n’est plus seule en cause.

L’auteure nous entraine dans son histoire à rebondissements et révélations. On va souffrir, vibrer et avoir chaud avec nos personnages. Elle sait trouver les mots justes pour nous faire ressentir les choses, pour nous faire passer des messages.

Je ne peux qu’admirer Quinn. Avec tout ce qu’elle a subi, ce qu’elle vit, toutes les embûches que la vie lui a mises sur son chemin, elle va rester forte, elle va au bout des choses quitte à se mettre en danger. Quand l’amour s’en mêle, rien ne l’arrête surtout quand on touche à ce qu’elle a de plus précieux. 

Henry, lui, ne vit que pour sa mission et a du mal à décrocher, il ne pense pas avoir le droit au bonheur et de vivre une autre vie.

Une histoire prenante qui monte en intensité au fur et à mesure des tomes. On va y voir de l’amour, de la haine, des trahisons, des révélations, des retournements de situation, des personnages forts de caractère qui ne lâchent rien. En clair, on va vivre une aventure à mille à l’heure avec des personnages qui nous touchent.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Unable to escape: Devil’s Pride, T1

Résumé :

Ancien membre des Devil’s Pride MC, DeLuca Payne a depuis longtemps troqué son cuir pour le badge. Depuis de longues années, l’ancien biker tente de laver son nom dans la résolution d’enquêtes sinistres qui secouent la cité des anges, jusqu’au jour où tout bascule et que son coéquipier Mike Torres est assassiné.

Ce choc retranche DeLuca dans ses vieux démons. L’alcool devient un moyen d’oublier et le sexe une façon de se calmer : des actes dont la conséquence est la rétrogradation. Son quotidien vole une seconde fois en éclats…
Puis elle arrive dans sa vie. Blessée et anéantie par les coups et sévices, Alison Denver semble être la seule à réussir à lui redonner le goût de vivre.

Entre les sentiments naissants et les problèmes, ces deux personnes se retrouveront-elles ?

Mon avis :

Deluca est un flic, il est même détective, mais c’est aussi un ancien biker qui a tout plaqué pour passer du bon côté de la loi. Alors quand son coéquipier est tué et qu’une femme se présente pour déposer une plainte contre son petit ami pour violence et que le nom dudit petit ami n’est autre que celui impliqué dans la mort de Mike, Deluca ne peut pas laisser passer ça. Il va tout faire pour démanteler le réseau qui vient de se former, même si pour ça, il doit passer un pacte avec les Devil’s Pride, son ancien club.

Alison est une belle jeune femme, mais les coups répétés et les viols de son petit ami ont tout détruit en elle, surtout la confiance aux hommes. Alors quand le détective Deluca s’intéresse à elle, elle est flattée, mais elle a peur.

Jusqu’où Deluca va-t-il aller pour son enquête et que va-t-il découvrir ?

Alison arrivera-t-elle à s’affranchir de son ex petit ami ?

Une histoire que j’ai beaucoup aimée. Voir un biker passer du bon côté de la loi n’est pas courant, mais on va voir que quand on l’oblige, quand des découvertes le rongent, entre le légal et l’illégal, il n’y a qu’un pas. Alison a été brutalisée, humiliée et ne sait plus faire confiance, elle vit dans la peur que son ex la retrouve. 

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Je trouve que ça change. On va voir ce détective au fond du trou et qui va être dans l’abus, il va avoir du mal à remonter la pente après le décès de son ami, mais quand il voit une porte pour se venger, il va prendre sur lui. On va le voir refaire surface, changer et surtout on va voir quel enquêteur il est. On va découvrir plein de choses, des découvertes qui font mal, des doutes vont s’installer, des personnages vont venir se greffer et ils vont nous faire peur. On a l’impression qu’ils ont toujours un coup d’avance.

L’auteure a une belle plume et une trame du tonnerre qui font qu’on reste accrochés à l’histoire. Elle nous met des retournements de situation, des révélations qui nous tiennent en haleine et nous font fumer le cerveau. On veut comprendre, on veut savoir qui est derrière tout ça. 

Une histoire de bikers pas commune. On va voir que parfois il suffit de pas grand-chose pour changer de camp, pour que les démons en nous se réveillent.

J’ai hâte de découvrir la suite de ce livre palpitant aux personnages complexes qui nous attendrissent.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Elle est à toi ! 

Résumé :

Une dark très sombre pour public averti !

Rose a été enlevée. Par qui ? Pourquoi ? On ne lui donne aucune réponse, mais elle sait qu’elle n’est pas la seule. D’autres filles sont là, kidnappées comme elle.

Alors qu’elle pense pouvoir sortir rapidement en échange d’une grosse somme d’argent, elle est emmenée dans une autre cellule. Ici, tout est différent. La pièce est bien plus grande, plus effrayante aussi : un lit, un fauteuil, des accessoires par dizaines, et une caméra allumée derrière une vitre.

La peur commence à la gagner, jusqu’à ce que la porte s’ouvre sur ses bourreaux et un homme aux yeux noirs qui fait craquer ses doigts en se léchant les lèvres.

Les derniers mots qu’elle entend sont : « Elle est à toi ! »

Mon avis :

Rose est une jeune fille qui a déjà été humiliée par son petit ami, mais à côté de ce qu’elle va vivre, ce n’est rien. Elle va être enlevée et vendue aux enchères.

Logan est en cavale, mais son ami Marcus veut quand même marquer le coup et lui faire un beau cadeau d’anniversaire.

Que va devoir vivre et subir Rose ?

Comment va-t-elle s’en sortir ?

Attention ce livre est une dark ! Il faut vraiment aimer ce qui est dur, je dirais même trash, pour le lire car dans ce livre, vous allez avoir de la violence, du viol et de la torture, rien ne sera épargné à ces pauvres femmes.

On va retrouver Logan et son côté psychopathe, dominateur, violent, humiliant. Je n’aurais pas voulu être à la place de Rose ou même des autres femmes qui sont détenues par ces hommes sans scrupule. Pour eux, la femme n’est rien qu’un bout de viande à fourrer, frapper et humilier. Ils n’ont aucune limite, même la mort ne les arrête pas.

Le mélange des plumes est au top. Je n’ai pas réussi à deviner qui a écrit quoi et pourtant je connais et aime les deux plumes. Dans ce roman, elles sont complémentaires. Les auteures n’épargnent rien, elles détaillent si bien les choses et ont des mots très durs pour nous faire voir toute la violence subie. Les auteures nous emmènent dans leur histoire difficile à lire, faut le dire car on va être témoins de choses qui sont presque insoutenables. Ces femmes vont subir des choses atroces, on va voir toute la noirceur de ces hommes, mais surtout de Logan et son côté gore, psychopathe, qui veut toujours aller plus loin.

Attention avant d’ouvrir ce livre, je ne suis pas sûre que vous en sortirez indemnes. Il faut bien comprendre où vous mettez les pieds car sinon vous allez souffrir pendant votre lecture, voire ne pas la finir.

Rose va subir des violences extrêmes, des viols, de l’humiliation. Je pense qu’à sa place, j’aurais préféré mourir. Je ne sais pas comment on peut se relever de ce qu’elle va subir. Logan est sans pitié, je crois que je ne réussirais jamais à aimer ce personnage, il me répugne à un point ainsi que tous les hommes qui ont le même état d’esprit que lui. Comment faire subir ça à des femmes sans avoir aucun scrupule, aucun remord, mais surtout éprouver du plaisir et de l’envie ? Comment trouver de la jouissance dans les cris et la douleur des autres ?

Si vous aimez le dark comme moi, allez lire ce livre, mais accrochez-vous !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

La Meute de Garval Tome 4: Chasse gardée

Résumé :

Une semaine a passé depuis la capture de Soren par les chasseurs et l’inaction de la meute devient intolérable pour Cléa et Océane qui décident de faire appel à Eshaa pour les aider. Celle-ci utilise alors une magie interdite pour tenter de localiser leur ami, mais le sort ne se passe pas comme prévu, mettant en danger la vie des deux louves et de l’hybride.
Vael est alors forcé d’agir et de créer une alliance qui était jusque-là impensable pour lui afin de pouvoir sauver les siens. Avec l’aide de braconniers et de sorciers, le nouvel Alpha va tenter de prendre d’assaut le Pavillon des chasseurs.

Mon avis :

Soren a été enlevé. Cléa et Oceane n’ont pas l’impression que la meute fasse quelque chose pour le retrouver. Elles décident de demander de l’aide à Eshaa avec sa magie, mais cette dernière n’y arrive pas. Alors ensemble, les trois filles décident d’utiliser la magie rouge pour retrouver Soren.

Cléa et Oceane arriveront-elles à communiquer avec Soren ?

Quelles seront les conséquences de l’utilisation de la magie rouge ?

Waouh !!! Ce dernier tome est intense et puissant. On va vivre une aventure de malade. À chaque page, il se passe quelque chose. On va voir Cléa et Oceane prêtes à tout pour retrouver et sauver Soren même à utiliser de la magie interdite.

On va comprendre un peu pourquoi les chasseurs ont enlevé Soren et dans quel but. On va souffrir avec nos personnages tout au long de notre lecture pour ce qu’ils vont subir, pour les conséquences de leurs actes.

L’auteure a une plume percutante. Quand on croit qu’elle ne peut pas nous surprendre, on se trompe royalement. Elle réussit à nous rendre encore plus accros à son histoire. On reste accrochés, on veut avoir la vérité, on veut voir comment ils vont s’en sortir, comment ils vont réussir et surtout s’ils y arrivent, s’il va y avoir des pertes. On va voir de la trahison, de l’amour, de l’amitié très forte entre les personnages de ce livre.

J’ai adoré cette série et je trouve que plus on avance dans l’histoire, plus l’auteure monte en intensité. J’ai été prise dans une multitude d’émotions en tout genre. Je suis amoureuse de nos personnages qui sont forts, attachants, intenses, entiers, vrais et ne lâchent rien. Les liens qui les unissent sont forts que ce soit en amour ou en amitié. La jalousie n’a pas sa place entre eux. J’ai aimé découvrir des personnages aussi diversifiés et comme quoi la famille n’est pas seulement celle du sang ou de l’espèce à laquelle on appartient, celle du cœur est la plus importante.

Une très belle série sur les loups à découvrir. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Apparences 

Résumé :

En apparence, ce n’est qu’une fille de riches, au destin tout tracé, qui profite de la fortune de son père…
En apparence, ce n’est qu’un SDF sans rien, qui n’est pas aimable et qui la déteste…
En apparence, ce n’est que le meilleur ami un peu trop collant…
En apparence, ce n’est qu’un père absent qui fait passer son entreprise avant sa famille…
En apparence, ce n’est qu’une mère qui veut qu’on voie sa famille sous le bon jour…

En apparence seulement, car, comme on le dit souvent, « les apparences sont parfois trompeuses ».

Angel est une jeune femme à la vie toute tracée et sans grande surprise, jusqu’au jour où elle commence son stage dans l’entreprise de son père. Sur le chemin, elle rencontre Alex, un jeune sans domicile fixe qui fait la manche en jouant de la guitare sur le trottoir.

Sa musique va attirer Angel et lui donner envie de lui parler et de le connaître. Mais ce dernier n’est pas des plus charmant à son égard, et Sebastian, le meilleur ami d’Angel, amoureux de cette dernière, ne voit pas cette envie de le connaître d’un très bon œil. 

Pourtant, Angel ne se laissera pas influencer par son ami, et tentera par tous les moyens de percer le mur qu’Alex a érigé autour de lui.

Alex s’est retrouvé à la rue à cause de son père. Son frère ne l’a pas aidé et sa petite amie l’a quitté. Il ne veut plus jamais faire confiance à une femme, encore moins à Angel, qui a l’air d’être le même style de fille que son ex, une fille de riche à qui tout est donné. 

Angel et Alex vont-ils cohabiter et se rapprocher ?

Mon avis :

Angel est une belle jeune femme. Sa mère la pousse dans les bras de son ami Sébastien pour qui elle ne ressent rien, mais qui vient aussi d’une famille aisée, tandis que son père la pousse à faire des études pour reprendre l’entreprise. C’est une tête brulée qui aime bien les provoquer juste pour le plaisir.

Quand elle doit commencer un stage dans l’entreprise de son père, elle décide de séduire son supérieur. Elle va faire la rencontre d’Alex un sdf qui joue de la guitare et qui pour une raison inexpliquée l’attire malgré son caractère de cochon, ses reparties sanglantes et blessantes.

La jeune fille est perdue surtout quand son ami lui propose un rencard amoureux.

Angel a deux prétendants et un homme qui la bouleverse, pour qui son cœur va-t-il craquer ?

Et si un événement inattendu chamboulait tout et remettait tout en question ?

Une très belle histoire qui touche en plein cœur.

On va découvrir cette belle jeune femme qui est perdue et se rebelle, mais qui malgré tout a un cœur en or. Elle ne va pas hésiter à aider ce jeune homme qui pourtant n’est pas tendre avec elle. Elle va même essayer de faire plaisir à son ami en sortant avec, mais au milieu de tout ça, elle s’en oublie elle. Elle n’arrive pas à s’affirmer et quand elle le fait, tout part en vrille.

Alex a souffert. Il a tout perdu, mais on ne sait pas pourquoi il en est arrivé là. On sent sa rancœur envers les personnes riches et quand on connait toute son histoire, on comprend pourquoi il est comme ça.

Dans ce livre, j’ai découvert plein de personnages au caractère diffèrent. Ils contribuent tous au déroulement de l’histoire, ils sont tous important que ce soit la mère possessive, acariâtre, méchante, manipulatrice, le père absent, démissionnaire, l’ami amoureux aux paroles sanglantes jaloux, possessif, et Alex, ce sdf au passé trouble, à la repartie cinglante, à la haine envers les riches.

L’auteure a une plume douce malgré tout ce que les personnages vont vivre. J’ai beaucoup aimé sa façon de nous faire découvrir les choses et les retournements de situation. Elle met beaucoup d’amour en tout genre, beaucoup de ressentis, de peur, de doutes dans son roman. Le tout se lit bien, c’est fluide et prenant.

J’ai aimé ma lecture, j’ai passé un bon moment. Je me suis prise d’amour pour eux, j’ai souris, j’ai eu mal, j’ai eu la boule au ventre, j’ai eu envie de remettre en place cette maman et même ce meilleur ami. J’ai eu envie de dire au père « tu ouvres enfin les yeux ». Et Alex, ce type m’a trop fait mal, j’ai eu l’impression que le sort s’acharnait sur lui, qu’il ne pourrait jamais être heureux. J’ai surtout adoré les paroles d’Angel que ce soit envers le père d’Alex ou envers sa mère, je trouve que ça nous donne une belle leçon de vie.

Une belle histoire à découvrir. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

L’orage: Au cœur des tornades, T2

Résumé :

En se séparant devant l’hôtel de Quinn, N. et elle pensaient mettre un terme à une aventure inoubliable, mais impossible. Leurs vies et leurs problèmes sont tellement éloignés !

Mais alors que Quinn est contrainte de rester à Vegas, leurs chemins se croisent à nouveau au cœur de la tornade. Là où se mélangent les secrets, les mensonges et les sentiments, N. et Quinn s’affrontent, se repoussent et s’attirent ; mais dans le monde de N., l’orage gronde de plus en plus fort à l’approche du danger.

Alors, pour que Quinn retrouve sa vie, le temps leur est compté.

Mon avis :

Quinn n’a pas pu prendre son avion, son passeport ainsi que ses médicaments lui ont été volés. Elle qui pensait faire un voyage mémorable, elle n’est pas déçue. Elle se réfugie chez la seule personne dont elle a le numéro, l’inspecteur Chow.

Quand Henry voit Quinn rentrer chez Chow, il ne sait toujours pas quoi penser d’elle : amie ou ennemie ? 

Ce n’est pas pour autant qu’Henry va lâcher la belle, il veut savoir qui elle est exactement, mais surtout pourquoi il réagit comme ça avec elle.

Quinn arrivera-t-elle enfin à prendre son avion pour la France, mais surtout que va-t-elle découvrir ?

Henry va-t-il réussir à s’ouvrir et à comprendre ce qu’il se passe en lui ?

Alors ce tome est juste au top !

On en apprend plus, on a des révélations inattendues. Je ne l’ai pas vue venir celle-là. Si le tome 1 posait bien les bases en nous apprenant qui étaient les personnages, là, on rentre dans le vif du sujet. On est à fond dans l’intrigue, on apprend plein de choses, plein de vérités qui nous laissent sur les fesses.

L’auteure m’a accrochée avec son intrigue. Plus j’avançais, plus je voulais savoir, mais plus j’avais peur. Sa plume est addictive, elle nous surprend. L’auteure trouve les bons mots pour nous faire ressentir les choses et nous faire comprendre nos personnages. Elle met beaucoup d’émotions et aussi plein de mystères et de suspenses.

J’ai pris plus de plaisir que dans le tome 1 du fait que là, on est à fond dans l’intrigue. On tourne les pages avec envie, on veut savoir, tout découvrir même si par moment, on a peur pour eux, peur de ce qui va leur arriver et on n’est pas au bout de nos surprises. 

Et cette fin !!! Je veux la suite et vite, je veux savoir comment ils vont s’en sortir.

Ce livre m’a fait rire autant qu’il m’a émue. Les personnages sont très attachants, touchants, choupinou malgré leur caractère et leur vécu. J’aime suivre leurs aventures passionnantes et captivantes. 

J’en veux encore et vite !!!! 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Je survivrai 

  • Titre : Je survivrai 
  • Auteure : Sissie Roy
  • Editeur : Evidence Editions
  • Date de sortie : 16 Février 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3IpHFWw

Résumé :

En quittant sa ville natale, Hazelle ne s’attendait pas à trouver l’enfer en tombant sous le charme de Cole. Énigmatique, mais aussi cruel et violent, il lui fait vivre l’impossible chaque jour. Lors d’une énième crise de colère, elle s’enfuit et n’a qu’une idée en tête : retourner chez elle.

À peine arrivée, elle sera confrontée à ceux qu’elle y a laissés : son ex, sa famille, ses amis.

Hazelle parviendra-t-elle à se retrouver et à surmonter ses souvenirs, ses cauchemars et ses peurs ?

Mon avis :

Hazelle habite un petit village au Canada. Elle s’ennuie que ce soit dans sa vie ou avec son petit ami Gabe. Elle décide alors sur un coup de tête de tout quitter pour aller à Montréal.

Si au début, tout commence bien pour elle car elle tombe sur un homme charmant qui l’attire et s’intéresse à elle, elle va vite déchanter par son coté violent.

Hazelle arrivera-t-elle à quitter Cole ?

Et si elle revenait dans son village, quel serait l’accueil réservé par sa famille et ses amis ?

Ce livre est court, mais suffisamment long pour nous parler de la violence conjugale et surtout du point de vue de la femme qui ne sait pas comment se sortir de cette spirale infernale. L’auteure va nous démontrer que ce n’est pas si facile de quitter son conjoint violent et que si on reste, ce n’est pas de gaieté de cœur. Souvent à la violence physique s’ajoute la violence psychologique, mais aussi la honte de se faire violenter et d’en parler.

L’auteure maitrise bien son sujet et sait y mettre toutes les émotions et les ressentis des personnages et ce, peu importe le point vu, que ce soit les amis, la famille ou même la femme violentée. On va comprendre la force qu’il faut avoir pour réagir et se sortir de cette spirale, le temps de reconstruction, comment réussir à en parler car oui ce n’est pas une chose facile que d’avouer ce qu’on vit.

Un bon livre qui reflète bien la vérité et qui est bien maitrisé, un peu court à mon avis, mais pas besoin d’un pavé pour nous montrer toute la douleur, la haine qu’on peut avoir envers ces personnages. Comment réussir à se reconstruire, à refaire confiance à l’homme, à se pardonner, mais aussi se faire pardonner l’abandon qu’on a eu.

Des fois il suffit de tout perdre, de vivre le pire pour voir que notre vie d’avant nous convenait comme elle l’était qu’on habite en ville ou en campagne.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Jarret: Lovely bikers, T3

Résumé :

Jarret, qui est le président du chapitre des Dragon Skull en Louisiane, est assigné à rester dans son État avec un bracelet électronique. Mais lorsqu’on lui rapporte qu’un jeune homme, Andrew, tricherait dans la plupart des combats illégaux qu’il organise, il décide de prendre les choses en main et de l’entraîner lui-même en le faisant venir au club pour qu’il devienne un combattant officiel des Dragons.

Au fil des jours naissent des sentiments entre les deux hommes, mais, malheureusement, Andrew se fait rattraper par son passé et doit fuir. 

Jarret arrivera-t-il à le retenir ? Sera-t-il capable de mettre en péril sa liberté conditionnelle pour venir en aide à l’élu de son cœur ?

Mon avis :

Jarret est le président du club des Dragon Skull. Depuis deux ans, il a le bracelet qui l’empêche de tenir son rôle comme il se doit. Alors quand il apprend qu’un jeune combattant fait tomber ses champions un par un, il se penche un peu plus sur le dossier.

Ce qu’il va découvrir va faire remonter tout son passé.

Andrew est un jeune homme qui doit survivre. Il sait se battre, mais ce n’est pas suffisant pour rembourser sa dette.

Andrew arrivera-t-il à faire craquer Jarret ?

Et si le passé de chacun revenait en force pour tout briser ?

Dès le début du livre, on est dedans. On voit qu’une fois de plus l’homophobie va emmener certains dans des extrémités et dans une cruauté sans nom.

On va découvrir Jarret avec ses blessures du passé, qui a à cœur d’aider les autres pour qu’ils se sortent de leur spirale infernale, mais il a un ennemi qui est prêt à tout pour le faire plier et le renvoyer en prison.

Andrew a des blessures qui datent son enfance et aussi de sa jeune vie d’adulte. Plus d’une fois, on va avoir mal pour lui, il ne va pas toujours faire les bons choix, peut-être à cause de son jeune âge ou des séquelles de son passé. Il va se retrouver dans des situations compliquées. Quand on va découvrir son vécu, on va avoir des envies de révolte plus d’une fois, mais on va voir que si chez certains bikers la haine et la violence sont de mises, chez d’autres l’entraide est le plus important même si attention, quand ils se vengent, ils ne font pas dans la dentelle et ils sont sans pitié, mais on va les voir solidaires entre eux.

J’aime bien la plume de l’auteure, elle est fluide et captivante. L’auteure sait nous donner les infos quand on en a besoin et surtout elle sait quand tout nous révéler, comment nous mettre la pression, les doutes, nous laisser en attente de certaines réponses ce qui fait qu’on veut la suite et on ne veut pas lâcher le livre.

J’aime qu’elle nous fasse voir que l’homosexualité n’est pas un tabou chez les bikers et que notre orientation sexuelle ne définit pas qui on est. On peut être biker, boxeur et gay. Il faut arrêter le cliché, tu es gay, tu es coiffeur. Ça n’a jamais été le cas, ça me révolte et dans son livre, on le voit bien. On peut être gay et avoir du caractère, savoir se battre et mettre à terre la pire des ordures.

Une bonne série à lire. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Le droit d’aimer

Résumé :

Elyne, romancière de 34 ans, installée à Lyon, a fui Paris, où son petit ami a été assassiné en 2008. Elle va faire la rencontre de Greg, un agent travaillant à Interpol sur une histoire liée à la mafia italienne.

Tous deux célibataires et fuyant les relations sérieuses, ils vont très vite tomber très amoureux l’un de l’autre, mais mettrons du temps à se donner une chance. Elyne s’est interdit toute attache depuis douze ans que Joachim est mort.

Mais c’est sans compter sur la détermination de Greg, qui va tout faire pour être avec elle et la rendre heureuse.

Mon avis :

Elyne est une belle jeune femme très altruiste qui pense toujours au bien-être des autres sans jamais demander de l’aide pour elle. Elle est auteure et aime aussi la photo. 

Greg est flic. Il travaille pour Interpol où il est sur une affaire assez complexe qui le rend irritable.

Suite à une balle perdue, Greg touche le fond et s’en prend à la belle Elyne. Malgré son sale caractère d’ours, cette dernière ne peut pas se résoudre à le laisser comme ça et décide de l’aider.

Si l’attirance est là, le lourd secret d’Elyne l’empêche d’aimer qui que ce soit.

Greg va-t-il réussir à aider la jeune femme ?

Que cache Elyne ?

Un bon livre sur l’amour, mais aussi sur le secret et la rédemption.

Des personnages doux, forts, bien ronchons, n’est-ce pas Greg ? d’où son petit surnom. 

J’ai aimé découvrir la plume de l’auteure qui nous entraine dans son histoire pleine de non-dits et de secrets qui nous rongent car on veut savoir. On a mal pour les personnages qui souffrent et qui ne parviennent pas à passer outre. L’auteure sait nous divulguer les choses petit à petit et nous laisser dans le flou jusqu’à ce que tout soit dévoilé. J’ai aimé le fait que pour une fois ce soit le mec qui rame grave pour trouver grâce aux yeux de sa belle.

Un livre qui nous touche, des personnages attachants, touchants, un monde cruel pour Elyne qui s’interdit tout à cause de son passé qui la ronge. J’ai aimé être surprise, avoir des révélations et ce retournement de situation à la fin, j’en ai encore des frissons partout.

Un bon livre qui se lit bien avec une plume fluide et des personnages que l’on aime, qu’ils soient principaux ou secondaires, tous sont importants.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Libère-moi: La communauté de l’Est, T1

Résumé :

Eve, qui vit dans une communauté sectaire proche des Amish, doit se marier dans quelques semaines. Son avenir est déjà tout tracé, elle a été élevée pour qu’à sa majorité, elle devienne l’une des épouses du grand prophète. Mais ça, c’était avant qu’elle rencontre Gabriel.

Lui, il représente le mal, il vit à l’extérieur et ne connaît rien aux règles et coutumes qui régissent la vie d’Eve.

Entre mensonges, amour et trahison, suivra-t-elle les ordres de sa communauté ou saura-t-elle briser toutes les règles pour un garçon inconnu ?

Mon avis :

Gabriel est un homme qui n’a pas une vie facile et surtout pas avec ses parents. Alors depuis tout jeune, il travaille pour réussir à bâtir ce que ces derniers n’ont jamais fait, mais en attendant il abuse de toutes les bonnes choses, alcool, sexe avec excès et sans sentiment.

Eve est une très belle jeune femme. Elle vit dans une communauté sectaire où elle est promise depuis sa naissance au prophète pour devenir une de ses nombreuses épouses, mais il la révulse.

Quand elle veut une dernière fois prendre un peu de temps pour elle avant son mariage, elle ne pensait pas tomber sur ce jeune homme qui la trouble, mais qui lui ouvre les yeux sur certaines choses de sa communauté.

Comment Eve va-t-elle prendre la vérité ?

Gabriel arrivera-t-il à la convaincre de s’enfuir avec lui ?

Une belle histoire où malheureusement ce genre de secte existe et où les personnages sont conditionnés et ne connaissent que ça.

J’ai découvert la plume de l’auteure sous un autre angle parce que je suis plus habituée à la dark avec elle et là, j’ai été super méga surprise. Sa plume est fine, douce, romantique, dans l’émotion, dans les sentiments et j’ai adoré découvrir ce côté d’elle.

J’ai vite été happée dans l’histoire, elle sait nous tenir entre ses lignes et on va vivre une aventure de folie où notre petit cœur va être mis à rudes épreuves, avec des personnages qui vont souffrir. On va avoir peur, on va douter, trembler. On va être plein d’amour pour Gabriel, ce type, sous ses airs « j’en foutiste », est romantique même si on ne le voit pas avec les plans culs qu’il a eus où là, c’était juste des vidoirs.

Eve m’a fait mal, elle est si innocente, douce, fragile, ignorante de la vraie vie. Elle ne connait que ce qu’on lui a appris et a appris à vivre avec peu.

J’ai adoré cette histoire, elle m’a émue, surtout Eve, elle m’a touchée en plein cœur. J’ai eu envie de la câliner, de la consoler, de lui apprendre la vie, la pauvre, elle va souffrir et vivre des choses pas cool quand même. Gabriel m’a remuée, ce type encaisse depuis des années et quand il croit enfin toucher le bonheur, on lui met encore des bâtons dans les roues.

 J’ai hâte d’avoir le prochain tome, Marie me parait bien prometteuse.

Une belle histoire à découvrir.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Damon: The Angel of Devil, T3

Résumé :

Damon, l’homme de main sans cœur du M.C., est débordé par les missions que Marie et Perle ont occasionnées.

Il fallait que vienne se greffer Ambre, son amour de jeunesse, qu’il n’avait pas revue depuis des années et qui, aujourd’hui, court un grand danger.

Arrivera-t-il à lui donner son amour cette fois ?
Saura-t-il la protéger du tueur qui est à ses trousses ?

Mon avis :

Damon est le full patch des Angels of Devil. Il est grand, beau, bien bâti et craint de tous. Il a eu le cœur brisé il y a 6 ans quand celle qui détenait son cœur est partie du jour au lendemain sans explication. Suite à ça, il est devenu froid, sans sentiment.

Ambre est pompier, un métier qui se transmet dans la famille. C’est une jolie femme au visage de poupée avec ses beaux cheveux roux.

Quand Ambre revient dans sa caserne, elle se doutait bien qu’un jour ou l’autre, elle reverrait celui qui lui a brisé le cœur.

Entre Ambre et Damon, l’alchimie est toujours là, mais les secrets et les remords remettent des choses en cause. Alors quand la jeune femme est menacée, Damon n’hésite pas une seconde à lui porter secours et cette fois, il ne lâchera rien

Damon va-t-il enfin connaitre les raisons du départ d’Ambre ?

Comment va-t-il réagir à toutes ces révélations ?

J’adore ces bikers, ils sont sans pitié, intraitables, mais avec leur régulière, ils sont tout autre, en même temps quand on connaît les régulières ils n’ont pas vraiment le choix !

L’auteure a une plume que j’adore. Elle nous entraine dans une histoire de malade avec des révélations à nous faire avoir les cheveux qui se dressent sur la tête, des rebondissements qui nous font avoir des sueurs froides et un cœur qui bat à mille à l’heure.

On va voir Damon sous un autre jour, possessif, jaloux protecteur, amoureux, mais le pauvre, ses nerfs vont être mis à rudes épreuves par la belle Ambre qui va ne va pas lui faciliter la tâche avec son sacré caractère, en même temps, elle n’a pas le choix avec son métier d’homme.

Du début à la fin, on reste plongés dans l’intrigue, on tourne les pages avec une envie de dingue, mais également une certaine appréhension. Plus d’une fois, j’ai eu peur pour Ambre même si elle gère et ne va pas se laisser faire. Elle a une repartie à toutes épreuves, on sent bien ses failles, ses faiblesses, ses peurs, ses doutes et toute la tristesse et les remords qu’elle peut avoir. Oulala, son père et ses frères, je les aurais bien remis en place aussi ceux-là. 

J’adore Damon, mais je l’aurais bien secoué. Quand il a tout découvert, certes pas de la meilleure des façons, mais quand même, sa réaction m’a plus qu’énervée et certaines paroles qu’il a lancées, je lui aurais bien fait ravaler, moi, je vous le dis.

On va voir nos personnages dans de fâcheuses postures, mais qui, mine de rien, réussissent par des pirouettes et par des répliques bien lancées à s’en sortir.

Une série que j’adore et j’en veux encore ! 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Karlito: Lovely bikers, T2 

Résumé :

Karlito sort enfin de l’hôpital après un mois de convalescence. Garwen, qui est amoureux de lui, revient d’une longue mission et fait la promesse à Yale de demander la main de Karlito.
Mais il n’est pas le seul, Carl l’aime aussi et ne compte pas rester de côté. Les trois hommes entrent dans une danse étrange que leur cœur semble mener.

Veulent-ils choisir un seul homme ou sont-ils prêts à vivre un amour atypique ?

Si seulement leurs sentiments étaient leur seul problème, mais les secrets de chacun semblent perturber cet amour naissant.

Mon avis :

Karlito est enfin sorti de l’hôpital, mais il doit encore rester prudent car ses poumons sont très fragiles. Il reçoit son blouson officiel et une fête est donnée en son honneur. Il va faire la rencontre de Carl, le président du chapitre de Los Angeles, qui va l’attirer, mais malgré tout, il ne va pas réussir à se sortir Garwen de la tête.

Garwen va-t-il tenir sa promesse et demander Karlito en mariage ?

Que va dire Karlito ?

Entre Carl et Garwen son cœur balance, que va décider le jeune homme ?  

Waouh !!! Un tome de folie !!! Je peux vous dire, je n’étais pas prête à ça, mais pas du tout.

Ça vous est déjà arrivé de lire un livre et là, de lire un truc de fou au point de fermer le livre et de vous dire « mais non, ce n’est pas possible » ? Voilà ce qui m’est arrivé quand j’ai appris un truc de fou. L’auteure est-elle sadique ? Alors là, je dis oui complètement !!!

J’ai vécu ce livre à fond. Mon cœur a fait des bonds plus d’une fois, j’ai cru pleurer, j’ai eu les nerfs, beaucoup de colère et d’incompréhension à tel point que j’avais l’impression d’être rentrée dans le roman.

Alors oui, au début, comme beaucoup, j’ai trouvé que Rowan était trop doux, pacifiste, mais quand monsieur s’énerve alors là, fuyez !!! Car aucune pitié n’est de mise, pareil pour Carl, n’oublions pas que ce sont des bikers, il faut bien qu’ils le prouvent.

L’auteure a une belle plume, un peu sadique et adore jouer avec nos nerfs. Elle va nous faire souffrir tout comme les protagonistes de ce livre. Rien ne leur sera épargné, on va avoir des révélations de malade, des rebondissements de fou, on va voir que quand ça touche l’un deux, ils sont tous solidaires et ce ne sont pas des enfants de cœur, que ce soit un homme ou une femme, ils ne font pas de différence.

J’adore ce club de bikers où les codes dénotent, où les gays n’ont pas à se cacher. N’oublions pas aussi que c’est une femme qui l’a créée, enfin un club qui casse les codes de ce qu’on lit habituellement. 

J’ai plongé dans l’histoire, j’avais l’impression de vivre les rebondissements avec eux. Mon cœur a été malmené plus d’une fois, j’ai eu mal que ce soit pour Carl et son passé trouble, ses sentiments malmenés, pour Garwen et le sentiment de rejet qu’il va avoir, pour ce qu’il va vivre aussi, et pour Karlito déjà malmené dans le tome 1, ici rien ne lui sera épargné non plus que ce soit physique ou moral.

Un tome où des choix vont devoir être faits, des décisions importantes vont être prises, des révélations vont nous retourner totalement, des rebondissements de fou qui vont nous tenir en haleine et un final qui vaut tous les tourments qu’on a eus tout au long de notre lecture.

J’adore et je vous le conseille. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Jerk: Six rivers Riders, T4

Résumé :

De retour à Wild Falls pour Thanksgiving, Anna retrouve toute la famille Trammel avec joie. Pour elle qui habite désormais San Francisco, où elle commence son métier d’avocat, c’est un retour aux sources appréciable, même si elle a dû y laisser son petit copain.

Une semaine de douceur en famille, et de tranquillité… Enfin, tranquillité, c’est beaucoup dire ! Et c’est sans compter sur Jerk, biker un brin arrogant, qui habite là depuis plusieurs mois, sans qu’elle en comprenne bien la cause. Il fuit quelque chose ou quelqu’un, mais, comme toujours, la loi du silence règne au club…

Arrogant, impulsif, mais terriblement attirant, il abat ses certitudes en quelques jours, et la fait douter de toute cette vie parfaite qu’elle s’était construite.

Mon avis :

Quand Anna, la fille de Lead, revient dans la famille pour passer les fêtes, elle ne se doute pas une seconde que sa vie va être chamboulée. Cette jeune fille, à fond pour devenir avocate, a un petit ami, mais elle ne va plus savoir où elle en est.

Jerk a été confié à Lead pour étouffer l’affaire dont il est accusé. Ce garçon, peu causant et taciturne, ne se sent pas aimé.

Pourquoi Jerk a-t-il été confié à Lead ?
Comment va se passer la rencontre entre Anna et Jerk ?

J’étais contente de retrouver la fille de Lead et tout comme son père, elle a un sacré caractère cette petite devenue grande.

On retrouve cette bande de bikers vieillis de quelques années, mais ils n’en sont pas moins attirants surtout Jerk qui a atterri chez les 666 pour se mettre à l’abri. Ce type est froid, mystérieux, sombre, mais il peut vite devenir hot.

Anna est devenue une belle jeune femme qui a l’ambition de devenir avocate et elle adore son métier même s’il est loin de sa famille. Elle a un sacré caractère et ne va pas se laisse marcher sur les pieds, mais face à ce type, elle va être un peu perdue.

J’ai adoré ma lecture. On est un peu moins dans le monde des bikers même si on y reste encore pas mal. On va plus être dans l’histoire de Jerk et de ce qu’il s’est passé pour qu’il en arrive là. Dès le début on craque pour lui, même si on veut découvrir son secret et pourquoi il est autant tourmenté, pourquoi il ne se sent pas aimé dans son Mc.

L’auteure m’a conquise. Je l’ai trouvée plus dans l’émotions dans ce tome, plus dans la romance. Elle nous fait découvrir le revers des autres Mc qui n’est pas très reluisant. Et oui, tous les Mc ne sont pas comme les 666, c’est pour ça qu’on les aime tant, car sous leurs airs de gros durs à cuire, ils sont tendres et aimants avec leur famille et ont une solidarité entre eux.

On va voir nos personnages se battre avec leurs sentiments, leurs ressentis et devenir intenses et intraitables quand il s’agit de défendre l’autre.

Une Anna douce et sincère, un Jerk mystérieux et sombre, deux êtres différents même s’ils ont une passion commune pour la moto, mais que tout oppose. Surtout comment faire entendre à Lead que son bébé peut être amoureuse. Je ne suis pas sûre que papa Lead voit tout d’un bon œil.

J’ai passé un bon moment, passionnant. Je n’ai pas décroché, je voulais vraiment comprendre nos héros, connaitre leurs blessures, leurs fêlures. Pourquoi Anna est-elle partie si loin, pourquoi le père de Jerk l’a envoyé chez Lead ? Et je n’ai pas été déçue de mes découvertes, même si mon petit cœur a été malmené et torturé pendant ma lecture, j’ai kiffé et je vous conseille cette série de bikers.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Faire une virée à deux

Résumé :

C’est le troisième Noël que Nina s’apprête à passer recluse et déprimée dans la maison aixoise que ses parents ont acquise juste avant leur décès. Dans le train, elle fait la rencontre de Tom, qui va complètement chambouler ce funeste rituel de Noël.
Et si les apparences étaient trompeuses ?

Mon avis :

Depuis le décès de ses parents, Nina n’aime plus noël, pire elle se coupe de tout le monde. Elle qui aimait faire la fêtes, c’est fini, même ses amies lui ont tourné le dos, heureusement qu’elle a ses élèves du cours de danse.

Tom travaille dans la finance, mais n’en peut plus de son travail.

Une rencontre imprévue entre eux dans un train va changer beaucoup de choses.

Mais dès qu’il s’agit de plus, Nina refuse. Elle préfère se morfondre dans la maison de ses parents.

Et si la vie la menait une fois de plus sur la route de celui qu’elle ne croyait jamais revoir ?

Est-elle prête à faire une virée à deux ?

J’ai découvert une très belle histoire où la magie de noël opère, mais non sans mal.

Nina m’a fait de la peine. Cette jeune fille, prof de danse, a tout mis de côté, même sa joie de vivre, car elle n’arrive pas à faire le deuil de ses parents. 

Tom, tendre, imaginatif, n’en peut plus de son taf.

Nos deux protagonistes m’ont fait vivre une histoire de dingue. On va les voir imaginatifs, loufoques aussi, mais pleins de bonne volonté avec une peur énorme et un fond encore plus beau.

La plume de l’auteure est fine, douce, romantique. Elle m’a envoutée et elle m’a fait rire. Elle a mis de la loufoquerie dans sa romance pour contrecarrer les passages tristes de Nina que ce soit avec ce deuil impossible pour elle, ou aussi avec ce qu’elle va ressentir pour Tom.

Une belle petite romance de noël qui nous donne envie de croire en la magie de noël. Une histoire qui se lit très bien et sans prise de tête où les personnages sont touchants, nobles, drôles et imaginatifs surtout quand il faut raconter des histoires.

Et une fin tellement chouette qui nous met des étoiles dans les yeux et des frissons partout. On tombe amoureux d’eux directement et de leur histoire.

Allez lire cette petite romance de noël toute belle et douce.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Logan: The Angel of Devil, T2 

Résumé :

Après avoir enlevé Perle à Chicago, Logan doit la ramener dans son club pour l’interroger et connaître ses liens avec ses ennemis les « Diablos ».

Mais celle-ci fait tout pour s’enfuir, jurant ne pas savoir qui ils sont.
Attirés l’un par l’autre, leurs sentiments entraînent des discordes au sein du M.C.

Logan devra faire un choix : Perle ou ses frères ?

Mon avis:

Perle est une belle blonde aux yeux verts qui n’a jamais eu de chance. Orpheline, elle a vécu de famille d’accueil en famille d’accueil. Elle était dans une relation toxique et s’est fait jeter quand elle a eu son cancer car elle n’était plus présentable pour son fiancé. Elle a dû se débrouiller seule pour payer ses soins.

Alors quand elle se fait enlever par un grand type musclé, qui lui fait autant peur qu’il l’attire, elle ne comprend pas pourquoi elle. Elle est encore plus perdue lorsqu’elle entend ses accusations.

Logan ne croit pas en l’amour. Ce geek préfère les brebis plutôt qu’être accroché à une femme. Son passé l’a trop marqué. Il ne comprend pas pourquoi cette petite chose qui est leur ennemie l’attire et pourquoi il se sent obligé de la défendre.

Perle va-t-elle enfin comprendre pourquoi elle a été kidnappée et comment va-t-elle réagir à tout ce qu’elle va apprendre ?

J’avais trouvé le tome 1 fort en émotions et intense, mais celui-ci le bat encore plus. Certes, on n’a pas trop le côté dark du viol de Marie, mais ce que va vivre cette pauvre Perle, c’est juste immonde. J’ai eu envie de la consoler, de frapper ces bikers aussi sexy soient-ils. Je comprends leur haine et leur envie de vengeance, mais merde quoi !!!

J’ai découvert une jeune femme qui a cumulé la malchance et qui ne va pas avoir plus de chance avec cette bande qui la traite de la pire des manières et qui ne voit en elle qu’une ennemie. Elle ne trouvera jamais grâce à leurs yeux. Et j’ai découvert un homme, qui pour une fois, ressent des choses, mais qui est divisé entre ce qu’il ressent pour elle et sa famille.

L’auteure m’a touchée en plein cœur. Elle m’a fait pleurer plus d’une fois car elle met tellement d’émotions dans son livre qu’il est impossible de rester insensible. Elle a une intrigue de malade. On vit leurs aventures si bien que je me serais cru dans une série tv tellement ça me parait réaliste et bien détaillé.

Un livre où l’on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. On trouve de l’amour, des retournements de situation, des révélations de malade et une aventure de folie.

Je peux vous dire qu’une fois le livre commencé, vous n’allez pas le lâcher. Les personnages sont fidèles à eux-mêmes, des bikers sans scrupules ni pitié. Quant à Perle, mon dieu, cette nana est une perle comme son nom l’indique, mais elle va morfler tout au long de l’histoire. On a envie de la prendre sous notre aile, de la défendre, elle est douce, fragile, elle a une conscience qui ne la fait pas toujours agir comme il faut.

Un sublime livre où on va vivre des montagnes russes, où on va avoir des frissons, les poils vont se dresser partout et pas seulement de plaisir. On va avoir la haine envers certains, on va avoir envie de distribuer des baffes et pas qu’un peu, on va vouloir défier ces bikers sexy qui font fondre les culottes. On a envie de les secouer, de les remuer et de les frapper pour leur mettre du plomb dans la  tête.

Un livre à ne manquer sous aucun prétexte.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Je me vengerai: À cœur perdu, T2

Résumé :

Le temps a passé, mais pas ma rancœur. Des années à me cacher, à attendre celle qui me servira pour mon ultime vengeance.
Personne ne s’attend à me voir réapparaître. Pourtant, ils auraient dû savoir que le diable ne meurt jamais. Il est temps maintenant de récupérer ce qui m’appartient.

Mon avis :

Logan est patient, il fermente sa vengeance contre Camille et Enzo depuis 18 ans, mais il sait que quand il l’aura, ça va faire mal.

Hope ne comprend pas, elle se réveille dans cette cave, attachée. Où est-elle ? Elle sait que ses parents ont des ennemis, mais elle ne se doute pas de qui est derrière tout ça.

Logan va-t-il enfin avoir la vengeance qu’il attend ?

Comment Hope va réagir quand elle va savoir qui est vraiment son ravisseur ?

Wahou !!! Je l’attendais ce tome, mais franchement je ne m’attendais pas à ça.

On va retrouver Logan et sa soif de vengeance et quoi de mieux que de s’en prendre à la fille de Camille et d’Enzo, mais c’est sans compter sur le caractère de la miss.

Dans ce tome ce qui m’a le plus marqué, ce n’est pas la perversion, ni le côté psychopathe de Logan, mais plutôt les travers de son ami Mike qui lui m’a juste donné envie de vomir. Le pire c’est de se dire que ce genre d’homme existe vraiment. Attention, il faut avoir le cœur bien accroché car ce type est de la pire espèce et ce qu’il fait est juste immonde. Ça va vous révolter au plus haut point. On sait bien que c’est une dark quand on lit le premier tome, on voit toute leur noirceur, mais là, vous n’êtes pas prêts. Sérieux, j’ai eu mal au cœur et les nerfs comme jamais. Il y a des sujets sensibles pour moi aussi et là, ça en fait partie.

L’auteure, une fois de plus, m’a bluffée. Sa plume est sombre, très sombre et prenante. On va avoir mal, elle va nous faire souffrir tout au long de notre lecture. 

Hope m’a fendu le cœur. Cette fille a une force de caractère, en même temps vu ses parents, mais elle a son côté fragile, elle a des limites et a du mal à aller au-delà. On va avoir mal pour elle, on va avoir envie de frapper Logan, mais rien de nouveau de ce côté-là, on avait déjà envie de le frapper dans le tome 1. Mais là, vous allez voir que ce ne sont pas toujours pour les mêmes raisons.

J’ai vécu ce livre avec des palpitations tout au long et pas seulement des bonnes. Je peux vous l’assurer. J’ai été révoltée, énervée, j’ai eu mal, j’ai eu envie de hurler, de secouer certains, mais surtout j’ai vécu une histoire de dingue et cette fin est juste surprenante. Je vous laisse découvrir ce que l’auteure vous a réservé, moi j’ai mon avis, mais à vous de vous faire le vôtre.

L’épilogue me donne à espérer une nouvelle histoire.

En tout cas, j’ai dévoré ce livre que j’ai plus que kiffé. Oui j’aime quand c’est sombre, quand la dark est dure, très très dure même, où limite les violences et le viol sont normaux quoi.

Allez vite découvrir ce tome 2 qui est surprenant, déroutant, mais tellement bien et tellement eux.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Apocalypse Riders Tome 2: Koala 

Résumé :

On commençait à s’emmerder ferme du côté de Marseille 2.8… Passer sa vie à forniquer dans un bordel, ça ne va qu’un temps. Il ne faut pas oublier que nous, les Loups, nous sommes une bande de bikers. Nous sommes faits pour le bitume, être des nomades. Alors quand Josie, la mère maquerelle, nous a causé d’une mission pas trop compliquée, on s’est dit que c’était ce qu’il nous fallait. Reprendre le large, se refaire un peu de pognon et avoir de l’action. Seulement, arrivés sur place, on s’est rendu compte que ce ne serait pas aussi facile que sur le papier ! Nous sommes tombés sur une bande de moines mercenaires pas piqués des hannetons. Il y a même un docteur Frankenstein qui a entrepris de me démonter l’exosquelette.
Bon, soyons clairs, ils ont cru pouvoir nous la faire à l’envers facilement. Mais ça, c’est sans connaître les Loups ! Tu te souviens du mec qui disait : « Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile… » ? Ben, nous, on a fait encore un cran au-dessus, non deux… Faut pas déconner non plus ! Ce n’est pas parce que j’ai quatre-vingts balais que le premier puceau en robe de bure va me dicter sa loi !

Mon avis :

Koala est le mécano d’un groupe de bikers. Il touche à tout et fait partie des plus cinglés, une fois lancé, on ne l’arrête plus, il fait un carnage.

Quand on demande aux membres du groupe une nouvelle mission qui peut leur rapporter un paquet de briques, ils n’hésitent pas surtout que sur le papier, elle parait simple.

Récupérer un mec dans un asile : facile. Mais c’est sans compter sur leur malchance et les infos qu’on ne leur a pas données.

Comment la bande va-t-elle se sortir de ce nouveau coup tordu ?

J’adore cette bande de bikers retraités, mais qui sont encore bien actifs et qui ne font pas dans la dentelle.

Une fois de plus, on va les voir dans le mal. Ils vont devoir se défendre et être inventifs car ils vont être mal menés tout du long.

L’auteure n’a pas peur du sang ni du gore. Elle a cette façon d’écrire et de décrire les choses qui fait que même si on a mal, même si c’est sanglant, on visualise bien. On va se demander tout du long comment ils vont réussir à s’en sortir cette fois-là, on va avoir mal pour eux car rien ne leur sera épargné.

Je me suis prise d’affection pour ces bikers hors normes, d’un certain âge, mais qui malgré tout assurent un max et défient n’importe qui. On va les voir dans le mal, galérés, en mauvaise posture. On va se demander s’ils vont réussir leur mission et surtout comment.

Ce que j’aime dans ce livre c’est que l’auteure malgré tout le sang, la noirceur nous met de l’humour, des répliques improbables qui nous font rire et nous dédramatisent certaines scènes.

Je kiffe suivre leurs aventures et vivement la suite surtout que tonton maintenant est bien équipé.

Lisez-le. Il n’y a pas de romance, mais il est au top. En plus, les livres sont courts, se lisent vite et très bien. On s’attache vite à eux et à leur grain de folie.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

La meute de garval tome 3 – terrains de chasse

Résumé :

Empoisonnée lors de la dernière bataille avec la famille de Soren, la Garache n’a plus beaucoup de temps à vivre et sa dernière volonté est de voir Vael ou Arick prendre la tête de la meute de Garval après elle. Mais c’est sans compter sur Cyan qui, furieux de la tournure des événements, emprunte une très mauvaise pente aux conséquences funestes.
Assoiffé de pouvoir et tourmenté par le chagrin, il quitte sa famille pour devenir Alpha de sa propre meute.

Mon avis :

Suite à l’attaque des chasseurs, la Matriarche de la meute a été touchée et sait ses jours comptés.

Elle décide, avant de fermer les yeux, de donner son avis sur son futur successeur. Elle propose Vael et son fils Arick. Ce dernier ne voulant pas se battre avec son père lui cède la place, mais ce n’est pas pour plaire à Cyan qui se voyait déjà reprendre le flambeau.

Comment Cyan va-t-il prendre cet ultime affront que sa grand-mère lui a fait ?

Et maintenant que les chasseurs ont compris qui était Soren, quelle sera leur riposte ?

Dans ce livre, l’auteure nous emmène encore plus dans la confrontation, mais cette fois pas seulement avec les chasseurs. Cyan va donner bien du mal à sa famille ainsi qu’à ses amis. Il va être rongé par la jalousie et avide de pouvoir ce qui va le mener à prendre des décisions inconscientes, irréfléchies qui va l’entrainer loin avec des conséquences désastreuses.

On va voir aussi le reste de la meute affaiblie par la disparition de la Matriarche et l’arrivée d’un nouvel Alpha.

Soren va faire étalage de ses dons qui avaient été mis sous secret et va aider la meute à y faire face. On va voir de nouveaux arrivants, mais aussi des retournements de situation. On va voir le clan essayer de se reconstruire, certaines amitiés se souder encore plus et un amoureux bien protecteur envers sa belle. Des caractères calmes vont se révéler explosifs quand il faut et on va surtout tomber de haut à cause de certains. Voir jusqu’où ils sont prêts à aller, le pouvoir fait peur.

La plume de l’auteure reste toujours autant captivante, elle ne s’essouffle pas et sait nous mettre des rebondissements, des révélations qui font qu’on ne s’ennuie pas et qu’on n’a pas envie de quitter nos amis. J’ai trouvé une plume addictive qui nous tient en haleine qui gère très bien son univers. Elle tient son histoire d’une main de maître et sait nous impressionner à chaque fois. Elle nous fait douter et avoir mal. On suit leurs aventures avec le peur au ventre, des étoiles dans les yeux. Sa plume est fluide, douce avec des moments très forts où elle nous met des frissons, des larmes aux yeux.

Comme les deux premiers tomes, j’ai dévoré celui-là et comme à chaque fois, l’auteure nous fait une fin du tonnerre où on hurle pour avoir la suite, elle joue avec nos nerfs et pas qu’un peu.

Les personnages du livre sont intéressants, entiers, intenses, et si on en aime certains parce qu’ils sont attachants, touchants, d’autres nous mettent bien les nerfs. On ne peut pas tout pardonner sous prétexte de l’immaturité. Il faut réfléchir avant d’agir car une fois que le mal est fait, on ne peut pas toujours revenir en arrière.

Vite ! Je veux la suite ! J’ai peur, très très peur même. 

Merci pour ce service presse.

#Minouche


Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Au coeur des tornades Tome 1 – La Foudre: La Foudre 

Résumé :

À 26 ans, Quinn vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une leucémie. Pour ne rien arranger, son fiancé la quitte. Elle qui leur avait prévu un voyage surprise pour leur remonter le moral… Eh bien ! Tant pis ! Elle le fera seule, ce périple.
Mais le destin frappe encore en mettant N. sur sa route. Play-boy à l’allure de surfeur, il est aussi mystérieux qu’agaçant, et surtout dangereux. Depuis près de dix ans, N. travaille pour Edward Godesh, un milliardaire et criminel en col blanc.
Bref, N. n’a définitivement pas de temps pour « baby-sitter » une touriste bornée ; et un séducteur arrogant est la dernière chose dont Quinn ait besoin dans sa vie.
Pourtant, la foudre a frappé, chamboulant leurs vies et les entraînant vers des endroits et des sentiments inattendus.

Mon avis :

N. travaille à Vegas pour un homme influent. C’est un bel homme, grand, musclé qui fait baver toutes les filles, mais il a ses blessures, ses fêlures du passé qui le hantent encore et toujours.

Quinn est une belle jeune femme qui vient d’apprendre qu’elle est malade et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, son fiancé vient de la quitter.

Par affront et par esprit de rébellion, elle décide d’aller seul à Las Vegas, voyage qu’elle avait prévu à deux pour se changer les idées et voir du pays.

Quand elle va tomber sur N., dès le début, elle va comprendre que c’est un bad boys qui saute tout ce qui bouge. Mais ne dit-on pas qu’on a qu’une seule vie et qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Quinn va-t-elle réussir à lâcher prise comme le veut son frère ?

Qui est vraiment N. ?

Ce livre commence fort, entre l’annonce de la maladie de Quinn et sa séparation, on a les boules pour elle, mais heureusement son frère et sa meilleure amie savent nous divertir et nous redonner le sourire.

On va découvrir N., un type très louche et encore plus louche au travail, mais qui est rongé par la culpabilité, les remords et n’a plus rien à perdre. C’est un séducteur et il nous le montre bien.

Entre les deux, la rencontre n’aurait jamais dû avoir lieu si N ne pensais pouvoir se servir d’elle pour son travail.

L’auteure a une très belle plume. Je la trouve fine, délicate, sensible. Elle m’a donné des frissons, m’a fait découvrir des lieux magiques, m’a donné des papillons dans le ventre. Même si l’histoire a un fond triste, elle sait nous donner le sourire avec les joutes verbales des protagonistes, mais elle sait aussi nous donner la chair de poule. N’oublions pas que N. ne travaille pas avec des gentils et qu’ils sont sans pitié, femme ou pas.

J’ai passé un super moment de lecture. J’ai aimé découvrir leur histoire, leurs aventures, leur lâcher prise. J’ai eu une montagne de sensations, d’émotions tout au long de ma lecture. Entre eux, il y a beaucoup de non-dits, de secrets qui font que leur aventure ne peut aboutir, mais on suit leur histoire avec des étoiles dans les yeux. On sait qu’elle est éphémère, mais elle est addictive, avec des hauts, des bas et des heurts entre eux.

Des personnages intéressants, secrets, sombres qui ne veulent pas d’attaches, mais à qui on s’attache très vite surtout quand on voit sous la carapace.

Un bon premier tome, mais vite la suite ! Je veux savoir au vue de la fin du tome 1 !

Merci pour ce service presse.

#Minouche


Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Yale: Lovely bikers, T1

Résumé :

Yale rêve d’intégrer le club de son père, mais celui-ci refuse. Et pour l’humilier un peu plus, il lui a collé une nounou, qui n’est autre que Rowan, son vice-président. Ce soir encore, il ira se saouler dans un bar gay, mais il ne s’attendait pas à tomber sur lui.

Des frères ne devraient-ils pas tout se dire et n’avoir aucun secret les uns pour les autres ?

Mon avis :

Yale est le fils du président des Dragon Skull. Il veut faire partie du club, mais son père lui refuse car depuis le décès de sa mère qui était la présidente du club, il surprotège son fils.

Rowan est le VP du club, il est gay et la plupart au club est au courant et ça ne dérange pas.

Quand Yale menace de se proposer en tant que prospect chez leur pire ennemi, Rowan décide de le prendre en tant que prospect dans le Club, sous sa responsabilité.

Mais quand l’attirance entre les deux est très forte, comment y résister ?

Et si les ennemis venaient tout compliquer une fois de plus ?

Un livre sur les bikers où le m/m s’en mêle et j’aime que l’auteure casse les codes de ce milieu.

On va découvrir un jeune homme un peu capricieux, rebelle, blessant, et qui veut être accepté dans le club, mais il a un secret qu’il n’ose pas avouer à son père.

Rowan est plus posé, grand, sexy, barbu avec un caractère bien à lui et il mène d’une main de maître le club avec son pres.

L’auteure a une plume forte et riche en émotions. Elle bouleverse les codes et j’aime ça. Elle nous montre que ça peut être un monde dur, cruel, sans pitié, l’homosexualité peut être  accepté ce qui est rare, surtout dans ce monde viril. On va voir que le monde des bikers est loin d’être doux, tranquille c’est même plutôt tout le contraire, c’est un monde sans pitié, cruel et violent.

J’ai été prise par le roman et ses personnages. J’avoue que même si je comprends Yale, ses caprices m’ont bien soûlée comme pour les autres. Je suis d’accord, il n’a pas ce qu’il veut, mais quand même.

Dans ce livre, il y a beaucoup de secrets, de rebondissements qui nous tiennent en haleine. On va avoir les nerfs mis à rudes épreuves. On va vouloir tourner les pages pour savoir ce qui va arriver, comment ça va se passer et surtout comment tout ça va finir. On se prend de passion pour les personnages et leur histoire, on va être attendris, mais on va aussi avoir les nerfs. On va voir envie de vengeance, de sang qui coule… Je m’emballe là, mais bon, je suis dans l’ambiance aussi.

Une histoire de bikers où il y a tout ce qu’il faut dedans et qui ose le m/m dans ce milieu fermé d’esprit. 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Bounty Hunter, Tome 1 : Destiny

Résumé :

Elijah est un homme de loi pour qui tout crime mérite sanction. À la limite de la psychorigidité, il ne sort jamais du cadre. Son agence de chasseurs de primes, il la dirige d’une main de maître jusqu’à sa rencontre avec une femme qui va bouleverser ses plans. Messah est sa cible et rien ne l’empêchera d’atteindre son but.

Mais le chasseur n’est pas toujours celui qu’on croit.

Mon avis :

Messah est une jeune femme rongée par la haine, mais surtout par la vengeance. Pour chaque homme vengé, elle met une mise scène en place.

Elijah a monté sa propre boîte de chasseur de prime sous la couverture de l’armurerie qu’il a eu de son père, il est droit et est pour la justice.

Alors pourquoi il a du mal à arrêter cette jeune femme qui faut bien le dire ne se laisse pas faire ?

Messah arrivera-t-elle à assouvir sa vengeance jusqu’au bout ?

Pourquoi Elijah réagit comme ça en présence de la jeune femme ?

Waouh ! Quel livre ! C’est intense et puissant. Dès le prologue, on entre dans le vif du sujet et tout au long du livre, on est en apnée.

On va découvrir une jeune femme rongée par la vengeance. On se doute qu’elle a subi des choses, l’auteure nous le dévoile petit à petit, mais un truc reste en suspens : pourquoi n’a-t-elle pas subi la même chose que les autres ?

Messah va nous attendrir malgré ses actes odieux. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive pas à lui en vouloir. Je me suis attachée à elle. Elle a vécu une chose horrible. On va voir que c’est ancré en elle, que la personnalité qu’elle s’est créée est profonde et qu’elle n’arrive pas à lâcher prise ni à s’attacher aux gens.

Elijah est droit et carré dans son métier car sa vie personnelle est un peu en désordre entre vérité et secret. Il essaie de se conformer à ce que son père veut. Même s’il parait froid, il a un grand cœur qui bat.

L’auteure a une belle plume, dure à lire, pleine de surprises, de retournements de situation et là, elle nous lâche une révélation qui m’a plus que surprise. J’ai été choquée, ma bouche est restée ouverte tellement je ne m’y attendais pas, j’étais loin de me douter de ça.

L’auteure nous divulgue les infos au compte-goutte. Elle nous dit seulement ce qu’elle veut pour nous tenir en haleine, elle sait jouer avec nos nerfs. À aucun moment, je me suis ennuyée. L’histoire est bien menée et très riche en événements, ce qui fait qu’on tourne les pages avec envie. On veut savoir, on veut voir qui chasse, on se prend au jeu, on a mille scénarios qui nous passent par la tête, mais jamais ô grand jamais, on peut découvrir ce qui va se passer et ça, j’adore ! Être surprise dans mes lectures.

Un superbe livre, une histoire pas commune avec une héroïne au tempérament bien trempé qui ne va pas se laisser attendrir. Des personnages divers et variés, certains vont vite être aimés, quand d’autres, on ne peut que les détester, et pour certains, on ne va pas trop savoir sur quel pied danser, mais je vous rassure, on finit très vite par se faire une opinion sur eux.

Allez lire cette historie aux rebondissements de malade et qui vous prend aux tripes par son contenu.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Devil: The Angel of Devil, T1

Résumé :

Devil, président du MC des bikers « The Angel of Devil », rentre en conflit contre un gang rival « les Diablos ».
Cette guerre lui a déjà coûté la vie de sa mère et de son beau-père. Il prend donc sous son aile sa demi-sœur par alliance.

Marie, jeune infirmière, se voit propulser dans ce monde spécial de bikers.
L’attirance qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre se ranime. Mais Marie se fait agresser et violer.

La vengeance de Devil sera terrible et destructrice pour leur couple. Arriveront-ils à faire face à tous ces problèmes en sachant qu’un traître est parmi eux ?

Mon avis :

Quand Marie apprend le décès de ses parents, elle décide d’aller voir son demi-frère, enfin ils n’ont aucun lien de sang surtout que Marie aime en secret Nicolas.

Nicolas est le fils d’un biker qui l’a élevé à la dure. Il est devenu le président des Angel Devil le club qu’il a repris au décès de son père. Il est sans pitié et ne craint rien ni personne.

Quand Marie vient le voir, il est content de retrouver son ange, mais ses ennemis voient là une belle façon de se venger de lui.

Marie et Devil arriveront-ils à enfin s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Le statut de Devil ne met-il pas tout en cause ?

En voilà un livre de bikers dur où la violence est de mise. Dès le début, le ton est donné : la violence et la vengeance seront de mise. Si certains ont des valeurs, comme de ne pas toucher femmes et enfants, d’autres n’en ont pas et voient en eux le meilleur moyen de faire du mal à leurs adversaires. Et Marie va en faire les frais.

Marie est une nana qui, derrière sa timidité, cache une force de caractère. Elle a aussi un débit de bêtises plus grosses les unes que les autres ce qui fait qu’avec elle, on ne s’ennuie pas, mais je ne suis pas sûre que tous ait la patience d’entendre parler de son prince non charmant et de cette princesse.

Devil est sans pitié et dès que cela touche Marie, il perd les pédales et n’arrive plus à avoir la tête sur les épaules, pire il ne sait pas comment communiquer sans dire des bourdes qui seront mal interprétées par sa belle.

L’auteure a une plume dure et violente. Il y a vraiment des passages durs à lire surtout quand ces bikers décident de faire mal et de faire souffrir leurs adversaires, mais elle sait aussi adoucir les choses grâce à Marie et ses paroles qui n’ont ni queue ni tête.

Ce livre se lit avec une boule au ventre. On a peur, on craint, mais il y a aussi plein de surprises qui nous donnent envie de tourner les pages, de découvrir les autres tomes et de rencontrer plus en profondeur certains personnages dont j’espère avoir leur histoire.

Un bon premier tome où il y a tout ce qu’il faut et qui nous montre bien que la vie de bikers est loin d’être un monde de bisounours, enfin je devrais dire de licorne pour Marie.

Vivement le tome 2 pour voir sur quel personnage il va être.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Prospect

Résumé :

Le quotidien d’Arone est bouleversé lorsqu’il recueille un homme blessé dans la forêt qui borde son village, un biker du nom de Kurt.

Pour un jeune amish qui ne connaît rien du monde extérieur, il se retrouve irrémédiablement attiré par celui-ci et décide de le suivre en quittant sa vie monotone, laissant derrière lui sa famille. Il découvre l’univers des bikers à ses côtés et expérimente quelque chose qu’il n’a jamais connu jusqu’ici, l’amour. Seulement, le jeune homme ne connaît pas encore ses penchants et ne gère pas ses émotions comme une personne normale. Il provoque involontairement la jalousie de Kurt, qui, lui, n’arrive pas à avouer ses sentiments, refoulés depuis bien trop longtemps.

C’est lorsqu’Arone se fait enlever par un gang rival et se retrouve seul avec ses émotions qu’il se rend finalement compte de ce qu’il ressent, et que son cœur ne bat que pour une seule personne, Kurt. Entre les démons du passé, des sentiments et des émotions mal contrôlées, Arone et Kurt vont apprendre à se connaître et à s’aimer pour ainsi affronter la dure loi des bikers.

Mon avis :

Arone fait partie de la communauté Amish, mais ne se plait plus dans son village. Il veut voir autre chose, alors quand il trouve un biker blessé et que ce dernier lui demande de le suivre, il n’hésite pas une seconde et quitte son village.

Kurt est biker. C’est un nomade. Quand il est soigné par ce petit jeune, il ne résiste pas et lui demande de venir avec lui parce qu’il est attiré par lui, comme jamais il ne l’a été.

Arone va apprendre tous les vices dans le club de biker dont celui du sexe au grand damne de Kurt qui est attiré par le jeune homme.

Quand un drame survient, les deux vont se rapprocher.

Comment Arone va prendre les sentiments que Kurt a envers lui ?

Et s’il faisait une rencontre inattendue qui fait ressurgir son passé ?

Oulala !!! Ce livre nous change des histoires de bikers habituelles. Déjà par son contexte, on y fait la rencontre d’amoureux qui sont gays, ce qui est rare dans ce monde, mais ça n’en reste pas moins beau. Mais aussi un Amish dans un club de bikers alors ça, ça dépote. Je peux vous dire que voir ce jeune innocent qui ne connait rien de la vie, qui va tout prendre de pleine face, et goûter aux choses de la vie, ça change de ce qu’on peut lire habituellement.

Arone n’a pas eu une vie facile, il a un vécu très dur, et sous ses airs innocents, il sait bien ce qu’il veut et sait s’imposer quand c’est nécessaire. Il a un sacré caractère et une particularité bien à lui.

Kurt est un biker sans peur. Tuer ne lui fait pas peur. La violence, l’alcool c’est son quotidien, mais sous sa carapace, il a un cœur tendre et tout mou surtout face à ce jeune qui lui retourne le cerveau. On va alors le découvrir sous un autre angle.

J’ai bien aimé la plume de l’auteure car elle sait nous attendrir avec ses personnages et leurs faiblesses. Elle m’a fait rire plus d’une fois avec l’innocence d’Arone face à ce monde nouveau pour lui, mais elle est dure aussi et on ne peut pas oublier cette dureté car elle nous remet vite en tête que le monde de bikers est peuplé d’ennemis, de durs à cuire et de sans cœur où la pitié ne fait pas partie de leur vocabulaire, eux, c’est violence et torture.

L’auteure sait ménager le suspense. Elle sait nous garder captifs de son histoire, on va y vivre plein de choses, des retournements de situation qui vont nous broyer le cœur et nous faire mal, on va découvrir des choses que je ne connaissais pas, comme certains sentiments, je ne sais même pas si on peut dire ça sans trop en dévoiler. On a des rebondissements, des personnages qui arrivent et qui vont changer plein de choses, un retour aux sources et pas pour le plaisir. En bref, on est emmenés dans un tourbillon d’émotions en tout genre. C’est une histoire prenante où on ne peut pas s’ennuyer, où on rigole tout autant qu’on a peur et on craint la suite à la page d’après.

On va aimer les protagonistes du livre. Ils sont touchants, sincères, pleins d’amour avec un cœur énorme, mais ils vont devoir se battre, se montrer fort et surmonter les douleurs de leur passé et plein d’autres choses qui nous les rendent encore plus touchants et malgré ce qu’ils sont, on les aime.

Allez le lire, vous m’en direz des nouvelles ! Une histoire de bikers au top du top et intense !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Tu m’as blessé: À cœur perdu, T1

Résumé :

Je ne suis pas un homme romantique, cela est pour les faibles. Moi, je suis égoïste, j’aime détruire et faire mal, j’ai été élevé comme ça, et ça ne changera pas.

Les femmes ont peur de moi, et j’adore ça. Cela me donne un sentiment de puissance incroyable. Depuis peu, ma seule obsession se nomme Camille, et je ne compte pas la lâcher tant qu’elle ne sera pas devenue mon esclave sexuelle.

Que la chasse commence !

Mon avis :

Logan est un jeune homme aux goûts très spéciaux. Il a été élevé dans l’optique que la femme n’est rien, une chienne, une esclave, elle n’est là que pour lui servir de défouloir que ce soit pour de la violence ou pour le sexe.

La prêter n’est pas un problème car la fidélité, il ne connait pas. Alors quand il rencontre Camille, son étudiante, il ne sait pas pourquoi, mais il se rend compte qu’avec elle, ce sera différent.

Logan arrivera-t-il à ses fins avec la belle Camille ?

Comment la jeune fille va-t-elle réagir en comprenant qui est vraiment Logan ?

Waouh !!! Attention un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Ceci est une dark ! Il faut bien faire attention avant de le lire car je peux vous dire que pour être dark, il l’est.

Logan est élevé comme ça. On voit son évolution, comment tout a commencé pour lui et déjà là, je peux vous dire, ça dépote. Il ne faut pas avoir peur de la violence en tout genre même à l’extrême : viol, partage, car avec ce livre, vous allez en voir de toutes les couleurs.

L’auteure maitrise le dark à la perfection. Elle ne nous ménage pas, il n’y a pas une page sans que l’on vive un truc dur, qui nous touche, nous bouleverse, où on se dit, ce n’est pas possible comment elle va s’en sortir, pourquoi il est comme ça.  On suit l’aventure la boule au ventre et on souffre pour ces femmes-objets.

Du début à la fin, l’auteure nous en met plein la vue. Rien n’est épargné à ces femmes et je peux vous dire que c’est chaud bouillant pour elles. L’auteure a une plume très sombre, dure, mais bizarrement, on n’arrive pas à lâcher ce livre. On se demande si ça va évoluer et dans quel sens. Plus d’une fois pendant ma lecture, j’ai eu les larmes aux yeux, la bile qui remonte et une haine indéchiffrable pour certains. Je me suis dit que le pire est que ça doit exister en vrai et on ne le sait même pas. Je ne serais pas étonnée que ce genre de personnes, de club, de cercle fermé existent et je plains les femmes qui en font partie et pas toujours de leur plein gré.

Je crois que c’est la première fois que je déteste autant le personnage principal sans oublier certains protagonistes secondaires qui sont importants, sans qui l’histoire et certaines situations n’auraient pas eu lieu.

Est-ce que je suis maso, peut-être psychopathe, sûrement car j’étais contente de ce qui est arrivé à une personne en particulier. Et si on me laissait, je crois que j’en ferais souffrir quelques-uns par pur plaisir de vengeance.

Un livre où on doit garder l’esprit ouvert, où le dark est très présent et dur avec des personnages détestables pour certains et d’autres qu’on va vouloir plaindre.

Cette fin présage une suite qui me fait déjà frémir d’impatience et de peur.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Six Rivers Riders 3 – Diesel

Résumé :

Changer de club quand on fait partie d’un des plus gros MC de Californie, c’est peu fréquent ; c’est pourtant ce qu’entreprend Diesel, sergent d’armes chez les South California Eagles, quand il postule chez les 666 Rivers Riders, où officie son ami Oak. Mais pourquoi délaisser un club si réputé pour intégrer une si petite formation ? Diesel a ses raisons que ses nouveaux frères bikers ignorent.

Mais en cherchant des réponses à ses questions, il risque de tomber sur quelque chose de bien plus précieux qu’il ne l’imaginait au départ…

Mon avis :

Diesel veut sa place chez les 666 rivers riders. Il veut quitter son ancien club pour divergence d’opinion avec certains, mais aussi pour une raison plus personnelle.

Quand il va avec Lead faire affaire avec les russes, il ne s’attendait pas à tomber sur la seule femme au monde capable de le chambouler.

Tania est stripteaseuse contre sa volonté alors quand l’occasion de fuir son bourreau se présente, elle n’hésite pas une seconde.

Quel va être le prix à payer pour la fuite de Tania ?

Jusqu’où les 666 rivers riders sont prêts à aller pour la récupérer ?

Waouh !!! Un livre intense, riche en rebondissements et en événements qui ont fait palpiter mon cœur du début à la fin. Un livre où on ne s’ennuie pas, on va vivre beaucoup d’émotions fortes, diverses et variées.

On va rire puisque les mecs entre eux aiment bien se chambrer ce qui donne des bons moments de fous rire. Mais on va aussi avoir le ventre noué surtout pour la belle Tania. On a notre lot de brebis qu’on veut frapper et qu’on déteste.

L’auteure m’a touchée avec son histoire. Pour moi, c’est l’une des meilleures des trois tomes. On a de l’action, de l’amour, de la solidarité et des personnages qui vont vivre des choses moches. Je peux vous dire que vous allez souffrir pour cette pauvre Tania de par ce qu’elle a vécu, mais aussi ce qu’elle va vivre. Elle nous touche en plein cœur et Diesel n’est pas en reste. Ce type m’a aussi beaucoup touchée. Il est intense et nous apporte une touche bien à lui.

Ce tome va vous faire voyager. Une lecture riche, palpitante ou à chaque page, il se passe un truc, impossible de s’ennuyer avec eux. Puis retrouver tous les autres est un vrai régal et qui a dit que les bikers n’avaient pas de cœur ? Venez découvrir certains membres de ce club et vous allez vite changer d’avis car s’ils sont sans pitié avec ceux qui leur cherchent des poux, il en est tout autre avec ceux chers à leur cœur.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Nowhere to love

Résumé :

Sept ans auparavant, Adam Smith avait un avenir prometteur, pilote de Nascar, fiancé à Beth, celle qu’il aimait depuis des années. Sa vie prend un tournant à 360 degrés lorsque, dans un accident de voiture sur un circuit, Beth meurt. Adam se croit responsable et abandonne la course.

Avec Andrew, son meilleur ami, ils déménagent à Portland et ouvrent un garage où ils réparent des voitures de luxe. Pendant de longues années, sa vie est chaotique entre les soirées, l’alcool, les filles et son humeur grincheuse. Un jour, Cléo, la petite sœur de Beth, croise les deux amis dans un restaurant. Pour aider Andrew, elle accepte de le remplacer au pied levé dans une course de rue illégale à travers les États-Unis. De Portland jusqu’à Los Angeles, un prix de plusieurs centaines de milliers de dollars est en jeu.

Entre mensonges, tromperies et cachotteries, Adam restera-t-il insensible au charme de Cléo ?

S’ils gagnent la course, que gagneront-ils vraiment ?
L’amour ou un paquet d’ennui ?

Mon avis :

Adam est un bel homme blond aux yeux verts, il a ouvert un garage avec son meilleur ami qu’il considère comme son frère, ils sont spécialisés dans les voitures de luxes sportives.

Avant Adam aimait conduire mais c’était avant le drame qui a tout changé en lui.

Cleo est une jeune femme têtue déterminée qui a quitté ses parents pour prendre sa vie en main. Son rêve conduire avec Adam, de qui elle a toujours été amoureuse, sa faiblesse elle est la sœur décédée de ce dernier.

Cleo arrivera t’elle à persuader Adam?

Et si un événement les contraignait malgré son refus ?

Waouh un livre puissant, deux plumes complémentaires qui ce sont unies pour nous donner une histoire de dingue à nous donner des frissons et des papillons dans le ventre.

Les auteures se marient bien, leurs plumes sont juste énormes, elles m’ont enrôlé dans leur livre, j’ai vécu l’histoire avec ses rebondissements, ses retournements de situation mais aussi ses trahisons puissance milles.

J’ai découvert pleins de personnages intéressants, aimants, certains que j’ai aimé puis détesté, oui aimé encore mais moins fort faut pas abuser quand même. Mais la plupart m’ont tourné la têtebet m’ont donné envie d’un monde meilleur où l’amitié et l’amour sont forts et peuvent tout surmonter.

Ce monde de vitesse de voiture qui frôle le danger j’adore et là j’ai retrouvé tout ce qui me plaît dans ce milieu.

J’ai rencontré Cleo cette nana au caractère bien trempé déterminée, prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut et qui ne va pas se laisser faire, elle va même provoquer ça ne la dérange pas mais elle est fraîche, sincère et ça j’adore. Adam est abîmé torturé par ce passé qui lui a pris ce qu’il a de plus cher, le pire pour lui c’est la culpabilité et il ne sait pas toujours gérer ses émotions et ne réagit pas comme on l’attend je l’aurai bien secoué pour lui mettre les idées en place à lui tiens.

Tout du long on est dans l’action et on ne veut pas les quitter ils nous font vibrer, rire nous font avoir des montées d’adrénaline mais aussi des moments bouleversants où les larmes ne sont pas loin.

J’ai adoré ma lecture, j’ai passé un super moment, j’espère que vous aussi vous allez l’aimer !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Ripper: Hell’s bikers, T2

  • Titre : Ripper, Hel’s bikers, tome 1
  • Auteure : Jessie Moon
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 19 mars 2021
  • Lien d’achat : https://evidence-boutique.com/

Résumé :

Ripper ou Rip, président des Hell’s bikers de Cœur d’Alène dans l’Idaho et ancien marine, ne voit pas sa vie sans son club et ses frères. Ce club, c’est toute sa vie. Les road trips, les nombreuses femmes à ses pieds, les beuveries, il a tout ce qu’il aime. Après avoir vécu un échec amoureux, il s’est imposé une règle ; ne jamais plus donner son cœur. Seulement, il n’avait pas prévu de croiser deux prunelles noires d’une sublime amazone, sortie tout droit de ses plus inavouables fantasmes.

Ripper saura-t-il apprivoiser la belle et mystérieuse nymphe ? Sera-t-il capable d’ouvrir à nouveau son cœur et son âme ?

Mon avis :

Mona n’a pas eu de chance dans la vie, ses parents l’ont mise de côté et abandonné depuis son plus jeune âge. Elle s’est retrouvée à errer dans une décharge alors qu’elle n’avait que dix ans ! Elle vivait chaque instant avec la peur au ventre qui lui arrive malheur, mais heureusement Tess et Mani sont venus l’aider et depuis ce jour, ils ne se sont plus quittés !

Ripper est un ancien militaire revenu de mission d’Afghanistan, il a vécu l’enfer et vu beaucoup d’horreurs. En plus de cela, il ne s’attendait pas du tout que sa femme le quitte et refasse sa vie. Pour lui, les femmes c’est fini ! Il va se concentrer à 100 % à son club de bikers où il est le président.
Ripper s’est promis de ne plus tomber amoureux et pourtant, il a suffi d’une rencontre pour que sa vie soit chamboulée.

Deux personnes différentes. Elle, elle craint les hommes, manque de confiance en elle et d’expérience et en plus de ça, elle est beaucoup plus jeune que lui de quinze ans. Lui, a peur de l’engagement, de s’attacher…

En plus de cela, ils devront faire face à des choses du passé !!
Ce tome n’est pas de tout repos.

Ce tome 2 est une histoire intense, prenante, une histoire où règnent énormément de rebondissements, une histoire qui te prend aux tripes, une intrigue très bien faite et qui dure jusqu’à la fin ! On se pose énormément de questions, une fois commencé impossible de lâcher tellement on veut connaître la suite des événements. La plume de l’auteure nous transporte, nous fait ressentir beaucoup d’émotions. Elle est addictive et très prenante. Des personnages complètement touchants, attachants. On espère le meilleur pour eux.
Petit coup de cœur !

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Hands up ! Give me your heart

Résumé :

Se faire arrêter par un policier, ne pas obéir et se montrer impertinente n’est peut-être pas l’idée du siècle.

Cependant, Laurel a une bonne raison puisqu’elle est sur le point d’accoucher. Mason, un policier irascible et ombrageux, mais ô combien attirant, lui porte assistance et reste avec elle jusqu’à la naissance de sa fille, alors que le père les a abandonnées.

Quelques mois plus tard, elle se fait à nouveau arrêter au volant de sa voiture.
Cette fois-ci, Mason ne sera pas aussi indulgent, et exige qu’elle sorte, mais elle refuse catégoriquement.

Énervé, il va l’emmener au poste. Mais c’est surtout une excuse pour la revoir, car, depuis cet événement, il ne pense qu’à elle.
Pour Laurel, ce n’est pas si facile de faire à nouveau confiance à un homme, mais Mason est très convaincant et lui fait baisser la garde.

Acceptera-t-elle les bras protecteurs qu’il lui tend ?
Entre attirance et querelles, le désir sera-t-il plus fort ?

Mon avis :

Laurel est une jeune femme amoureuse d’un militaire. Alors quand ce dernier rentre enfin de mission, elle veut lui faire une double surprise, une visite avant l’heure, mais surtout une bonne nouvelle.

La surprise va être pour Laurel quand elle le trouve en mauvaise posture avec son collègue.

Quand le bébé décide de vouloir sortir plutôt que prévu et qu’un flic lui fait du zèle, elle pense accoucher sur le bas-côté, mais heureusement elle a le temps d’arriver à l’hôpital.

Mason est un flic consciencieux. Il a flashé sur cette jeune femme qu’il a aidée à accoucher alors quoi de mieux que de l’arrêter à nouveau pour faire connaissance et pourquoi pas gagner son cœur.

Mason arrivera-t-il à percer la carapace de la belle Laurel ?

Ce livre est drôle. Laurel est impayable. Cette nana est impertinente, c’est plus fort qu’elle, elle ne peut pas faire autrement face à ce flic qui la persécute, enfin, c’est comme ça qu’elle le ressent. Ses réactions sont géniales, elle m’a fait délirer tout au long de l’histoire, sauf à un moment où son passé la rattrape et là, je ne rigolais plus du tout, mais ça je vous laisse le découvrir.

Mason est intense. Il ne s’y prend peut-être pas de la meilleure façon, mais il l’avoue donc on peut lui pardonner. En tout cas, moi, je lui pardonne.

L’auteure nous emmène dans son aventure rocambolesque avec une plume douce, fine, et fluide. Elle nous vend du rêve. Ce flic est une bombe sexuelle, intense, passionné et quand il veut quelque chose, il fait tout pour l’avoir. Par contre, mieux vaut éviter d’être là quand il explose car il peut être virulent.

Tout au long du livre, l’auteure sait jouer avec nos nerfs car Laurel, même si elle nous fait rire, va vous énerver aussi. Son impulsivité va l’entraîner loin, elle risque gros sur ce coup-là.

J’ai passé un bon moment, sympa, intense, riche en émotions et retournements de situation avec des personnages riches, au tempérament fort, très fort et impulsifs qui vous entraînent avec eux.

Ça se lit facilement, mais une fois qu’on a ouvert le livre, on ne peut pas le lâcher.

Allez le lire, vous allez succomber et même à cette petite rousse trop choupinou !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Consume me: Fireman, T2

Résumé :

Axel, pompier et tombeur de petites culottes, est bien connu pour être un bon coup. Il aime les femmes et aucune de celles qui sont passées dans son lit ne dira le contraire.

Pourtant, sa rencontre avec une belle Russe ainsi que leur première nuit catastrophique pourraient bien ruiner sa réputation… Il ne peut pas rester sur un échec, il doit la reconquérir et lui montrer de quoi il est capable, il a tout de même une réputation à tenir !

Mais à trop jouer avec le feu, ne risquent-ils pas de se brûler ?

Mon avis :

Axel est pompier et pour lui, l’amour, c’est impossible, éternel fervent des coups d’un soir.

Nastasia aime le changement surtout chez les mecs, mais depuis que sa copine a trouvé l’amour une petite, mais toute petite partie d’elle, l’envie un peu.

Axel et Nastasia se sont bien trouvés. Ils veulent la même chose : du sexe sans attache.

Et si l’un des deux voudrait plus, comment l’autre le prendrait ?

Dans ce livre, on va découvrir deux personnages drôles, qui aiment faire la fête, qui n’aiment pas les attaches, qui sont passionnés par leur taf, qui ont une famille envahissante, mais qui ont aussi des blessures et des fêlures. Ils se sont bien trouvés. Je peux vous dire qu’ils vont vous faire aimer le Nutella ces deux-là.

L’auteur a une plume fluide qui se lit sans problème. Elle met beaucoup d’humour dans son livre. Avec eux, vous n’allez pas vous ennuyer, ça c’est sûr. Mais elle va aussi vous émouvoir car si ces deux-là sont des petits rigolos, ils vont également vous pincer le cœur avec leurs doutes et leurs peurs.

Nastasia, je la kiff cette nana ! C’est une bombe. Il ne vaut mieux pas rester à ses côtés quand elle explose car elle fait des dommages. En amitié, elle est fidèle et va prendre tous les risques pour ceux qui lui sont chers.

Axel, lui, a une blessure du passé qui le ronge et l’a rendu comme ça, mais il a une famille unie qui s’entraide et des amis qui ne vont pas le lâcher.

Un duo explosif, une famille envahissante, certains font peur aussi, surtout le père de Nastasia et des amis improbables.

Des personnages au top qui vont vous faire rire, une joyeuse bande qui va vous donner le tournis.

Une histoire au top qu’il faut lire !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Hell & Consequence Tome 2: To infinity

Résumé :

Les choses se corsent, la pression se resserre sur les deux ex-amants. Jake n’a qu’un objectif, la sécurité de Lili. Il n’hésite pas à tout mettre en œuvre pour y parvenir. Quelques moments doux suffisent à raviver la flamme et à les mettre devant le fait accompli : ils s’aiment et rien ne pourra jamais les séparer. Alors qu’ils croyaient enfin pouvoir être heureux, une ombre se profile devant eux, le seul et l’unique, Jax Van Dien. Il tient à sa vengeance et fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire du mal au couple.
Pourront-ils enfin être heureux ?
Jax obtiendra-t-il ce qu’il souhaite ?

Mon avis :

Jake doit encore se cacher de Jax qui est sorti de prison et a juré d’avoir sa peau, mais il ne peut pas rester loin de Lili. Ses sentiments pour elle sont encore là.

Lili espère vivre l’amour avec Dylan, mais à chaque fois qu’elle voit Jake ses sentiments pour lui refont surface.

Un événement va tout venir chambouler et tout remettre en cause. Jake, une fois de plus, va devoir faire un choix.

Jake fera-t-il le bon choix ?

Comment Lili va-t-elle réagir à ce choix ?

Une fois de plus, Jake et Lili nous emmènent dans un tourbillon de sentiments et d’émotions. Au début, on a l’impression de revivre le tourment de Lili avec le « je t’aime, mais je te quitte » de Jake qui je peux vous dire m’a bien énervée. Même si je le comprends, vu  l’épée de Damoclès qu’il a au-dessus de la tête, mais j’avais envie de lui « merde agis mon gars, prends les bonnes décisions ».

Lili m’a fait très mal au cœur. Elle va subir dans ce tome et pas seulement un peu. J’ai même trouvé l’auteure sadique avec elle, la pauvre.

Sissie, ce tome m’a toute remuée et fait remonter le pire en moi. J’ai vraiment eu envie de rentrer dans le livre plus d’une fois. Et je ne te parle pas des révélations à la fin ! Où tu vas chercher tout ça ? Tu m’as plus que surprise car je ne m’attendais pas à une telle vérité concernant une certaine personne. Et je comprends mieux pourquoi il a fait tout ça.

Sissie, ta plume est toujours autant addictive. Elle m’entraîne dans ton récit et me plonge dans l’histoire. Je l’ai vécue à fond. J’avoue être vraiment rentrée dedans à partir d’un certain moment où là mon cœur a failli s’arrêter de battre pour Lili. Passée cet instant, il m’a été impossible de le lâcher. Tu nous mets de l’action, des révélations, des retournements de situation qui font qu’on veut le lire jusque à la fin sans coupure.

Tout au long du livre, on tremble, on a mal, on est en suspens, on veut tourner les pages, on veut savoir ce qui nous attend, on rit, mais on pleure beaucoup aussi car on a le cœur qui se brise pour certains personnages.

Tous les personnages du livre jouent un rôle crucial à un moment ou un autre. Les actions des uns ont des répercussions sur l’autre.

J’ai été en apnée à certains moments et j’ai eu une larme qui a coulé aussi.

Merci Sissie pour toutes ces émotions.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Oak: Six rivers Riders, T2

Résumé :

Fidèle vice-président du club des 666 Rivers Riders, Oak se perd dans l’alcool après une rupture difficile. Persuadé qu’il n’aura jamais droit au même bonheur que celui de son président, Lead, mari et père comblé, il tente de remonter la pente avec l’aide de son club, qui lui confie une mission de la plus haute importance. C’est sans compter sur l’arrivée surprise de Cécile, qui, intouchable, le perturbe dans son quotidien et dans ses sentiments…

Mon avis :

Oak est membre des Rivers Riders, un club de bikers peu fréquentable. Il est grand, fort et a une mine patibulaire, mais surtout depuis que sa copine a rompu, il est au fond du gouffre et l’alcool est devenu son meilleur ami.

Cécile est la sœur de Jeanne, tout comme elle, c’est une blonde aux yeux bleus océan et elle est pure.

Tout les oppose, mais tout les attire.

Cécile est-elle prête à accepter Oak, mais surtout ses conditions de vie ?

Oak est-il prêt à tourner la page de Jenny ?

Dans ce livre, on rencontre la sœur de Jeanne, qui est belle, pure et fiancée, mais que la condition des bikers n’effraie pas. On va vite l’aimer et se prendre d’affection pour elle, tellement elle est douce et aimante.

Oak est un biker pur souche, mais quand il aime, il se donne à fond, d’où le mal qu’il a eu après sa rupture. Il est hot, effrayant si bien qu’on préfère être du côté de ses amis, mais c’est un nounours avec les enfants qui le lui rendent bien d’ailleurs.

J’avais hâte de lire l’histoire d’Oak et dès le début, on rentre bien dedans. Il m’a manqué de l’action. Parce que oui, j’aime quand ça se frite ou quand mes tripes sont tordues dans tous les sens. C’est mon côté psychopathe ça. Mais l’histoire est top quand même, ne vous affolez pas !

Vous allez découvrir ce club où les bikers ne sont pas des enfants de cœur. Ils ont des ennemis et surtout un qui va chercher à les piéger à chaque fois.

On va être absorbés par nos héros et leurs relations complexes, par ce grand gaillard au cœur en or surtout pour celle qui le fait battre.

L’auteure a une plume sublime, forte et riche en émotions. Elle sait mener son histoire et sa trame pour nous faire vivre une aventure au top. Dans ce tome, on est plus dans la romance que dans le tome 1 je trouve.

Elle m’a donné plein de papillons dans le ventre et une rage folle contre certains qui se croient tout permis, mais l’honneur sera sauf.

J’ai bien aimé découvrir Cécile qui sous ses airs de fille farouche, elle a plus de caractère qu’on ne peut le croire. Il ne faut pas se fier aux apparences et à ce type fort et impressionnant qui peut être un chamallow devant les enfants. Ouh la la ! Je kiff ses bikers qui se transforment devant des gosses, mais attention, si on ose toucher à eux ou à leur femme, ils vous rappellent plus vite que ça, que ce ne sont pas des bisounours et vous le regretterez.

J’ai hâte de voir sur qui sera le prochain tome et ce qu’il nous réserve.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Apocalypse Riders Tome 1: Le Tanneur

Résumé :

Quand le type, une espèce de tafiole comme on les déteste est venu nous trouver, on a hésité à lui faire la peau pour lui apprendre à venir narguer les Loups. Daddy, le président de la meute nous a calmés. Il a voulu qu’on écoute le guignol. Et ce fut plus qu’intéressant ! J’entends par là qu’il y avait un bon paquet de pognon à se faire. Le mec disposait de sa grand-mère dans un frigo. La vieille avait une œuvre d’art tatouée dans le dos. Il voulait que je la tanne, histoire de refaire la déco de son manoir. Et il était prêt à mettre du fric en jeu, pas qu’un peu.
Le hic, c’est que ce genre de pièce et de montant, ça attire du monde.
Et pas des tendres… Une fois de plus, il a fallu mettre les mains dans le raisin pour s’en sortir. De nos jours, c’est compliqué de tout régler avec diplomatie, tant pis, on sait faire autrement ! On peut dire que ça a saigné sévère. Remarque, ce n’est pas trop un problème, l’action, c’est le genre de truc qu’on aime.

Mon avis :

Daddy et Teddy sont des bikers d’un certain âge sans scrupule ni remord.

Tonton est le tanneur de la bande et il fait du bon travail au point d’être très bien réputé.

Quand avec Daddy le président ils sont approchés par un bourgeois pour enlever la peau et tanner le tatouage de mamie, il n’en croit pas ses oreilles surtout quand ce type lui raconte où est la grand-mère et ses conditions.

Ce qui devait être un travail simple s’avère être plus compliqué que prévu, mais surtout ils ne sont pas les seuls sur le coup.

Qui est derrière tout ça ?

Et jusqu’où iront les pertes des deux côtés ?

Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains car il y a des passages durs surtout sur le métier de tonton. Il faut avoir l’estomac bien accroché et l’imagination débordante, mais malgré tout j’ai aimé découvrir son travail et sa minutie pour le faire.

Une bande de Bikers hors du commun ! Je vous le dis, moi, vous n’en avez jamais vu des comme ça.

Les personnages sont durs, forts, avec un caractère bien trempé, mais qui laissent voir leur faille à un certain moment. Je peux vous dire que malgré leur âge, je ne me frotterais pas à eux.

L’auteure a des mots durs. Par moments, il faut s’accrocher car elle nous détaille bien tout et ne laisse rien au hasard.

On plonge dans l’histoire qui est loin d’être une histoire douce. Si vous voulez de la douceur, vous pouvez passer votre chemin. De même, si vous cherchez une belle romance, ce livre n’est pas fait pour vous. Par contre, si vous voulez de l’action, du sang, de la bagarre et de la dark, alors n’hésitez pas à lire ce livre car il est bien passionnant et plein d’action. À chaque page, il se passe un truc, on a une explication qui nous retourne le cœur.

J’avoue, j’ai même eu mal pour eux, pour ce qu’ils vont vivre et la perte qu’ils vont avoir, mais malgré cela, ils vont rebondir et se venger. Et là, cachez-vous car vous ne voulez pas avoir affaire à eux.

Un premier tome qui donne le ton pour la suite !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Et si un jour on se manque

Résumé :

Et si un jour on se manque, on s’appelle, mais pas avant dix ans.
Dix ans ont passé et Alice a tenu la promesse qu’elle avait faite à Axel, son amour de jeunesse. Mais lorsqu’elle décide de le recontacter, c’est trop tard, Axel a disparu dans des circonstances douteuses.
Entre Saint-Malo et San Francisco, elle doit alors défier le temps et se replonger dans ses souvenirs pour tenter de changer le cours des choses et sauver celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer.

Mon avis :

Alice a un petit ami Marc avec qui tout va bien. Mais quand son petit ami la demande en mariage, elle ne sait pas quoi dire, surtout à la date où il l’a demandée.

Cette date est celle où avec son amour de lycée Axel, ils s’étaient promis de se retrouver. Et malgré les 10 années passées, elle n’a pas pu l’oublier et s’aperçoit que les sentiments sont encore là.

Doit-elle l’appeler ?

Et si c’était trop tard ?

Un livre qui commence tout en douceur. On apprend le pacte, mais on découvre Alice aussi.

Et d’un coup, on a un chamboulement et à ce moment-là, démarre une nouvelle aventure pour notre plus grand plaisir.

On va avoir hâte de découvrir les lettres, mais surtout qui est le coupable ? Coupable de quoi ? Oups ! Ça, je ne peux pas vous le dire. Il faut lire le livre pour le savoir, mais je peux vous dire que vous aussi vous allez vouloir savoir.

L’auteure a une belle plume fluide et romantique. Sa trame est au top car je peux vous le dire quand vous ouvrez le livre, vous ne vous attendez pas à ça. Enfin à ce genre de choses, mais j’ai trouvé ça top car ça met du piment à l’histoire.

J’avoue que je me suis trompée, je n’ai pas trouvé le coupable, mais ce n’est pas grave, je me suis prise au jeux de la découverte et de cette passionnante aventure que va vivre Alice.

Alice va de désillusion en désillusion. Elle va se sentir déçue, trahie.

Alex est touchant, il a de la culpabilité en lui qui l’a rendu un peu comme ça, qui l’a empêché de prendre des décisions plus tôt. On comprend sa réaction et je pense que plein de personnes auraient fait comme lui.

Un bon livre à lire sans prise de tête. On a des papillons dans le ventre à certains moments, j’adore.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Aide-moi : Les larmes du silence, tome 1

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pixiz-23-11-2017-14-26-221-6.jpg
  • Titre : Aide-moi : Les larmes du silence, tome 1
  • Auteure : Sarah West
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 15 mars 2021
  • Lien d’achat : https://evidence-boutique.com/



Résumé :

Je m’allonge dans la baignoire et commence à me taillader le poignet avec une lame de rasoir. Vous vous demandez sûrement comment j’en suis arrivée là ? Pour que vous compreniez, il faut que je vous raconte les six derniers mois de ma vie. Comment, à force de tortures psychologiques et physiques venant d’un élève de mon lycée, j’ai plongé dans une dépression dont je ne sortirai jamais ? J’ai cru, à un moment, que mon demi-frère allait être mon sauveur, mais il m’a vite remis les pieds sur terre.

Je suis Nina et je vais vous raconter les derniers mois de ma vie.



Mon avis :

Une dark romance comme je les aime !

On fait la connaissance de Nia, âgée de dix-sept ans, studieuse, mais qui n’a pas une famille parfaite. La jeune fille ressent de la rancœur envers son père et de la haine pour sa mère. Heureusement, qu’elle a une très belle complicité avec sa sœur Beverly.
En une soirée, la vie de Nina va basculer dans l’horreur à cause de Kyle.


Kyle est un jeune footballeur très populaire, il a toutes les filles à ses pieds. Tout le monde l’adore, mais derrière son visage d’ange se cache une tout autre personne. Il est odieux, vicieux et j’en passe. Ce dernier va maltraiter Nina, l’utiliser, la rendre malheureuse. Il va complètement la détruire, mais tout va changer lors de l’arrivée d’Hayden.


Hayden est le fils de la belle-mère de Nina, il peut se montrer froid, distant, il change tout le temps de comportement, on a du mal à le cerner. Au fil de notre lecture, on va découvrir une personne douce, attentionnée envers Nina. On va aussi découvrir que ce jeune homme cache un lourd secret.


Tous les personnages de ce roman, ont une place importante.


Nina m’a touché, émue, malgré tout ce qu’elle vit elle reste très forte, heureusement qu’Hayden est présent pour elle, pour l’aider, la rassurer !

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, c’est un énorme coup de cœur pour ce roman sombre, addictif, haletant. La plume de l’auteure est captivante, bercée par des personnages complexes et intenses… Découvrez cette histoire magnifique où règne des retournements de situation et des rebondissements à ne plus finir. On frémit, on tremble, on passe par tout un tas de sentiments contradictoires. Quand les pièces du puzzle se referment et que le plan machiavélique se révèle, on reste abasourdi devant tant de révélations, devant ce dénouement époustouflant, on retient son souffle, on grince des dents, on est submergé par tout ce qu’il se passe ! 
Bref c‘est une lecture qui vous captivera et vous tiendra en haleine tant l’histoire est forte émouvante et poignante. Des émotions perturbantes. Vivement le tome 2 qui nous promet lui aussi son lot de surprises.

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Marshal & flic

Résumé:

Trevor Owens, lieutenant de police, revient à Chicago, sa ville de naissance, après plusieurs années passées sur la côte ouest, à la suite d’un drame qui lui a brisé le cœur.

Si sa première collaboration avec Mark Stevenson, marshal des États-Unis, se solde par une blessure pour le policier, elle va aussi nouer des liens immédiats entre les deux hommes.
Le policier refuse de s’impliquer à nouveau dans une histoire d’amour tandis que le marshal n’a pas encore fait son coming out.

Mon avis :

Suite au décès de son mari, le lieutenant Owens revient à Chicago, mais pour sa première affaire il a gagné le pompon, il enquête sur un tueur en série.

Il va faire la connaissance du Marshal Stevenson, qui va lui faire ressentir des choses qu’il n’avait plus ressenties depuis son mari.

Le lieutenant va-t-il réussir à mener à bien son enquête ?

Doit-il se laisser aller à vivre et ressentir à nouveau?

Un livre très prenant. On ne vit pas seulement une histoire d’amour, on vit aussi l’enquête policière qui nous tient en haleine et nous broie de l’intérieur.

L’auteure est sadique car elle ne va rien épargner à nos héros. Les pauvres, ils sont malmenés tout du long, ils nous font mal au cœur même.

Sa plume est forte, captivante. On plonge dans l’histoire, on veut savoir, on vit avec les rebondissements qu’elle nous met tout au long, on ne s’ennuie pas une seconde. En même temps comment s’ennuyer avec un flic et un Marshal, deux boulots prenants qui bougent et qu’on ressent bien dans ce livre

L’histoire entre ces deux hommes est belle et très forte. Le sexe est présent, beau, sensuel et tout en émotions.

J’ai aimé ma lecture, mais il m’a manqué un petit truc pour avoir un gros coup de cœur. Peut-être que je ne voulais pas les quitter, peut être que je voulais que l’enquête soit plus approfondie. Ne dit-on pas que quand une histoire nous plait, nous touche, on en veut toujours plus ?

Et je crois que c’est ce qui s’est passé pour moi, je voulais plus d’eux.

En tout cas, si vous aimez les intrigues et le m/m ce livre est pour vous.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Vertiges

Résumé :

Un lieu ? Une boîte de nuit.
Un déclencheur ? Un simple regard échangé.
Mais tout peut s’emballer. Jusqu’à l’obsession.

Ce qui aurait pu devenir une belle histoire entre Marsault et Hassan va prendre des proportions inattendues. Entre possession et manipulation, la folie meurtrière n’est jamais loin.
Et vous, jusqu’où seriez-vous prêt à souffrir pour garder votre partenaire ? L’amour d’une vie mérite-t-il tout sacrifice ?

Un thriller psychologique sous haute tension, un suspense haletant servi par une plume ciselée, âmes sensibles s’abstenir.

Bienvenue dans l’univers torturé de Loana Hoarau, rarement les limites de la psyché humaine n’auront atteint des hauteurs si vertigineuses.
Quand Liaison Fatale rencontre Icare, attention aux étincelles et surtout à… la chute !

Mon avis :

Marsault rencontre Hassan en boîte de nuit, mais la relation entre eux est compliquée. Si Marsault s’accroche et développe des sentiments très forts pour Hassan, pour ce dernier, ce n’est pas aussi simple. C’est lui qui décide où, quand et comment.

L’histoire s’annonce très complexe : quand tout est clair dans la tête d’Hassan, pour Marsault, c’est une autre histoire. Ce type est très bizarre, il donne limite froid dans le dos. Dans ce livre, le psychologique prend le pas sur tout.

On voit que la relation n’est pas vécue pareil des deux côtés ce qui donne lieu à des situations délicates.

La plume de l’auteur est belle, mais complexe, surtout concernant les émotions qu’elle véhicule. On a mal pour Marsault, pour la façon dont il est considéré, mais d’un autre côté, on a peur pour Hassan car la psychologie de Marsault est compliquée. On se demande jusqu’où il peut aller et au fur et à mesure de notre lecture on entrevoit certaines vérités. On découvre des choses surprenantes. On voit la fureur et la noirceur de certains, ce qui nous donne des frissons, surtout de voir jusqu’où certains sont prêts à aller par amour, ça fait peur, voire très très peur.

En même temps Hassan ne joue pas franc jeu. Il a plein de secrets et est très mystérieux.

Un livre prenant, sombre où les personnages sont intéressants, énigmatiques, avec une âme noire pour certains et plein de domination pour d’autres. Des révélations de fou et une fin choquante qui fait mal, très mal.

Et vous, jusqu’où êtes-vous prêt à aller par amour ?

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Editions Addictives, Partenaires

The boss Rules

  • Titre :  The Boss Rules
  • Auteure : Alexane Tolley
  • Éditeur : Editions Addictives
  • Date de sortie : 8 Avril 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2PYVhCW

Résumé :

Une règle à retenir : c’est lui, le boss.

Léopoldine est rêveuse, artiste, voyageuse et… fauchée.
Antoine est P.-D.G., strict, froid et… à la recherche d’une nouvelle assistante.
Dès le premier jour, la tension entre eux est électrique. Ils s’attirent, s’agacent, se défient.
Chacun refuse de craquer le premier. Chacun lutte contre cette attirance puissante, brutale, inexplicable.
Et s’il y avait plus que ça ? Et si une révélation-choc faisait tout basculer ?

Mon avis :

Léopoldine est une jeune héritière qui a préféré quitter le cocon familial pour vivre sa propre vie, mais surtout faire ce qu’elle veut de son avenir. Pour elle, son avenir, c’est le dessin.
Antoine a créé son propre groupe de musique, petit à petit, il a trouvé les musiciens qui vont l’accompagner. 
En se promenant au Trocadéro, Antoine voit une belle jeune femme qui fait des portraits. Il décide de vouloir faire le sien, elle lui fait et le signe d’Elo. Mais entre eux, une alchimie se créer, ils vont passer la meilleure nuit de leur vie ensemble où chacun éprouve un truc bien spécial pour l’autre. Mais au petit matin, Elo a disparu et Antoine a du mal à s’en remettre.
9 ans plus tard, Antoine a dû abandonner son rêve de chanteur pour reprendre l’affaire familial suite au décès de son père. Il est très investi dans ce qu’il fait, mais son cœur est fermé à tout jamais à l’amour : il n’a pas pu oublier la belle Elo.
Quand Antoine est obligé de recruter une nouvelle assistante, il ne se doutait pas que cette dernière allait lui donner du fils à retordre. Il ne comprend pas pourquoi en sa présence, il est attiré, mais elle l’énerve. Il faut dire que Léopoldine n’a pas sa langue dans sa poche, mais elle est aussi un peu gaffeuse.
Mais Léopoldine a un secret qui est une bombe à retardement si elle est découverte.
Comment Antoine va réagir quand il va comprendre qui est Léopoldine ?

Waouh ! Un livre comme je l’aime où on est pris dedans dès le début et on reste plonger à fond jusqu’à la fin.
On découvre deux jeunes qui vont être obligé de quitter leur rêve par obligation. Mais là où un subit et en souffre, l’autre a réalisé quand même une partie et ne compte pas se conformer à ce qu’on attend d’elle.
Les héros sont forts de caractère et tellement intenses qu’ils m’ont donnés des frissons tout au long de ma lecture. J’avoue que parfois, ils m’ont bien énervé l’un comme l’autre. J’avais envie de les secouer et leur faire ouvrir les yeux. Mais je les ai trouvés tellement touchants, beaux et émouvants, que mon petit cœur chamallow n’a pas résisté. 
L’auteure a une plume qui est très belle et qui est pleine d’émotions, de sentiments, elle nous fait des révélations de fou qui changent toute la donne. La relation entre notre héros est belle et tellement romantique que j’ai eu le cœur brisé quand toute la vérité a été dévoilée.

Un livre qui se lit sans modération et qui prend aux tripes. On rigole, on tremble, on a les nerfs comme pas possible, on fond totalement devant certains passages qui nous rendent toute chose et fait battre notre petit cœur. Mais on a aussi des passages qui nous donnent des frissons.
Je vous le recommande !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Hopeless Romantic 3 : Fearl

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pixiz-23-11-2017-14-26-221-6.jpg

Résumé :

Quand les démons du passé et la folie se mêlent au bonheur.

Lacey et James ont enfin pu trouver la paix. Ensemble, ils ont pu établir le parfait équilibre entre être parents d’une petite fille de trois ans et vivre de leur passion pour la musique.

Malheureusement pour eux, une personne n’est pas d’accord avec leur succès et décide d’y mettre son grain de sel en kidnappant leur bébé. L’enquête n’est pas évidente et laissera des séquelles sur le couple. Ils se répètent qu’ensemble ils pourront surmonter cette épreuve difficile.

Qui peut bien les détester à ce point ? Où est leur fille ? Que lui est-il arrivé ?

Mon avis :

James et Lacey vivent leur amour, avec leur petite fille qui est leur rayon de soleil.

Mais il y une ombre au tableau : ces lettres qu’ils reçoivent et qui insinuent des choses.

Lacey a confiance en son homme.

Quand un événement vient tout chambouler dans leur vie, le couple est une fois de plus mis sur la sellette, ils vont devoir être unis pour affronter ce qui va leur arriver.

Lacey et James arriveront-ils à surmonter une nouvelle épreuve sans mettre leur couple en danger ?

Qui leur en veut à ce point pour commettre un tel acte ?

Sissie, je t’aime et tu le sais, mais là je peux te dire que je t’ai détestée d’une force. Pourquoi leur faire ça ? Pourquoi leur faire traverser une telle épreuve ?

Avec ton livre, ce ne sont pas que les nerfs de nos héros et de leur entourage que tu as mis à rudes épreuves, les miens aussi.

Pendant tout le livre, je me suis posée énormément de questions, j’ai essayé de comprendre, j’ai crié de rage même, j’ai eu mal au cœur si bien que les larmes me sont montées aux yeux à plusieurs reprises.

Je pense que pour écrire ce tome tu as pris des cours de sadisme, je ne vois pas les choses autrement. Sissie, dans ce tome, ta plume est torturée, prenante, palpitante. Tu nous as fait un rebondissement de malade, mais tu m’as conquise. Je l’ai dévoré. J’avoue qu’une fois commencé, on ne peut pas le lâcher, impossible, on veut savoir comment ça se finit, comment les choses vont tourner.

Je confirme que certains persos que j’ai détestés dans les tomes précédents, là, je les déteste toujours autant voire plus.

Tu as testé le couple, tu les as mis à mal, tu les as fait souffrir, pleurer et douter, mais tu m’as bouleversée comme pas possible et tu nous as montrer que bien entourés avec des paroles qui sortes du cœur, on peut tout affronter.

Une sublime trilogie et un final très touchant que je vous recommande.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Pub royal: Devil’s Road, T4

Résumé :

Lisa s’est exilée au fin fond du Canada pour fuir une famille toxique. Au plein cœur d’un hiver rude, dans ce coin reculé et isolé du Québec, elle retrouve un homme blessé et inconscient devant son chalet. Son credo depuis son arrivée à « Nowhere » est de passer inaperçue, alors elle hésite longuement avant de porter secours à cet étranger, mais repense à l’aide qu’elle aurait tant aimé recevoir lorsque elle-même se trouvait en difficulté et finit par l’aider.

Et si les problèmes de l’autre côté de l’océan l’avaient suivie ?

Mon avis :

Lisa est une employée multitâche. C’est une jeune femme effacée qui se laisse marcher sur les pieds, mais la colère en elle est bien présente.

Quand elle rentre du travail et qu’elle trouve un homme mal en point sur le pas de sa porte, elle hésite, mais la voix de la raison l’emporte et elle le porte chez elle pour le soigner.

Ruger est un bikers solitaire au caractère d’ours. Quand son club l’envoie en mission, il veut tout faire pour la réussir même si des imprévus se mettent sur sa route.

Quelle est la mission de Ruger ?

Qui est Lisa et pourquoi se cache-t-elle dans cette petite ville coupée de tout ?

Dès le début, l’auteure nous fait rentrer dans son histoire. Elle a su trouver les mots pour me faire me poser des questions, me captiver et me piéger entre ses lignes. Plus j’avançais, plus je tombais à fond dans ce roman.

L’auteure ne nous épargne pas, mais elle n’épargne pas non plus ses personnages.

J’ai eu mal pour Lisa. J’ai eu envie de casser des dents, de me révolter, mais je voulais aussi savoir pourquoi elle est comme ça. Quel est ce passé qui l’a marquée au point de la traumatiser ainsi et de laisser des séquelles telles que les siennes.

Plus on découvre le passé de Lisa, plus on souffre pour elle, mais on n’est pas au bout de nos peines car l’auteure est très sadique avec ses personnages et va leur en faire voir de toutes les couleurs.

L’auteure a su me tenir en haleine du début à la fin. Quand je pensais avoir des réponses, elle fait un retournement de situation de malade qui change la donne pour les héros de ce livre.

Ce livre a joué avec mes nerfs du début à la fin et j’ai été révoltée, énervée, choquée et je vous assure qu’il y a des baffes qui se perdent et pas qu’une !!!

L’auteure est excellente. Sa plume est géniale, prenante. Elle nous fait vivre sur des montagnes russes si bien que votre rythme cardiaque va s’accélérer plus d’une fois.

Elle va vous surprendre à plusieurs reprises. On ne s’attend pas à ce qui va arriver, ni pourquoi, ni comment.

Du début à la fin, on est happés dans l’histoire et on la vit à 100%. À aucun moment, on ne peut prévoir la tournure que les choses vont prendre.

Un livre super addict à lire

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Secret Bikers

Résumé :

Tyler a intégré depuis quelques années le club des bikers du Hoana Hell qui sont devenus sa famille. Et comme dans toutes les familles, il y a des secrets… Bien qu’il est très proche de Joshua, Président du club et son frère de cœur, celui-ci ne lui a jamais rien révélé. Pourtant, une nouvelle venue va aiguiser sa curiosité et menacer l’équilibre du club.

À qui profitent tous ces secrets ?
Et une fois qu’il saura, saura-t-il garder le silence ?

Mon avis :

Deborah a vécu l’enfer avec son ex-mari. Six ans après être devenue avocate, elle compte bien se venger du club de bikers les Black Horses qui l’a détruite et humiliée comme jamais.

Quand elle reçoit des menaces, Josh, le président des Hoana Hell, la ramène dans son club pour la protéger.

Tyler, son vp, va être attiré par cette jeune femme mais ne va pas savoir sur quel pied danser, surtout vis-à-vis de son président qu’il n’a jamais vu se comporter ainsi avec une femme et ses enfants.

Quel lien unit Josh et Deborah ?

Comment Tyler va réagir en apprenant la vérité ?

Waouh ! Dès le prologue, l’auteure vous donne des frissons, mais je peux vous assurer ce n’est que la partie visible de l’iceberg, car plus on avance dans notre lecture, plus on voit le calvaire, l’enfer que Deborah a vécu et on comprend ses réactions.

Tyler !!! Ce type me vend du rêve. Il est hot, attentionné avec les enfants de Deborah, mais il ne faut pas lui marcher sur les pieds car il peut vite devenir méchant.

La plume de l’auteure est intense. Elle joue avec nos nerfs et nos émotions. Tout comme Tyler, on veut savoir quel lien unit les protagonistes de ce livre.

L’auteure sait trouver les mots justes pour nous faire passer les émotions, et j’en ai eu énormément tout au long de ma lecture. On suit cette jeune femme qui malgré tout ce qu’elle a vécu, continue de se battre pour se venger, pour se rendre justice, mais qui sait aussi être une mère patiente et attentionnée, une vraie maman louve avec ses petits.

Je peux vous dire que quand vous allez commencer votre lecture, vous n’allez pas vouloir arrêter. À chaque page, il se passe quelque chose, il y a de l’action, des révélations de fou, de la trahison, des remords mais aussi de l’amour. Le tout très bien magné par l’auteure. Elle sait quelles révélations faire et quand les faire, ce qui fait qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. On est tenus en haleine tout au long de leurs aventures. On plonge la tête la première et on s’imprègne de l’histoire pour tomber sous le charme des personnages du livre.

Un sublime livre de bikers à ne pas manquer.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Open Wound: Hell & Consequence, T1

Résumé :

De tous les amours, celui qui unit Jake et Ophélie est le plus improbable. Il est passionné, parfois violent, mais surtout tumultueux et presque dangereux. C’est pour cela qu’après sa cure de désintoxication, il disparaît dans la nature. De son côté, Ophélie fera tout pour le retrouver, mais en vain.

Trois ans après son départ impromptu, Jake recroisera le chemin de celle qu’il a aimée ardemment. Leurs sentiments seront au rendez-vous, inchangés et toujours aussi passionnés. Seulement, leurs passés et leurs démons sont impossibles à taire et referont surface, laissant des séquelles indélébiles sur ces deux êtres que la vie semble incapable de laisser s’aimer.

Aura-t-il le courage de lui prouver qu’il n’est plus le même homme ?

Mon Avis :

Ophélie n’y croit pas ses yeux quand elle voit l’homme qu’elle a aimé le plus au monde et qui l’a quittée du jour au lendemain sans aucune explication, revenir sous les traits du petit ami idéal de sa meilleur amie Callie.

Jake ou Jacob, comme Callie l’appelle, ne croit pas à sa malchance. La seule femme qu’il ait aimée, mais qu’il lui est interdite, est là devant lui, et il doit se montrer sec et cassant avec elle même si ça lui brise le cœur.

Pourquoi Jake est parti sans un mot et comment vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ?

Ophélie va-t-elle réussir à tourner la page et à vivre sa propre relation sans penser à Jake ?

Ouh la la ! Ce livre est juste énorme. Tout au long, on reste suspendus à la plume de Sissie. On se pose énormément de questions, on doute, on a mal, on a envie de hurler à l’injustice. On voit le visage de certains se dévoiler et je peux vous dire que c’est moche, très très moche. On ne sait plus à qui se fier, qui est du côté des gentils ou des méchants.

On a mal pour Jake et Lili qui s’aiment, mais leur amour leur est interdit. Même si Lili ne peut pas comprendre pourquoi car elle n’a pas toutes les clés en main, nous, on le sait et on souffre pour elle.

Même si Jake a parfois des réactions qui nous donne envie de le gifler, on a mal pour lui car tout ceci n’est pas évident. Il est dans une situation bien complexe.

Sissie, ta plume est juste énorme, belle, forte, avec des retournements de situations et des révélations incroyables.

Tu nous plonges dans ton histoire, tu nous captives et nous retiens prisonniers de tes personnages.

Une histoire où l’on ne peut rien soupçonner, où on découvre au fur et à mesure chaque élément. On souffre, on tombe de haut parfois, surtout vis-à-vis de certaines personnes parce que même si on se doute de leur vice, elles nous étonnent encore plus par leur méchanceté.

J’ai adoré me plonger dans ce roman qui nous surprend. On ne va pas s’attendre à ce qui arrive, rien n’est calculé ni prévisible. Pour une fois, on peut ne pas deviner qui va finir avec qui car rien ne se passe comme on peut le croire. Tout est chamboulé. Tous jouent un rôle enfin presque tous.

Un livre prenant, bouleversant qui nous prend bien au tripes.

Foncez le lire mais vivement la suite.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Straight to the heart: The Midnight Demons, T2

Résumé :

Judicaëlle a trouvé le job parfait !

Du moins, c’est ce qu’elle se dit en garant sa voiture devant une jolie bâtisse en bois rond, portant le nom de « Gates of Paradise ». Son expérience lui permet d’être embauchée immédiatement, mais lorsqu’elle découvre qu’elle se trouve au beau milieu d’un gang de bikers, elle préfère décliner.

Est-ce leur pouvoir de persuasion ou de persécution qui la fait changer d’avis ? Cela étant, elle accepte de travailler avec eux. Et pour cela, elle va devoir composer avec un biker aux allures de Viking nommé Thor et qui la percute en plein cœur.

Entre esquive et uppercut, la belle ne sait plus où donner de la tête.

Mon avis :

Judicaëlle a fui son ex petit ami violent qui lui réservait un sombre avenir.

Thor fait partie des midnight démons, mais est aussi entraîneur de boxe.

Quand Judicaëlle arrive dans la petite ville et qu’elle cherche un travail, elle va avoir la chance de tomber sur une annonce, mais quand elle va découvrir que ce nouveau job consiste à travailler pour un groupe de Bikers, elle va freiner des quatre fers. Elle ne veut rien avoir à faire avec des Bikers, ça lui rappelle trop son ex.

Mais c’est sans compter sur Gabin et son entêtement.

Elle va devoir cohabiter avec Thor avec qui elle ne s’entend pas.

Thor est bourru, mal aimable et renfermé.

Entre Thor et Judicaëlle, ça va faire des étincelles car la jeune demoiselle n’a pas sa langue dans sa poche et ne va pas se laisser marcher sur les pieds.

Quand le passé de l’un et de l’autre refait surface, ça fait des vagues.

Comme vont-ils réussir à se sortir de cette situation ?

Dans ce tome, on rencontre des protagonistes au caractère bien trempé, qui vont nous régaler par leurs joutes verbales explosives. Petit à petit, on va découvrir leur passé et apprendre à les connaître. Et là, on va avoir mal pour eux et on va comprendre certaines de leurs réactions.

L’auteur m’a régalée. Son histoire est top bien ficelée, sa plume fluide et captivante. On va suivre leurs aventures avec appréhension, la boule au ventre. On s’attend à la catastrophe, au rejet, à la peur mais elle sait nous garder attentifs tout au long de notre lecture. J’ai bien aimé retrouver tout ce club de Bikers et leur aventure prenante. Un club de Bikers pas comme les autres, qui sait gérer les bonnes comme les mauvaises choses. Ils sont unis envers et contre tous et ne vont pas hésiter à tuer et à aller aider les autres.

Les protagonistes sont très attachants avec un passé et un vécu compliqués. On va vite les aimer tout au long de notre lecture.

Une bonne lecture qu’il ne faut pas rater car elle met des frissons partout, des papillons dans le ventre mais aussi une boule dans la gorge et une peur. Le plus important, elle est super intéressante à lire.

Ouh la la ! Le prochain tome me paraît fort intéressant. J’ai hâte de lire ça.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Life or death

Résumé :

Juliette a un trouble de la personnalité, elle vit sans cesse avec l’impression que son cerveau, ses émotions et ses pensées se détraquent. Mannequin à Miami, elle sort souvent en boîte, et décompresse en abusant de tous les interdits. Lors d’une énième soirée, elle fait la rencontre de Brayden Dwyer, un photographe nouvellement établi dans la ville. Contrairement à ce qu’elle s’attendaitpensait, il ne s’enfuit pas lorsqu’il comprend à quel point elle peut être instable par moments. Brayden en a vu d’autres et traîne un secret qui pourrait bien mettre à mal la relation qui se développe entre eux

Mon avis :

Juliette est mannequin. Elle est belle mais Juliette a un souci, elle a un trouble de la personnalité qu’on appelle borderline. Pour essayer de se contrôler, elle se réfugie dans l’alcool ou le sexe.

Lors d’une soirée, elle rencontre Brayden qui va lui taper dans l’œil, mais elle ne sait pas faire ça. Elle ne sait pas comment avoir confiance en elle mais pire encore comment avoir confiance en une autre personne.

Brayden est photographe et associé de Jamie qui cherche une effigie pour sa nouvelle collection.

Il va être attiré par Juliette mais son caractère lui fait penser à Sidney, son ex.

Brayden est-il vraiment attiré par Juliette ou veut-il seulement la sauver ?

Juliette arrivera-t-elle à mettre des mots sur ce qui la ronge ? Et si un événement venait tout changer, comment réagirait-t-elle ?

Dans ce livre, Sissie va aborder la maladie, ses causes, ses conséquences, comment réussir à vivre sa vie avec ce trouble de la personnalité, comment trouver du travail, mais aussi l’impact que cette maladie a sur les personnes qui partagent son quotidien.

Sissie connait bien son sujet, l’aborde sans tabou et nous démontre bien comment ça peut pourrir une vie. Mais qu’il existe aussi de l’aide, que même si on n’en guérit pas, on peut être aider et apprendre à vivre avec, que parfois il suffit d’un élément, une révélation pour nous aider à sortir la tête de l’eau et à vouloir aller mieux.

Sissie, ta plume dans ce livre est juste sublime. Elle est forte et riche en émotions. On va voir le mauvais côté de cette maladie mais aussi comment les gens peuvent être méchants, mauvais et perfides. Tout ce que Juliette a subi et va subir m’a brisé le cœur. Pour une personne saine, c’est déjà du lourd, mais pour elle, c’est amplifié. Plus d’une fois, j’ai eu de la peine pour elle et le cœur en miettes. Elle veut malgré tout vivre et aller mieux mais ne sait pas comment s’y prendre.

Brayden est juste au top. Il va endurer lui aussi comme si la vie ne l’avait pas déjà mis à terre, mais on ne peut qu’applaudir son courage et sa patience. Même si parfois, c’est éprouvant pour lui, il ne lâche rien. On va être admiratif et on va aussi craquer pour lui.

J’ai lu ce livre d’une traite, je ne pouvais pas le lâcher. Plus j’avançais dans ma lecture, plus j’étais captivée par l’histoire. J’avoue quand même que j’aurais bien eu envie de frapper certains protagonistes, mais je vous laisse découvrir qui et pourquoi.

Il va y avoir des hauts et des bas, le pouls qui s’emballe plus d’une fois. On va avoir des révélations qui vont nous faire mal, des attitudes qui vont nous briser le cœur, des annonces qui vont nous faire monter les larmes aux yeux car les thèmes abordés ne sont pas faciles. Ils peuvent tristes voir dérangeants.

On va suivre l’aventure de Juliette avec la peur aux ventre. On va découvrir Brayden et on va avoir des étoiles dans les yeux pour ce type. Mais tout au long de notre lecture, on a la chair de poules et une boule dans la gorge pour eux et pour certains protagonistes qui ne vont pas être épargnés mais on va avoir le sourire aussi.

Une sublime histoire qui m’a conquise et touchée en plein cœur. Merci Sissie pour cette histoire.

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Bly: Hell’s bikers, T1

  • Titre : Bly : Hell’s bikers, tome 1
  • Auteure : Jessie Moon
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 4 décembre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-editions.com/

Résumé :

Ancien marine qui a fait la guerre d’Afghanistan, Bly a intégré les rangs des Hell’s Bikers dont son père est l’un des fondateurs. Depuis son retour, il ne jure que par trois règles : le club, sa moto, et les filles. Tout roulait jusqu’à ce qu’il voie Tessalia, belle et sauvage comme il les aime. Il ne pense qu’à la faire sienne et sera prêt à tout pour en faire sa régulière, mais les apparences peuvent nous aveugler.

Sera-t-il prêt à faire face au passé sombre et violent de celle qu’il convoite ?

Mon avis :

Tess a vécu l’enfer dans sa jeunesse. Elle a perdu sa mère et a connu que la violence, la pauvreté avec son grand frère Mani. 
Une rencontre va les faire fuir de l’endroit où ils ont vécu. 
Une nouvelle vie les attend grâce à ce club de bikers qui vont les aider, et sur qui ils pourront compter. Mais leur passé n’est jamais bien loin. 

Bly est un biker, il aime plus que tout son club les hell’s biker, mais aussi les femmes. 

Tess est forte, courageuse qui malgré les épreuves qu’elle a traversé, a toujours garder la tête sur les épaules et n’a jamais baisser les bras. 
Bly va tomber très vite sous le charme de Tess. 

Dans ce premier tome, il y a de nombreux rebondissements et de retournements de situations. Les codes des bikers sont bien représentés même si j’aurais préféré que Bly soit plus dur. Des personnages au top, touchants et émouvants. 

L’écriture de l’auteure est fraîche, une intrigue très bien tenue. Amour, humour, secret, espoir, suspens, révélations vous attendent. 

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Love temptation: Ronde et sexy, T2

  • Titre : Love temptation : Ronde et sexy, tome 2
  • Auteure : Jenna Ric’S
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 4 décembre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-editions.com/

Résumé:

Laura a tout pour être heureuse, des amies et un boulot en or. Pourtant, elle aimerait rencontrer celui qui saura combler le vide dans son cœur, celui qui l’aimera comme le font les héros de ses romans. Lorsqu’elle rencontre William pour le travail, elle ne pense pas pouvoir attirer l’attention d’un homme comme lui, et pourtant…
Entre quiproquos et attirance. Entre passion et malentendus.

Auront-ils la chance de connaître une fin aussi belle que dans les livres ?

Mon avis :

J’avais vraiment hâte de lire l’histoire de Laura qui est la meilleure amie de Jordonna qu’on a pris plaisir à découvrir dans le tome 1.

Laura est âgée de trente-trois ans qui est kiné, ronde, tatouée, timide maladive, réservée, introvertie. Elle préfère se réfugier dans son boulot, les livres au lieu de profiter de la vie. 
William est âgé de trente-six ans, c’est un champion de moto Gp, ce dernier a fait une mauvaise chute, Laura va devoir s’occuper de lui. Comment les choses vont se dérouler entre eux ? 

Laura même si elle est très timide, ne va se laisser faire et dire ce qu’elle pense. Elle m’a beaucoup fait rire. William veut Laura, mais va devoir se battre pour l’avoir. Je ne me suis pas du tout ennuyer avec eux, bien au contraire ! 

Encore une fois, j’ai beaucoup aimé cette histoire. 

La plume de Jenna est toujours aussi addictive, fraîche. Des personnages marrants, drôles, je me suis vite attaché à eux. Le sujet abordé m’a une fois de plus touché, que tu sois ronde, maigre, timide, etc. personne n’a le droit de te juger. On est comme on est ! 
J’ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 3 qui j’en suis sur sera aussi top ! 

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Le jeu charnel

Résumé :

Céleste vient d’emménager dans une petite ville du Vermont après avoir été renvoyée de son école privée. À peine vient-elle d’arriver qu’elle croise trois impitoyables séducteurs, insensibles à tout le mal qu’ils provoquent autour d’eux. Ils contrôlent tout le lycée, même les enseignants, et se fichent éperdument des autres élèves.

Lorsqu’ils se rendent compte qu’elle paraît indifférente à leur charme, ils cherchent à relever un nouveau défi, en décidant de l’introduire dans un jeu de séduction où il n’y aura qu’un vainqueur : celui qui parviendra à la séduire charnellement. Toutefois, Céleste est meilleure joueuse qu’ils ne s’y attendaient et les garçons apprendront à leurs dépens qu’il ne faut jamais crier victoire trop tôt.

Se laisseront-ils prendre à leur propre jeu ?

Mon avis :

Suite à un souci dans son ancien lycée, Céleste se voit envoyer chez son père ce qu’elle prend très mal.

En arrivant dans ce nouveau lycée, elle va vite apprendre les règles et surtout que trois bad boys y règnent en maîtres.

Quand Eddy, Phil et Sean décident de jeter leur dévolu sur Céleste, elle compte bien leur rendre coup pour coup.

Entre elle et Sean, tous les coups sont permis.

Qui gagnera le pari ?

Est-ce que Sean joue vraiment ?

Dès le début, on comprend les choses mais surtout qui sont Eddy, Phil et Sean.

Plus on avance dans le livre, plus on se prend aux jeux et comme Céleste, on déteste ces trois types qui se croient tout permis.

Les coups tordus entre Céleste et Sean m’ont bien fait rire et mine de rien ce petit bout de femme ne va pas se laisser faire.

Les protagonistes de ce livre sont tour à tour touchants, énervants, sincères et perfides. Ils vont nous dévoiler plein de facettes de leur personnalité et pas forcément le bon côté. Mais sous cette carapace de durs à cuire, il y a un cœur qui bat en chacun d’eux.

L’auteure a joué avec notre corde sensible plus d’une fois et a su traiter d’un sujet d’actualité que l’on voit encore trop souvent dans les lycées. Elle nous entraine avec elle dans son histoire et nous fait ressentir plein de choses en nous démontrant que lorsque l’on a du pouvoir, on se croit tout permis.

Elle a une belle plume fluide, douce mais forte par les actions et par certains mots. On va voir les personnages du livre évoluer, changer et nous aussi, on va se poser des questions.

Une belle histoire à découvrir.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Lead: Six rivers Riders

Résumé :

Quand Jeanne, jeune institutrice française issue du milieu ultraconservateur catholique, débarque en Californie du Nord pour commencer une nouvelle vie, et surtout fuir un mariage dont elle ne veut pas, elle tombe de haut : loin du travail tranquille auquel elle s’attendait, la voilà plongée dans un monde qui lui est totalement inconnu, celui des clubs de motos pas vraiment… recommandables ! Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour doucher la volonté et la bonne humeur permanentes de la jeune fille !

Rien ne pourra empêcher la jeune professeure de se faire une place dans ce repère macho et dangereux… Jusqu’à trouver l’amour ?

Mon avis :

Jeanne fuit la France mais surtout sa famille. Cette fille catholique va être embauchée comme institutrice pour aider une élève. Mais elle va vite déchanter car si la petite Anna est très intelligente et intéressante, le milieu où elle vit, va surprendre note belle Jeanne.

Lead est le leader d’un groupe de bikers. Il est beau, bourru et trempe dans des trafics en tout genre.

Entre Jeanne et Lead, il y a un fossé énorme.

Jeanne va-t-elle s’adapter à la vie de biker pour aider Anna mais aussi pour rétablir le lien père/fille ?

Comment lead va voir l’arrivée de cette femme pure et en décalage total avec son monde ?

Un livre passionnant où deux mondes complètement opposés vont se percuter de plein fouet.

Jeanne, ancienne élève dans une pension de bonnes sœurs dans un milieu très catholique, va se trouver propulsée dans un monde de débauche. Elle va perdre tous ses repères mais elle va vite apprendre à ne pas se laisser impressionner, ni à se laisser marcher sur les pieds.

Lead est bourru, craint de tous et enchaîne les brebis. Il a aussi un autre problème qui peut le mettre à mal mais surtout il ne réfléchit pas toujours avant d’agir et il peut être très blessant dans ses paroles.

Une plume qui est très riche en émotions et en sentiments. L’auteur sait nous tenir en haleine et nous faire avoir des sueurs froides par moment. On vit l’histoire en même temps qu’eux, on les voit évoluer, prendre confiance mais aussi tomber de haut.

Une histoire qui m’a chamboulée. J’ai été plongée dedans plus d’une fois. J’ai eu mal pour Jeanne même si j’ai été fière d’elle et de sa façon de gérer les choses, de tenir tête aux plus têtus sans avoir peur, ou légèrement mais elle ne le montre pas. Mon cœur s’est brisé avec le sien. Par moment, j’avoue avoir eu envie de donner des bons coups de pieds où je pense mais heureusement elle a su trouver du soutien.

Une belle histoire prenante, remplie d’humour, de soutien, d’entraide et de peur qui amène certains à avoir des paroles blessantes qui dépassent leur pensée mais qu’ils pensent être pour le mieux.

J’ai hâte d’avoir la suite et de voir certains se perdre encore plus. Ça risque d’être bien intéressant.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

La meute de Garval 1 – Chasse ouverte

Résumé :

Clea est une louve-garou pure souche et fière de l’être tandis que Soren est un chasseur qui s’ignore encore.

Lorsque le second surprend la première au tout début de sa transformation, leurs deux mondes basculent. Clea fuit la ville pour se réfugier au sein de la meute dont sa grand-mère est l’Alpha alors que Soren découvre une nouvelle facette de ses parents et de son frère ainsi que ses nouveaux dons de chasseurs.

mon avis :

Cléa est une louve-garou. Elle essaie tant bien que mal d’avoir une vie normale mais ce n’est pas facile quand l’appel nous prend à n’importe quel moment.

Sören est fils de chasseur, mais il ignore qu’il en est un lui aussi.

Alors quand il surprend Cléa dans une mauvaise posture, il ne peut qu’en parler à ses parents et Cléa se voit obliger de déménager.

Cléa va-t-elle réussir à reprendre une vie au sein de sa meute ?

Sören va-t-il accepter son héritage ?

Un livre très passionnant que j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. On découvre les personnages au fur et à mesure mais surtout qui ils sont vraiment.

J’ai découvert cette auteure et pour moi c’est une belle découverte. Elle a une plume fluide et nous embarque petit à petit dans son histoire. On rentre dedans en douceur pour y plonger carrément et ne plus en sortir. On tourne les pages avec envie mais aussi pour savoir ce qui va se passer. On est en suspens, on découvre des choses, on se pose plein de questions, on veut savoir comment les protagonistes vont réagir et s’ils vont rentrer dans le moule qu’on attend d’eux.

Les personnages sont passionnants même s’ils sont secrets, on ne peut que les aimer.

Cléa est juste au top. Cette jeune fille est perdue et ne sait pas toujours comment réagir ni comment comprendre les signes qui lui sont envoyés. Elle va culpabiliser pour certaines choses même si elle n’y est pour rien. Elle a vécu un drame qui lui pèse encore sur la conscience.

Sören est perdu. Il apprend quel est son héritage mais il ne sait pas quoi en faire ni comment réagir face aux réactions de ses parents, ni avec ses sentiments qu’il ne sait pas comment interpréter.

Des personnages qui doivent protéger qui ils sont mais sans s’enfermer dans une bulle. De l’amour, de l’amitié, de la trahison aussi mais beaucoup de suspens dans ce livre. On va découvrir tout ce petit monde et on n’a pas envie de les quitter. On en veut toujours plus. Ils sont très attachants et nous font vivre une belle aventure.

Et cette fin ouh là là, à quand le tome 2 ?

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Fireman tome 1 – Inflame-me

Résumé :

Ils n’ont rien en commun.

Lui est pompier, il combat le feu et les dangers tous les jours. Il attend celle qui partagera sa vie, une femme douce avec qui il fondera un foyer chaleureux.

Elle est une organisatrice de soirées mondaines, elle aime les fêtes, ses amis et sa liberté, et aucun homme ne lui fera changer cela.

Et pourtant, leur rencontre va être explosive !

Seront-ils prêts à faire tomber les barrières qu’ils se sont imposées ?

Mon avis :

Ézéchiel est un pompier, aux valeurs familiales riches à son cœur. Il recherche le grand amour. Zoé travaille dans l’événementiel. C’est une fille de la nuit au caractère bien trempé. Elle ne veut que des plans cul. L’attachement et l’engagement sentimental, ce n’est pas pour elle.

La première rencontre entre Zoé et Ézéchiel est explosive mais très vite une attirance naît entre ces deux êtres que tout oppose.

Ézéchiel et Zoé parviendront-ils à trouver un compromis ? Peut-on finir par s’entendre quand on n’attend pas la même chose de la vie ?

Un livre plein d’humour avec des personnages hauts en couleur qui vont nous ravir.

Zoé est juste épatante. Elle m’a fait rire plus d’une fois. C’est une fille au tempérament bien trempé mais qui sait comment mener son monde à la baguette, une patronne exigeante voir tyrannique mais avec un cœur énorme surtout pour les personnes qu’elle aime. Elle est bien entourée. Elle a une grande blessure qui la pousse à se mettre en danger constamment et à repousser ses limites, n’en déplaise à son père. Ézéchiel lui est un amour. Il est très proche de sa famille qui est très présente dans sa vie, ainsi que la religion. C’est un pompier chevronné, passionné par son métier. D’un tempérament calme, réfléchi, il va former un duo impayable avec Zoé, aux répliques à vous tordre de rire.

La plume de l’auteur est captivante et nous fait passer un bon moment avec beaucoup d’émotions. On saute à pieds joints dans leurs aventures et on suit leur histoire avec envie, des étoiles plein les yeux. L’auteur sait mener à bien son histoire et nous fait découvrir ces deux personnages avec humour même si elle nous pince le cœur par moment.

On ne peut que tomber sous le charme des protagonistes de ce livre. Ils vont conquérir nos cœurs avec leur histoire et nous donner plein de sensations mais aussi beaucoup d’émotions.

Un livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et qui est au top.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Des cendres renaîtra l’amour

  • Titre : Des cendres renaîtra l’amour
  • Auteure : Virginie T
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 6 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-editions.com/

Résumé :

Je m’appelle Beth Gracy. Ma vie n’a jamais été facile. Je me bats depuis des années pour élever seule ma fille Océane, quatorze ans, en pleine crise d’adolescence. Je voulais prendre un nouveau départ et j’ai pris comme un signe d’hériter du ranch de mon grand-père, le ranch du Phénix. C’était l’occasion de tourner la page et de repartir sur de nouvelles bases au Texas. Seulement rien ne se passe comme prévu. Ma fille m’en fait voir de toutes les couleurs, je n’y connais rien en élevage de vaches et les cow-boys du coin sont bien trop sexy. Je ne dois pas me laisser perturber par eux.

Mais c’est difficile de rester sur le droit chemin que je me suis fixé quand c’est Luke Madew, le pompier le plus beau que j’ai jamais vu, qui me tourne autour.

Mon avis :

Beth est une jeune maman d’une ado, elle quitte La Nouvelle-Orléans pour aller vivre dans un ranch qu’elle vient d’hériter.
Ce qui ne fait pas plaisir à son ado Oceane qui voit ce déménagement d’un mauvais œil et lui fait bien comprendre.
Luke est pompier et est un adepte des coups d’un soir.
Quand il voit la jeune femme rentrée dans le resto, il craque direct et quand il comprend que c’est une maman, il est prêt à changer de vie pour elles.
Mais pour Beth rien ne va se passer comme prévu et elle va avoir l’impression d’avoir la malchance avec elle.
Heureusement, elle peut compter sur certains de ces employés qui lui sont fidèles et sur Luke pour l’aider.
Mais qui en veut à Beth ?

Une histoire bien sympathique à lire, elle est courte, mais ça n’en retire en rien le contenu qui est prenant, plein de sentiments.
On va découvrir Beth qui veut démarrer une nouvelle vie avec sa fille, mais pas facile avec une ado surtout quand elle nous croit coupables de tous ces malheurs, j’ai eu beaucoup mal pour Beth vis-à-vis de certaines réactions de sa fille, mais qui malgré tout va tout faire pour lui redonner le sourire une maman courage.
Luke est un amour, on va le voir changer, prendre les choses en main mûrir et ne rien lâcher.

L’auteure à une belle plume qui est douce et délicate, elle sait trouver les mots justes pour chaque situation et nous mettre des étoiles dans les yeux.
Je regrette juste que le livre soit court, car j’aurais aimé que certaines choses soient plus développées, mais ça ne change en rien la beauté de l’histoire ni le fait de prendre du plaisir à la lire.
On va vivre l’aventure avec Beth sa fille et Luke avec des étoiles pleins les yeux, mais aussi avec des questions de qui peut être derrière tout ça.
Mais on va avoir mal pour nos personnages quand certaines paroles très dures vont être dites, vont faire mal, mais vont ouvrir les yeux aussi.

Une petite histoire sympa à lire sans prise de tête.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

À cœur et à sang

Résumé :

J’ai toujours cru au bonheur, mais je ne savais pas que je devrais passer par la déchéance et l’humiliation pour l’atteindre.
Tout a commencé quand mon prof de français, M. Logan Lodge, a flashé sur moi. Je venais juste d’avoir 18 ans et j’étais encore très naïve, je pensais que c’était un prince sur son cheval blanc, mais j’ai vite déchanté. Il m’a manipulée, violée, frappée et fait vivre un enfer. Il m’a obligée à coucher avec d’autres hommes, me droguant pour que je sois la plus conciliante possible. J’ai des cicatrices partout, me rappelant l’enfer qu’il m’a fait vivre : les coups de ceinturon, de couteau et beaucoup d’autres tortures inimaginables.

Un jour, lors d’une soirée échangiste que Logan avait organisée, tout a basculé. Mon prince m’a trouvée, il s’appelle Enzo, c’est un mafieux très craint et il a décidé de me sortir de cet enfer. Mais dans quel nouvel enfer vais-je entrer ?

Ma condition actuelle n’est-elle pas tolérable tout compte fait ?

Mon avis :

Ce roman est un gros coup de cœur ! 

On fait la connaissance de Camille, qui va fêter ses dix-huit ans avec sa seule amie Maya. Cette soirée risque de changer sa vie à tout jamais.
Pendant cette soirée, Logan son professeur va la séduire, la jeune femme va craquer et tomber dans son jeu, mais elle ne pensait pas du tout que cela aller virer en cauchemar… Camille deviendra son esclave sexuelle et devra faire ce que Logan lui ordonne de faire. Elle sera torturée, violée .. 
Jusqu’au jour où elle fera la connaissance d’Enzo…
Enzo fait parti d’un gang de mafieux… Il est tout le contraire de Logan.
Camille, va-t-elle s’en sortir ? Si oui comment ? Comment vont se dérouler les choses pour la jeune femme ? Enzo, est-il sincère ? Peut-on lui faire confiance ? 


Une histoire de dingue ! 

Camille est une jeune femme naïve, qui fait vite confiance aux gens et cela aura des conséquences. Elle sera maltraitée, et devra obéir à Logan, elle n’aura pas le choix sinon ce dernier risque de s’en prendre aux personnes à qui elle tient. Cette jeune fille a une force et un courage incroyable, elle va vivre des moments horribles, j’admire sa force et sa façon de réagir. On va la voir évoluer, grandir et prendre des décisions. Logan est un être horrible, je l’ai détesté tout le long de cette histoire, comment peut-il faire tout cela ? 


Je vous laisse découvrir cette dark qui a su me séduire. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, c’est un énorme coup de cœur pour ce roman sombre, addictif, haletant. La plume de l’auteure est captivante. Découvrez cette histoire magnifique où règne des retournements de situation et des rebondissements à ne plus finir. On frémit, on tremble, on passe par tout un tas de sentiments contradictoires. On est abasourdi devant tant de révélations, de souffrance et de violence, on retient son souffle, on grince des dents, on est submergé par tout ce qu’il se passe ! 
C‘est une lecture qui vous captivera et vous tiendra en haleine tant l’histoire est forte émouvante et poignante. Des émotions perturbantes. 

Merci pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Mon Daredevil à moi

Résumé :

Depuis qu’elle a déménagé à Bordeaux pour ses études, tout se bouscule dans la vie d’Alexia.
À commencer par cette soirée costumée sur le campus où elle s’est retrouvée à embrasser un parfait inconnu déguisé en Daredevil. Ce baiser magique la hante tellement qu’elle part à la recherche de son homme masqué. Mais entre les cours, sa colocataire et Matt, son partenaire d’escalade agaçant, ce n’est pas gagné d’avance…

Non, la vie n’est pas si simple à Bordeaux et, pourtant, Alex ne s’est pas sentie si vivante depuis des années.

Peut-être arrivera-t-elle même à laisser son passé derrière elle.

Mon avis :

On fait la connaissance d’Alexia âgée de vingt ans, elle commence son année en langues, lettres et littérature. Elle vit en colocation avec Lili, sa meilleure amie. 
Entre elles, on ressent tout l’amour qu’elles se portent, jamais l’une sans l’autre. Une amitié fabuleuse, elles peuvent compter l’une sur l’autre.

Lors d’une soirée de bienvenue au campus, Alexia va rencontrer un parfait inconnu déguisé en daredevil et échanger un baiser inoubliable. La jeune fille ne peut oublier cette soirée, qui se cache derrière ce déguisement ? Elle est déterminée à trouver l’identité de cet inconnu. 

Heureusement qu’elle peut s’évader en faisant de l’escalade qui est sa passion, se plonger dans ses cours et passer des moments avec sa meilleure amie Lili. Mais aussi supporter Matt, son coéquipier en escalade, c’est deux là m’ont fait rire ! 

Une belle découverte ! 

Alexie est une jeune fille qui ne se laisse pas du tout faire, elle a du caractère et le montre ! Elle marrante, drôle, touchante mais aussi émouvante, on la découvre au fil des pages. 

Une année qui se promet inoubliable…

Ce livre est une merveille, l’histoire m’a envoûtée ! La plume de l’auteure est fluide et addictive. C’est vraiment très agréable à lire. Laury a su me transporter dans son histoire,l’auteure sait nous tenir en haleine du début à la fin ! 
Des personnages marrants, touchants et captivants. 
Je ne peux que conseiller ce roman ! 

Merci beaucoup pour ce service presse.

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Addicted to you: The Midnight Demons, T1

  • Titre : Addicted to you : The Midnight Demons, tome 1
  • Auteure : Nadège Fillion
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 2 octobre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-editions.com/

Résumé :

Maisie hérite de la maison de sa grand-mère où elle emménage avec ses deux enfants. Elle sent qu’ici ils seront bien et pourront se reconstruire.

Mais c’est sans compter le boucan que fait le gang de bikers situé non loin de chez elle. Sans peur, elle décide d’aller leur demander d’arrêter et découvre « les portes de l’enfer », un endroit dangereux où règne Le Coyote, un homme abject et sans scrupule qui protège ses activités illégales par tous les moyens possibles.
Quand de riches hommes d’affaires cherchent à s’approprier les terrains où se trouvent sa maison et le club des Demons of Hell, Le Coyote et Maisie vont devoir faire équipe et composer avec leurs désirs naissants.

Peut-on aimer quelqu’un autant qu’on le déteste ?

Mon avis :

Maisie déménage dans la maison de sa grand-mère avec ses deux enfants loin de tout, elle voit là une occasion de repartir de zéro, surtout après le décès de son compagnon.

Mais elle ne s’attendait pas à ce que le terrain soit communicant avec un groupe de Biker qui n’ont pas l’air commode surtout un.
Gabin est un biker, mais aussi papa d’une ado, un peu ours mal léché et papa protecteur, il ne voit pas d’un bon œil l’arrivé de cette femme avec ses deux enfants.

Mais quand Maisie a des soucis, il n’hésite pas à lui venir en aide, mais surtout à bien faire comprendre qu’elle est à lui.

Qui vaut tant le terrain de Maisie et pourquoi ?

Une histoire très prenante, une plume qui est captivante, une intrigue de fou qui nous tient en haleine, des personnages très forts de caractère qui ne vont rien lâcher et défendre les gens qu’ils aiment.
Maisie m’a profondément touché cette jeune maman ne va pas se laisser faire et va sortir les griffes quand il le faut et ne va pas regarder qui elle a en face d’elle sa priorité, ce sont ces enfants et leur bien-être. Gabin est le biker par excellence, il aime faire peur, menace, il va défendre son club et sa famille comme il le faut et attention à celui qui va se mettre en travers de son chemin.

Une histoire prenante, captivante où l’on ne s’attend pas au retournement de situation qu’on va avoir, on tombe de haut, on a mal pour les protagonistes de cette histoire.
Un plume au top qui sait nous émouvoir et nous faire trembler, frissonne et nous redresser les poils sur les bras plus d’une fois. On ne peut qu’admirer le courage de Maisie, et tomber sous le charme de notre ours bourru qui est Gabin.
J’ai plongé à pieds joint dans ce livre et je ne voulais pas le lâcher, j’ai été happé par nos héros, mais aussi par ma famille de bikers et par cette petite demoiselle qui mine de rien sais mène son monde à la baguette.

Une histoire qui vaut le coup d’être lu.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Love séduction: Ronde et sexy, T1


Titre : Love séduction, Ronde et sexy, tome 1
Auteure : Jenna Ric’s
Editeur : Evidence éditions
Date de sortie : 3 juillet 2020
Lien d’achat : https://www.evidence-boutique.com/

Résumé :

Pour Jordanna son quotidien se cantonne à ceux qu’elle aime : ses meilleures amies, Laura et Manuela, son boulot, ses plans culs et surtout, à gérer sa vie comme elle l’entend avec son lot de complications.

Mais ça c’était avant son arrivé à lui. C’était avant qu’il ne lui fasse découvrir la vie et l’amour sous de nouvelle facette, c’était avant qu’il ne se faufile dans son cœur.

Lui, c’est Damien et sans qu’elle ne s’en rende compte, et d’un simple échange de clé, il a changé sa vie…

Mon avis :

Une couverture sublime qui correspond parfaitement à l’histoire. Un résumé haletant, qui m’a tout de suite attiré. 

On fait la connaissance de Jordonna, une jeune créatrice de mode spécialisée dans les grandes tailles, elle est ronde et assume ses rondeurs et ses formes. Elle a vraiment confiance en elle, c’est une jeune femme pétillante qui respire la joie de vivre, elle a du caractère, ose dire ce qu’elle pense, mais qu’est ce que ça fait du bien de faire la connaissance de cette héroïne et change ! Même si notre héroïne se montre forte, elle reste tout de même fragile face à certaines choses. Jordonna est accro au sexe, elle ne peut pas s’en passer, c’est plus fort qu’elle !

Jordonna va faire la connaissance de Damien, son nouveau voisin. Il est très séduisant, elle sait promise de le tenir à l’écart et de ne pas succomber à son charme. 

Damien est une personne autoritaire, j’ai eu beaucoup de mal à le comprendre, il est trop sûr de lui, mais peu à peu se dévoile un homme charmant, à l’écoute et très protecteur. 

Jordonna peut compter sur le soutien de ses meilleures amies Manuela et Laura qui seront toujours là pour elle dans les bons comme les mauvais moments. Elles sont toujours là les unes pour les autres. Une amitié fabuleuse. 

Une lecture qui fait du bien au moral, qui change, qui est très sympathique à lire. L’auteure évoque plusieurs sujets comme les rondeurs, l’acceptation de soi et aussi la maladie avec beaucoup d’émotions. Une maladie qui peut compliquer la vie. Un sujet très touchant et émouvant, on y voit les conséquences que cela peut avoir. 

La plume de Jenna est addictive, fraîche. Des personnages marrants, drôles, je me suis vite attaché à eux, ils ont tous un rôle ou une place importante. 

Une lecture que je conseille de lire de toute urgence, j’ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 2 ! 

Merci beaucoup pour ce service presse et je m’excuse de mon retard !

#Tiffany

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

About you and me: Just don’t care, T4

  • Titre : About you and me : Just don’t care, tome 4
  • Auteure : Hélène Caruso
  • Editeur : Evidence éditions
  • Date de sortie : 4 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-boutique.com/

Résumé :

Pompier chevronné, Rod est heureux dans sa vie. Des amis fidèles, un job qu’il adore, il ne lui manque que l’amour. Une nuit d’orage, il intervient sur un accident de voiture et fait la connaissance de Parker, une des victimes.

D’habitude réservé, Rod rend visite à Parker durant son hospitalisation et l’attirance que les deux hommes ressentent grandit rapidement. Mais Parker est un jeune homme torturé et il lui arrive de disparaître pendant plusieurs jours, laissant Rod rongé par l’inquiétude. Lorsqu’il réapparaît le corps et le visage tuméfiés, Rod exige des explications, mettant Parker hors de lui.

La rupture est alors inévitable. Mais l’amour n’a pas dit son dernier mot.

Mon avis :

Rod, ce pompier aux yeux noisette et aux cheveux bruns commence un peu à envier ses amis qui ont trouvé l’amour.
Quand lors d’une intervention, il sauve un jeune homme qui ressemble à son idéal, il a un moment de flottement. Il a envie de le revoir, mais ce dernier n’a pas donné son vrai nom.
Parker a une fois de plus, fuit et doit se débrouiller pour survivre en faisant des combats illégaux. Mais on va lui proposer plus d’argent même s’il est réticent, il n’a pas le choix.
Sa rencontre avec ce pompier qui l’a sauvé va changer un truc en lui, mais son envie de partir est toujours là. C’est une chose qu’il a apprise, ne jamais rester trop longtemps dans la même ville si on ne veut pas que les ennuis le rattrapent.
Mais n’est-il pas trop tard pour Parker ? Les ennuis, n’ont-ils pas commencé quand il a accepté le deal avec son bookmaker ?
Dans ce livre, on va rencontrer Parker, ce jeune homme cassé à l’intérieur qui a toujours dû se débrouiller seule, qui ne sait pas prendre les bonnes décisions. Il ne sait parler qu’avec ses points et qui ne s’attache jamais. Et Rod, ce pompier au grand cœur qui est prêt à tout pour aider les autres, par son métier, mais aussi par son éducation. Tendre, la main est naturelle pour lui, mais il n’a jamais donné son cœur.
Une fois de plus, l’auteure m’a conquise par sa plume qui est pleine de sentiments. Elle a les mots justes et au bon moment pour rendre son histoire poignante et riche en émotions. Elle a cette façon de m’emmener avec elle et de plonger dans son histoire sans que je n’aie envie de la quitter. Son histoire est pleine de suspenses et de rebondissements. J’ai découvert deux jeunes complètement opposés, un qui est fragile, brisé, cassé et ne sait pas aimer et l’autre qui est altruiste et qui donne sans compter de son temps et de sa personne, mais qui n’a jamais donner son cœur. Et cette bande de potes qui est toujours là les uns pour les autres dans les bons, mais aussi les mauvais moments. Ils savent voir ce que certains ne voient pas et qui ne vont pas hésiter à mettre les pieds dans le plat avec des mots percutants.
Une belle romance m/m à lire !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

You’re mine !

Résumé :

Frédérique et Liam auraient pu faire un très beau couple, en apparence, tout le monde le croit, mais, derrière la porte fermée de leur appartement, elle vit un enfer.

Liam rentre souvent saoul le soir et assouvit ses pulsions sans qu’elle ait son mot à dire. Les viols se succèdent, la peur est au maximum, et la vie de Frédérique n’est qu’un cortège de peines et de douleurs. Un jour, elle trouve le courage de partir.
Ce jour sera le début d’une vie meilleure, elle en est sûre. Elle a repris la danse et postule pour devenir professeur dans une école prestigieuse. La danse, c’est tout sa vie, son oxygène, son horizon.
Lorsqu’elle tombe sur Jonathan, le directeur, tout se bouscule en elle. Il est beau, mystérieux, et surtout très talentueux.

Peut-être est-il temps de faire confiance à un homme ?

Mais le bonheur n’entrera pas aussi facilement dans la vie de Frédérique, Liam n’est pas mort, il mûrissait juste sa vengeance.

Mon avis :

Frédérique est une jeune fille qui aime la danse et rêve du prince charmant surtout de son héros Johnny de son film préféré Dirty Dancing 
Jonathan est directeur d’une école de danse, il a vécu un drame qui l’empêche d’être heureux et d’ouvrir son cœur.
Quand Frédérique décide de quitter Liam son petit ami qui l’a tiranise, elle décide de refaire sa vie et de reprendre sa passion la danse.

Dix ans après, elle rencontre Jonathan, qui est directeur de l’école de danse et qui sera son futur partenaire.
Entre eux, une attirance est présente, mais Jonathan n’arrive pas à surmonter son traumatisme qu’il a subi et oui, il a perdu les gens qu’il aime le plus au monde.
Jonathan, arrivera-t-il à passer outre son passé et sa peine ? Et si le passé de Frédérique venait la surprendre, comment arrivera-t-elle à gérer tout ça ?

Une belle histoire sur fond de danse et au sujet délicat et fort.
Frédérique n’a pas de chance et essaie de se reconstruire, mais va devoir affronter un Jonathan tantôt doux, tantôt froid.
Une histoire qui est forte en émotions et sensations qui nous retourne par le vécu des personnages, mais par ce qu’ils vont vivre tout du long.
L’auteure a une belle plume qui est fluide et qui se lit bien, elle est romantique par moments et très forte et dure par d’autres.
J’ai été happé par l’histoire qui est très prenante, émouvante et forte sur un thème de danse.
J’ai eu beaucoup d’émotion pendant ma lecture, j’ai eu envie de hurler, de pleurer, de frapper aussi, j’ai eu le cœur tout retourné, j’ai eu mal pour Frédérique.
Une histoire à lire qui va vous captiver.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Youna’s secret

Résumé :

Vanessa montre à sa famille un visage angélique alors que, dans sa profession, elle est particulièrement audacieuse.
Par la force des choses, elle a réussi à séparer ses deux vies si différentes, toutefois, cet équilibre va être rompu après une rencontre inattendue lors d’un séjour dans sa région natale.
Éperdument amoureuse, elle ne sait cependant comment expliquer au beau Vincent qu’elle n’est pas celle qu’il croit.

Au fil des semaines, la jeune femme va devoir se rendre à l’évidence : en amour, il est impossible d’évoluer dans deux mondes à la fois.

Dans sa quête du bonheur, son chemin va être semé d’embûches, notamment parce qu’elle va enfin découvrir sa véritable histoire.

Mon avis :

Vanessa est une très belle jeune femme qui a fait son propre choix de carrière. Il ne plaît pas à ses parents au point d’en avoir une cassure ; son métier est prenant et est totalement à l’opposé de ce qu’elle est tous les jours.
Quand elle rencontre Vincent, un ami de son cousin de qui elle est très proche et qui lui connaît la vérité ; elle espère enfin avoir trouvé l’amour, le vrai, l’unique ! Si tout se passe bien entre eux, elle a peur du moment où elle devra partir pour son travail… Mais surtout, elle ne sait pas comment le dire à Vincent qui lui fait déjà des plans d’avenir pour eux deux.
Quel est le métier de Vanessa ?
Comment va réagir Vincent en apprenant la vérité ?

L’histoire est très belle et très réaliste quand on connaît enfin le métier de Vanessa et les raisons qui la pousse à le cacher. On va la voir toucher le fond, douter, se remettre en question, mais on va la voir se battre, défendre ses convictions, s’imposer et prendre des décisions fermes !

L’auteure a une plume qui est fluide. Je regrette un peu que l’histoire soit à la 3e personne et que la transition entre les différents personnages ne soit pas plus marquée. Je m’y suis un peu perdu le temps de comprendre comment l’auteure écrivait, une fois compris, la lecture a été fluide.
J’ai bien aimé l’histoire qui est très prenante. On a mal et on souffre pour Vanessa, pour la réaction des gens face à son métier et comment elle est vite cataloguée par Vincent. Lui m’a bien énervée. Sa réaction, quand il connaît la vérité, mériterait des claques. J’avoue qu’au début en homme amoureux, il est juste au top, mais après, c’est une vraie tête à claque.
On ne suit pas que les aventures de Vincent et de Vanessa, on voit aussi comment les autres personnages évoluent. On en apprend plus sur leurs passés, sur pourquoi ils sont devenus comme ça et comment ils font pour s’en sortir.
On voit le revers de la médaille aussi du métier de Vanessa qui n’est pas toujours simple ni rose !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Exister: Devil’s Road, T3

  • Titre : Devil’s Road, tome 3
  • Auteure : Iride Salvatore
  • Éditeur : Évidence éditions
  • Date de sortie : 4 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://www.evidence-boutique.com/

Résumé :

Eli et Rick forment à présent une famille heureuse. Elle s’épanouit dans son rôle de médecin et lui dirige son club d’une main de maître. Leurs deux univers se sont enfin unis.

Eli, qui ne connaissait ce monde qu’à travers ce que son père lui en avait bien laissé voir, en découvre les avantages, mais aussi les contraintes. Malgré ces difficultés, leur amour prospère.
Pourtant, les mensonges enfouis et les rancœurs d’ennemis risquent bien de bouleverser ce bel équilibre.

Peut-on vivre normalement lorsqu’on est la femme du président d’un des plus gros clubs de bikers des États-Unis ?
Une famille peut-elle s’épanouir au milieu des guerres de gangs ?
Et surtout pourquoi le passé s’acharne-t-il autant sur eux ?

Ce couple hors du commun va devoir franchir tous les obstacles qui se dressent sur sa route pour sauver son amour et sa famille.

Mon avis :

Eli et Rick vivent le parfait amour et chacun vaque à ses occupations. 
Eli s’épanouit dans son métier de docteur et Rick tient d’une main de maître son club. Mais peut-on être heureux et ne pas craindre le danger dans le monde où évolue Rick ?
Comment tout gérer quand une menace invisible plane au-dessus de vous ? Mais pire, quand le passé risque de compromettre et met en danger votre présent ?

Waouh ! Ce tome est une bombe. Elle nous explose en pleine face sans qu’on s’y attende. Je croyais les ennuies derrière eux et qu’enfin, ils allaient pouvoir vivre heureux, mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils allaient devoir surmonter une fois de plus !
L’auteure m’a juste bluffée. Sa plume est très forte, intense et pleine de rebondissements. Elle est comme des poignards en plein cœur par moment. Dire que j’ai eu mal pour nos héros est encore en dessous de ce que j’ai pu ressentir. 
Ce que Rick et Eli vont vivre, je ne le souhaite à personne. Ils m’ont tous les deux fait mal comme pas possible même si chacun gère les choses à sa façon et pas toujours de la bonne manière, ils en souffrent chacun de leur côté et la peur et le doute sont là.
J’ai vécu des moments très intenses. Des protagonistes du passé vont faire leur retour pour notre plaisir. SI pour certains, j’étais contente de les découvrir, d’autres, je les ai détestés dès leur présentation. Bah oui ! J’ai choisi mon clan moi !
L’auteure m’a emmenée dans un tourbillon d’émotions. J’ai cru que mon cœur n’allait pas résister. Il y a certains comportements que je n’ai pas compris et que j’ai détestés, mais que l’on comprend au fur et à mesure de notre lecture. Rick, lui, est toujours autant impulsif, jaloux et protecteur envers sa belle même dans les pires moments. Eli m’a fait mal comme pas possible. Comme je la comprends ; ce qu’elle va vivre n’est pas facile et elle va devoir se battre, mais elle nous a montré dans les tomes précédents qu’elle n’abandonne pas facilement et que s’il faut se battre, elle ne va pas renoncer facilement. Enfin, est ce que tout peut être pardonné ? Même elle en doute… 
Un final au top ! Il est prenant, addictif, passionnant, mais il nous brise le cœur. Il va nous malmener tout le long où les doutes et les questions sont de mise. On se demande ce qui est vrai et ce qui se cache derrière tout ça. Certaines révélations vont nous surprendre et on aura du mal à y croire.
Une trilogie sur des bikers sans cœur envers leurs ennemis, mais protecteurs envers les siens. À ne pas louper !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

La pêche aux sortilèges

Résumé :

Les parents de Morgane ont voulu se débarrasser d’elle pour l’été et l’ont envoyée dans un camp de pêche au Domaine du Lac.

Alors que sa pire phobie est l’eau, elle tombe dans le lac et croit sa dernière heure venue, mais elle est sauvée de justesse de la noyade par Jasper. Outre son physique parfait, il semble différent et entouré de mystère. Morgane et lui développent immédiatement une attirance l’un pour l’autre, bien qu’ils ne cessent de se disputer. Tels des aimants qui s’attirent et se repoussent, Jasper lui révèle sa véritable nature etMorgane lui avoue qu’elle aussi est différente.

S’ouvre alors un monde inattendu.

Mon avis :

Morgane est une belle jeune fille aux yeux vert clair et aux cheveux noirs. Mais elle a une phobie : elle a peur de l’eau. Alors quand son père et sa belle-mère l’envoie dans un camp au bord d’un lac pour apprendre la pêche et tout autre sorte de jeux aquatiques, elle le prend plus comme une punition qu’autre chose.
Elle va vite se faire des amies, mais certaines vont la mettre en garde contre Jasper ; ce beau brun aux cheveux mi-long, aux yeux noirs et à la peau bronzée. Il l’a déjà sauvé une fois de la noyade dès son arrivée.
Jasper est connu pour être le tombeur de ses dames, mais surtout un mystère rode autour de lui. Morgane voudrait bien l’ignorer, mais tout est fait pour qu’ils se rapprochent jusqu’au jour où tout change… 
Que cache Jasper ? Comment Morgane va-t-elle réagir face à toutes ses révélations ?

L’auteure a une plume magique. On commence l’histoire en douceur avec ses mystères autour des personnages, du lieu des vacances. On apprend à connaître tout ce petit monde avant de plonger dans l’intrigue qui va nous donner des frissons. Tout comme Morgane, on va tomber de haut quand on va connaître la vérité sur Jasper, mais sur Morgane aussi.
Morgane va tomber de haut, va être perdue. On va compatir avec elle pour ce qu’elle va vivre et la façon qu’elle va apprendre les choses et devoir les gérer surtout. Tout comme elle, on va chercher à comprendre. On ne va pas vouloir y croire, mais les fait sont là. On va la voir évoluer, changer et prendre confiance en elle aussi.
Jasper, lui dès le début, on le classe dans la catégorie tombeur, Don Juan. Mais très vite, on apprend à le connaître. Dès qu’on sait tout sur lui, on change d’avis et on le voit d’un autre œil.
Une histoire fantastique avec son lot de magie, de doute, de peur, d’amour, de vengeance et de secret qui nous emmène avec les protagonistes et leurs secrets dans un roman qu’on lit avec plaisir. On a hâte de tourner les pages pour savoir et comprendre même si on a peur de ce qu’on va découvrir. Mais surtout, comment nos héros vont pouvoir s’en sortir sans trop de dégât ?
Vivement la suite !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Évidence Editions, Chroniques, Partenaires

Be with you: Just don’t care, T3

Résumé :

Suite à un pari stupide lancé par son ami King, Keagan, propriétaire d’un salon de tatouage, se voit contraint de s’inscrire sur  »Be with you », un site de rencontre. Sceptique au début, il finit par se prendre au jeu.
Si les premières rencontres sont désastreuses, Keagan voit l’amour se profiler sous les traits de Bradley, un Marine très sexy venu se faire tatouer.

Ils apprennent à se connaître et alors que les deux hommes filent le parfait amour, Bradley est appelé pour une mission extrêmement périlleuse en Afghanistan.

Quelques jours après son départ, il est porté disparu.

Mon avis :

Keagan, ce tatoueur roux aux yeux verts ne croit plus en l’amour, il a trop été déçu. Des coups d’un soir, oui, mais une fois fini : bye bye… 

Bradley est chef de commando dans l’armée. L’amour, non merci ! En plus, son métier ne lui permet pas de s’attacher. Pourtant, ce grand brun aux yeux verts et aux muscles saillants de part son entraînement pour son métier, attire tous les regards.
Le premier contact entre Brad et Keagan se passe mal et les hommes ont des aprioris l’un sur l’autre. Mais dès le premier regard, l’attirance est là.
Keagan va réagir de la seule façon qu’il connaît pour protéger son cœur, c’est-à-dire comme un connard. Mais il va vite regretter et vouloir se faire pardonner ; même s’il a peur de s’engager une fois de plus. 
Brad doit partir en mission très dangereuse et ne connaît pas l’issue de celle-ci.
Keagan, va-t-il réussir à passer au-dessus de ses peurs ? 
Brad, va-t-il revenir de sa mission ? Mais surtout, dans quel état physique et psychologique va-t-il revenir ?

Un livre où la confiance est mise à mal. Chacun a souffert de son côté et ne sait plus ouvrir son cœur.
L’auteure m’a bluffée une fois de plus. Ce tome est encore plus prenant et passionnant que les précédents. J’ai l’impression que plus on avance dans les tomes, plus sa plume est forte en émotions et ses histoires encore plus touchantes et pleines de sentiments. Sa plume est toujours aussi forte, belle, poignante voir déchirante et nous entraîne avec elle. Elle décrit bien les choses au point qu’on a l’impression d’y être. 
Les personnages sont plus que touchants. Ils ont fait battre mon petit cœur comme pas possible. J’ai eu mal pour eux, mais heureusement, on peut compter sur leurs amis pour désamorcer les choses et nous faire rire ; surtout avec les paris plus que foireux de certains.
On découvre le très mauvais côté du militaire et les missions plus que dangereuses qu’il peut être amené à avoir. Mais on découvre aussi le soutien de ses hommes qui ne lâchent rien et ne laissent pas tomber leurs amis.
Une super romance m/m qui va vous donner chaud. Ce concentré de testostérone et de beaux mâles à la réparti facile, mais aussi ces scènes très hot entre eux, vont vous ravir, j’en suis sûre !

Merci pour ce service presse.

#Minouche