Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Credence

  • Titre : Credence
  • Auteure : Penelope Douglas
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 9 Septembre 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3QIeSR0

Résumé :

Le roman de Pénélope Douglas, auteure best seller du New York Times.

Tiernan n’a plus goût à rien. Oubliée dans un internat par ses parents trop obsédés par leur célébrité, elle s’est construite sans amour et sans repères, dans une solitude qui lui pèse.

Quand ils décèdent alors qu’elle n’a que dix-sept ans, elle a l’impression de s’éteindre avec eux, jusqu’à ce que Jake, le demi-frère de son père, accepte sa garde en attendant sa majorité.
Tiernan est ainsi envoyée chez lui et ses deux fils, Noah et Kaleb, qui vivent isolés dans les montagnes du Colorado.

L’arrivée de Tiernan va bouleverser les certitudes des trois hommes.
Ils ne pensaient pas recueillir une femme désirable et surtout, défendue.
Jake réalise les sentiments contraires qu’il nourrit pour elle, malgré son rôle de tuteur. Et il souhaite surtout la protéger de ses fils.
Noah rêve de liberté et risquerait de l’emmener loin de lui…
Kaleb, mutique et ténébreux, a une façon très particulière de traiter les femmes…

En retrait du monde, Tiernan tente de trouver sa place parmi eux. Jusqu’à ce que les limites deviennent floues pour elle aussi… et qu’elle réalise combien les règles sont faciles à briser quand personne ne vous regarde.

Elle les désire.
Ils la possèdent.
Mais un seul va l’aimer. D’une manière qu’elle n’aurait jamais cru possible.

Mon avis :

Tiernan est une jeune fille qui est ignorée de ses parents, elle ne cherche même plus à essayer d’attirer leur attention, mais quand ces derniers décident de se suicider ensemble elle se retrouve à aller vivre chez un oncle qu’elle ne connait pas et avec qui elle n’a pas de lien de sang.

Jake vit dans la montagne loin de tout avec ses deux fils, Noah qui rêve de partir loin et Kaleb qui ne parle plus depuis ses 4 ans.

Si Jake et Noah s’acclimatent vite à Tiernan, la miss a l’impression que le courant ne passe pas avec Kaleb.

Mais quand tout ce petit monde est isolé de tout pour l’hiver là ça va se compliquer car entre la jeune fille et les trois mals alpha il y a une tension sexuelle.

Mais pour qui la jeune fille va t’elle craquer et comment la cohabitation va t’elle se faire ?

Wahou wahou j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce livre mais aussi pour les personnages, l’histoire n’est pas commune et passionnante, prenante qui nous touche en plein cœur et qui nous retourne complètement.

L’auteure est juste une magicienne, elle nous tient en haleine, elle nous met des émotions de fou qui nous font dresser les poils sur les bras, elle nous malmène, notre petit cœur fait des cabrioles du début à la fin et on vit des vraies montagnes russes.

Les personnages parlons en un peu,

Tiernan n’a jamais été aimée par ses parents, pire ils l’ignoraient même jusqu’à leur mort, ils n’ont pas eu d’attention envers elle, alors pour se construire ça a été compliqué elle ne sait pas aimer ne sait pas s’attacher elle est recluse sur elle même. Elle est un peu sauvage et se suffit à elle même.

Jake est à fond dans son métier il a élevé ses fils seul et n’a pas toujours fait ce qu’il faut mais l’arrivée de cette nièce va chambouler pleins de choses en lui, on va fondre pour lui et la tension sexuelle qu’il dégage est très hot, et c’est pas toutes les femmes qui passent dans son lit qui vont dire le contraire, cet homme aime vivre reculé de tout et de tous surtout en hiver quand il est confiné chez lui avec ses fils.

Noah est un peu l’électron libre, celui qui rêve de partir mais qui ne peut pas, en désaccord perpétuel avec son père. Il est très chaud et aime le sexe et il en profite bien.

Kaleb ne parle pas il est un peu sauvage, il ne sait pas gérer ses émotions ni ce qu’il ressent mais il sait bien battre le chaud et le froid et quand il bat froid il sait être glacial.

Ce livre je l’ai dévoré, dégusté, les personnages m’ont transportée, j’ai été à fond du début à la fin, j’ai eu chaud ho ouiii très chaud même, ils savent occuper leurs hivers je peux vous le dire.

L’histoire n’est pas commune mais elle est juste géante, une vraie pépite qui nous fait frétiller, qui nous met les nerfs et nous retourne complètement le cerveau je peux vous dire que des émotions vous allez en avoir, des papillons dans le ventre, pleins de frissons, plein d’amour mais de la haine aussi je peux vous dire que certains on a juste envie de les baffer mais d’une force.

Un sublime livre qu’il ne faut absolument pas louper, il doit être lu de toute urgence.


Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dark Angel, tome 2 : Take me home

  • Titre : Dark Angel, tome 2 : Take me home
  • Auteure : Gwen Delmas
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 26 aout 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3KrFnbI

Résumé :

Après un début de tournée chaotique, Theon et Mickaëla doivent se rendre à l’évidence. Les barrières qui les séparent sont bien moins solides que tous les ponts qui les mènent l’un à l’autre. 
À Dallas, les deux âmes blessées se retrouvent face à face, cœur à cœur. Pour donner une chance à leurs sentiments, elles n’ont plus le choix : admettre leurs blessures, avouer leurs fautes, laisser partir les fantômes qui les enchaînent toujours. Mais le passé n’est qu’un obstacle sur leur route. Les démons de l’un, les craintes de l’autre, les spectres d’un futur possible ne cessent de les mettre à l’épreuve. 
La conquête a été un défi de taille. Et si le plus dur commençait maintenant ?
Dans l’obscurité ou la lumière, sur quelle note se conclura la dernière mélodie de Theon Moon ?

Mon avis:

Théon a lâché sa bombe sur son passé, Mike l’aide comme elle peut mais ses propres démons refont surface et elle se confie à Théon qui décide de l’aider aussi.

Entre eux ils s’identifièrent et se soutiennent, mais quand ils ont affaire au démon, on a des choix à faire même si ça nous brise.

Théon et Mike arriveront ils à surmonter leurs passés sans trop de dégâts ?

Dans ce tome on a toutes les réponses à nos questions et même plus, on va de découverte en découverte et on a des révélations de dingue qui nous brisent le coeur, j’ai adoré le tome 1 mais j’avoue que celui là le dépasse totalement ! Dans le 1 on découvrait nos personnages, comment ils gèrent les choses, là on va rentrer dans leurs vies, dans leurs passés, dans ce qui les trouble, les touche et ce qui les ont brisé.

L’auteure a une plume qui est forte en émotions, tellement forte que j’ai fini en larmes par moment et oui il y a des sujets qui touchent et qui font mal, vous allez comprendre quand vous le lirez, l’auteure aborde les sujets avec des mots forts, des sentiments qui ne peuvent que nous toucher en plein coeur et on ne peut que compatir et comprendre nos héros de pourquoi ils sont comme ça ou ce qui les a brisé et on leur tire notre chapeau pour essayer de s’en relever comme ils font.

J’ai beaucoup aimé la relation entre Mike et Théon car elle est forte et la miss aide et arrive a canaliser le beau chanteur au caractère sauvage et imprévisible. Après avoir lu ce livre je suis prête à essayer les méthodes de Mike pour me détendre.

Dans ce livre on ne va malheureusement pas avoir que de belles choses, on va découvrir des personnages horribles, méchants, cruels, qui n’ont aucune pitié et qui sont prêts à toutes les bassesses pour faire mal et toucher à ce qu’on a de plus cher.

Dans ce livre les sentiments sont mis à mal, des choix vont devoir être faits et ça va piquer je vous dis mon petit cœur ne s’en est pas encore remis mais heureusement qu’il y a des personnages qui sont là pour toutes les étapes que nos héros vont devoir affronter et qui vont être cruciales pour l’histoire.

J’ai été plongée dans le livre du début à la fin, mon coeur a été maltraité, meurtri, il a fait des montagnes russes, j’ai pesté, hurlé, eu envie de rentrer dans ce livre pour voir certaines personnes et pour leur dire ma façon de penser ho oui j’ai détesté des personnages d’une force épouvantable, ce genre de personne me répugne au plus haut point mais j’ai eu pleins d’étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre mais tout comme les protagonistes j’ai eu peur, la boule au ventre même si ils m’ont fait rêver et m’ont fait croire que certaines personnes pouvaient changer et que parfois l’amour est plus fort que tout, dans ce livre on va voir différents amours et que parfois il faut savoir choisir celui qui est le plus fort et le plus important pour nous.

Un livre sublime, une histoire passionnante et déchirante que je ne peux que vous conseiller, il a été un coup de coeur pour moi, j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Le baiser mortel du prince 

  • Titre : Le baiser mortel du prince 
  • Auteure : Khémélia B
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 22 Juillet 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3zziQG4

Résumé :

Lui échapper pourrait être bien pire que succomber.

En Ukraine, un somptueux manoir abrite un homme sans scrupules. Surnommé le Prince rouge, il est soupçonné d’être à la tête d’un réseau de prostitution. 

Anna, jeune agent russe sous couverture, est engagée pour déterrer les secrets de Varlam Sovarov. Encore ébranlée par l’échec de sa dernière mission, elle se retrouve immergée dans un monde de luxure régi par le sulfureux et débauché maitre des lieux. Anna semble être la proie idéale pour ce prédateur capable de brouiller sa frontière entre plaisir et devoir.

Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour atteindre ses objectifs ?

La folie de Varlam risque-t-elle de l’entraîner dans un univers dont elle ne ressortira pas indemne ?

Mon avis :

Anna est un agent sous couverture mais depuis sa dernière mission elle n’est plus trop elle même.

Varlam est sombre et mystérieux, il est surtout connu de la police Ukrainienne pour être le prince rouge et ils sont prêts à tout pour le faire tomber.

Anna va t’elle réussir sa mission ?

Qui est vraiment Varlam, ce prince sombre ?

Un livre où dès le début on voit toute la noirceur mais on est pas au bout de nos peines ! Plus on avance plus on est pris dans cette sombre histoire, on va voir Anna qui va mener son enquête mais qui va aussi subir la noirceur de ce prince et elle est prête à tout pour réussir quitte à devenir la souris.

Tout du long on subit avec elle, bon j’avoue que le prince et ses idées vont vous donner très chaud aussi, l’auteure sait bien amener ses scènes de sexe et nous donner chaud sans que ce soit vulgaire ou que sa prenne le pas sur l’histoire, je dirais même qu’elles sont essentielles à l’histoire pour comprendre l’esprit tordu de notre prince.

L’auteure a une plume sombre, qui nous torture psychologiquement, elle laisse planer des doutes sur qui est le prince, mais aussi sur ses invités. Elle nous entraîne dans son histoire et on plonge à pieds joints, c’est une torture pour notre cœur et notre cerveau et là d’un coup bim !!! Tout s’enchaîne, on découvre plein de choses, on a des retournements de situation, des révélations qui nous brisent et là on vit une autre aventure, une autre histoire qui nous fait autant de mal que de bien.

Une lecture qui est addictive, une fois dans les filets du premier prince on n’en ressort pas indemne, il sait comment rentrer dans votre tête et vous amène là où lui il veut, mais contre toute attente vous allez l’aimer car on ne peut pas faire autrement. Anna m’a fait mal, elle s’est enfoncée dans un engrenage mais ne vous inquiètez pas quand elle veut la miss elle peut être aussi retors que Varlam.

Une histoire dont il ne faut pas passer à côté je vous assure, vous manquerez une sublime plume d’une noirceur psychologique, des personnages sombres, mystérieux et passionnants qui font faire des boum boum à votre cœur, alors vite foncez le lire !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dark Angel, tome 1 : Bridgelight

  • Titre : Dark Angel, tome 1 : Bridgelight
  • Auteure : Gwen Delmas
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 15 Juillet 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3J6jMoV

Résumé :

Rockstar adulée, Theon Moon se méfie de tous ceux qui approchent de trop près ses secrets.

Ses yeux et son âme sont aussi sombres que ses chansons. Autour de lui, les ombres s’épaississent et menacent de l’engloutir.

Mickaela Perkins a un don pour aider les autres, et apporter bien-être et apaisement. Elle en a fait son métier, sa passion, comme une revanche sur son passé.

Il y a cinq ans, c’est la voix du taciturne et solitaire Theon Moon qui lui a donné l’énergie pour s’en sortir. Aussi, lorsque l’équipe de la star engage Mickaela pour prendre soin de lui, elle décèle là un signe un destin.

Entre ces deux êtres, l’attraction devient irrésistible mais menace de les conduire à leur perte.

Si garder le contrôle est primordial, le céder semble inéluctable.

Jusqu’où ira-t-elle pour le chanteur ? Quel risque est-il prêt à prendre pour celle qui l’obsède ?

Mon avis :

Mike est une belle rousse qui a touché le fond et que sa seule porte de secours c’était une chanson de Theon Moon, elle est devenue une spécialiste en sophrologie, bien-être.

Alors quand on lui demande de l’aide pour le chanteur Theon Moon, elle accepte même si au fond d’elle elle appréhende les choses.

Theon Moon est une star, un chanteur hors paire mais il a beaucoup de soucis pour dormir et lâcher prise, Il est hypersensible, sombre. Chaque concert lui puise toute son énergie mais surtout aussi ce secret qui le ronge.

Entre Mike et Theon il y a une connexion qui se fait, une tension sexuelle, un lien fort mais la jeune femme a ses secrets, son passé sombre qui l’empêche d’avancer dans l’aventure que lui propose Theon.

Mike et Theon vont t’ils réussir à lâcher prise ?

Quels secrets les rongent ?

Je veux la suite mais de dingue ! C’est quoi cette histoire qui me fait poser des milliards et des milliards de questions, qui nous laisse en suspense du début à la fin qui nous fait douter de plein de choses.

Une histoire qui dès le prologue nous intrigue. Pourquoi Mike est là ? Pourquoi elle réagit comme ça ? Quelle est son histoire ? Tout du long ces questions restent en nous et on en rajoute d’autre en plus.

L’auteure a une plume qui est addictive, qui est sublime, attrayante elle nous tient en haleine, on suit ses personnages du début à la fin, elle met nos nerfs à rudes épreuves et notre cerveau fume car il se pose milles questions même si elle nous laisse passer quelques infos sur Mike, on ne sait rien sur Theon, pourquoi son côté sombre ? Même si j’ai peur de savoir de quoi il s’agit surtout quand on voit comment ça le ronge et comment ça le fait descendre bas.

Les personnages sont remplis de secrets et de remords qui les rongent et les détruisent de l’intérieur, même si on les voit se démener pour remonter, leurs démons ne sont pas loin.

Ils sont attachants, touchants, prenants, on veut les câliner, les consoler, mais aussi leur ouvrir les yeux surtout à Mike sur les sentiments qui naissent et que des fois le lâcher prise est bon aussi.

J’ai adoré ma lecture, un coup de cœur c’est prenant, sombre, addictif et cette fin !!! J’ai envie de hurler pour avoir la suite et pour connaître tous les secrets mais aussi comment tout va évoluer entre eux.

Foncez le découvrir c’est une pépite 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Drag moi si tu peux

  • Titre : Drag moi si tu peux
  • Auteur : Max Telliac
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 1 Juillet 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3nU7N3Q

Résumé :

Je suis Beauté de Paris, pour te servir ! Drag Queen flamboyante la nuit, je redeviens Asher le sexy le jour. 

Bon, par où commencer ? Tout débute lorsque Asher (enfin moi, tu suis ?) rencontre ce fameux Casey fucking parfait Jones, fraîchement débarqué à Las Vegas. 
Quand il décroche un job dans le casino où je bosse, bim ! mon petit cœur s’emballe, je craque, même si j’ai peur de m’attacher. 
J’ai un énorme crush pour ce mec, mais je flippe que mes activités nocturnes de drag queen le fassent fuir. Alors j’agis comme un idiot, et je lui cache tout. Seulement, Casey s’entend plutôt bien avec Beauté… dont il ne soupçonne pas la véritable identité.

Tu vois les ennuis se profiler ? Comment vais-je gérer ma relation naissante, tout en dissimulant cette partie aussi sublime que loufoque de ma personnalité « Beauté de Paris » ? 

Le pire reste à venir lorsque Casey se retrouve mêlé à des affaires pas nettes impliquant la mafia… Le FBI qui approche une drag queen, ça te dit ? 

J’espère que t’as bien accroché ta perruque, parce qu’avec moi, ça va décoiffer !

Mon avis :

Asher est un jeune homme assez réservé avec des fêlures. Mais le soir, quand il se transforme en Miss Paris, il devient tout autre. Il ose dire ce qu’il pense, il est extraverti, plein d’humour et drama queen sur les bords. Mais Miss Paris prend beaucoup de place ce qui coince beaucoup dans ses relations avec les hommes.

Casey est un bel homme fort qui a tout quitté pour faire sortir son frère de là où il était.

Dès le premier regard, Casey est sous le charme d’Ash, mais ce dernier, trop habitué à foirer ses relations, ne fait que des faux pas et le pire, il dissimule sa double identité.

Ash arrivera-t-il à tout avouer à Casey?

Comment Casey va prendre la nouvelle de Miss Paris, mais aussi la façon dont Ash le repousse ?

J’ai surkiffé ce livre. J’avais déjà une admiration pour les Drag Queen, alors là, je suis encore plus admirative pour elle et l’auteur nous décrit tellement bien leur transformation, les amalgames à ne pas faire que je suis sûre qu’il peut convaincre les plus réticents.

Max a une plume tellement addictive, tellement bien décrite qu’on rentre direct dans l’univers de Miss Paris sans tomber dans les clichés. On comprend aussi certain comportement, parfois l’alter ego est plus fort que la vraie personnalité, c’est un rôle, une façon d’exprimer ce qu’on ressent, son moi intérieur qui s’exprime sous d’autres traits. On voit ces hommes qui peuvent être virils dans la vie de tous les jours, laisser parler leur part de féminité sous les traits de leur Drag, je peux vous dire que plus d’une fois pendant ma lecture, j’ai été jalouse d’elle car elle s’assume et mince, elle gère mieux les talons et leur féminité que moi.

J’ai découvert un homme qui doute de lui, qui ne sait pas toujours dire ce qu’il ressent et qui préfère tout faire foiré que d’être déçu une fois de plus, qui a le don de se mettre dans des situations périlleuses, mais sous les traits de son alter ego, il est tout autre.

Casey lui veut que son frère s’en sorte. Ils ont déjà assez subi pour le laisser sombrer une nouvelle fois et pour ça, il est prêt à tout, même à se mette en danger. En amour, il a ses règles, mais surtout la rancune tenace.

Tout au long de ma lecture, j’étais à fond dedans. J’ai eu mal pour les personnages de ce livre car des fois les mots sont durs et font mal, mais j’ai aussi beaucoup rigolé avec ces drama qui m’ont régalée de leurs joutes verbales.

On nage dans cet univers qu’on ne connait pas toujours, mais qui est tellement bien expliqué, tellement bien détaillé, qu’on sort admiratifs de ces hommes : le temps qu’ils mettent à se transformer, le show qu’elles tiennent et leur façon d’être. Une grande famille unie en toutes circonstances nous ouvre les yeux sur leur milieu. 

Un livre que j’ai dévoré, que j’ai adoré et que je vous recommande car vous allez avoir tous les éléments pour passer un excellent moment de lecture. De l’amour, de l’humour, du suspense, des prises de tête, de l’amitié forte et profonde, mais aussi le palpitant qui bat à mille à l’heure car l’auteur nous réserve plein de surprises dans ce livre, que ce soit avec les héros, mais aussi les personnages secondaires qui ne sont pas en reste et qui sont bien présents tout au long de l’histoire. On a aussi des rebondissements sur une certaine affaire qui va nous faire peur et qui va mettre à mal nos héros.

Vous l’avez compris, ce livre est une merveille et je remercie encore l’auteur de nous l’avoir fait vivre entre nos mains pour notre plus grand bonheur. J’étais déjà admirative de ces Drag et je peux vous dire qu’après avoir lu ce livre, je le suis encore plus et je les comprends encore mieux. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Darkness

  • Titre : Darkness
  • Auteures: Chlore Smys et Juliette pierce
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 24 Juin 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3RbzgLF

Résumé :

Elle ne le lâcherait pour rien au monde. Il irait au bout des enfers pour la sauver. 

Et les enfers, Cassius et Ellie les traversent, le jour où leur camarade Derek Rowley décide d’ouvrir le feu sur les élèves de leur lycée. Quand il pose son Glock-19 sur le front d’Ellie, Cassius n’hésite pas une seconde : il neutralise la menace. Quitte à les détruire au passage. 

La presse érige alors Cassius en héros. Pourtant, lui ne se pardonne pas d’avoir failli à sa mission : protéger la petite sœur de son meilleur ami, qu’il aime en secret depuis toujours. Torturé par ses démons, anciens et nouveaux, il s’enfuit, abandonnant Ellie sur son lit d’hôpital. 

Dix ans plus tard, déchirés et tourmentés, Ellie et Cassius doivent à nouveau s’affronter. Lui est fiancé. Elle est morte ce jour-là. Car même si la balle n’a pas traversé son crâne, le départ de Cassius a brisé un morceau de son âme. Cette fois, Ellie est bien décidée à forcer le destin. Elle pactiserait avec le diable pour obtenir des réponses… il se damnerait pour un seul de ses baisers. 

Mais le sort s’acharne à les séparer. Et si leur amour n’était né que pour mourir ?

Mon avis :

Ellie et Cassius sont liés par un lien bien étrange par ce qu’ils ont vécu. Suite à ce drame, Cassius a fui, mais il revient 10 ans plus tard, plus sombre, plus ombrageux et surtout fiancé.

Ellie a continué sa vie sans jamais oublier celui qui fait battre son cœur. Elle s’investit à fond dans son travail.

Quand le destin s’amuse à les remettre sur la route l’un de l’autre, tout se complique car même si les sentiments sont encore là, le passé est encore trop présent et les ronge.

Ellie et Cassius arriveront-ils à parler de ce passé ?

Ce livre est une pépite, une merveille, mais sombre avec des personnages forts de caractère avec leurs blessures, leurs fêlures. Des personnages ombrageux, colériques et qui ne vont rien lâcher. Quand ils veulent quelque chose, ils vont au bout des choses quitte à tout faire voler autour d’eux.

Le mélange de la plume des deux auteures est juste splendide. Elles ont des mots et des actions très forts qui font que dès les premières lignes, on plonge dedans et on reste accrochés jusqu’à la fin. Si je suis tombée amoureuse dès le début de Cassius et d’Ellie, je peux vous dire que certains et surtout une, m’ont bien énervée. Et elle, dès le début, je l’ai détestée. Je n’ai jamais eu de compassion, de petit pincement au cœur, rien pour elle. J’ai eu envie de l’écraser plus d’une fois. D’autres ont aussi l’art et la manière de bien nous énerver, mais on arrive quand même à passer au-dessus de leur méchanceté car on la comprend.

Les personnages de ce livre m’ont touchée déjà par leur passé, par ce qu’ils ont vécu et aussi par leur courage, leur force de caractère, leur faille, leur déviance. Entre eux, c’est fort, beau, turbulent : une vraie tornade d’émotions et de sensations.

J’ai dévoré ce livre qui est sombre, beau, très touchant. J’ai eu des frissons et j’ai eu les nerfs aussi, mais j’ai surtout eu des étoiles dans les yeux et des frissons partout. Je ne verrais plus Paris du même œil. Cette histoire est juste sublime, poignante, forte en tout point car au fur et à mesure, on va avoir des révélations qui changent plein de choses. Certes, elles ne sont pas dites comme il faut et là encore, on a les nerfs surtout quand on voit tout le tumulte que ça va engendrer.

Une histoire qu’il faut absolument lire, elle va vous prendre aux tripes, vous retourner complètement, mais elle est trop belle, trop forte pour ne pas succomber à Cassius et Ellie. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

intimes Ennemis

  • Titre : intimes Ennemis
  • Auteure : Ange Edmon
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 17 Juin 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3ymLHNl

Résumé :

Après une mission qui a coûté la vie à son ami et collègue, Warren quitte tout pour s’installer à Los Angeles. Lorsqu’une nouvelle enquête le mène sur une scène de crime, il ne s’attend pas à se retrouver face à Paige, l’épouse de son ex-coéquipier, aujourd’hui médecin légiste. 

Cette dernière, avec laquelle il a autrefois vécu une brève histoire, le considère responsable de la mort de son mari. Partagée entre la haine qu’il lui inspire et son professionnalisme, Paige va pourtant devoir l’affronter. Et, bien qu’elle n’aspire qu’à rester loin de lui, le destin s’acharne à le mettre sans cesse sur son chemin. 

Tiraillé entre sa culpabilité, son désir de la protéger et ses sentiments qu’il croyait lointains, Warren va vite déchanter. 

Entre l’attirance qu’ils pensaient éteinte, ce passé qu’ils imaginaient avoir laissé derrière eux, et ces meurtres en série, Warren et Paige ne sont finalement qu’au début de leur histoire.

Mon avis :

Warren est devenu agent du FBI depuis qu’il a eu envie de fuir Chicago après le drame qui l’a touché. Il est bourru, intransigeant, brut de décoffrage, sans cœur pour certains, mais beau et sexy, il les fait toutes craquer.

Paige est une jeune femme qui vit depuis 5 ans dans la tristesse et la colère. Heureusement qu’elle a sa fille pour la maintenir à flot ainsi que ses amis et aussi des collègues qui n’ont pas leur langue dans la poche. Elle espère pouvoir commencer une nouvelle vie dans cette nouvelle ville, mais le destin va se jouer une fois de plus d’elle.

Pour sa première sortie seule en tant que médecin légiste, elle ne s’attendait pas à retrouver cet homme qu’elle a aimé, qui a été son ex, son meilleur ami, mais maintenant elle le déteste plus que tout car pour elle, tout est de sa faute si elle a tout perdu du jour au lendemain.

Warren ne s’attendait pas à retrouver Paige, la seule femme qui ait réussi à toucher son cœur, a brisé sa carapace, mais la seule qui le déteste et ça lui fait mal.

Warren et Paige vont devoir travailler ensemble sur cette affaire complexe qui va réveiller plein de choses entre eux et qui va remuer un passé qui aurait mieux fait de rester enterré.

Warren et Paige vont-ils réussir à collaborer sans s’entretuer ?

Qui est derrière ces meurtres et pourquoi ?

Alerte coup de cœur de malade !!!!

Pour moi, Ange est une valeur sûre avec sa plume qui me transperce. Je ne suis jamais déçue d’elle, encore mieux, elle sait toujours me surprendre, me bluffer du début à la fin, me transporter dans son histoire sans que je ne puisse deviner une seule seconde de la fin ou de ce qui va se passer la page d’après. Avec ce livre, une fois de plus, elle a rempli ce contrat car je peux vous dire que vous n’allez rien voir venir.

Dès le début, elle donne le ton du livre, entre passé et présent. Je peux vous dire que l’enquête sur laquelle nos héros vont devoir collaborer malgré eux est très glauque et est un brise-cœur. C’est dur, mais heureusement, on a les meilleures amies de Paige pour nous mettre de l’humour dans cette noirceur, avec elles, c’est franc direct, de vraies tigresses. Elles vont dire ce qu’elles pensent sans langue de bois, que ça plaise ou non.

Ce livre est juste splendide, il va vous bouleverser, vous allez vivre sur des montagnes russes et faire une chute libre en même temps car Ange ne nous épargne rien que ce soit de l’amour, de l’humour, de la peur, de la vérité qui brisent tout, mais aussi un soutien sans faille, des amitiés  forte sincère.

Nos personnages sont forts de caractère et ni l’un ni l’autre ne va lâcher. Ils souffrent tous les deux, pas toujours pour les mêmes choses. Ils sont maladroits dans leur façon de faire, dans leurs propos, on va les voir mal à l’aise, en colère, plein de tristesse, mais du début à la fin, on les aime, on a envie de les aider, de rentrer dans le livre pour les soutenir, leur dire « mince, parle, dis ce que tu as sur le cœur, dis la vérité » et là, bim bam boum, la vérité éclate. On connait tout, qui fait ça et pourquoi et là, on tombe de très très haut. Jamais on n’aurait imaginé un tel retournement de situation. On va être brisés, on va avoir mal, peur surtout, mais on va être tellement fière de cette minette. Si j’ai adoré nos héros et leurs amis, certaines personnes m’ont dégoutée à un point que je n’arrive pas à nommer.

Encore mille et un mercis à Ange qui chaque fois me fait vibrer, me torture l’esprit et le ventre, me fait monter les larmes aux yeux. Je suis de plus en plus fan de ta plume, ne t’arrête jamais, continue encore et encore, mêmes de nous mettre tes poèmes que j’adore.

Si vous ne l’avez pas encore lu, rectifiez vite le tir et allez lire ce livre qui est une pure merveille.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Faded Flowers

  • Titre : Faded Flowers
  • Auteure : Marjorie Khous
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 10 Juin 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3MSJEVg

Résumé :

DARK ROMANCE. CERTAINES SCÈNES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES LECTEURS 

Brisé pour des péchés qu’il ne pensait jamais commettre, Nahel s’est construit à travers la souffrance et la haine.

Tueur impitoyable sous la coupe d’un puissant mafieux, il expie ses fautes en se délectant du sang de ses victimes.

À seulement vingt ans, il n’a déjà plus rien d’un homme de coeur. Son existence baigne dans une noirceur qu’il ne parvient à limiter qu’en présence de Hayleen.

Cette soeur qui lui inspire des sentiments interdits qui pourraient leur coûter très cher.

Celle qui le hante, l’obsède et le dépossède de toute morale. Car même s’il tente de se contrôler, Nahel a bien conscience que partager la vie de sa soeur sans pouvoir la toucher ou l’embrasser est une torture quotidienne. Surtout lorsque cette dernière semble tout faire pour qu’il capitule et succombe à ses charmes.

Est-il seulement prêt à faire taire les voix qui lui hurlent de ne surtout pas céder ? Il le sait, l’avenir aux côtés de Hayleen ne sera jamais aussi sombre que s’il plonge dans cette relation tumultueuse et défendue.

Mon avis :

Nahel est un homme qui a vécu des choses horribles. Il est devenu un tueur sans pitié pour Maximiliano un type imbu de sa personne, aux principes démodés, homophobe, qui fait descendre toute personne qui ne rentre pas dans sa ligne de conduite. Il n’a aucune pitié même pour son propre fils. Même si Nahel est un tueur froid, sans pitié, qui aime la douleur de l’autre et le goût du sang, il a quand même une faiblesse : après chaque meurtre, il ne demande qu’une chose, une black baccara pour celle qui fait batte son cœur, mais qui lui est interdit.

Hayleen est la soeur de Nahel. Elle a toujours été là pour lui, même dans les pires moments, elle a su comment l’apaiser. Mais entre eux, un sentiment est né, interdit, incestueux, malsain, douloureux car ils se font du mal autant qu’ils s’aiment d’un amour fort. Hayleen en souffre et ne sait plus comment retenir son frère près d’elle surtout qu’elle a l’impression de vivre dans une prison dorée. Même ses fleurs préférées n’arrivent plus à la soulager.

Nahel et Hayleen arriveront-ils à se comprendre sans se déchirer ?

Et si certains secrets sont révélés, quelles en seront les conséquences ?

Quelle histoire prenante, captivante ! Quel amour interdit, malsain, douloureux, mais tellement fort !

L’auteure m’a bluffée. Elle mène un sujet aussi délicat d’une telle manière qu’elle le rend beau, c’est magique. Elle sait aussi nous rendre fous de rage, que ce soit envers Nahel pour sa déviance et son goût du sang, pour ce qu’il cache, je me suis posée la question longtemps de ce qu’il avait vécu et qui était ce « il », que ce soit pour Hayleen que j’ai trouvé capricieuse, même si parfois elle n’a pas tort, que pour certains autres personnages qui cachent bien leur jeu et qui m’ont déçue.

L’auteure nous entraine dans son histoire d’amour interdit avec un personnage dur, imbu, sans pitié qui n’hésite pas à faire tuer les autres car il ne rentre pas dans leur ligne de conduite. Alors lui, je peux vous le dire, vous allez le détester du début à la fin, voire pire à la fin.

La fin justement parlons-en. Est ce qu’elle aurait pu être différente ? Non ! Pour moi, même si elle est dure, elle ne peut pas être autre, même si elle nous brise le cœur, si elle nous met en rage, et d’un autre côté, elle m’a touchée, même attendrie.

Nahel, malgré sa noirceur, malgré sa déviance, on l’aime. On aime son côté sombre, son côté protecteur, possessif avec sa sœur. On va le voir souffrir, que ce soit à cause de ses sentiments ou de son passé. 

Hayleen, on va l’aimer, la détester et l’aimer à nouveau. Cette fille, sous ses airs de petite fille farouche, a un sacré caractère et des paroles bien acérées et méchantes voir capricieuses.

Dès que j’ai ouvert ce livre, j’ai plongé dans l’histoire, dans cet amour incestueux, mais j’ai trouvé que l’auteure nous le montrait sous un amour beau, fort, et même les scènes de sexe entre eux sont belles et sensuelles. 

Un livre au sujet tabou, dérangeant, mais une histoire tellement belle, captivante, prenante qui nous fait passer par des millions d’émotions. On va avoir mal, ne cherchez pas l’humour dans ce livre, il n’y en a pas, mais sortez les mouchoirs et accrochez-vous car tout au long de votre lecture, votre cœur va battre de façon erratique, il va être malmené. Vous allez avoir mal, vous allez avoir peur, mais vous allez aussi avoir de l’amour pour nos personnages et leur histoire hors norme.

Une très belle histoire, dure à lire, mais qu’il ne faut pas louper. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Arthur Wills Holmes

  • Titre : Arthur Wills Holmes
  • Auteure : Anna Triss
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 3 Juin 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3O2VltK

Résumé :

Je suis Arthur Wills Holmes, l’inspecteur Traqueur le plus badass d’Infernum.

Avec une classe magistrale, j’élimine les criminels en un claquement de griffes et me lave les pattes des dommages collatéraux. 

Néanmoins, mes missions ne sont pas à la hauteur de ma puissance de super-hybride. Côté privé, mes parents ne me lâchent pas d’une écaille : Myrina me reproche mes vices qui engendrent quelques bavures, Kelen critique ma conscience morale. Satané dilemme !

Par conséquent, j’évacue la tension à travers mes addictions, liées à mes sept péchés capitaux. Je réserve ma vertu de Justice au cadre professionnel. 

Le jour où un séisme frappe notre monde, je découvre une mystérieuse humaine évanouie sur le lieu d’un meurtre rituel. Un démon sadique joue aux chirurgiens fêlés avec ses victimes. La beauté amnésique que je prends sous mon aile est la cible de dangereuses créatures. Je compte la garder en sécurité, percer son identité à jour et, challenge le plus difficile de tous, résister à la tentation charnelle. Interdiction de céder à mon péché de Luxure avec le témoin sous protection de mon enquête ! Même si c’est la première fois qu’une femme exerce une attraction si profonde sur moi, je ne dois pas craquer.

Le compte à rebours avant l’Apocalypse démoniaque est lancé… 

Et ce n’est pas une métaphore.

Mon avis :

Arthur est inspecteur traqueur au CIT. Il et beau et attire toutes les femmes sur Inferrnum, surtout avec son côté prêcheur, vertueux et un peu succube, héritage de ses parents.

Quand il est appelé sur un meurtre, il ne pensait pas que la découverte allait autant bouleverser son quotidien car la disposition du cadavre et surtout de ses organes ne présage rien de bon. Il va essayer de composer avec ce témoin amnésique qui est d’une beauté et qui l’attire comme jamais. Mais pour une fois, il veut faire les choses bien et réfute son attirance quitte à mettre sa luxure de mauvaise humeur.

Raven est une très belle jeune femme qui a un parfum envoûtant surtout pour les prêcheurs, mais elle est déçue et amnésique suite à un choc, en même temps, on l’a retrouvée sur une scène de crime morbide, mais surtout en bas d’une falaise, sans aucune égratignure ce qui est impossible pour une mortelle.

Quand l’autopsie révèle des choses aussi bien sur le cadavre que sur Raven, Arthur comprend très vite que l’apocalypse est proche et décide de gérer  avec son équipe sans faire intervenir ses parents.

Qui est derrière tous ces meurtres et aussi derrière l’apocalypse qui menace Infernum?

Qui est vraiment Raven ?

Oulala !!! Arthur a réveillé tous mes pêchers capitaux surtout l’envie, l’envie de le découvrir sous toutes ses formes ; la luxure que j’aimerais développer avec lui ; l’orgueil d’avoir un tel spécimen à mon bras ; l’avarice  avec les tenues affriolantes que j’achèterai pour lui ; la gourmandise de le croire partout, n’importe où ; la colère si une autre femelle s’en approche, par contre, je n’ai pas eu la paresse car je peux vous dire que j’ai fini ce livre tard dans la nuit. Comme vous l’avez compris, Arthur va réveiller le pire en vous par sa beauté, son charisme, son caractère, son tempérament, en même temps, il a de qui tenir, non ?

L’auteure m’a conquise, éblouie par son histoire. Une fois le livre ouvert, impossible de décrocher, on est dans un tourbillon, il se passe quelque chose à chaque page. On vit une histoire comme jamais on ne l’a vécue. On va tomber amoureuse des personnages, on ne peut que rire avec Arthur et Sean, ils sont impayables ces deux-là, sans oublier tous ceux qui font des commentaires graveleux sur la mère d’Arthur au grand damne de ce dernier.

On va être contents de retrouver Myrina et Kelen qui sont toujours autant explosifs et possessifs l’un que l’autre avec chacun ses défauts plus que ses qualités et leurs coups de sang.

On va suivre leurs aventures avec des étoiles dans les yeux, mais aussi de la peur au ventre. On va prendre plaisir à découvrir Raven car sous ses airs angéliques de fille amnésique, elle peut être un vrai démon et sortir les griffes quand il le faut surtout si on approche celui qu’elle convoite. Je peux vous dire que la miss va vous faire passer des moments de fou rire, elle a son caractère bien à elle avec des reparties à toutes épreuves. Mais elle va aussi vous faire bouillir de rage par certaines décisions. 

Arthur est hot, très très hot. Il va tout faire pour réussir sa mission et prouver ses qualités et non être vu comme le fils à maman.

Un livre qui est dur à refermer tant qu’on ne l’a pas fini car il se passe à chaque fois quelque chose, une révélation, un événement qui nous donne envie de continuer, de savoir ce qui se passe. Je n’ai pas vu les pages défiler tellement j’étais à fond dans ma lecture, c’est fluide, bien construit, bien expliqué, ce qui fait qu’on s’imprègne bien des lieux, des évènements et qu’on veut savoir comment ça va se finir. Mais je vous assure que même une fois le mot fin lu, vous en voulez encore, vous n’allez pas vouloir les quitter, en même temps, je crois qu’Arthur m’a envoutée.

Mais je dirais aussi que vu la fin, on aurait envie d’en avoir encore et encore et que cette fin peut nous laisser espérer un autre spin off avec d’autres créatures tout aussi prenantes et surprenantes de pouvoir.

Allez lire cette merveille, mais un conseil, lisez les premiers tomes avant. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

À l’encre de mon obsession

  • Titre : À l’encre de mon obsession
  • Auteures : Lola Totaime, Manon Donaldson
  • Editeur : Black in éditions
  • Date de sortie : 20 Mai 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3NtChV1

Résumé :

DARK ROMANCE

Aya est enlevée et conduite dans un entrepôt désaffecté. 
Lorsque ses yeux y croisent ceux de Ash, son premier amour, elle se pense à l’abri, mais la réalité est autrement plus violente. 
Celui dont elle a été éperdument amoureuse est désormais son bourreau. 
En la sauvant autrefois, Ash a cédé son âme à la Familia. Aujourd’hui à la tête d’un réseau de traite de blanches, il s’assure de gravir les échelons au sein de l’Organisation. 
Ses plans sont clairs, son avenir tout tracé, et rien ne se mettra en travers de sa route, notamment celle qui mène à la vengeance. 
Oui, tout est méticuleusement calculé, anticipé. Tout, excepté que la déesse de son passé lui soit livrée dans le dernier convoi. 
Elle ne devait être rien de plus qu’une marchandise. Sa marchandise. Sa possession. 
Si le combat de la trop fougueuse et indomptable Aya consiste à survivre jusqu’à sa vente, Ash, lui, doit lutter contre son corps et son âme que la belle égyptienne met à mal. 
L’histoire semble se répéter, Aya est à nouveau son point faible.
Lorsque complot, trahison et jalousie se mêlent à la partie, il n’y a plus d’échappatoire possible. 
Leur chute est inéluctable, mais parviendront-ils à se retrouver dans l’obscurité ?

Mon avis :

Aya est une belle Egyptienne, au corps de rêve, mais avec un caractère de feu. Ce n’est pas le genre à se plier devant qui que ce soit. Alors quand elle est enlevée pour être esclave sexuelle et qu’on attend d’elle une totale soumission, elle va montrer qu’on ne la brise pas comme ça, son passé l’ayant bien forgée. Même si elle retrouve Ash, celui pour qui son cœur battait, mais qui l’a brisé, elle va le combattre quitte à y laisser des plumes.

Ash est devenu un mafieux, beau, bien bâti, froid, intransigeant, sans pitié même pour celle qu’il a aimé et qui est responsable de sa chute dans ce milieu. 

Aya va-t-elle réussir à se sortir de son enfer ?

Quel sont les plans d’Ash ?

Waouh !!! Un coup de cœur, mais aussi un coup de nerfs du début jusqu’à la fin. On a les nerfs qui sont mis à rudes épreuves. On est pleins de doutes, de questions, d’amour, mais aussi de haine.

L’association des deux plumes est juste extraordinaire. Les auteures nous font vibrer, elles nous entrainent dans leur histoire sombre, dérangeante. Quand on croit que l’héroïne ne peut pas vivre pire, les auteures l’enfoncent encore plus dans la mouise. Du début à la fin, on est dans le doute, dans la peur, on se doute bien que le caractère de la miss va lui jouer des mauvais tours, mais on ne se doute pas jusqu’à quel point certaines personnes peuvent être pervers, retors et que la haine, la jalousie peuvent les emmener loin.

Parlons un peu des personnages. Nous avons Aya, une nana belle comme tout, avec un corps qui fait fantasmer tous les hommes, mais quand elle ouvre la bouche, attention à son bagou, elle n’a pas sa langue dans la poche et sait taper là où ça fait mal. La peur, elle ne connait plus, elle a été à la bonne école, les coups, elle en a tellement subis, qu’elle a appris à gérer la douleur. Elle a une force de caractère et un mental qu’on ne brise pas facilement, même si des fois, elle craque, elle ne le monte pas et je vous assure, elle aurait de quoi craquer.

Ash est froid, intransigeant. Il a été jeté dans ce milieu. On va l’aimer, le détester, mais au fur et à mesure, on va ouvrir les yeux, comprendre des choses qui font qu’on l’aime encore plus, mais ses paroles, ses actions nous donnent de gros coups de nerfs contre lui.

J’ai dévoré ce livre. Une fois commencé, j’ai eu beaucoup  de mal à le lâcher. J’ai lu jusque tard dans la nuit car je voulais savoir. J’ai souffert tout au long de ma lecture pour Aya, pour ce qu’elle subit, ce qu’elle ressent, mais aussi pour Ash car mine de rien, lui aussi souffre et subit. Il y a des personnes de ce livre qu’on déteste du début à la fin, mais je peux vous dire à un moment donné, j’ai jubilé, un truc de dingue, à faire une danse de la joie dans mon salon. On va avoir le cœur déchiré, on va douter, on va pester tout au long de notre lecture, on va se dire « mais non ce n’est pas vrai, impossible », on va s’arracher les cheveux car ce livre est une pépite, captivante, prenante. L’histoire est juste entre dérangeante et malsaine, mais qu’est-ce que j’adore.

Vous l’avez compris ce livre est un très gros coup de cœur, un grand merci aux auteures de nous l’avoir écrit, de nous faire découvrir cette pépite. Qu’est-ce que j’aimerais un spin off sur un certain couple avec la miss qui me parait avoir un sacre caractère aussi et qui je pense peut être intense et avoir de moments drôles quand une vérité sera dévoilée.

Un énorme merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

The Bounty Fuckers, mission 3 : Bellamy

  • Titre : The Bounty Fuckers, mission 3 : Bellamy
  • Auteur : K Jarno
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 29 Avril 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3kTwprP

Résumé :

Il paraît que les voies du Seigneur ne sont pas pénétrables. Bellamy Ortega vous répondrait pourtant que tout ce qui possède un trou, l’est.

Le Bounty Fucker le plus énigmatique de la bande réussit toutes ses missions avec brio sans même lever le petit doigt. Et il s’ennuie.

Jusqu’à ce qu’Hugo et Zedd le mêlent à l’affaire la plus complexe qu’ils aient dû gérer. Au programme ? Coincer un veuf noir soupçonné d’avoir assassiné ses trois époux pour toucher le pactole.

Qui est l’homme qui se cache derrière le nom purement symbolique de Judas Iscariot ? Car la version 2022, hautement ténébreuse et sexy, en ferait pâlir plus d’un. Pour Bellamy, c’est certain : la trahison n’aura jamais paru aussi sensuelle et irrésistible.

Afin de le prendre en flagrant délit, Bellamy va mettre en jeu ce qu’il n’a encore jamais mis : sa propre vie. Un duel mortel s’engage alors entre le loup solitaire et l’araignée venimeuse. Se faisant passer pour un riche parti à séduire, Bellamy va tenter d’attirer sa cible dans ses filets.

À moins que celle-ci ne l’englue dans sa toile la première ?

Mon avis :

Bellamy est un bounty fucker et son métier lui tient très à cœur, il veut même faire partie de l’élite. Il est bien bâti, beau et n’accepte pas l’échec. Les sentiments, ce n’est pas pour lui, il ne ressent plus rien depuis bien longtemps.

Quand Hugo et Zed, ses amis, lui demandent de l’aide pour piéger un veuf noir, il accepte sans hésiter, mais il ne pensait que sa mission serait si compliquée.

Judas a une aura qu’on ne peut pas ignorer, il attire la sympathie des gens par son charisme, mais il a un secret et personne n’arrive à mettre le doigt dessus, il sait rester de marbre.

Qui est vraiment Judas, est-il coupable de ce qu’on l’accuse ?

Bellamy va-t-il réussir sa mission sans trop se perdre en cours de route ?

Wow ce tome !!! On sait enfin qui est la dame de cœur, son but dans l’histoire, le rôle qu’elle a depuis le début et même pas une seconde, j’y aurais pensé.

Mais on va surtout découvrir Bellamy sous un autre jour. On va apprendre à mieux le connaitre, à savoir ce qui se passe en lui et ce qui l’a rendu comme il est et merde ! je crois que je l’aime encore plus maintenant. 

Judas, déjà, qui a un nom comme ça ? Mais surtout ce type est un mystère que j’ai aimé découvrir tout au long de ma lecture. Il est charismatique, secret, sombre et tellement attirant.

L’auteur m’a régalée tout au long de ma lecture. Je me suis demandé comment ça allait se passer, qui était cette dame de cœur qui joue avec les nerfs de tout le monde dans cette histoire et ce n’est pas la seule qui m’ait intriguée en dehors de nos héros. 

L’auteur met des situations et des mots durs que jamais personne ne devrait avoir à vivre ou à subir. Je ne savais plus si je devais détester ou aimer Judas, ce type m’a complètement chamboulée. Son passé, ses raisons sont légitimes, mais je n’arrive pas à savoir où je le mets, dans la catégorie coupable ou pas.

Les personnages de ce livre vont vous rendre chèvres, ils vont vous faire vivre des montagnes russes. On va vivre leur histoire qui est très intense et cette fin ! je ne sais même pas si pour eux, il y avait une autre fin possible d’ailleurs.

J’adore ces bounty fucker !!!

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Iced Love 

  • Titre : Iced Love 
  • Auteure : Faith Hell
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date des sortie : 22 Avril 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3vKEUf8

Résumé :

Mason arrive à la patinoire de Grenoble avec une seule idée en tête : gagner.

Il n’avait cependant pas prévu d’y faire la rencontre de Grace qui se prépare pour les championnats de France de patinage artistique, ni de ses yeux bleu polaire.

Tout les oppose : lui est froid, provocateur, presque brutal sur la glace. Elle ne rêve que de se fondre dans la douceur de son art. Seul point sur lequel ils semblent s’accorder : ils se repoussent autant qu’ils s’attirent.

Le hockeyeur doit pourtant accepter de partager son terrain, son espace de jeu, sa patinoire avec elle. Et ce, même si leurs entraîneurs se haïssent mutuellement.

Entre championnats et histoires familiales, c’est peut-être dans le noir, quand la patinoire se vide, qu’ils arriveront encore le mieux à s’apprivoiser, sans chuter.

Mon avis :

Mase est hockeyeur. Il quitte sa montagne pour intégrer l’équipe de Grenoble non sans un pincement au cœur. Il est beau surtout ses yeux verts qui changent de teinte au gré de ses humeurs. Il est secret et ne se livre pas facilement, il doute beaucoup de lui et se donne à fond, il veut faire ses preuves alors il bosse plus que les autres, il a une réputation d’enfant terrible, de provocateur.

Grace est patineuse, elle est belle, gracieuse, mais elle a une blessure en elle suite à l’abandon de son père. Si elle arrive à gagner en France, aux mondiaux, il en est tout autre pour ce qui fait douter la jeune femme sur ses capacités.

Deux jeunes que tout oppose et qui pourtant s’attirent, mais le côté teigneux de Mase va lui jouer des tours. 

Qu’est-ce que Mase ne veut pas avouer et qui risque de compromettre sa relation ?

Quel secret de famille va briser encore plus la confiance de Grace ?

Ce livre est une pépite, une mine d’or !!! Je comprends pourquoi il a gagné le concours, ça aurait été dommage de ne pas le publier.

On va vivre l’aventure de ces deux jeunes sportifs de haut niveau qui n’ont en commun que la patinoire, sinon tout les oppose même les patins qu’ils portent.

J’ai découvert une belle plume, fluide, qui nous décrit les choses. On découvre deux jeunes qui ont des doutes, des secrets et une règle de vie bien rodée. L’auteure nous entraine dans son monde de sportifs, on va découvrir deux milieux complètement différents. Elle sait jouer avec les mots, avec les sentiments, les peurs, les doutes de nos personnages pour nous garder accrochés à son histoire. Quand on croit que tout va bien, elle nous balance des révélations de malade, on ne veut même pas y croire. Elle met des embuches sur le chemin de nos héros qui remettent plein de choses en question. On va avoir le cœur qui va être maltraité, nos sentiments qui vont faire des montagnes russes tout au long de notre lecture et quelle fierté pour moi de voir qu’on parle de nos dragons de Rouen, ma ville, mes hockeyeurs.

Mase m’a beaucoup touchée. Ce type doute, a mal, souffre, mais n’arrive pas à exprimer ce qu’il ressent et ça le met en danger. Quand il se lâche, attention à vous, car niveau rentre-dedans, il est champion et ne mâche pas ses mots. 

Grace est un petit bout de femme au caractère bien trempé et au cœur brisé par son père. Elle ne va pas être épargnée, elle va apprendre un secret bien gardé par une personne qui aurait mieux fait de se taire, mais pour qui la gagne est primordiale.

Un livre où les secrets de famille sont lourds et plein de conséquences, où la famille est très présente, où les doutes et les peurs sont là, où les cœurs battent, où le niveau est élevé, où la compétition fait rage. Une romance qui vous retourne carrément et vous tient captifs même si vous ne connaissez pas ces deux sports, pas d’inquiétude, l’auteure vous explique bien les choses.

Foncez le lire, c’est une pépite !!! 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques

Fight for us

  • Titre : Fight for us
  • Auteure : Koko Nhan
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 15 Avril 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3y0LHmu

Résumé :

Et si les plus chanceux étaient ceux qui ne revenaient pas ?

Cette question obsède Sasha depuis le retour de Lane. 
Son meilleur ami rentre d’Afghanistan et s’il ne garde aucune séquelle physique de son déploiement, le traumatisme qu’il a vécu ne disparaitra pas. 

Perdue entre sa colère envers celui qui l’a abandonnée quelques années plus tôt et sa relation sans vague avec Camden, Sasha est finalement déterminée à aider Lane.
Envers et contre tout, surtout envers et contre lui.
Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que ses sentiments viendraient compliquer sa tâche, qu’elle le trouverait encore plus beau que dans ses souvenirs et que son monde ne tournerait à nouveau qu’autour de lui.

Lane, lui, voit ses fantômes le hanter. Seules ses pilules et Sasha parviennent à les éloigner. 
La belle slave, qui n’a plus rien de l’adolescente qu’il a quittée, éveille en lui un désir qu’il pensait avoir enfoui et qui l’anesthésie, quitte à ce qu’il se perde en elle. 

Et si lutter contre cette douce addiction était le plus dur de ses combats ?
Quand l’amitié n’a pas survécu à la guerre, l’amour peut-il y parvenir ?

Mon avis :

Sasha est amoureuse de Lane depuis le lycée. Ils sont meilleurs amis et inséparables, mais elle n’a jamais osé lui avouer ses sentiments.

Quand Lane lui annonce qu’il s’est engagé dans l’armée, pour elle, c’est la douche froide.

7 ans après, Lane revient de l’armée, blessé et changé. Ce qu’il a vu et vécu là-bas l’a changé à tout jamais.

Sasha a refait sa vie depuis 3 ans, depuis que tout lien entre elle et Lane a été coupé, mais le savoir de retour et démuni la touche plus qu’il ne le devrait.

Qu’a vécu Lane pour être changé à ce point ? Pourquoi a-t-il coupé les ponts avec la belle Sasha il y a 3 ans ?

Lane et Sasha vont-ils réussir à crever l’abcès et à parler de ce qui les a séparés ?

Une lecture prenante et triste. On commence gentiment en découvrant nos héros jeunes pour comprendre le lien entre eux, l’amitié profonde et comment ils sont perçus par les autres.

Après, on rentre dans le vif du sujet. On va les découvrir plus adultes, plus durs, avec un vécu pas simple, mais surtout on va découvrir les dégâts que l’armée peut faire sur un homme, avec ce qu’il a vu, vécu quand il est déployé dans un pays en guerre et la façon dont ça le touche, ça l’atteint, ça le marque a vie. On va souffrir pour Lane, on va avoir mal pour lui. 

Sasha, on comprend pourquoi elle est comme ça avec lui, pleine de rancœur. N’oublions pas qu’il l’a rejetée au pire moment pour elle, même si pour lui la situation était aussi délicate.

On va voir Lane s’enfoncer, descendre bas, mais heureusement il est entouré de personnes qui vont essayer de l’aider à surmonter tout ça.

L’auteure m’a beaucoup touchée, émue. Sa plume est fine, délicate, pleine de vérités. On sent le travail de recherche ou peut-être du vécu. Ayant de la famille dans l’armée, je retrouve tout ce que ma nièce vit dans les écrits de l’auteure.

Une histoire qui nous bouleverse, qui nous prend aux tripes, qui nous donne envie de consoler le héros, de le prendre dans nos bras. On ne peut qu’admirer cet homme qui s’est battu pour son pays.

Sasha, cette femme au caractère bien trempé, qui ne va pas mâcher ses mots, mais qui sait quand marcher sur des œufs pour ne pas blesser, enfoncer plus son ami. On va voir qu’entre eux la connexion et les sentiments sont toujours présents, mais que le passé de chacun les met à mal.

Une histoire à ne louper sous aucun prétexte ! Allez lire ce livre, c’est un coup de cœur, une pépite !!!

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Le baiser de la mort

  • Titre : Le baiser de la mort
  • Auteure : Mélodie Léane
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie: 8 Avril 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3On7WZE

Résumé :

À 17 ans, Douceline est déterminée à se payer elle-même l’école d’art de ses rêves, puisque ses parents ne croient pas en elle.

Justement, elle vient de décrocher un job chez Of Death, un salon de tatouage des bas quartiers. Et tant pis s’il faut se plier aux mœurs légères des patrons, fermer les yeux sur leur trafic parallèle, elle peut le supporter.

En revanche, ce qui est plus difficile, c’est de cerner le mystérieux Tomy.

Pierceur au salon, il est aussi ce jeune et troublant sans domicile fixe qui lui a tendu la main dans sa ruelle sombre, mais qui ne cesse de la repousser depuis.

À défaut de percer sa noirceur, Dou jette son attirance pour lui sur ses croquis.

Mais à trop noircir les pages de ses yeux impénétrables, ne se rend-elle pas aveugle au danger qui rôde ?

Car vouloir s’émanciper dans un monde où règnent drogue et prostitution ne sera pas sans conséquence pour elle.

Une simple erreur de choix, un simple baiser pourraient la faire chuter.

Mon avis :

Tomy est un jeune sdf qui s’en sort en travaillant en tant que perceur, mais il a un autre travail qui le répugne. Il est parti de chez lui quand il était jeune car il ne supportait plus la violence de son grand-père et surtout il a une quête.

Douceline est une jeune femme qui ne supporte plus de vivre chez elle. Ses ambitions ne sont pas les même que sa famille. Alors quand elle trouve un job dans ce salon de tatouage, elle voit là l’opportunité de gagner vite de l’argent pour accéder à son rêve.

Mais Douce ne se doute pas que travailler dans ce salon de tatouage va l’entrainer dans une chute infernale. Entre son patron tyrannique, son frère bien mystérieux et ce perceur qui la touche plus qu’elle ne le croyait, sa vie va être rythmée.

Dans quoi a-t-elle mis les pieds et comment s’en sortir ?

Quelle vérité cherche Tomy et surtout, comment va-t-il réagir à ces révélations ?

En lisant le résumé de ce livre, je me doutais que j’allais plonger dans une histoire intense, mais quand j’ai commencé ma lecture, j’ai plongé dans un autre univers dont le ton est donné dès le prologue.

Je ne m’attendais pas à une histoire aussi poignante, aussi dure avec autant de révélations, de rebondissements, de descentes aux enfers.

L’auteure m’a surprise dans le bon sens. Son histoire est prenante, tonitruante. Elle nous entraine dans une histoire de malade. Elle a des mots durs, forts. On voit le passé de nos héros, ce qu’ils ont vécu, mais ils ne sont pas au bout de leur peine. On a des chapitres sur une certaine Marie, on se pose des questions : qui est-elle, pourquoi voir des pans de sa vie et pas une belle vie soit-dit en passant.

J’ai plongé à pieds joints dans cette histoire. Je ne savais pas ce que l’auteure nous réservait ni à ses personnages et mon dieu, elle ne leur épargne rien. Et quand on découvre qui est Marie et son importance dans l’histoire, on tombe de haut, on a mal, on est choqués, mais il n’y a pas que ça qui nous surprend dans ce roman.

Nos héros vont vivre une aventure de folie, ils vont tomber très bas, se faire avoir. Douce va faire une chute libre à cause de ce qu’elle va découvrir et subir. J’ai eu mal pour elle, j’ai eu envie d’hurler, de me venger. Oulala !!! Certains sont prêt à tout et cachent bien leur jeu.

Dans ce livre, j’ai été de surprise en surprise et pas seulement des bonnes. J’ai eu peur, des sueurs froides, mais aussi des moments tendres, des révélations dures, certains passages du passé de nos personnages qui m’ont touchée.

Nos personnages parlons-en. Je dirais qu’ils ne sont pas nés du bon côté de la vie. Ils vont subir les pauvres. Ils sont attachants avec un caractère de malade, avec des mots forts qui brisent et font parfois plus mal que des coups, mais ils sont volontaires, ont un objectif et ne vont rien lâcher. On va les voir se détester, se soutenir.

Une histoire coup de cœur pour moi, une histoire pas commune qui nous fait monter les larmes, des sujets très forts et durs, mais qui nous font comprendre pourquoi ils en sont arrivés là. 

Foncez la lire de toute urgence !!! 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

My Girl 

  • Titre : My Girl 
  • Auteure : Shelby Kaly
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 1 Avril 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3Ekzfzg

Résumé :

Elle a dit oui, mais… 

Heather vient de se fiancer à son petit ami, mais un léger détail compromet ses plans : Kurt.

Une simple formalité administrative lui révèle qu’elle est toujours unie à ce guitariste sexy qu’elle a épousé il y a huit ans, à Las Vegas. Une folie de jeunesse, normalement annulée.

Normalement…

Heather se rend alors au plus vite à Nashville, capitale de la musique, pour obtenir le divorce. Les retrouvailles entre les anciens amants s’avèrent aussi explosives que troublantes. Son « mari », encore plus craquant que par le passé, se montre étrangement récalcitrant à signer les papiers. Déterminée à obtenir cette fichue signature, Heather ne lâche rien, sans soupçonner que le doute sera son plus grand adversaire.

Huit ans… c’est suffisant pour tourner la page, non ?

Ou pas…

Mon avis :

Heather est une belle jeune femme, petite, fine, blonde aux yeux bleus. Elle fait de la photographie, c’est la seule concession qu’elle n’a pas lâchée à sa mère qui dirige sa vie depuis le décès de son père.

Quand Brian, son fiancé, la demande en mariage, elle dit oui, mais sans vraiment en avoir envie. Son fiancé manque de spontanéité et surtout il est à l’image de ce que sa mère veut pour elle.

Mais son frère lui annonce qu’elle ne peut pas se marier car elle est déjà mariée à Kurt, ce bel homme qui lui a fait passer 4 jours de rêve loin de l’influence de sa mère. 

Kurt est devenu un musicien reconnu, mais il ne veut pas être dans la lumière, il préfère rester dans l’ombre des stars. Il n’a jamais oublié cette jeune femme qui est partie avec son cœur. Alors quand il reçoit les papiers du divorce, il voit là une belle occasion de la revoir et de voir si l’attirance entre eux est toujours là.

Heather arrivera-t-elle à avoir sa signature pour divorcer ?

Kurt va-t-il réussir à enfin tourner la page et oublier cette femme dont il est amoureux depuis tout ce temps ?

Oulala ce livre !!! J’en ai encore des frissons. Les personnages sont juste énormes que ce soit en émotions, en sentiments, en ressentis, ils ne nous épargnent rien.  Notre petit cœur est malmené et pas seulement par nos héros, par les personnages secondaires aussi. Je dirais surtout les parents de nos héros qui vont, à leur façon, bien compliquer les choses.

L’auteure a une plume très forte, forte en ressentis. Elle a des mots forts, elle met des situations qui nous retournent complètement. Elle sait nous donner chaud aussi, je peux vous dire que Kurt est très hot. Oulala !!! Je crois que je vais aller à Vegas voir s’il n’y a pas un spécimen de ce genre qui se balade. L’auteure va nous parler de sujets très durs et difficiles, comme le deuil, le pardon. Elle va nous montrer comment une personne peut avoir de l’emprise sur son entourage au point de leur cacher sa vie, de les forcer à mentir pour cacher certaines vérités et qu’on ne veut pas contrarier, à qui on pardonne tout.

Heather a un caractère bien trempé sauf quand il s’agit de sa mère, elle est soumise. La mère a tellement d’influence sur ses enfants que ça fait peur. J’ai eu envie de secouer Heather à ce sujet, même si d’un côté, je comprends pourquoi elle pardonne toujours, elle a énormément de talent avec un appareil dans les mains et quand elle se lâche, elle se lâche. Elle nous fait mal même si des fois, c’est elle qui provoque un peu les choses. 

Kurt est un amour, au caractère de cochon, avec un passé très compliqué qui le ronge et avec qui, il n’arrive pas à faire la paix. Il ne sait pas pardonner, mais quand il le faut, il peut quand même être là et souffrir de la situation.

Deux têtes de mule qui se cherchent, qui ne savent pas se dire les choses clairement, qui sont englués dans une situation qui les dépasse, qui ont des choses à régler dans leur vie personnelle, mais lorsqu’ils sont ensemble, ils font des étincelles et nous donnent bien chaud. Dire qu’entre eux, il y a une tension sexuelle est encore en-dessous de la réalité. Et on parle du petit clin d’œil au black Fidelity, j’adore !

Allez lire cette histoire qui va vous bouleverser, vous toucher, vous faire rire aussi et va vous faire monter votre température corporelle !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Hais-moi 

  • Titre : Hais-moi 
  • Auteure : Charlotte Roucel
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 25 Mars 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3KEhixT

Résumé :

RÉÉDITION

Chris Peterson est l’un des plus gros narcotrafiquants de la ville. 
Craint de tous, il est cependant incapable de faire plier la jolie Kate Parks qui lui doit une sacrée somme d’argent. Elle le détestait déjà lorsqu ils étaient adolescents mais maintenant qu’il est devenu le dealer de sa sœur, elle n’éprouve plus que haine à son égard.
Ténébreux, colérique et dangereux, Chris ne peut se contraindre à sortir de sa vie tant il la désire. 
Alors quand Kate est menacée par un gang concurrent, il lui impose sa protection et la voilà à sa merci, sans aucun moyen de se soustraire à son emprise.
Un jeu malsain va s’instaurer entre les ennemis de toujours, mais ne dit-on pas que de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas…

Mon avis :

Chris est un jeune homme qui n’est pas né du bon côté de la barrière. Au fil du temps, il est devenu grand, fort et est déterminé. C’est un narcotrafiquant craint et réputé, heureusement que sa petit amie Leslie arrive à le cadrer. Même s’il ne s’entend pas avec sa belle-sœur Kate, il les considère comme la seule famille qu’il ait.

Kate est devenue une belle jeune femme. Son amoureux d’enfance l’a quittée pour l’armée et depuis elle n’ouvre plus son cœur. Le décès de ses parents et la chute libre de sa sœur dans la drogue n’arrangent en rien les choses, surtout qu’elle doit rembourser le dealer de sa sœur qui n’est autre que son ex beau-frère et il ne lui fait aucun cadeau.

Kate déteste Chris pour avoir laissé sa sœur s’enfoncer comme ça dans la drogue, mais quand elle est en danger, il est là pour l’aider.

Kate arrivera-t-elle à sortir sa sœur de la drogue ? Pourquoi, malgré tout, Chris n’arrive pas à rester éloignée de Kate qu’il ne voit plus comme la petite sœur de son ex ?

Waouh !!! Ce livre m’a fait souffrir. J’ai souffert pour Kate, cette jeune femme qui doit tout gérer et tout porter à bout de bras. Elle se tue pour aider sa sœur. J’adore la sœur, mais est-ce que j’aurais pu endurer tout ce que Kate a enduré ? Je ne suis pas sûre. On voit très bien l’amour et le lien qui unissent les deux femmes. Même si Leslie est à l’ouest et sous effet de la drogue la plupart du temps, on voit bien qu’elle aime sa sœur et qu’à sa manière, elle en souffre. 

Je voulais détester Chris pour ce qu’il fait, pour ne rien vouloir lâcher, mais je n’ai pas réussi car sous ses gros airs de dur, de mec intransigeant, on voit bien qu’il fait attention aux deux sœurs. Même s’il n’aime plus Leslie comme avant, il ne veut pas les laisser. Pour lui, ça reste la seule famille qu’il ait dans son cœur.

L’auteure est une perle. Elle nous entraine dans son histoire passionnante. Elle nous décrit bien toutes les étapes qui ont fait que les sœurs en sont arrivées là et elle nous montre aussi les galères que Chris a eu depuis sa plus tendre enfance et comment il en est arrivé là. Elle sait nous surprendre en nous mettant des rebondissements de dingue, on a des revenants qui ne nous font pas que plaisir. Je peux vous l’assurer, elle va nous surprendre plus d’une fois. On va être choqués, on va avoir des papillons dans le ventre. Elle sait bien doser les émotions et les scènes de sexe sont intenses. Chris me donne chaud. Malgré ce qu’il est, on n’arrive pas à le détester, l’auteure s’en assure bien. Elle sait trouver les mots, les émotions pour nous le faire aimer malgré tout.

J’ai dévoré ce livre, c’est un coup de cœur. L’histoire est forte en émotions, j’ai souffert plus d’une fois j’ai eu peur aussi, mon cœur n’a pas été épargné, mes nerfs non plus. J’ai adoré le déroulement de l’histoire qui fait qu’on plonge dedans, qu’on ressent bien les émotions de nos personnages.

J’ai eu envie de secouer Leslie. D’accord, elle a vécu un drame, le deuil n’est pas facile à gérer, mais mince quoi, elle pourrait penser à sa sœur, elle est là et elle se saigne pour elle ! Dire que j’ai eu envie de rentrer dans le livre pour la secouer est encore en-dessous de ce que j’ai ressenti pour elle, mais malgré tout, on ne la déteste pas, on la plaint car mine de rien, elle arrive à aider sa sœur quand il le faut.

J’adore Kate. Elle a un courage à toutes épreuves, elle ne lâche rien même devant le danger et pourtant l’auteure ne l’a pas épargnée la pauvre, elle va subir, elle va être tiraillée, trahie, déçue. Elle va tomber de haut aussi, mais elle ne va jamais abandonner, jusqu’à la fin, elle va se battre pour elle et pour sa sœur.

Malgré sa noirceur et le fait qu’il soit impitoyable, on ne peut que fondre pour Chris. Il nous fait craquer même si des fois on a un peu peur quand même. Ce n’est pas un enfant de cœur tout de même et il peut tuer de sang-froid, sans bouger un cil, sans aucun sentiment, de regret ou autre.

Un livre sublime que je ne peux que vous recommander et je suis sûre vous allez kiffer vous aussi. Il ne peut pas en être autrement.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Tekoa 

  • Titre : Tekoa 
  • Auteure : Vanessa Degardin
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 18 Mars 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3uctU9B

Résumé :

Il y a deux choses que Tekoa, futur grand chef de la tribu indienne de Wendake, déteste dans la vie : son mariage arrangé et les visages pâles.
Recteur adjoint de l’université de la réserve, il ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée d’Anouk, cette jeune française, venue étudier le journalisme. Elle est bien trop blonde, bien trop belle et surtout, bien trop curieuse.
Malgré son aversion, il est inexorablement attiré par elle et multiplie les coups bas pour l’inciter à repartir en France. Déterminée, Anouk résiste, et pas seulement parce qu’il est Tekoa le magnifique, cet homme si magnétique, à la plastique parfaite. Elle n’est là que pour retrouver sa sœur disparue.
Pourtant, lorsqu’elle se fait agresser, Tekoa se découvre une âme de protecteur et tente de la protéger des dangers qui rôdent. Il ne parvient plus à lui résister, mettant en péril son futur et sa position.
Il le sait, une épée de Damoclès se trouve au-dessus de leur tête. Arriveront-ils à mettre de côté leurs différends et à faire front contre leur ennemi commun ?

Mon avis :

Anouk est une belle blonde aux yeux bleus avec un fort caractère. Elle se rend dans une tribu indienne pour son mémoire de journalisme et pour son diplôme, mais pas seulement, elle est aussi en quête de vérité.

Tekoa est grand, beau et charismatique. Il est le futur chef de sa tribu. Il déteste le mariage arrangé pour lui depuis sa naissance et encore pire les visages pâles. Alors quand la bonde débarque et fouine partout, il voit ça d’un mauvais œil. Directeur adjoint de l’université, il déteste son job, mais ne veut pas contrarier son grand père malade.

Que cherche Anouk ?

Que cache Tékoa à sa famille et pourquoi ?

Waouh !!! Ce livre est une merveille, son intrigue, une pépite qui m’a collé des frissons, des doutes, des peurs, sans compter une révélation de dingue que je n’ai pas vu venir.

On va découvrir deux personnages forts de caractère, déterminés qui ne vont rien lâcher malgré leurs peurs, leurs doutes et le danger. On va les voir souffrir, subir leur vie, mais sans jamais abandonner.

On va découvrir des coutumes même si certaines me dressent les cheveux sur la tête car de nos jours certaines pratiques se font encore et l’on n’y peut rien. On va voir aussi que pour certains peuples, rien n’est fait. On va voir comment certains profitent de la situation pour enlever les femmes et leur faire subir la pire des choses.

L’auteure nous entraine dans son histoire dès le prologue, qui je peux vous le dire, déroute, vous donne juste envie de vite tourner les pages pour comprendre et il donne froid dans le dos, une peur au ventre car on imagine bien ce qui va suivre.

Elle a des mots forts, des situations qui nous retournent complètement tout au long de notre lecture. Son intrigue est au top, menée d’une main de maitre. Elle nous met des petits chapitres qui font mal, qui nous donnent la rage et qui nous donnent encore plus envie de rester plonger dans son roman.

J’ai adoré ma lecture du début à la fin. J’ai eu mal pour nos héros, j’ai eu envie de hurler à l’injustice plus d’une fois, d’ouvrir les yeux de certains, de me révolter contre ce qui est imposé. J’ai eu des papillons dans le ventre aussi, mais surtout j’ai eu mal, j’étais en suspens comme Anouk, je voulais savoir où, qui, comment, pourquoi. Quand l’auteure nous fait tout comprendre, qu’elle décide que c’est le moment de vérité, on souffre, on a mal, on a peur pour nos héros, pour ce qui va leur arriver, pour les décisions qui doivent être prises, pour les mots durs qui sont lancés et qui détruisent de l’intérieur, pire que n’importe quel coup donné.

Une histoire très prenante où l’on découvre plein de choses et pas uniquement des bonnes. On va découvrir une culture indienne avec ses traditions, des personnages qui sont touchants, attachants, émouvants, déterminés.

Anouk, avec sa détermination, m’a beaucoup touchée, elle ne lâche rien. Malgré les menaces, les attaques, elle persiste et elle a bien raison. 

Tekoa, lui, je le kiffe même si par moment, j’ai eu envie de le secouer, de le remettre à sa place. Je comprends que sa situation n’est pas facile, mais mince revote-toi, dis ce que tu as sur le cœur mec et arrête de t’en prendre aux mauvaises personnes. Ce type est intense, hot et tellement fidèle à ses traditions et à sa famille qu’il ne veut pas les blesser.

Une sublime histoire pleine de passion, d’amour, d’enquête, qu’il ne faut absolument pas louper. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Deus ex Machina

  • Titre : Deus ex Machina 
  • Auteur : Théo Lemattre
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 11 Mars 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3LonJoF

Résumé :

Paris 2050.

Césarina ne ressent rien. Ni peine, ni joie, ni peur.

Riche héritière de la Scoppa-Tech, elle se barde d’implants biotechnologiques, multiplie les situations dangereuses pour essayer d’éprouver quelque chose, mais en vain. Jusqu’à ce soir où la voix d’or d’Alekseï, un artiste totalement inconnu, éveille en elle le frisson qu’elle n’espérait plus.

Mais Alekseï est bien plus qu’un chanteur. Il est avant tout un voyou des rues qui a pour but de faire tomber la Scoppa-Tech pour avoir mis la santé de sa petite sœur en danger. 

Son idée pour y parvenir ? Kidnapper Césarina et demander une rançon.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que la jeune femme, en recherche de sensations extrêmes mais aussi d’explications sur son état, se laisserait faire.

Ce qu’ils n’avaient pas envisagé, c’est que l’amour allait se mêler à leur quête.

Et si justement, les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre étaient leur meilleure arme pour se battre contre une société corrompue ?

Mon avis :

Cesarina est une très belle femme, mais elle ne ressent rien, aucune émotion qu’elle soit bonne ou mauvaise. Son corps est rempli de technologie, elle est limite plus robot qu’humaine. Elle va devenir directrice de Scoppa-Tech au décès de ses parents et compte bien mener l’entreprise comme elle l’entend.

Aleskeï est un bel homme qui a besoin de beaucoup d’argent pour sauver sa sœur. C’est un voleur talentueux qui ne vole pas n’importe comment, il est dirigé par Billy une intelligence artificielle. Mais ce n’est pas son seul talent, il est aussi chanteur à nous donner des frissons partout.

Quand Cesarina entend pour la première fois chanter le jeune homme, elle ne comprend pas ce qui se passe en elle, mais elle ressent un truc, elle qui ne ressent jamais rien d’habitude. 

Aleskeï veut tenter un gros coup qui peut lui rapporter gros en enlevant la belle Cesarina.

Que va apprendre Cesarina qui va chambouler tout en elle ?

Aleskeï arrivera-t-il à sauver sa soeur ?

Êtes-vous prêts à rentrer dans un monde où la technologie a pris possession de notre corps ? Moi j’étais prête, mais je n’étais pas prête à tout ce que j’allais découvrir dans ce livre : la trahison qui allait y avoir, les découvertes que j’ai eues, les révélations choquantes. On rentre dans un monde où la technologie envahit notre corps, où on ne va plus vivre comme avant et ça, je peux vous dire que c’est déroutant. On va découvrir que dans ce monde, la puissance règne, les coups bas sont de mise et qu’on ne sait plus à qui se fier. On est surveillés en permanence, sans parler des expériences qui sont faites sur des gens. Je peux vous assurer que ça va remuer dans votre ventre par ce que vous allez découvrir, apprendre sur ce futur qui peut effrayer. 

J’ai bien apprécié la plume de l’auteur. Il a les mots justes, les émotions au bon moment, des instants forts. Certains vous nous attendrir, d’autres vont nous révolter, sans oublier ceux qui vont nous faire mal. Je n’ai pas toujours été d’accord avec les décisions de nos héros, ni avec les personnages secondaires qui ne sont pas si secondaires car sans eux, pas d’histoire.

Une histoire avec une trame et une intrigue intéressantes, inédite, innovante, qui nous ravit, nous fait passer un moment magique de lecture. Est-ce que je serais prête à modifier mon corps pour certaines technologies ? Pas sûre, mais rien nous dit que ce n’est pas l’avenir qui réservé à notre descendance ? 

En tout cas, j’ai kiffé de dingue et je vous le conseille. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

True Lies

  • Titre : True Lies
  • Auteure : Caroline Gaynes
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 4 Mars 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3ike3iD

Résumé :

Pour obtenir son diplôme d’avocate, Rayley doit relever le challenge le plus important de ses études : rouvrir une affaire déjà jugée.
À la clé, un stage dans le plus prestigieux cabinet de Detroit, avec pour mentor, le grand Jack Bowman.
Déterminée à décrocher le saint Graal, Rayley va devoir trouver LE cas qui lui ouvrira les portes de Spencer and Co. Et ce dernier s’appelle Dixon Davis.
Condamné à perpétuité pour les meurtres de son père et de son frère, Dixon a tout perdu : liberté, famille, goût à la vie, et purge ainsi sa peine sans rien attendre du lendemain. Jusqu’au jour où Miss Tailleur demande à le rencontrer.
Loin d’être coopératif, le ténébreux Dixon voit d’un mauvais œil l’arrivée de cette belle étudiante, si bien que Rayley va devoir user de subterfuges et de patience pour parvenir à ses fins.
Tout ce qu’elle veut, c’est remporter le challenge, tout ce qu’il demande c’est la paix, car l’espoir est pour lui son pire ennemi.
Pourtant, Rayley ne recule devant rien pour prouver son innocence dont elle est convaincue.
Le parloir devient un lieu chargé de tensions en tout genre et la frontière entre le professionnel et le privé s’amenuise.
Mais qu’adviendra-t-il lorsque l’attirance sera confrontée à la déontologie ?
Pourra-t-elle le défendre ? Sera-t-elle à la hauteur ?

Mon avis :

Hayley est une jeune femme qui rêve de devenir avocate. Elle est prête à tout pour y arriver quitte à se mettre sa famille de médecins à dos qui ne comprend pas sa motivation. Quand elle doit trouver une affaire qu’elle doit faire rouvrir pour avoir un stage dans un prestigieux cabinet, elle cherche l’affaire qui pourra la faire grimper. Avec l’aide de sa grand-mère qui lui souffle à l’oreille un nom, elle va faire des recherches sur cette sombre histoire de Dixon Davis.

Dixon est emprisonné depuis 5 ans, depuis que les vies de son père et de son frère ont été arrachées de façon cruelle et c’est lui qui en a été accusé. 

Quand il voit ce petit bout de femme venir pour l’aider, au début, il se referme comme il sait si bien le faire, mais c’est sans compter sur la ténacité de Rayley.

Quant à son tour Rayley est menacée, elle ne va rien lâcher, au contraire, ça va la motiver encore plus à creuser cette histoire et ce qu’elle va découvrir, va la remuer et lui donner envie de se battre pour cet homme, mais aussi pour la justice.

Que va découvrir Rayley ?

Va-t-elle réussir à rouvrir l’enquête et à défendre les droits de ce jeune homme qui ne la laisse pas indifférente ?

Wow !!! En ouvrant ce livre, je savais que j’allais être touchée par leur histoire, mais je ne pensais pas à ce point-là. 

J’ai découvert un jeune homme, qui suite au décès de sa mère, a dû gérer son père et surtout son petit frère autiste, mais surtout qui va être accusé du meurtre de ces derniers. J’ai découvert comment un avocat pouvait vite être véreux quand on sait l’appâter, comment une affaire peut vite être bâclée et un innocent envoyé en prison pour le bien de personnes qui ont du pouvoir.

Comme Rayley, j’ai été dégoûtée de ce système, de certaines personnes sans scrupule avec peu de considérations mais tout comme elle, j’ai découvert des gens au grand cœur prêt à tout pour que justice soit faite et que la vérité sorte enfin. J’ai vécu cette histoire à fond, j’aurais pu rentrer dans le livre pour aider Rayley à découvrir le vrai du faux. Et tout comme elle, j’ai eu mal quand tout est découvert, quand on apprend tout et surtout les conséquences que ça va avoir sur nos personnages. 

Même s’il m’a parfois énervée, je comprends Dixon. Quand on a déjà tout perdu, une lueur d’espoir peut faire du bien, mais aussi du mal car on sait très bien comment est la justice. Rien n’est jamais gagné d’avance et espérer une chose qu’on n’aura pas, est toujours dur, mais j’avoue que quelque fois, j’ai eu envie de le secouer. Heureusement que la miss ne se laisse pas impressionner aussi facilement par lui, même si elle est blessée par ses propos et oui, des fois, les paroles font plus mal que les actes.

J’ai adoré la plume de l’auteure qui est forte par ses mots et certains actes, mais douce en même temps. Elle nous passe toutes les émotions, les ressentis en douceur, mais les actes et les vérités se font avec des mots forts, des actions qui nous font trembler. On va découvrir des personnages au fort caractère qui ne vont rien lâcher quitte à y laisser des plumes et je peux vous dire que votre petit cœur est mis à mal. J’ai fait des bonds dans mon canapé, j’ai été révoltée, j’ai eu la haine pour certaines personnes qui se croient fortes car elles ont de l’argent et du pouvoir, heureusement d’autre personnes sont là pour nous adoucir et nous faire rire.

Un livre très beau, des sujets sensibles sur fond de vengeance, de machination qui cache un lourd dossier. Une petite nana au fort caractère qui en veut et ne va rien lâcher quitte à contrarier certaines personnes et à aller à l’encontre d’autres. Cette fille a une détermination sans faille et ne va pas hésiter à remuer certaines choses quitte à en faire les frais. Rien ne va l’arrêter et je ne peux que souligner sa force de caractère.

Un très bon livre que je vous recommander qui va forcément vous toucher par ses personnages et son intrigue.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Oscillation(s) 

  • Titre : Oscillation(s) 
  • Auteure : Isabelle Fourié
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 25 Février 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3i62YkY

Résumé :

Après une chute dans l’escalier du Palais Garnier, Lésia Agostini a tout perdu. Danseuse à la carrière dorénavant brisée, elle se réveille amnésique. 
Si elle a tout oublié de son passé, un homme la relie à son présent : Mattéo Roussel.
Le journaliste politique à la réputation sulfureuse prétend qu’ils sont en couple. Fiancés même ! Charismatique, manipulateur, séducteur, se sert-il d’elle ou désire-t-il l’aider ?
Pour comprendre qui elle est, Lésia est prête à tout : s’abandonner à la passion, endurer la trahison et même affronter la vérité.
Mais… son histoire avec Mattéo survivra-t-elle à sa quête ?

Mon avis:

Lésia est danseuse étoile. Elle a un avenir très prometteur, mais une chute risque de tout compromettre surtout quand elle se réveille amnésique.

À son réveil, deux hommes se battent pour elle, Spencer qui est son maitre de ballet et qui n’inspire pas confiance à la jeune femme, puis Matteo, un beau journaliste avec une voix de baryton qui se présente comme son fiancé.

La jeune femme est perdue et n’arrive pas à démêler ce qui se joue en elle.

En qui Lésia peut-elle avoir confiance ?

Qui en veut à la jeune femme et pourquoi ?

Dès les premières pages, on rentre dans l’intrigue et après on reste dedans. Nous aussi, on veut comprendre, on veut savoir surtout quand Lésia a des flashs qui l’embrouillent plus qui ne l’aident.

Cette histoire est un régal car on ne vit pas une histoire d’amour, on vit l’intrigue, on veut comprendre, on est perdus mais petit à petit tout s’éclaire même si on reste prudents car comme Lésia, on ne sait plus à qui faire confiance.

J’ai trouvé la plume de l’auteure très douce malgré le sujet et l’intrigue abordés. J’ai trouvé ses écrits fins, délicats pourtant ce livre révèle certaines noirceurs. On va découvrir petit à petit l’histoire, le pourquoi du comment. Plus d’une fois, on a le cœur qui se sert, on n’a peur de comment ça va finir. On va voir certaines machinations même de la trahison qui font mal. Si j’ai rencontré des personnages courageux, forts, j’en ai découvert des abjects qui m’ont donné envie de vomir.

On a envie de câliner Lésia, de la consoler, de l’aider car elle vit des moments compliqués. Entre ses flashs, son passé et le présent, elle est complètement perdue. Quoi de mieux qu’un retour au source pour faire le vide et espérer que tout revienne ? L’auteure nous fait alors voyager en Corse pour mon plus grand plaisir. 

Mattéo est plus complexe. Ce type transpire la sécurité, la tranquillité, mais il cache bien des choses. On a envie de lui faire confiance et en même temps de se méfier, on ne sait pas sur quel tableau il joue.

En tout cas, un livre qui se lit avec beaucoup de plaisir, mais aussi de l’appréhension et la boule au ventre. Une fois partis dedans, on veut savoir, du coup, on a du mal à le lâcher. Je vous avoue que des fois j’ai pesté, je me disais « ce n’est pas possible », parfois j’ai encore plus douté de tous et de tout le monde. Comme vous pouvez le comprendre, l’auteure est forte pour nous faire douter, elle sait ménager le suspense et nous mettre des petites infos qui vont nous faire rager et dresser les cheveux sur la tête.

Un livre que je vous conseille avec des personnages attachants et une sublime intrigue et captivante.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Black Revenge

  • Titre : Black Revenge
  • Auteure : Angel Arekin
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 18 Février 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3vRlRAu

Résumé :

Quand Méri revient à Lafayette, dans ce vieux manoir de planteurs, ce n’est pas pour des retrouvailles joyeuses avec sa famille.

Non, au contraire, torturé par son passé, alcoolique et furieux, il souhaite se venger. De son frère aîné autant que de sa bande d’amis, des suprématistes blancs qui lui ont volé sa vie deux ans plus tôt. 

Mais rien ne se passe comme prévu au cœur du bayou, de la chaleur et des ouragans, car la suave et douce Sasha vit désormais au manoir et se glisse avec trop d’aisance dans ses pensées.

Pourquoi a-t-il fallu qu’elle choisisse son ambitieux de frère ? Pourquoi fait-elle partie de cette horrible famille qu’il déteste ? Pour quelle raison a-t-il tant de mal à lui résister ? À moins que cette situation ne soit finalement très utile… pour tout détruire et obtenir enfin sa vengeance.

Mon avis :

Meri est un homme rempli de haine envers son frère et ses amis. Alors quand il revient dans sa ville et surtout dans ce manoir pour l’enterrement de sa grand-mère, il se promet d’en repartir une fois sa vengeance accomplie.

Sasha est la copine de son frère, mais elle est aussi la soeur de Sonny, le pire de ses ennemis.

Jusqu’où Meri est-il prêt à aller pour se venger ?

Que veut-il venger à tous prix quitte à y laisser des plumes et à entrainer Sasha dans sa chute ?

Ce livre est juste dément. Il ne se lit pas, il se vit. Du début à la fin, on est en apnée, on a peur, on découvre le pire de l’Homme.

L’auteure nous entraine dans une histoire sombre de vengeance, sur fond de racisme, mais pas seulement. Vous allez découvrir au fur et à mesure que ce livre parle de beaucoup de sujets sensibles, durs et encore trop présents dans ce bas monde. On va voir jusqu’où certains sont prêts à aller pour obtenir ce qu’ils veulent et je peux vous dire que rien ne se passe bien. C’est sombre, prenant et triste. On va avoir mal pour certains, pour d’autres comment dire… la peine de mort n’est pas assez douce ! Quand toute la lumière se fait dans cette sombre affaire, on a mal, on a envie d’hurler, de vomir, oui, de vomir la haine que j’ai eue envers eux, et pas uniquement envers eux, mais il faut le lire pour comprendre. Comment des humains peuvent-ils être aussi vils, cruels et méchants, ça me dépasse.

L’auteure sait manier les mots, elle sait nous tenir en haleine, nous faire mal avec ses mots qu’elle place bien et au bon moment pour tout nous faire ressentir comme si on y était, comme si c’était à nous que ça arrivait. Je pouvais visualiser les choses dans ma tête, limite entendre les voix des personnages. Ce livre, même une fois refermé, ne nous laisse pas indemnes. Il nous ouvre les yeux sur beaucoup de vérités dures à entendre et que beaucoup préfèrent se voiler la face, faire comme si ça n’existait pas.

Les personnages de ce livre sont torturés, ils ont des blessures, des secrets qui les rongent. On va voir leur côté le plus dur, le plus noir. On va en voir certains se rebeller, dire enfin ce qu’ils pensent quitte à les entrainer dans la tourmente.

Je n’ai pas de mots assez forts pour dire tout le bien que je pense de ce roman ainsi que tout ce qu’il m’a fait ressentir. 

Je peux juste vous dire que ce livre va au-delà du coup de cœur, au-delà du coup de foudre. C’est juste une pure merveille écrit par une auteure merveilleuse qui a un don avec les mots et qui a chaque histoire m’entraine un peu plus dans son univers. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Stolen Life

  • Titre : Stolen Life
  • Auteure : Cécile Armand
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 11 Février 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/33YBSsL

Résumé :

Deux opposés en apparence peuvent-ils se compléter ?

Quand il emménage avec son père chez sa nouvelle compagne, Sariel est à bout de souffle. Dissimuler un passé torturé et rempli de secrets le rapproche sans cesse de l’explosion. 
Lorsque son regard croise celui de Elliott, son demi-frère, il sent au fond de lui que cette rencontre ne va pas le laisser indemne. 
Elliott mène une vie paisible, mais les yeux trop gris de Sari fracassent sa plénitude, jusqu’à le bouleverser. Son attirance pour lui est instantanée. Sariel l’intrigue, éveillant en lui des sentiments extrêmes. Une relation toxique naît entre les deux garçons, car, si l’un est l’ombre, l’autre est la lumière.

Ensemble, ils repousseront leurs limites. Ensemble, ils apprendront les sacrifices. 

Et si amour et colère se mêlaient pour laisser place à la vérité ?

Mon avis :

Sariel est un jeune homme qui ne vit plus depuis qu’il a vécu un drame. Il ne survit plus non plus, il avance en apnée, il est éteint et abuse de la drogue pour éteindre la douleur en lui. Il n’est que noirceur, il touche le fond plus d’une fois et se dégoûte d’en être arrivé à de telles extrémités pour avoir sa dose. Il se réfugie dans la musique. Alors quand une fois de plus il doit déménager avec son père et changer de nom, il le prend mal, surtout que son père se remet avec une femme et il n’a pas envie.

Elliot est le fils de la nouvelle copine du père de Sariel. Il est lumineux, c’est un artiste, il dessine comme un dieu.

Quand l’ombre et la lumière se rencontrent, ça fait des étincelles. Eliott sait comment toucher et faire revenir Sariel à lui, tout comme le petit prince a réussi à apprivoiser le renard.

Sariel ne va-t-il pas entrainer Eliott dans ses ténèbres ?

Qu’a vécu Sariel pour qu’il soit aussi détruit ?

Wow de wow !!! Ce livre est plus qu’un coup de cœur, il est tellement dément et génial que je n’ai même pas de mots assez forts. Attention, l’auteure le précise bien, elle aborde un sujet dur, difficile à lire, mais franchement prenez sur vous pour ne pas passer à côté de cette pépite car cette histoire est juste énorme.

Sariel est éteint et on va se demander pourquoi. Pourquoi il s’inflige tout ça ? Pourquoi il est aussi dur avec son père ? On comprend qu’il a vécu un truc moche et dur, mais on est loin de se douter de tout. 

Eliott lui aussi a des blessures, même s’il ne les montre pas et que ça le met à mal car il n’arrive pas à donner entièrement confiance et à se lâcher.

J’ai découvert ces deux jeunes hommes brisés, cassés, mais qui vont essayer de s’apprivoiser, de se réparer même s’ils ne le font pas toujours de la bonne manière, même si l’un entraine l’autre et vice versa. On va les voir à tour de rôle éteindre l’autre, s’entrainer dans les ténèbres. On va les voir changer aussi, mais tout au long de notre lecture, on va être en apnée car on ne sait pas ce que nous réserve la page d’après.

L’auteure est une magicienne, ses mots sont forts, ses écrits sont puissants, rien n’est romantique, rien n’est tout blanc ou tout noir. Elle va nous entrainer dans une histoire de doutes, de noirceur, de confiance mise à mal, mais malgré tout, il nous est impossible de le lâcher. On va les voir évoluer, se faire mal, se lancer des mots durs pour blesser volontairement l’autre. On va souffrir avec eux et à partir du moment où j’ai tout découvert, tout compris, j’ai hésité à tourner les pages. Je voulais savoir, mais j’avais peur, je savais que j’allais être comme Sariel, brisée ou comme Eliott quand il prend toute la tragédie de Sariel en pleine face. J’ai eu de la haine, de la révolte, j’ai eu aussi mal, très mal et j’ai eu la nausée. Une douleur atroce au fond de moi. Je ne peux que comprendre la noirceur de ce jeune homme.

Une histoire d’où vous n’allez pas sortir indemne. Vous allez souffrir, avoir mal. Les personnages sont plus que touchants, attachants, ils sont brisés et brisent les autres pour faire mal, mais pour les protéger aussi.

Ce livre est plus qu’un coup de cœur. Cette auteure est pour moi une énorme découverte. Deuxième livre que je lis d’elle et deuxième livre que j’adore avec une plume forte, dure, noire mais tellement belle.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

(In) justice

  • Titre : (In) justice
  • Auteure : Manon Donaldson
  • Editeur :Black Ink éditions
  • Date de sortie : 4 Février 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3gIfg2l

Résumé :

La prison de Drake est composée de murs, celle de Kaly, de secrets.
Si l’un attend sa libération conditionnelle, l’autre, désireuse de reprendre le contrôle de sa vie, a besoin de réponses.
Lorsqu’on propose à Kaly de rencontrer un détenu pour l’aider à traverser le traumatisme qu’a engendré le meurtre de sa sœur, elle ne se doute pas que le destin va remettre sur sa route celui avec qui tout a débuté. Ce garçon magnétique qui la hante encore aujourd’hui.
Charismatique et troublant, il éveille en elle des désirs enfouis.
Si Drake voit en Kaly une opportunité d’arriver à ses fins, il ne digère pas le piège tendu, celui de sa mise sous tutelle légale de la jeune femme. 
Inaccessible, elle réveille son instinct de chasseur.
Contraints à cohabiter, ils vont se permettre tous les coups, surtout ceux de la séduction. Mais chacun reste déterminé à obtenir ce qu’il désire : la vérité pour Kaly, l’assurance que les siens ne sont plus en danger pour Drake.
Pendant qu’ils luttent contre l’inévitable, ils ne se méfient pas des ennemis qui les entourent. 
Et si leur rencontre n’était pas le fruit du hasard ?

Mon avis :

Kaly est une brune aux yeux presque gris, elle défend bec et ongles sa sœur jumelle qui cache bien des choses à ses parents un peu rigides, père avocat renommé qui leur demande de la rigueur. En suivant sa sœur, elle va tomber sur un jeune homme dont elle ne connait que le nom Parks qui va la troubler plus qu’il ne le devrait.

Des années plus tard, son fiancé Carlos, lui aussi avocat, veut lui faire rencontrer un prisonnier pour qu’elle puisse exprimer ce qu’elle ressent depuis le décès de sa sœur qui l’a anéantie. Depuis ce décès, elle n’est plus la même. Elle ne pensait pas tomber sur Drake et elle est bien décidée à ne rien laisser passer. Elle veut réussir à lui parler quitte à perdre tout ce qu’elle a et elle est prête à s’allier à la mauvaise personne, mais elle obtiendra le nom du tueur de sa sœur.

Kaly aura-t-elle ses réponses ?

Comment la cohabitation entre les deux va-t-elle se passer surtout qu’aucun des deux ne veut flancher ?

Waouh !!! Un livre de dingue, de malade où on vit une aventure de folie, où on plonge dans un univers sombre et nos nerfs vont être malmenés. Trahison, machination, mensonge vont rythmer ce livre.

On va découvrir Kaly, qui au premier abord et vu sa condition, on va la prendre pour une duchesse tout comme Drake, mais elle va vite nous montrer que sous ses grands airs, elle peut avoir du caractère et être joueuse elle aussi. Drake, quant à lui, a un objectif et veut surtout tout faire pour protéger son frère.

Manon, plus tu écris, plus tu es sadique avec tes personnages, plus tes histoires sont intenses et plus ta plume me touche et me conquit à chaque fois.

J’étais plongée dans l’histoire, je suivais leurs aventures, leur quête de vérité avec la boule au ventre, les nerfs en pelote et là, bim, bam, boum, changement de cap, révélations de dingue, rebondissements intrigants.

Je peux vous dire que tout au long de notre lecture, on est hanté par l’histoire à tel point que même une fois lâchée, j’y pense encore, j’en ai même rêvé. C’est un bouquin prenant. On va voir ces deux personnages qui ne vont rien lâcher et qui ont chacun un but. On va voir toute leur noirceur, on va voir Kaly se révéler, découvrir la vraie elle petit à petit.

J’ai eu mal pour eux, plus d’une fois, j’ai eu peur. Je ne savais pas à quel sauce elle allait les cuisiner pour les manger car je peux vous dire que Manon est bien sadique avec ses personnages. À chaque page, il se passe quelque chose, impossible de lâcher, de passer à autre chose. Vous aussi vous allez sombrer avec eux, vous allez vouloir savoir tous les secrets et quand tout va tomber, c’est juste énorme, jamais je ne me serais douter d’un tel truc.

Un énorme coup de cœur, foncez lire cette merveille 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

The wrong Prince, tome 2

  • Titre : The wrong Prince, tome 2
  • Auteur : Farah Anah
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 28 Janvier 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3sbPOaH

Résumé :

Après des fiançailles singulières, et tiraillée par son désir pour un autre, Cérès est de plus en plus perdue. Elle s’envole pour Zigur, sa ville natale, résolue à lever le voile sur les mystères de ses origines et de ses pouvoirs latents. Elle surprend un groupe de Sorciers s’adonnant à un rituel sanglant auquel elle semble être liée. 
Qui est ce prince menant la danse des incantations ? 
Entre Altaïr, Lesath qui ne cesse de tourmenter son cœur, et les nouveaux amis de Cérès, qui sera capable de l’extirper des griffes de cet ennemi invisible ? 
Malgré sa méfiance, le lien passionnel qui l’unit au sulfureux Vampire se renforce et les entraîne aux frontières de l’excès. 
À trop remuer le passé, sera-t-elle prête à assumer les révélations auxquelles elle devra faire face ?

Mon avis :

Cérès ne comprend toujours pas pourquoi elle doit épouser Altaïr et se le refuse. Elle est de plus en plus attirée par Lesath.

Elle va faire de nouvelles rencontres, mais surtout elle va découvrir ses pouvoirs.

Elle va retourner dans sa ville natale où elle va découvrir des choses qui vont lu faire mal.

Cérès arrivera-t-elle à enfin comprendre ce que son cœur veut et surtout ce qui se trame dans son dos ?

Et si un combat encore plus sanglant se préparerait, serait-elle prête à y faire face? 

Pour moi ce tome est encore plus prenant que le tome un. Là, on plonge directement dedans, on est à fond, on vit plein de choses. On connait certains événements du passé de Cérès, mais on va la voir de plus en plus perdue surtout entre les deux hommes qui la tourmentent et la font douter de tout et de tout le monde. 

On va avoir beaucoup de trahison, des alliances vont se faire, mais pas forcément des bonnes, on va avoir de sacrées surprises.

L’auteure est une magicienne, elle sait jouer des mots, des émotions et sa trame est juste énorme. À chaque page, il se passe quelque chose, elle nous tient prisonniers de ses écrits. On va vivre une aventure de folie, on va être à fond, on tourne les pages avec envie. J’ai été prise dans la tourmente des personnages, j’en ai détesté plus d’un. Pour certains, je ne me serais pas doutée qu’ils soient si mesquins et vils, mais j’en ai rencontré qui m’ont conquise, que j’ai aimé direct et je ne me suis pas trompée sur eux. 

Un livre énorme, génialissime que je vous recommande. Une aventure captivante, des rencontres touchantes, des personnages attachants pour certains. Une guerre des genres qui donne froid dans le dos où rien n’est épargné ni à personne et un final qui nous éblouit. Un amour fort qui fait mal et qui est interdit, de la vengeance gratuite, un condensé d’émotions et de sensations de dingue. 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Parfum de Mâle

  • Titre : Parfum de Mâle
  • Auteur : Robyne Max Chavalan
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 14 Janvier 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3fBjBng

Résumé :

Les femmes.
Le sexe.
Le sexe avec les femmes.
En solo. En trio. Et plus si affinités.
Je vis en enfer. Le mien.
Deux options s’offrent à moi désormais. La première : user et abuser de ma folie jusqu’à sacrifier toute mon existence et ceux qui en font partie.
La seconde : tenter de le soigner pour conserver ce que j’ai mis tant de temps à construire et retaper aussi un peu mon karma quelque peu ruiné.
Le hic ?
Ma marraine d’addiction : Vittoria Saint Georges, avec qui je vais devoir cohabiter pour trente longues journées.
Belle et rebelle. Redoutablement intelligente. Et surtout inaccessible.
Oui, ça sent le roussi…
Je m’appelle Maximilian Mac Arthur et je suis sex-addict.

Mon avis :

Max est un bel homme, grand, brun, aux yeux bleu clair aussi froids que son propriétaire, bien charpenté, ancien boxeur, devenu PDG, il s’est construit seul. Pour faire face à son passé, il a développé une addiction bien particulière.

Vittoria est une belle blonde à qui son addiction a fait du mal. Elle a décidé de s’en sortir il y a 8 ans, mais cette dernière laisse des traces. Bien qu’elle soit devenue marraine pour le DASA, elle sait bien qu’un rien peut la faire replonger. Elle travaille dans une parfumerie, elle a ce qu’on appelle « un nez » comme l’a son grand-père. Elle élève la fille de sa sœur qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Entre Max et Vittoria, c’est la guerre des nerfs car malgré leur attirance, ils savent que l’un peut faire replonger l’autre. Mais s’ils étaient la solution l’un de l’autre ? 

Comment lutter contre son addiction quand on doit cohabiter avec la tentation ?

Un livre coup de foudre pour moi. Voir ces deux personnages se battre contre leur addiction qui n’est pas commune, enfin pas médiatisée dirons-nous car je suis sûre qu’il y a plus de personnes qu’on le pense, qui sont touchées.

Ce livre est sublime, l’auteure est une perle. Elle nous emmène dans son histoire, nous emmène dans la tourmente des personnages qui sont addictes et que j’ai adorés plus que tout. Ils m’ont fait passer des moments magiques, mais aussi des moments forts, tristes, bouleversants surtout à chaque rechute et encore plus avec leur passé qui les a détruits et nous tire les larmes aux yeux.

Un sujet peu courant, bien maitrisé, avec de la recherche. J’adore découvrir des livres où l’intrigue et le sujet n’ont jamais été abordé.

Dès les premières lignes, on plonge direct dans le vif du sujet et on a mal. On souffre, on découvre cette addiction peu connue, mais on va voir au fur et à mesure qu’elle est plus répandue. Je comprends que certains n’osent pas en parler ou se croient juste malades. J’ai aimé voir les personnages se débattre avec leur addiction et comment ils vont gérer la tentation.

Et qu’est-ce que j’ai rigolé avec les protagonistes qui ont des répliques à toutes épreuves et aussi par « Mercredi », cette ado qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui m’a régalée par ses reparties et sa façon de protéger sa tante.

Un livre génialissime qui m’a fait vivre des montagnes russes, qui m’a fait ouvrir les yeux sur certaines choses. Et oui, des fois on juge les gens sans savoir que ça peut être une maladie ou une addiction.

Max et Vittoria vont se battre, se débattre avec ce qu’ils vont ressentir, avec la peur de rechuter, mais aussi leur rechute, avec la honte de ce que leur addiction leur a fait faire et ce qu’ils y ont perdu, la haine d’eux à chaque fois qu’ils flanchent, comment ils vont voulu en sortir, se protéger, ils vont tomber bien bas, heureusement, ils ont des amis sur qui compter. Et de voir de quel façon ils relèvent la tête, ils décident de s’en sortir plus forts et plus vivants que jamais.

Une bombe atomique ce livre, un énorme coup du cœur du début à la fin et une plume que j’adore de plus en plus. 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Ultra, tome 2 : Le prix de la liberté 

  • Titre : Ultra, tome 2 : Le prix de la liberté 
  • Auteur : Lia Rose
  • Editeur: Black ink éditions
  • Date de sortie : 7 Janvier 2022
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3tfebqa

Résumé :

Izar se retrouve propulsée au cœur du Monde Oublié où tout lui est étranger. Ses croyances volent en éclats à l’apparition de ses pouvoirs et un ultimatum s’impose à elle : choisir son camp. 
Tâche rendue d’autant plus difficile à cause de Lui. 
Vega. 
Désigné comme son Protecteur, il est censé lui apprendre à maîtriser ses facultés, qu’elle peine à canaliser. Il est l’homme de ses songes, celui qui hantait ses cauchemars. Aujourd’hui, il hante sa réalité. 
Froid et cruel, Vega ne lui oppose qu’un lourd mépris, dans le but de verrouiller son cœur et de cacher ses pires secrets. Le percer à jour devient alors l’obsession d’Izar. 
Qui est-il ? Pourquoi doivent-ils se haïr autant qu’ils se désirent ? Et alors qu’elle n’arrive pas à maîtriser ses pouvoirs, c’est peut-être en réalité son cœur qu’il lui faudra dompter si elle veut rester en vie.

Mon avis :

Izar est arrivé dans le monde oublié. Elle le vit au début comme une trahison, mais Victoire essaie de lui ouvrir les yeux et de lui donner certaines vérités.

Elle va y retrouver Vega, cet homme, avec qui elle a parlé en rêve, mais qui lui semble froid et lointain. Elle ne va pas retrouver que lui.

Victor arrivera-t-il à ouvrir les yeux d’Izar ?

Quelle est l’étendue des pouvoirs de la jeune femme ?

Vu la fin du tome 1, j’avais trop hâte de lire le tome 2 et je n’ai pas été déçue, il m’a prise dans ses filets.

J’ai retrouvé Izar qui va être perdue surtout au vue de toutes les révélations qu’elle va avoir. Elle va rencontrer plein de personnages et en retrouver certains, mais on va la voir souffrir par le rejet de Vega qu’on ne comprend pas.

L’auteure m’a tenue en otage dans son livre. Sa plume est envoûtante, je ne voulais plus quitter le monde oublié moi aussi, je voulais réclamer vengeance, mais surtout crier la vérité aux gens de la sphère.

J’ai été plus qu’enchantée de voir Izar découvrir et faire évoluer ses dons de mutante, mais j’ai été émue et brisée comme elle par ce qu’elle va apprendre, ce qu’elle va découvrir, les pertes et les rejets qu’elle va subir tout au long de l’histoire. On ne vit pas seulement l’aventure d’Izar, on va vivre l’aventure de tous les personnages car comme elle, tous sont là pour la vérité et la justice. On se prend tout de plein fouet et parfois ça fait mal. Je ne comprenais pas Vega, mais en connaissant ses dons et son secret, on le cerne mieux.

J’ai passé un moment de lecture de folie, qui m’a captivée, m’a envoutée. J’en redemande encore. Plus de livres de cette auteure, quel que soit le genre dans lequel elle écrit, à chaque fois, elle me touche, me donne des frissons et me tient en haleine du début à la fin.

Merci pour cette aventure palpitante.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

I put a spell on you

  • Titre : I put a spell on you
  • Auteur : Max L Telliac
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 15 Décembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3Hmyc1N

Résumé :

Rosena et ses deux sœurs forment un redoutable trio de traqueuses.

Leur job ? Pourchasser des sorciers aux intentions obscures. Les récents événements les poussent sur une piste inquiétante : des humains sont retrouvés lobotomisés. 

Sur la route de la jeune chasseuse se dresse Alistair, un puissant sorcier, aussi charismatique que ténébreux.

Leur animosité réciproque se trouve décuplée quand ils s’aperçoivent qu’un mystérieux sort les unit tous deux et les empêche de s’entretuer. 

Chacun devra composer avec son ennemi naturel pour lever le voile sur la machination qui les dépasse. Et quand l’attirance magnétique qu’ils ressentent l’un pour l’autre s’invite dans l’équation, le danger rôde là où on ne l’attend pas. 

Au fil de nombreuses épreuves, du cœur des enfers aux voyages dans le temps, les deux aimants de polarité inverse finiront-ils par fusionner ? 

Et si de toutes les potions, le philtre d’amour restait le plus puissant ?

Mon avis :

Rosena et ses sœurs sont des chasseuses de sorciers, elles sont sans pitié et ont chacune une spécificité. Quand des gens sont retrouvés sans âme, elles n’hésitent pas à repartir à la chasse.

Alistair est un sorcier puissant, mais pas seulement, il a le mal en lui, même s’il arrive souvent à le canaliser.

La première rencontre entre Alistair et Rosena ne va pas être simple, l’une le chasse, l’autre veut se défendre. Mais comment faire quand on est liés par un sortilège sans savoir s’en défaire ?

Comment Alistair et Rosena vont-ils réussir à cohabiter avec ce lien étrange ?

Comment faire pour s’en débarrasser surtout quand les deux se détestent ?

Un livre passionnant qui font que du début à la fin, on reste accrochés. On veut comprendre, on va vivre sur des montagnes russes, on veut savoir pourquoi, qui, comment, comment ils vont réussir à se séparer de ce lien, mais aussi de plein d’autres choses qu’on apprend au fur et à mesure. On va apprendre à connaitre les personnages, leurs secrets, mais pas seulement.  On va avoir des rebondissements de dingue, des révélations de fou, on va apprendre à aimer les personnages malgré leur passé trouble, leur caractère pas toujours facile. J’ai vécu une aventure de dingue, on reste scotchés jusqu’a la dernière ligne, c’est intense, passionnant, les héros sont juste au top et ne vont rien lâcher.

J’adore la plume de l’auteur car elle est pleine de suspenses, d’énigmes, pleine de mystères. Elle nous dévoile le tout petit à petit, on ne s’attend à rien de ce qu’elle va nous révéler. Elle dévoile que ce qu’elle veut bien sans jamais nous laisser voir ce qui va se passer et quand elle nous dévoile tout, on reste sur les fesses car jamais on ne s’attend à ce qu’elle nous a réservé.

Les personnages sont têtus, forts en caractère, mais touchants et forts en émotions. Ils ne vont rien laisser passer. On va vite s’attacher à eux, on va les aimer même si on a peur pour eux, même si on n’approuve pas toujours ce qu’ils font ni qui il sont.

On ne veut pas le quitter, on plonge à pieds joints dedans. On veut tout savoir, tout comprendre. On s’attache vite même si j’avoue que la grande soeur de Rosena m’a bien soulée par moment, j’aurais trop aimé la remettre à sa place.

Rosena et Alistair nous envoûtent, nous entrainent avec eux. On les aime d’emblée. On va les voir évoluer, comprendre des choses et ce qui se passe entre eux, mais ce n’est pas facile avec des soeurs chasseuses qui n’approuvent pas les choix. On va faire des bonds dans le temps pour comprendre le présent même si c n’est pas toujours simple.

Je suis tombée sous leur charme tellement ils m’ont fait vibrer, m’ont mis des étoiles dans les yeux et ils m’ont brisé le cœur, mais ils m’ont éblouie par leur lien et leur aventure. 

Une belle aventure, des rebondissements de dingue, une intrigue au top et surprenante sans jamais se douter de rien. Je vous le recommande chaudement !!!

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

313, A fucking love story 

  • Titre : 313, A fucking love story 
  • Auteur : Ewa Rau
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 10 Décembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3Eh8Noc

Résumé :

Détroit. Entre la violence et la pauvreté, la vie de Marshall est comme un disque rayé qui joue continuellement le même son. Cumulant les galères, ce jeune rappeur de 24 ans travaille d’arrache-pied pour atteindre son but : le succès. C’est sa seule option pour s’en sortir. La seule cible qu’il vise.

Un leitmotiv qui lui interdit toute déviation, toute distraction et tout plaisir.

Jusqu’au jour où Jodie, cette jeune étudiante persécutée qui rêve de quitter la ville, entre dans sa vie. Elle fait face à la haine de ses camarades, l’absence de sa mère et la misère ambiante.

Malgré son attirance pour elle, Marshall refuse de l’entraîner dans son monde où règne le chaos.
Elle décèle ce qu’il y a de plus noir en lui mais parvient surtout à canaliser cette rage. Leur relation est impossible, pourtant résister devient de plus en plus difficile. 

Si rien ni personne ne peut l’arracher à sa ligne de conduite, le destin pourrait bien en décider autrement…

Mon avis :

Jodie est une jeune femme qui n’est pas née avec la bonne couleur de peau pour vivre à Detroit De ce fait, elle est malmenée à l’école. Elle ne rêve que d’une chose mettre de l’argent de côté et quitter cette ville. Elle va faire la rencontre de Marshall au hasard dans un resto où elle va postuler.

Marshall rêve de devenir un rappeur. Il a tout ce qu’il faut sauf la couleur de peau. Comment un blanc peut-il percer dans ce monde réservé aux noirs ?

Entre Jodie et Marshall, il y a une alchimie de dingue. Pourtant ce dernier fait tout pour repousser la jeune femme.

Jodie arrivera-t-elle à toucher le cœur de son rappeur ?

E si Marshall n’avait pas tout dit à la belle et douce Jodie, comment cette dernière prendra les révélations qui vont lui être faites ?

Ce livre est un gros coup de cœur. C’est une merveille, une pépite qui m’a fait vibrer du début à la fin. Je suis passée par mille et une émotions surtout vis-à-vis de Marshall que j’ai aimé et détesté à tour de rôle. Ce type m’a touchée, bouleversée, mais il m’a mis les nerfs à vif même si certaines de ses réactions sont compréhensives, on a quand même envie de le remuer et de lui ouvrir les yeux. 

Jodie est très touchante. Plus d’une fois j’ai eu mal pour elle, mais malgré tout, j’ai admiré son courage car elle encaisse la pauvre, même si par moments elle se rebelle, elle est fragile et souffre. 

Dans ce livre, tous les personnages sont importants et sont cruciaux. On va être malmenés tout au long de notre lecture, on se doute d’un secret énorme, mais on ne se doute pas de ce que c’est et d’un coup, l’auteure nous fait une révélation de dingue qui change plein de choses et retourne complètement et nous et un sacré coup au coeur , sans compter les retournements de situation et les rebondissements de dingue qui vont nous briser le cœur à tout jamais.

L’auteure a une plume forte et très réaliste sur sa façon de décrire les choses, sur la façon de parler des personnages ce qui fait qu’on est plongés direct dans leur univers et on ne veut pas en sortir. Elle sait faire durer le suspense pour nous surprendre et nous faire faire des bonds dans notre canapé pour qu’on ne sache plus sur quel pied danser. Avec les protagonistes, elle a cette façon de nous les faire aimer et détester en même temps, ce que j’adore.

J’ai dévoré ce livre qui est pour moi une pure merveille, un gros coup de cœur, qui m’a fait vibrer, avoir plein de papillons dans le ventre, mais aussi les nerfs en pelote. J’ai eu envie de hurler,  j’ai hurlé sur ma liseuse tellement je trouvais ça injuste. J’ai vécu sur des montagnes russes tout au long de ma lecture, mais je ne voulais pas les quitter. Je me suis accrochée à eux, je les ai aimés un truc de fou, j’ai tourné les pages avec envie si bien que je ne voulais pas arrêter et je n’étais pas prête à les quitter.

Je n’ai qu’une chose à vous dire, ne passez pas à côté de ce livre. C’est juste une tuerie qui va vous rendre chèvre, mais que vous allez adorer.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Little Italy

  • Titre : Little Italy
  • Auteur : Ange Edmon
  • Editeur: Black ink éditions
  • Date de sortie : 3 Décembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3s7Xtsb

Résumé :

Huit mois que Sofia a quitté Little Odessa à New York pour s’installer à Little Italy en Californie. 
C’est long… 
Enfin non, pas tout à fait.
Youri et elle ont grandi ensemble dans ce quartier où lui est resté, craint et respecté, jusqu’à ce que le poids des secrets fasse voler en éclats leur amitié.
Alors, elle n’est pas prête à l’affronter quand il débarque dans sa ville, ni à s’opposer à tous ces troubles que sa présence occasionne.
Russe, arrogant et diablement sexy, il réveille en elle des sentiments qu’elle ne pensait qu’avoir imaginés. 
Du chaud au froid, du mal au bien, du pire au meilleur, ils ne cessent de jouer avec le feu, attisant toujours plus les braises.
Enfermée dans sa colère, Sofia a surtout besoin de lui en vouloir pour ne pas le vouloir lui.
Mais face à cet homme que le destin remet sans cesse sur son chemin, ses certitudes pourraient s’effriter, avant de resurgir devant ses fuites continuelles.

Mon avis :

Sofia est une belle femme, grande, élancée qui n’a pas sa langue dans sa poche et ne va pas hésiter à dire ce qu’elle pense.

Youri est un agent de la DEA, il est imprévisible et brut de décoffrage.

Quand Youri et Sofia doivent être réunis pour le mariage de leur famille de cœur, entre eux, c’est la guerre autant qu’ils s’attirent.

Comment faire pour taire une attirance qui date de longtemps et qu’on ne contrôle plus ?

Sofia arrivera-t-elle à passer au-dessus des mensonges de Youri ?

Wahou !!! J’ai adoré little Odessa, mais alors là, Youri est plus qu’intense. Le duo Youri et Sofia est explosif. Ange m’a rendue amoureuse d’eux d’une force incroyable.

Ange, que ce soit ton intrigue, ton histoire ou ta plume, je crois que j’aime tout de toi. Tu as cette façon de nous entrainer dans ton histoire, de nous captiver, qui fait qu’il nous est impossible de lâcher. Tu sais nous mettre des émotions fortes, des rires, des situations cocasses et d’un coup, changement de cap, chamboulement total. Tu nous mets des émotions de dingue, une découverte de folie, et là hop, intrigue de malade qui nous prend aux tripes, qui nous fait peur, pour après nous faire une annonce de dingue. Mince, où vas-tu chercher tout ça ? Tu sais qu’à aucun moment, mon cœur n’a battu correctement. Tout au long de ma lecture, il a battu au rythme des personnages, de ce qu’ils vont vivre, de ce que tu vas leur faire subir, de leurs doutes, de leurs joies, de leurs peines. J’ai vécu des montagnes russes, un ascenseur d’émotions et je suis tombée amoureuse d’eux.

Dans ce tome, on en apprend plus sur Sofia et Youri, d’où ils viennent, ce qu’ils ont vécu ce qui fait qu’on les comprend mieux.

Sofia nous touche énormément, elle a perdu beaucoup en arrivant aux Usa et on ressent bien ce manque en elle. On va comprendre aussi pourquoi elle est comme ça avec Youri et pourquoi elle lui en veut autant, surtout qu’ils étaient proches l’un de l’autre. 

Youri, lui, est fidèle à lui-même, virulent dans ses paroles, direct, brut de décoffrage, mais par moment, dans certaines situations, je lui ai trouvé un côté touchant, ce côté où on aurait envie de lui faire un câlin si l’on n’avait pas peur de lui.

Ce tome m’a carrément bouleversée. La relation de Sofia avec sa sœur de cœur est belle même si elles me font trop rire ces deux-là. Je ne sais pas si ce n’est que moi, mais quand il y a des dialogue de Youri ou Vadim, dans ma tête, je mets l’accent russe ! Oui je sais, je suis chelou.

En tout cas, un gros coup de cœur pour moi. Ce livre nous fait voyager, nous fait avoir des sueurs froides, des rebondissements, des découvertes de fou et le tout dans une bonne harmonie avec des personnes de dingue au tempérament bien trempé.

Allez le lire, c’est obligé, vous allez kiffer !!! 

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

The wrong prince, tome 1

  • Titre : The wrong prince, tome 1
  • Auteur : Farah Anah
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 19 Novembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/31iH49g

Résumé :

Le destin de Cérès, étudiante à l’université de Rome, bascule lorsqu’elle apprend que toute son existence repose sur un mensonge. 
Lesath, messager du royaume d’Herulya dont elle est originaire, débarque dans sa vie pour lui annoncer qu’elle est la future princesse de ce pays empreint de mystère et de magie. 
Doté d’une aura aussi intimidante que magnétique, l’ambassadeur sulfureux réveille en elle une sensualité exacerbée qui va à l’encontre de son destin : épouser le prince héritier d’Herulya. On ne lui laisse pas le choix, son devoir prime sur son libre-arbitre, et tous les moyens sont bons pour l’obliger à plier devant l’inconcevable. 
Jetée en pâture à une cour peuplée de créatures surnaturelles dont elle ne sait rien, Cérès doit faire face au mépris, aux complots et à la trahison. 
Qui est ce prince ténébreux devant lequel tous semblent trembler ? 
Sur qui peut-elle compter ? L’insaisissable et mystérieux Lesath ? 
Entre devoir et sentiments, les enjeux dépassent de loin tout ce qu’elle pouvait imaginer, et l’heure des choix sera cruciale.

Mon avis :

Cérès est une jeune fille banale qui fait ses études. Sans histoire, un peu garçon manqué, elle rêve de travailler dans les zoos comme ses parents.

Mais quand un jour, un homme venu d’une île secrète où les hommes ne peuvent pas aller, vient la revendiquer comme la future reine d’Herulya, elle ne veut pas y croire. Elle ne veut pas quitter sa famille, mais elle n’a pas le choix et s’y voit contrainte.

Cérès arrivera-t-elle à avoir le comportement qu’on attend d’elle, mais surtout comment va-t-elle réagir à tout ce qu’elle va apprendre?

Qui est vraiment Lesath, cet homme de main, venu la chercher ?

Waouh !!! Je ne m’étais pas attendue à ça. Je vous assure, je n’étais pas prête. J’ai dévoré ce tome 1, j’ai tourné les pages avec une envie de fou. Impossible de le lâcher. Il se passe à chaque fois un truc, des révélations de dingue, je me suis posée mille et une questions. J’ai hâte d’avoir la suite, savoir si mes doutes sont fondés ou pas.

On va rencontrer des personnages plus diverses les uns des autres, mais tous autant manipulateurs, calculateurs et pour certains ignobles et mauvais. On ne sait plus à qui faire confiance.

La plume de l’auteure est juste sublime et intense. L’auteure sait manier et jouer avec les mots pour nous torturer, nous faire douter. J’adore sa façon d’écrire. Son intrigue est juste énorme, je peux vous dire qu’une fois commencé, c’est dur quitter ce livre.

J’ai été conquise par ce tome 1 et j’ai tellement hâte d’avoir la suite même si j’ai peur de ce que je vais découvrir, peur de ce qui va se passer. Je croise les doigts pour notre pauvre Cérès car je trouve qu’il y a beaucoup de mystères autour d’elle et de sa famille à tel point que ça m’intrigue.

Les personnages sont mystérieux, intenses, profonds, ils donnent chauds, mais donnent aussi envie de frapper. Impossible de savoir qui est du bon côté ou du mauvais. Je vais devenir dingue avec ce livre qui me remue de l’intérieur et fait sauter mes neurones pour comprendre certaines choses.

Foncez le lire, c’est juste intense, prenant et addictif. 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Reflets obscurs

  • Titre : Reflets obscurs
  • Auteur : Celine Delahaye
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 5 Novembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2Z2D0ZT

Résumé :

Prémices, Calice, Supplice. 
Trois mots qui reflètent l’existence de Roxane. 
Plongée dans un monde de violence depuis l’enfance, elle croise le chemin de celui qui l’aidera à trouver un sens à sa vie : Thomas Virel. 
Un garçon aux yeux noirs qui deviendra sa lumière, son souffle d’espoir. 
Un meilleur ami populaire, ouvert à toutes les conquêtes dans le but d’oublier son amour secret, quitte à briser les barrières de Roxane avant de l’abandonner. 
Un homme qui recroisera sa route, un soir, dans une ruelle, alors qu’elle échappe à son bourreau. 
Dès cet instant, il se jurera de la sauver, quoiqu’il en coûte, même s’il doit y laisser sa peau.

Mon avis :

Roxane est une belle rousse, douce, qui n’a pas de chance dans la vie, elle a vécue l’enfer chez ses parents.

Thomas est le meilleur ami de Roxane, mais aussi son amoureux secret. Depuis qu’il la côtoie, il est passé à côté de son calvaire et quand il comprend enfin,  il va tout faire pour l’aider.

Mais il arrive que dans la vie, on ne fasse pas toujours les bons choix.

Roxane va-t-elle faire le bon choix?

C’est difficile de vous parler de ce livre sans vous spolier.

On va découvrir Roxane qui est jeune, très jeune et on va vivre son calvaire au fur et à mesure. On va la voir grandir, rencontrer Thomas, un jeune homme qui va rentrer dans sa vie et y mettre un peu de soleil. Elle va en être secrètement amoureuse, mais sa condition ne lui permet pas de lui révéler quoi que ce soit.

L’auteure a une plume magnifique, douce et forte en émotions. Moi qui aime quand une histoire nous prend aux tripes, nous donne des frissons, nous fait avoir la chair de poule, nous donne une boule dans la gorge et les larmes aux yeux, j’ai été servie. On va vivre le calvaire de Roxane, on va vivre ses mauvais choix, sa descente aux enfers, sa soumission, ses doutes, ses peurs. On va voir la différence entre la maltraitance physique et psychologique. Vous allez vite comprendre de quoi parle ce livre, mais je peux vous dire vous n’êtes pas prêts pour lire tout ce que cette pauvre fille va vivre. Vous allez la plaindre, la maudire aussi, mais au fond vous allez la comprendre même si c’est dur.

Tout au long de ma lecture, j’ai eu une boule au ventre, j’ai eu mal pour elle, j’ai eu envie de pleurer. Je me suis dit ce n’est pas vrai, elle ne peut pas subir tout ça. Malheureusement pour connaître ce sujet, oui, ça peut arriver. L’auteure traite un sujet très dur, mais elle le fait avec tellement de réalisme. Je ne sais pas si c’est une expérience personnelle ou des recherches, mais le sujet est bien traité et bien retranscrit. On ressent bien ses peurs, sa détermination, son abdication, mais aussi son envie de se battre et les limites de la justice. Surtout quand on est une personne influente, on se croit au-dessus des lois, jusqu’au jour où…

Ce livre est beau et intense. C’est un gros coup de cœur. Je ne connaissais pas la plume de l’auteure, mais je l’adore car elle y a mis tout ce qu’il faut. On tourne les pages avec la boule au ventre appréhendant de savoir ce qu’elle va subir et se demandant surtout comment elle va s’en sortir. J’espère qu’un jour, il n’y aura plus de Roxane, mais je sais que c’est utopique.

Thomas, lui, je l’ai aimé, détesté, insulté. Je comprends ses réactions, mais ses mots sont durs. C’est peut-être pour la faire réagir, mais il s’y prend mal. On l’aime autant qu’on le déteste. À côté, on va rencontrer des personnages touchants, aimants qui jouent un rôle important, mais d’autres protagonistes qu’on ne sent pas dès le début et l’histoire nous le confirme.

Un gros coup de cœur pour moi, même si le sujet est trop présent dans le monde et est très dur. 

Dernière petite chose, si vous êtes comme moi, préparez des mouchoirs 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Fight 

  • Titre : Fight 
  • Auteur :Charlotte Roucel
  • Editeur :Black Ink éditions
  • Date de sortie :29 Octobre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3BYe6rI

Résumé :

RÉÉDITION – DARK ROMANCE

Lorsque votre quotidien est ponctué du pire, vous n’attendez plus rien de la vie. Seule la mort vous importe. Marie la touche du doigt fréquemment sans pour autant obtenir cette précieuse délivrance. Des mains de son bourreau, elle subit mille souffrances depuis des mois. 

C’est alors que son frère rate son coup avec le gang des Warriors, l’un des plus sanglants de la ville. Il échange Marie contre un peu de temps pour récupérer la situation. 

Cette dernière se retrouve coincée avec Noah, jeune lieutenant prometteur de l’organisation criminelle, qui enchaîne les femmes. Charismatique et hypnotique, il s’avère brute et dominateur, pourtant la fragilité de Marie le touche. Progressivement, un lien se tisse entre eux et la jeune femme est confrontée à des émotions qu’elle n’a jamais ressenties jusque-là. Mais ce que Noah éveille en elle lui fait peur, car ce petit rayon de lumière dans ce monde de ténèbres peut lui être enlevé à tout moment. 

« Attends-toi à ce que chaque jour soit pire que le précédent » est leur crédo. Et ils n’ont encore rien vu…
Lorsque son bourreau sort de l’ombre et qu’une guerre de gangs éclate, rien ne va plus. 

L’amour peut-il survivre à toutes les épreuves, même aux plus sombres et humiliantes ?

Mon avis :

Marie est une jeune femme frêle qui a vécu l’enfer. Elle n’y croit pas, ça recommence, elle est réveillée en pleine nuit par son frère, mais pas pour la meilleure chose. Ce dernier a encore fait des bêtises, mais cette fois-ci, il a mis en jeu sa soeur, il l’a donnée au gang des Warriors.

Noah fait partie du gang des Warriors. Ce n’est pas un enfant de cœur, il est craint, mais il a aussi ses ennemis. Alors quand son chef lui donne cette jeune femme pour qu’il s’amuse avec elle, il n’ose pas y croire.

Marie va-t-elle réussir à se sortir de cet enfer ?

Pourquoi Noah ne fait pas ce qu’on l’attend de lui ?

Waouh ! Attention ! C’est bien précisé, ceci est une dark et elle porte bien son nom. Certaines scènes sont dures à lire, ce livre nous confronte à la violence, au sang, au viol. Âme sensible s’abstenir.

Marie quitte un enfer pour un autre. Mais qui est le premier homme qui l’a rendue comme elle est : soumise avec un dégoût des hommes. Pourquoi elle ? Tout au long de ma lecture, j’ai eu mal pour elle, peur pour elle, j’ai été triste pour elle. Et quand on sait ce qu’elle a vécu chez son bourreau, là, j’ai eu des envies de meurtres. J’ai été révulsée. On ne peut que comprendre son comportement et ses peurs. 

Malgré le statut de Noah, je me suis prise d’amour pour lui, même malgré sa noirceur, ses excès de colère, mais je ne sais pas, il a un truc qui me touche, qui me fait fondre, peut-être mon côté maso.

L’auteure a une plume dure, sans tabou, qui nous touche, nous détruit comme les personnages. Elle sait nous tenir en haleine, nous faire nous poser mille questions, nous donner des frissons de peur, et d’un coup, elle décide de tout nous avouer, de tout déballer et là mon dieu, c’est juste horrible ce qu’ils vont vivre et ce qu’ils ont vécu.

J’adore la dark surtout quand elle est dure comme ça, et je peux vous dire qu’elle sait y mettre du sombre, de la noirceur, des scènes qui font mal, qui nous brisent. C’est dur à lire ce qu’ils vont vivre, subir, c’est cruel, inhumain.

Un livre que j’ai dévoré. J’ai un esprit tordu, plus c’est dark, plus j’adore, et là je me suis régalée, même si je le répète : attention à ne pas mettre entre toutes les mains. Notre pauvre petite Marie a vécu l’horreur et va le revivre encore, mais pire que la dernière fois. Ce n’est pas un livre romantique loin de là. Viol et violence rythment ce livre, mais on va découvrir des personnages entiers, qui ont des sacrés caractères et qui n’ont pas peur de se salir les mains pour ceux qu’ils aiment.

Une histoire dure, mais belle, enfin faut la lire pour comprendre le côté beau de cette dark.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Missing (you) 

  • Titre : Missing (you) 
  • Auteur : Chlore Smys
  • Editeur :Black Ink
  • Date de sortie :15 Octobre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2Y7e7vt

Résumé :

Nom de code : Opération Canopée
Lieu : la zone des Trois Frontières
Objectif : récupérer l’otage saine et sauve.
Une mission de routine pour moi, Fallon Mills, membre d’une unité d’élite des Navy SEAL… si la prisonnière en question n’était pas mon ex, Riley Robertson.
Nous n’aurions jamais dû nous rencontrer, elle, l’héritière d’un empire pétrolier, et moi, l’étudiant boursier. Nous n’aurions pas dû nous aimer jusqu’à nous déchirer. 
Jusqu’à nous séparer.
Dix ans plus tard, aucun de nous ne semble prêt à pardonner à l’autre son silence. Entre rancune tenace et attirance interdite, si nous voulons survivre dans cette jungle hostile, il nous faudra pourtant affronter nos démons, passés comme présents.
Une ultime bataille pour, peut-être, enfin nous retrouver.

Mon avis :

Fallon est un bel homme, aux yeux vert tatoués. C’est une montagne de muscle au sourire charmeur, un mauvais garçon et surtout c’est un Navy Seal, il fait même partie de l’élite. Il n’a pas toujours été comme ça, mais la vie l’a endurci.

Quand il découvre son ordre de mission, pour une fois il est chamboulé. La cible qu’il doit sauver n’est autre que Riley, la seule femme qu’il n’ait aimé et qui ne lui a plus donné de nouvelles du jour au lendemain.

Fallon va-t-il réussir sa mission sans que ses instincts personnels ne rentrent en compte ?

Va-t-il enfin savoir pourquoi elle n’a jamais répondu à ses lettres ?

Wahou !!! Ce livre est une bombe. Je suis passée par des millions de sentiments tout au long de ma lecture.

On voyage entre le présent et le passé pour connaître la vie et surtout ce qui lie nos deux héros. On va découvrir des personnages qui n’ont pas eu une vie facile, surtout Fallon. On va voir que si la différence de milieu n’est pas toujours un souci pour Riley, il en est un pour Fallon et ça le fait douter. Même adulte avec un métier honorable, il ne se sent pas digne d’elle.

Tout au long du roman, on va les découvrir, voir leur passé, leur amour fort, sincère, beau et que rien ne peux séparer, enfin si une chose que je vous laisse découvrir. On va les voir dans le présent se battre avec leurs sentiments et c’est beau à voir, c’est prenant, ça nous touche en plein cœur. 

Riley m’a beaucoup émue que ce soit dans le passé ou le présent, elle a une force de caractère elle s’est endurcie, pourtant elle ne va pas avoir vécu des choses faciles, mais on va la voir se battre pour ce qu’elle trouve juste, sincère, pour celui qui fait battre son cœur.

L’auteure m’a plus que séduite. Sa plume est forte, riche en émotions et en sensations. L’intrigue est forte et belle, on tremble, on peste, on pleure, mais le tout dans une bonne harmonie. Elle sait toucher notre cœur, nous faire vibrer et voir ce monsieur musclé se faire chambrer par ses amis j’ai adoré, ainsi que Riley cette femme éteinte, mais son cœur reconnait son âme sœur.

Tout au long de la lecture, on reste plongés dans l’histoire tellement elle est addictive. On vit leur histoire, on a mal. Les retours dans le passé sont très importants pour les comprendre dans le présent.

Et l’humour des Navy Seal, on en parle ? J’adore cette bande de potes qui sont là les uns pour les autres même sans connaître leur histoire.

Un sublime livre qui m’a touchée, tenue en haleine, qui nous montre que le différence sociale n’a aucune importance quand le coeur est en jeu.

Un coup de cœur pour nos héros qui en ont bavé et qui en bavent encore mais qui malgré tout s’aiment d’un amour fort et indestructible. Un livre qui nous met des paillettes dans les yeux et des papillons dans le ventre.

Allez le lire vous aller adorer.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dear Death Fractures 

  • Titre : Dear Death Fractures 
  • Auteur :Cécilia Armand et Marjorie Khous
  • Editeur :Black Ink éditions
  • Date de sortie :8 Octobre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2ZpMkHe

Résumé :

DARK ROMANCE 

« L’un est en prison, condamné à l’injection létale tandis que l’autre s’accroche à la vie. »

Lorsque certains s’aiment pour le meilleur, je suis davantage attiré par le pire.

Joshua a tout juste quinze ans lorsque je pose un revolver sur sa tempe en lui laissant un choix : appuyer sur la détente ou m’aimer.

J’ignorais que cette décision allait me conduire dans le couloir de la mort, à divaguer entre la violence et la folie.

Si j’étais habitué à marquer son corps d’hématomes, son absence m’a poussé à me rouler dans des draps souillés. À posséder des hommes qui lui ressemblaient. À les mutiler et les briser pour mieux les profaner.

Les années de solitude ont créé le Pianiste de Dakota. Loin de lui, je suis devenu ce meurtrier au visage d’ange, enfermé derrière les barreaux, à ne plus rien attendre de l’avenir.

Jusqu’à ce qu’un gardien me tende cette lettre…

Si j’avais su où cela nous mènerait, y aurai-je seulement répondu ?

Mon avis :

Isaiah est un jeune homme dans le couloir de la mort pour meurtre qu’il impute à l’amour qu’il a pour Joshua qu’il n’a pas vu depuis des années.

Entre eux va s’instaurer un échange de courriers. 

Isaiah aurait-il dû ouvrir ce premier courrier ?

Ce livre parle d’un un amour très fort, dévorant, passionnel entre Joshua et Isaiah.

Tout au long de notre lecture, on va les découvrir à travers les lettres. On va découvrir leur amour passionnel, mais aussi violent, comment c’était entre eux et leur façon bien à eux de remonter l’autre.

C’est un livre déroutant, mais n’oublions pas que c’est une dark. Si vous voulez de la guimauve, vous pouvez tout de suite passer votre chemin. Ici, on parle de violence, de coup bas, de sang. Entre amour et haine, il n’y a qu’un pas. On va découvrir leur façon bien à eux de s’aimer et même si c’est violent, je trouve leur amour beau, très fort. Un lien unique entre eux que j’ai dégusté jusque à la fin.

Les auteures m’ont plus que surprise. L’association de leurs deux plumes est juste exquise. Elles ont un style bien à elle, on a affaire à deux plumes percutantes. Tout du long, j’ai été plongée dans la lecture de ces lettres, par les retours dans le passé qui nous font comprendre pourquoi ils sont comme ça et comment leur amour fonctionne depuis le début.

On lit, on est à fond dedans et là, les auteures nous lâchent une bombe énorme, LA bombe atomique qui nous laisse baba. Elles manient les mots à la perfection, l’intrigue est juste merveilleuse enfin façon de parler hein ! Malgré le sujet, je trouve que c’est beau, puissant, déchirant mais tellement addictif. Une fois le livre commencé, je ne voulais pas le lâcher, j’étais obsédé par ce livre et même une fois ma lecture finie, il reste ancré en moi. Je n’ai jamais vécu ça avec un livre, je n’ai jamais été autant prise dans une histoire, autant touchée par des personnages.

Malgré leur noirceur, j’ai adoré Josh et Isa. Ils sont égaux à eux même du début et à la fin. Je les ai adorés jusqu’au bout. J’ai eu l’impression de tout vivre avec eux, j’ai beaucoup été touchée par leur fragilité. J’ai trouvé leur amour très beau, intense, leur façon bien à eux de se le prouver, de se tirer vers le haut, de se blesser autant qu’ils s’aiment. J’en ai eu des frissons plus d’une fois.

Ce livre est pour moi plus qu’un coup de cœur. Je n’ai pas trouvé de mots assez forts pour le définir, mais je pense qu’il va rester longtemps ancré dans ma tête. Une fois fini, ce livre a continué de me hanter, leur histoire à me tourmenter et cette fin personnellement, je ne la voyais pas autrement. C’est eux, ça ne pouvait être autre chose.

Un livre qui va vous donner des frissons, les boules, les larmes. N’oublions pas, ça reste une dark, parfois les écrits peuvent être dérangeants pour certaines personnes, il y a de la violence. Attention à ne pas mettre entre toutes les mains, mais si vous aimez le dark et le m/m, ce livre est pour vous et attention une fois commencé, vous n’êtes pas prêts de le lâcher.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

98 cliff stone avenue

  • Titre : 58 cliff stone avenue
  • Auteur : Lisa Calvi
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 24 Septembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3FDf93e

Résumé :

98, Cliff Stone Avenue.

C’est précisément à cette adresse que vivent les six étudiants d’une colocation plutôt atypique.

Lorsque Madison Clarke intègre le clan, elle ne se doute pas un seul instant que son passé douloureux aura des répercussions sur tous les autres membres. Et elle n’imagine certainement pas qu’elle trouvera en William Barrett, cet étudiant aussi séduisant que désagréable avec elle, un allié. Ou bien plus encore…

Mais comment se laisser aller aux sentiments quand on s’est juré de ne plus jamais aimer ?

Et si les monstres du placard devaient ressurgir et entrer en collision avec le présent de tous, l’amour aurait-il toujours sa place dans l’avenir ?

Bienvenue au 98, Cliff Stone Avenue.

C’est précisément l’adresse d’une profonde amitié, d’un amour piquant, mais aussi d’un drame qui pourrait tout faire voler en éclats.

Mon avis :

William est un jeune homme ambitieux, alors quand il trouve une colocation, qu’il a gagnée au poker, où il peut mettre ses talents en pratique, il saute sur l’occasion. Si le deuxième qui a été recruté lui convient, les autres membres de la colocation ne sont pas du tout à son goût.

Mais petit à petit, cette bande va créer un lien fort et unique.

Mais si le passé venait perturber cette colocation comment vont-ils s’en sortir et quelles en seront les conséquences ?

Bienvenue dans la coloc avec Justin, Chris, Mélissa, Carmen, Madison et William.

6 personnes au tempérament différent, au vécu opposé, mais tous avec un vécu et une ambition.

On va vivre cette histoire en plusieurs épisodes et avec des rebondissements de dingue. Je peux vous dire que même si tout les oppose, les événements auxquels ils vont être confrontés vont les réunir et les souder.

On va voir des attirances se faire, des liens forts se former, des révélations sur le passé de chacun qui vont nous retourner le bide et nous monter les larmes aux yeux.

Ce livre est un maelström d’émotions, de montagnes russes. On va rire avec ces personnages hauts en couleur et tellement opposés les uns des autres, mais ils vont nous faire pleurer à chaudes larmes. Ils vont être soudés dans les drames comme dans la joie et je peux vous dire que vous n’êtes pas prêts pour ce qu’ils vont vivre.

L’auteure sait jouer avec les mots mais aussi avec les émotions surtout qu’elle donne la parole à chacun de ses personnages sans que ce ne soit lourd et sans qu’elle nous perde avec tout ce petit monde.

J’adore sa façon d’écrire et de nous emporter avec eux, mais aussi de nous montrer le meilleur comme le pire avec des mots très forts et des émotions destructrices.

J’ai kiffé ce livre. Il m’a éblouie et touchée en plein cœur, il m’a tenue en haleine et  m’a fait faire des bonds, il m’a fait rire aussi et pleurer avec des vraies larmes je vous assure, mais impossible de le lâcher, je ne voulais pas quitter cette bande qu’ils ont su créer malgré leurs différences et ce que la vie leur a réservé.

Même s’il y a des mots durs et des choses moches qui vont se passer, je trouve que c’est malgré tout une romance douce, belle et pas commune, il faut bien le dire.

Un beau coup de cœur à lire absolument

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Abject

Résumé :

 On ne naît pas Connard, on le devient. »

Malgré les années, Enzo Montalbano ne s’est jamais remis de la trahison de son amour de fac. Pour combler ses blessures et protéger ses failles, il a blindé son cœur et son mental derrière une haine sans borne pour les femmes.

Trois règles :

1 : Pas d’attaches.

2 : Pas de sentiments.

3 : Pas de deuxième nuit.

3 bis : Ne jamais déroger aux règles 1, 2, et 3.

3 bis bis : Même si ça concerne cette comète aux cheveux bleus et son foutu défi !

Vices

Noirceur

Démons intérieurs

Gardez toujours à l’esprit que le Connard est un être solitaire, déterminé et impitoyable.

Mais peut-être plus fragile qu’il n’y paraît…

Mon avis :

Depuis que son frère vit son amour avec Lux, Enzo se sent seul. Même s’il est entouré en soirée, dans son cœur, il est seul.

Quand il rencontre une jeune femme dans une boîte, il ne sait pas pourquoi, mais elle remue quelque chose en lui.

Sky est une jeune femme sans tabou et surtout aux multiples visages : un coup, blonde aux yeux bleus, une autre fois, rousse aux yeux verts, elle s’adapte au plan cul qu’elle veut trouver.

Mais cette belle nana aux cheveux bleus et aux yeux couleur océan est tout sauf docile, alors quand elle rencontre Enzo ce type imbu et arrogant, elle veut lui faire comprendre que ce n’est pas toujours lui qui gagne.

Qui de Enzo ou de Sky va flancher en premier ?

Le passé qui hante encore Enzo sera-t-il un frein à leur jeu ?

J’ai été contente de retrouver Enzo même si ce n’était pas mon préféré des jumeaux et on se demande bien pourquoi. Mais petit à petit, j’ai appris à le connaître, à connaître ses blessures, son passé qui l’a changé et rendu comme il est et aussi ses peurs les plus profondes et à ce moment-là, j’ai eu mal pour lui. Je ne vais pas vous le cacher, dans ce tome, on va encore le détester. Il ne va pas changer son comportement de co****ard comme ça, voir pas changer du tout, mais il sait nous attendrir et adoucir les angles.

Sky est une jeune femme avec ses faiblesses comme tout le monde. Elle a décidé de son choix de vie, n’en déplaise aux autres. Elle est multi-facette, changer d’apparence est un jeu pour elle au point d’en oublier qui est la vraie Sky.

Dès le prologue, l’auteure donne le ton et quel ton ! On rentre dans le vif du sujet si je puis dire, vous comprendrez en le lisant et une fois le livre ouvert, on ne le lâche pas. On va vivre une aventure de malade.

On va découvrir deux personnages complexes qui sont joueurs au risque de se brûler les ailes et qui n’ont pas que des amis. On va voir Enzo dans toute sa noirceur, sa déchéance, tiré vers le fond, mais parfois, il suffit d’une parole, un événement, une personne, pour tirer un trait sur son passé et ainsi rebondir et sortir la tête de l’eau.

L’auteure m’a envoûtée. Sa plume est riche en émotions et en sensations. À côté, des montagnes russes sont sans saveur. Elle sait manier les mots et nous laisser en apnée. On se dit, ce n’est pas possible, il ne peut pas y avoir ça. Tout au long du roman, elle est sadique avec notre petit cœur car elle va le malmener, elle va nous torturer même, on va avoir mal, on va espérer des choses pour finir par tomber de très très haut et ce ne sera pas sans conséquences.

Un véritable coup de foudre pour cette histoire et pour ses personnages qui vont nous faire changer d’avis sur eux d’une page à l’autre, où on ne va plus savoir à quel saint se vouer. On ne sait plus si on aime ces personnages ou si on les déteste. En tout cas, ils ont su faire leur place dans mon cœur et j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Monica

Résumé :

Alessandro mène une vie sans attaches, au gré de ses envies et de petits boulots.

Les femmes qui croisent sa route succombent toutes au charme ravageur du bel Italien.

L’insouciance est le maître mot de son existence jusqu’au jour où il la recroise, elle. Monica. Son premier amour, son plus grand amour. Celle qui a brutalement disparu il y a dix ans sans un mot, ravageant son cœur d’adolescent et l’abandonnant brisé.

Monica, aujourd’hui mariée à un riche homme d’affaires, est insaisissable. Mais Alessandro a besoin de reconstituer le puzzle de leur relation passée et d’élucider le mystère de sa trahison.

Et si une façade luxueuse cachait une vérité bien plus sordide qu’il n’y paraît ? Et si l’amour exigeait le plus cruel des sacrifices ?

Mon avis :

Alessandro est un jeune homme qui croque la vie à pleines dents. Il survit grâce à des petits boulots et a un plan cul régulier. Sa vie lui convient comme elle est jusqu’à ce qu’il la voit, elle.

Monica a disparu des radars sans rien dire, mais Alessandro la reconnaîtrait entre mille. On n’oublie pas son premier amour.

Même si elle est mariée avec un homme puissant, Alessandro veut ses réponses à ses questions.

Alessandro aura-t-il ses réponses ?

Comment Monica va-t-elle réagir lorsqu’elle va revoir celui qui a toujours compté dans son cœur ?

Un livre puissant où dès le début du livre, l’auteure nous met en garde contre les violences et en profite pour nous rappeler une chose importante le numéro des femmes battues. On sait tout de suite de quoi va parler de ce livre, mais ce que l’on ne sait pas ce sont les émotions et les révélations qu’elle va nous mettre dedans et là, je peux vous dire que ça va vous serrer le ventre.

On va découvrir des personnages pleins de vécus et pas que du bon. On va se poser mille et une questions, on va maudire ce type qui se dit père et qui laisse faire les choses.

La violence conjugale est un fléau et souvent les personnes qui le subissent le cachent, n’en parlent pas jusqu’au bout.

Je peux vous dire que vous allez détester certains personnages, qui se disent mari, mère, ou même père. Ils m’ont écœurées un truc de fou. Je n’ai jamais eu autant envie de frapper des gens surtout deux en particulier.

J’ai eu mal pour Monica et Alessandro. Si l’une se cache et a peur des représailles, l’autre ne va pas hésiter à mettre les pieds dans le plat pour avoir les réponses dont il a besoin et il va réussir à trouver une alliée.

La plume de l’auteure est belle, fine, délicate surtout pour le sujet abordé. Elle nous fait vivre un malstrom d’émotions. On est sur des montagnes russes et elle nous fait monter la peur au ventre. On a peur de ce qu’elle va subir, on va avoir une haine immense. On va avoir des papillons dans le ventre pour ce couple qui a été séparé mais qui au fond d’eux s’aime encore malgré que tout ce qui les sépare.

J’ai adoré plonger dans ce livre même s’il fait mal au cœur, que nos héros sont malmenés. On le lit avec des étoiles dans les yeux.

J’ai tourné les pages avec envie et avec peur aussi et que d’émotions ! Certains ont gagné mon respect, d’autres auraient mérité des gifles.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dark Ages

  • Titre : Dark Ages
  • Auteur : Kalvin Kay
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie: 3 Septembre 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3jY043q

Résumé :

Les Vikings déferlent sur les mers pour tout piller sur leur passage. Pictavia n’est pas épargnée.

Pour sauver son royaume, le roi n’a d’autre choix que conclure un pacte avec les envahisseurs du nord.

Quelques années plus tard, de grandes voiles assombrissent les côtes pour reprendre cette princesse picte qui leur a été promise.

Unique héritière du trône, Nola ne sait pas encore qu’elle doit épouser un homme qu’elle ne connaît pas. Enlevée par ces barbares, elle va devoir apprendre à vivre avec ce Viking qui ne cesse de la tourmenter. Jamais elle ne pourra aimer un homme aussi froid et méprisant.

Runn aspire à rester ce guerrier impitoyable et voit d’un mauvais œil cette étrangère que son roi et père lui impose comme épouse.

Pourtant, les dieux semblent s’acharner à les rapprocher. Face aux épreuves, ils devront s’allier et peut-être apprendront-ils à s’aimer au-delà de ce qu’ils avaient imaginé ?

Mon avis :

Nola est une jeune princesse amoureuse d’un guerrier. Quand ce dernier ose enfin demander la main de son amoureuse, il ne se doute pas du chaos que cela va créer.

Cette dernière est promise à un viking par son oncle, son père n’est pas au courant et ça va être un déclencheur.

Runn est un viking et il voit d’un mauvais œil ce mariage arrangé, mais il va se ranger à l’avis de son père, le roi.

Comment Nola va-t-elle réagir à cette annonce?

Wahou !!! Si je suis tombée amoureuse de la couverture de ce livre, son contenu a été un coup de cœur. J’ai plongé les deux pieds joints dans cette histoire. Plus je lisais, plus je tournais les pages et plus je me croyais dans une série télévisée. Ce livre est très bien écrit, très bien tourné et ne manque pas d’actions, d’amour, de trahisons, sans oublier les rebondissements et les révélations choc. Dire que j’ai été passionnée par ce livre est encore en dessous de ce que j’ai ressenti.

L’auteure a une plume forte, réaliste qui nous détaille bien les choses ce qui fait qu’on visualise bien les scènes, les objets et on ressent tout ce que les protagonistes peuvent ressentir. On découvrir une époque où la pitié n’existe pas. La mort, la haine et la loi du plus fort font rage, et la trahison est punie que tu sois homme, femme, enfant ou même si tu fais partie de la famille. Rien ne les arrête. Les alliances, parfois même forcées, vont avoir des conséquences sur les gens, le mariage arrangé est de mise et la femme n’a rien le droit de dire.

Nola, malgré ses peurs, a un sacré caractère et va savoir s’imposer et nous montrer qu’une femme n’est pas qu’une petite chose fragile.

Runn, lui, est un viking sans pitié. L’amour n’est pas fait pour lui. Il veut naviguer, faire la guerre et l’arrivée de sa future femme ne va pas changer qui il est. Il est prêt à tout pour sa survie.

Un livre qui nous réserve plein de surprises et nous plonge dans la vie de nos ancêtres. Je ne suis pas sûre que j’aurais aimé vivre à cette époque moi.

Je peux vous dire que même si vous n’aimez pas le style historique, vous pouvez quand même plonger à fond dans ce roman car il va vous faire vivre plein de choses, vous faire voir une autre époque et vous captiver du début à la fin.

Franchement, pour moi, c’est un coup de cœur !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dark Whisper

Résumé :

DARK ROMANCE

À la claire fontaine.
C’est la comptine par laquelle un auditeur mystérieux m’interpelle pendant mon émission.
Celle aussi que le Chuchoteur me chante la nuit venue lorsqu’il m’enferme dans l’obscurité.
Pour me contraindre à me souvenir.
Pour m’obliger à l’aimer.

Je m’appelle Hazielle Vellanian et je suis animatrice radio. Si audacieuse que je sois derrière mon micro, c’est tout l’inverse lorsque je sors de mon studio. Je suis solitaire. À la limite de l’agoraphobie. D’autant plus, à l’heure où sévit le tueur des Mille et une Nuits.
Aussi lorsque le Chuchoteur me propose des informations à ce sujet, je n’ai qu’une possibilité : accepter.

Mon problème ? Ce doute qui me pourrit l’esprit.
Qui est-il ? L’assassin lui-même ? Quelqu’un que je connais ? Un homme de mon passé ?
Le pire ? Ne pas avoir le choix et l’accueillir dans mon lit.

Mon destin est désormais lié au sien.
Chaque souvenir qui me revient peut me pousser à la découverte de vérités que j’ai préféré occulter.
Chaque moment de séduction me fait tomber dans une sombre passion.

Ici, Hazielle Vellanian, pour BCR, et voici mon histoire.

Mon avis :

Hazielle est animatrice radio. Elle est belle, mais elle ne veut pas se montrer. Son passé a laissé des marques sur elle et sa famille.

Quand un tueur en série des milles et une nuit sévit, elle en parle sans tabou dans son émission.

Quand un inconnu appelé le chuchoteur vient à l’antenne pour lui murmurer une chanson de son enfance, ça fait remonter plein de choses en elle. Elle en vient alors à se poser plein de questions.

Qui est le chuchoteur ?

Quel est rapport entre elle et les victimes du tueur en série ?

Ce livre est comment dire ? Je ne trouve pas de mot !!! Oui, c’est une dark. Au début, je pensais plus à une dark psychologique, mais un événement va me faire changer d’avis.

Hazielle est une jeune fille réfugiée, cachée par son père qui a vécu des horreurs. Elle n’est pas au bout de ses peines car elle va être prise entre un tueur en série et un chuchoteur qui malgré tout l’attire même si elle en a peur. Il a un côté rassurant puis cette voix et cette chanson remuent des choses en elle qu’elle avait oublié.

Tout au long de ma lecture, je me suis posée des questions, j’ai fait des suppositions, car on ne s’attend pas une romance où dès le départ, on se doute de qui finit avec qui. Dans ce roman, c’est plus fin, plus psychologique. On a plein de personnages qui peuvent être soit du bon côté, soit du mauvais. Le passé de chacun influence nos doutes.

J’étais à fond dans le livre. Je voulais comprendre. Je me doutais de certaines choses quand d’autres étaient très flous pour moi. Et là…boum !!! L’auteure nous fait des révélations de malade, des retournements de situation et elle décide de tout dévoiler. Et je peux vous dire, on en prend plein les yeux. On ne va pas croire ce qu’on lit et c’est à ce moment-là que la dark prend une autre dimension.

Parlons un peu de la plume de l’auteur. Elle est juste géniale, splendide, additive. Elle sait garder le suspense, nous mener en bateau, nous faire voir que ce qu’elle veut, pour tout dévoiler quand elle le décide. Je dirais que l’auteure est sadique envers ses personnages car il ne faut pas se le cacher, elle ne leur épargne rien, surtout à cette pauvre Hazielle, mais elle est aussi sadique avec nous car elle nous fait nous ronger les ongles, perdre la tête, nous torturer pour comprendre le lien, et surtout qui est qui.

Un livre que j’ai dévoré. Je me suis plongée à fond dedans, du début à la fin. J’avoue que cette comptine va me rester en tête !

Franchement, allez-y les yeux fermés, vous n’allez pas le regretter.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Et maintenant ? Tome 2 : Catch me

  • Titre : Et maintenant ? Tome 2 : Catch me
  • Auteur : Gen Martin
  • Editeur : Black ink
  • Date de sortie : 28 juillet 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2VoGOTv

Résumé :

Vous croyez au grand amour ? Ce moment où le centre de votre univers devient une seule et unique personne ? On se réveille le matin pour voir la femme qu’on aime nous sourire, pour entendre le son de sa voix ou tout simplement pour la serrer dans nos bras. Angélique représente tout ça et plus encore à mes yeux. Toutefois, j’ai bien peur que la réciprocité ne soit plus d’actualité, désormais.

En ce qui me concerne, je suis l’abruti qui l’a laissé filer. Je lui ai menti, je l’ai trahie, en plus de lui briser le cœur de la plus horrible des façons. Pourtant, toutes mes actions, tous mes gestes n’avaient qu’un seul but : ne pas la faire souffrir. Au final, c’est l’inverse qui s’est produit, puisqu’elle m’a quitté.

Maintenant, je vais vous montrer comment on regagne le cœur de l’amour de sa vie.

Mon avis :

Angélique a appris toute la vérité sur l’histoire d’Oli et a du mal à l’encaisser. Ce dernier est sens dessus dessous et ne peut croire qu’il a perdu son ange.

Angélique et Oli arriveront-ils à passer au-dessus de leur problème et à vivre leur amour ?

Ce livre est un crève-cœur. J’ai vu Oli et son ange s’aimer, mais aussi se détester. Le manque de communication et les secrets ont eu raison d’eux, mais leur amour est fort, peut-être trop et il en devient destructeur.

L’auteure a une plume plus intense dans ce tome que dans le 1 ce qui fait que j’ai davantage accroché. Il est plus intense avec plein de rebondissements et des révélations de dingue. Mon cœur a joué aux montages russes plus d’une fois.

Dans ce tome, Alice est toujours autant détestable, mais heureusement les autres protagonistes sont toujours aussi adorables et nous remplissent de joie et de bonne humeur.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce tome même si j’ai eu très mal pour Oli et son ange. Ils m’ont brisé le cœur, je les ai maudits car je ne comprenais pas toujours leurs réactions ni leurs décisions. J’ai eu envie de les secouer pour leur ouvrir les yeux.

Tout au long du roman, on est en suspens, on se demande comment ça va tourner, comment ils vont réussir à passer au-dessus de tout ce qui leur arrive et s’ils vont s’en sortir avec ou sans dommage.

Une belle duologie ! Même si vous avez du mal avec le début du tome 1 qui nous pose les bases, continuez ce duo, il en vaut vraiment le coup.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Depuis les ténèbres

  • Titre : Depuis les ténèbres
  • Auteur : Manon Donladson
  • Editeur: Black ink éditions
  • Date de sortie : 16 Juillet 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/37eNohr

Résumé :

Le couple d’Amalya et Kade symbolisait aux yeux de tous l’union de deux âmes sœurs inséparables, consumées par une passion brûlante.

Et pourtant, la carrière militaire de Kade, aux prises avec ses démons, a réussi à les arracher l’un à l’autre.

Leur amour est aussi destructeur que l’attraction incontrôlable qui régit chacune de leurs retrouvailles sulfureuses. Aujourd’hui, les ténèbres cherchent à engloutir Amalya, malgré son combat pour retrouver une vie paisible et sa résolution à ne plus céder à la tentation qu’incarne Kade.

Remontez le fil de leur passé tumultueux pour comprendre les méandres de leur présent placé sous le signe du danger insaisissable qui plane. Si l’amour ne suffit pas, comment trouver la force de pardonner la trahison ?

Mon avis :

Kade et Amalya sont éperdument amoureux, mais l’engagement de Kade en tant que militaire va tout changer, il va revenir changer de ses missions.

Entre eux, c’est un amour destructeur qui fait mal : deux âmes sœurs liées dans l’amour, mais aussi dans la haine.

Arriveront-ils à passer outre tout ça ?

Pourront-ils tourner la page de leur amour ?

Je crois que c’est la première fois que je ne voulais pas tourner les pages de peur de ce qui allait se passer si bien que j’en ai retenu ma respiration. Si vous avez déjà rencontré des personnages un peu sadiques, je peux vous dire qu’ils ne sont rien à côté de l’auteure qui nous a écrit ce méga coup de cœur. Même si je l’ai détestée un bon nombre de fois au point de lui demander combien de prison je risquerais pour torture et meurtre d’un personnage, c’est vous dire.

J’ai rencontré deux jeunes amoureux fous, des âmes sœurs, mais qui s’aiment autant qu’ils se détruisent.

Amalya m’a fait mal. Elle a fait des choix pour essayer de tourner la page, mais était-ce les meilleurs qu’ils soient ? Je ne pense pas.

J’ai aimé Kade dès le début, mais je l’ai maudit un bon nombre de fois. J’aurais voulu qu’il intervienne plus pour aider sa belle, mais au fil de ma lecture, je comprenais ce qui me retenait même si je lui en voulais quand même.

Manon, je t’ai déjà connue sadique, perverse, mais là, tu as fait très fort. Tu m’as torturée tout au long de ma lecture. J’ai eu peur, mon cœur a lâché. Je crois même qu’il a fallu me réanimer à un moment donné. Ton histoire est une pépite, un énorme coup de cœur !!!

Ta plume une merveille, très forte en émotions, en sensations et les révélations, j’en suis encore toute retournée et bouche bée. Où vas-tu chercher tout ça ? Tu as déjà pensé à consulter un psy ? Oui, non ? En fait, non, j’aime trop ton grain de folie dans tes romans, ton côté pervers qui torture les héros de façon inimaginable et nous transperce le cœur de mille et une émotions.

Je peux vous dire que ce livre, une fois ouvert, on peut difficilement le refermer et une fois fini, on ne peut pas l’oublier. J’ai été enchantée. J’ai suivi leurs aventures avec une peur bleue. Chaque séparation était une torture, leurs retrouvailles pas mieux car ils s’aiment, mais se déchirent.

Une multitude de questions m’est passé en tête. Un personnage m’a intriguée dès les premières lignes et quand j’ai tout découvert mon cœur a pleuré. Vous allez aussi découvrir un personnage très important : Léon. Alors lui, vous allez le détester d’une force incroyable. Je n’ai jamais autant détesté un personnage, mais il fait partie intégrante de l’histoire et il est très important tout du long du récit.

Ce livre est un énorme coup de cœur ! Allez vite le lire.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Unfaithful

  • Titre : Unfaithful
  • Auteur : Karyn Adler
  • Editeur : Black ink édition
  • Date de sortie : 9 Juillet 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3iIGCWJ

Résumé :

« Ivy aime Andrew. Andrew aime Ivy »

Lorsque le destin a bouleversé l’équilibre de notre vie cadencée, c’est tout notre univers qui s’est écroulé. À qui la faute ? À lui ? À moi ?
L’amour est toujours là, c’est vrai. Pourtant, tout a changé. Nos corps doivent réapprendre à s’aimer. Nos âmes, à se retrouver.
« Ivy aime Andrew. Andrew aime Ivy. »
Voilà ce que je me répète chaque fois que j’esquisse mes fautes dans mes carnets.
Des mots crayonnés comme pour m’y rattacher, comme pour m’en défaire.
J’ai menti. Je l’ai trahi. Je laisse d’autres hommes posséder mon corps quand mon cœur n’appartient qu’à lui.
Pourquoi ? Pour nous sauver. C’est la seule manière d’y arriver.
Il y a eu un avant et je veux croire à un après.
Jugez-moi. Haïssez-moi, si vous voulez.
Lisez-moi, et vous comprendrez que je l’aime assez pour avoir tout tenté.
Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ?

Mon avis :

Ivy est une belle jeune femme qui aime la sculpture, une fois dans son univers elle a du mal à en sortir. Elle est mariée avec Andrew depuis 15 ans et entre eux c’est toujours aussi passionnel.

Jusqu’au jour où tout change et que Ivy va devoir prendre une décision mais surtout avoir des actes qui peuvent tout faire éclater.

Jusqu’où irez vous par amour vous ?

Ivy va t’elle trop loin?

Son couple va t’il résister ?

Ce livre est à couper le souffle, en tout cas il a coupé le mien.

Il se compose en plusieurs parties et je peux vous dire que chaque partie est intense.

On va découvrir ce couple amoureux comme au premier jour, fusionnel comme il n’y a pas mais qui va devoir faire face à un choc et surtout à ce que Ivy va faire endurer à son époux.

Dans la première partie on va découvrir les infidélités d’Ivy et je peux vous dire que je ne l’ai pas trop aimé à ce moment, je ne la comprenais pas mais petit à petit on apprend pleins de choses qui nous font voir ses actes autrement, on va vivre leur histoire, les rebondissements, les tiraillements qu’ils ont, la trahison, les peurs, les doutes, avec une force phénoménale.

J’ai été plongée à fond dans l’histoire que j’ai trouvé belle, que leur amour est fort, puissant et on voit qu’ils sont prêts à tout l’un pour l’autre même à vivre l’impensable.

La plume de l’auteur est très belle, elle est addictive je n’ai pas réussi à lâcher l’histoire j’étais à fond dedans, je buvais l’aventure d’Ivy et d’Andrew avec des papillons dans le ventre, une boule dans la gorge et les larmes aux yeux.

L’histoire est splendide, la trame au top, les étapes nickel car ça nous aide à comprendre, à voir comment ils évoluent et comment chacun vit la chose. Dire que parfois j’ai été énervée contre l’un ou l’autre personnage est tout à fait vrai car même si je comprends pourquoi Ivy fait ça j’ai eu du mal à accepter et Andrew, ses réactions, ses paroles m’ont fait autant mal qu’à Ivy j’ai eu envie de le secouer lui. La soeur d’Ivy est très importante dans l’histoire, elle est le soutient du couple et joue un rôle important surtout pour sa soeur.

Est-ce que j’aurai été prête à faire ça par amour ba franchement je ne sais pas.

Mais je peux vous dire que Ivy m’a touchée elle est forte même si on la voit s’effondrer plus d’une fois et quand toute la lumière se fait mon cœur et mes yeux ont pleuré avec elle.

Une histoire qui m’a bouleversée, qui est très bien écrite et décrite, qui vous prend aux tripes, vous chamboule mais vous touche comme pas possible.

Allez lire cette pure merveille, ce coup de cœur !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Crazy Wild West

  • Titre : Crazy Wild West
  • Auteur : Anna Triss
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 2 Juillet 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3io9fZ7

Résumé :

Mannequin pieds et jambes, Leeloo collectionne les objets Disney ainsi que les aventures d’un soir.

Cette pétillante femme-enfant éprise de joie de vivre milite même activement pour le Front de Libération des Tétons en Otage !

Elle s’embarque dans un fabuleux voyage au cœur de l’Ouest américain avec ses amis. Parmi eux se trouve Elyas, kiné et champion de base-jump, dont le sex-appeal magnétique lui attire d’improbables ennuis au quotidien.

Son béguin d’enfance… L’homme de ses rêves.

Taciturne et renfermé, il a pris ses distances avec elle ces dernières années, au grand désarroi de la jeune femme. Encouragée par sa meilleure copine, Leeloo se lance un défi de taille : elle fera fondre la carapace glacée du beau Corse au cours des vacances. C’est l’occasion ou jamais !

Elle n’avait cependant pas prévu que ses tentatives de séduction seraient autant semées d’embûches…

De San Francisco à Los Angeles, en passant par le Grand Canyon et Las Vegas, montez dans un vieux van hippie pour le road trip le plus déjanté de votre vie avec une bande de potes aussi frappadingues les uns que les autres !

Mon avis :

Leeloo est une très belle métisse qui est mannequin jambes et pieds, et elle a surtout un sacré caractère. Elle cumule les plans cul et compte sur sa meilleur amie Zara, alias son sushi, pour la sortir de toutes les impasses.

Leeloo est une fan inconsidérée de Disney et surtout d’Aladin, mais elle est surtout fan d’Elyas depuis ses 14 ans. Elyas est un kiné, fan de best-jump, beau comme un dieu avec une carrure de rêve qui fait baver toutes les filles partout où il passe.

Avec sa bande d’amis dont Elyas, ils vont faire un Road trip en Amérique

Que va leur réserver ce voyage ?

Mon dieu ce que j’ai rigolé pendant ma lecture ! Une bande d’amis comme je les aime. Aussi déjantés les uns que les autres, au multiple caractère, ils se connaissent sur le bout des doigts. Quelques secrets subsistent quand même et sont dévoilés, mais même eux ne s’en doutaient pas, alors imaginez nous.

On rencontre cette bande de potes qu’on va suivre tout au long de leur voyage peuplé de péripéties.

Anna, ta plume est magnifique, féerique . Tu m’as transportée. Tu détailles tellement bien les choses et les lieux que j’ai eu l’impression d’être avec eux, d’avoir visité en même temps que je vivais leur aventure, mais aussi leurs délires et leurs fous rire.

Dire que j’ai aimé ma lecture est encore en dessous de ce que j’ai vécu. Tout au long, je me suis attachée à cette bande même si certains ont un sacré caractère. Je n’aimerais pas me frotter à quels qu’uns parce que leur carrure ou leur métier peuvent foutre la trouille. Et même le sushi, je ne la contrarie pas car en un regard, elle vous tue. Cette nana a un sang-froid à toute épreuve, mais est d’une fidélité en amitié sans limite même si ça la torture à l’intérieur.

Je crois que tous m’ont séduite à leur façon, même si des fois, des claques se perdent, on ne peut que tomber sous leur charme. Je peux vous dire que ce livre vous réserve de sacrées surprises qui m’ont fait halluciner.

On a là un panel de gens intéressants, intrigants, déjantés et ils vont faire la connaissance de gens aussi décalés qu’eux.

Un livre frais, drôle, plein de surprises, certaines moins agréables, mais un lien uni et fort entre eux que rien ne peut briser enfin on l’espère.

Anna tu m’as fait vivre un rêve bleu avec ton histoire. Un énorme merci même si j’ai versé ma larme.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Queen of hearts

  • Titre : Queen of hearts
  • Auteur : Chlore Smys et Juliette Pierce
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 25 Juin 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3ymHpmm

Résumé :

Il est l’un des vingt célibataires les plus convoités de la Silicon Valley, beau, riche et célèbre, mesdames, si vous souhaitez passer la bague au doigt d’Ephraïm Shuster, il vous suffit d’être l’une des dix candidates de The Queen of Hearts !

Peut-être que Virginia, productrice plébiscitée dans le monde de la télé-réalité, a eu raison de rempiler pour une huitième saison. Le but ? Former le couple le plus sulfureux et sexy du moment. Les moyens pour y parvenir ? Tous. Sans exception.

Mais cette fois-ci, le prétendant semble plus malin que ses prédécesseurs. Le play-boy à la langue bien pendue et au charme ravageur partage son objectif : transformer l’émission en un carton d’audience. Rien de plus simple pour celle qui connaît les mensonges et secrets de tous les participants, et qui n’hésitera pas à les utiliser pour créer l’étincelle entre le prince et sa future reine. Du moins, à l’écran.

Dix candidates triées sur le volet l’attendent, lui… et les fiançailles promises à la gagnante.

Dommage que son cœur ne brûle que pour la onzième.

Mon avis :

Ephraïm est connu pour ses frasques qui remplissent les pages des magazines people. Depuis son divorce, il ne fait plus confiance aux femmes et ne cherche pas l’amour. Quand un dernier esclandre paraît dans la presse, c’est la parution de trop. Son pote ne lui laisse pas le choix de participer à une émission de télé-réalité pour trouver la femme de sa vie. N’est-ce pas là le concept même de leur logiciel après tout ?

Il consent à le faire, mais contre mauvaise fortune bon cœur ! Quoi de pire que de tomber sur des nanas superficielles, mais c’était sans compter sur Virginia sa « nounou » pour le temps du programme qui lui a réservé plein de surprises.

Et si la reine de son cœur n’était pas une des filles proposées ?

Qui n’a jamais regardé une télé-réalité ? Levez la main… il me semblait bien !

Ici, les autrices vont nous faire voir l’intérieur des coulisses, jusqu’où la production est prête à aller pour faire le buzz, comment les filles sont choisies pour l’émission.

Je ne suis pas fan de tv réalité, mais comme tous, j’en ai déjà regardées. Voir l’envers du décor, le peu d’intimité que les candidats ont et comment la production joue avec eux, est très passionnant. Je ne sais pas si c’est du vécu pour les autrices, s’il y a des recherches, des témoignages, mais je trouve en tout cas leur récit très très réaliste.

Le mélange des deux plumes est juste excellent. Elles m’avaient déjà convaincue dans le tome 1 et ici, je trouve qu’elles ont mis la barre encore plus haute.

Parlons un peu des personnages.

Ephraïm ! Nous avons là un beau spécimen, beau comme un dieu, bien musclé, à faire tomber les petites culottes, un coureur de jupons qui prend et jette comme il le souhaite et surtout depuis son divorce. Plus on avance dans le livre, plus on découvre ce personnage complexe. On voit ses failles, ses douleurs que ce soit en amour, en amitié ou même avec sa famille. On le voit sous un autre jour. Il nous touche d’une autre façon, on le découvre vraiment et on l’aime encore plus.

Virginia est une productrice sans scrupule, surtout quand il faut faire de l’audience. Mais on se pose des questions sur cette femme : qui est-elle, quel est son vécu surtout face à certaines de ses réactions et questionnements. On sent bien qu’elle est torturée à l’intérieur, qu’elle doute, qu’elle a peur des autres et surtout des sentiments et son ex ne fait rien pour arranger les choses. Alors lui, une vraie tête à claques ! Vous allez vite comprendre de quoi je parle en lisant le livre.

J’ai plongé à fond dans cette histoire. J’ai découvert des protagonistes intéressants que ce soit dans les héros ou dans les filles présentes. J’ai vu passer beaucoup de sentiments différents, forts. J’ai eu des papillons dans le ventre et les nerfs plus d’une fois. Dire que j’ai insulté les personnages de ce livre quel qui soit serait encore en-dessous de ce que j’ai fait. J’avoue, j’ai même détesté les autrices pour ce qu’elles font subir aux personnages, mais je les ai adorées pour les moments magiques, intenses qu’elles m’ont fait passer.

On peut s’inscrire où pour trouver nous aussi notre prince ? Car moi pour rencontrer Ephraïm je signe de suite !!!

Une fois que j’ai plongé dans leur univers, je n’ai pas voulu en sortir. Je voulais savoir qui allait sortir, comment Virginia allait gérer tout ça, mais surtout je voulais connaître tous les secrets. Et là, j’ai eu très mal pour eux, mais heureusement les amis sont là pour aider n’est-ce pas Iron man ? Oups… comprendront celles qui ont lu le tome 1.

Une tuerie, une pépite que je recommande !!!!

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Wild road trip

  • Titre : Wild road trip
  • Auteur : Marie H.J et B. Khéméia
  • Editeur : black ink éditions
  • Date de sortie : 18 juin 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3jpa7yS

Résumé :

Parfois, il suffit de peu de choses pour changer le cours d’une vie. Ou même de deux.

Un accident de fourgon de la pénitentiaire, une lettre anonyme d’un inconnu prénommé X (original comme pseudo au passage…) et le destin de Blake se voit quelque peu modifié.

Reclus au cœur d’un bayou hostile et rude, loin du monde et des trahisons qui ont bien failli l’anéantir, Creed ne s’attend pas à voir débarquer dans sa nouvelle vie cette star de la scène, décalée et surtout en cavale.

Il aurait été si simple de l’ignorer… Mais Blake n’est pas le genre d’homme qu’on vire si aisément.

Totalement fêlé, le fugitif sait s’y prendre pour attiser les instincts que l’ancien flic ne cesse de vouloir oublier. Le souci, c’est qu’il est aussi drôlement attirant, et son humour, plus que limite, pourrait avoir raison des défenses du plus grand rustre de la Louisiane.

Et si leur rencontre forcée avait un point commun de taille ?

Peut-être est-il temps d’affronter les problèmes du passé pour enfin vivre, au risque de se planter…

Un Road trip pour trouver la vérité, n’est-ce pas la meilleure manière de recommencer à exister ?

Mon avis :

Blake est un homme blond avec des cheveux en bataille et des yeux en amandes. C’est une star de la chanson. Sa vie a basculé il y a 4 ans, mais quand la chance va lui permettre de s’en sortir, il ne va pas la laisser passer. Il va suivre les instructions de monsieur X qui va le mener droit vers le bayou où il va faire la rencontre de Creed, un homme bourru et loufoque, un sculpteur bien taillé avec des yeux expressifs et un goût bien prononcé pour la musique classique.

Blake et Creed n’auraient jamais dû se rencontrer et pourtant ils ont plus en commun que ce qu’ils ne le pensent ?

Creed va-t-il aider Blake à s’en sortir ?

Dès le début, j’ai été intriguée par ce livre. Je voulais savoir qui est ce monsieur X. Petit à petit, je me suis prise aux jeux des personnages et de découvrir quelle auteure est la voix de quel personnage, mais je n’oubliais pas mon envie de savoir qui est monsieur X.

Blake, star de la chanson, est plus qu’original. Ses répliques sont juste démentes. Je peux vous dire qu’il va vous faire rire plus d’une fois. Rien que la façon dont il nomme sa voiture Chewi m’a régalée et je vous laisse découvrir pourquoi un tel surnom. Ce type est drôle, intense et il ne va pas vous laisser insensible je peux vous l’assurer.

Creed, lui, est plus profond même s’il est décalé et vit reclus dans le bayou où il essaie de se reconstruire suite à une trahison qui lui a laissé des séquelles. Il est certes bourru, mais il est super attachant.

La combinaison de la plume de ces deux auteures est juste énorme. Je pense avoir reconnu la plume de Marie que je suis depuis un bout de temps déjà.

Le mariage des deux est au top : fous rire garantis. L’intrigue est super et on plonge à fond dans l’histoire. On a les indices en même temps que les personnages et on se pose plein de questions. Elles savent mettre des rebondissements quand il faut, des révélations pour nous garder captifs tout au long de l’intrigue en nous faisant passer par plein d’émotions, surtout l’humour décalé de Blake.

J’ai plongé à fond avec eux dans leur Road trip et j’ai adoré rencontrer des personnages tout au long qui m’ont fait rire et surtout  voir leur réactions à eux face à certains.

Une histoire prenante car on veut savoir, on veut comprendre le rapport entre eux. On a mal pour Blake quand il comprend certaines choses. On va vivre leur aventure et on va découvrir des lieux insolites.

J’ai plus qu’aimé voyager avec eux surtout avec leur bonne humeur et leur humour.

Un petit Road trip ça vous dit ? Humour garanti, amour pas sûre, musique tout dépend où on se place.

Enfin vous avez compris un livre qu’il faut absolument lire.

Merci pour ce service presse.

#minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Et maintenant ? Tome 1 : Follow you

  • Titre : Et maintenant ? Tome 1 : Follow you
  • Auteur : Gen Martin
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 11 Juin 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3zLturl

Résumé :

Jamais de ma vie je n’ai vu un homme aussi parfait, physiquement du moins, parce que pour ce qui est du reste, j’ignore tout de lui. Vous savez, le genre qui correspond à tous vos fantasmes inavoués : sexy à souhait, tatoué, sûr de lui… Voilà ce qu’est Olivier Conley à mes yeux. Leader du groupe des BlackDoors, il a tout pour séduire, et il le sait.

Moi en revanche, je suis la grande timide, mais ne vous faites pas de fausses idées, nous n’avons rien à voir avec les histoires typiques du bad boy et de la fille totalement inhibée. J’ai quand même de la répartie ! Au fil de notre histoire mouvementée, je vais en découvrir de plus en plus sur lui. Si certains aspects vont littéralement me faire craquer, d’autres risquent de briser à tout jamais mes illusions.

Est-il possible de haïr une personne qu’on aime ? Je peux maintenant affirmer que oui. Pourtant, je suis prête à le suivre.

Mon avis :

Angélique, ou Ange pour les intimes, est une belle rousse. Elle est très grande ce qui la complexe un peu. Avec les garçons, elle a toujours été la bonne copine ce qu’elle vit mal.

Alors quand ce type beau comme un dieu avec une voix de velours, leader des black Doors un groupe de chanteurs, s’intéresse à elle, elle n’ose pas y croire. Même s’il est mystérieux, secret, jaloux et impulsif, elle n’arrive pas à ne pas pardonner.

Mais peut-elle tout pardonner ?

Comment Oli va-t-il réussir à se dépêtrer de la situation dans laquelle il est sans trop faire souffrir la jeune fille ?

Au début, l’auteure pose les bases. On a l’impression de ne pas rentrer dans l’histoire. J’ai eu du mal à me projeter dedans et d’un coup, il y a un déclic, un déclencheur et là on ne le lâche plus. On tourne les pages avec envie, on pousse des « oh » et des « ah ». On apprend des choses qui nous retournent. On suit l’aventure d’Ange, on a mal pour elle, on ne comprend pas tout, surtout les réactions d’Oli mais, petit à petit, tout s’éclaire et là on comprend mieux.

Ange va vivre un truc très moche qui lui fait mal et même si elle est bien entourée, ça la retourne quand même.

L’auteure a une plume fluide, pleine de révélation et la fin !!! Vivement le tome 2.

Tout au long, j’ai eu la boule au ventre, même si ange et sa copine m’ont bien fait rire, elles m’ont aussi beaucoup émue. On sent bien les filles soudées et complices depuis toujours.

Certains personnages font des allusions qu’on ne comprend pas tout comme Ange, mais quand enfin on a la réponse, on se demande si on voulait vraiment savoir la vérité car je peux vous dire que c’est déchirant surtout pour Ange et même Oli.

Une belle histoire basée sur la confiance, mais aussi avec de la jalousie, des révélations qui font mal, des rebondissements qui nous brisent le cœur et nous laissent en apnée jusqu’à ce qu’on sache les retombées.

J’ai hâte de voir ce que le tome 2 nous réserve.

Merci pour ce service presse.

#minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

In mémoria

  • Titre : In mémoria
  • Auteur : Isabelle Fourié
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 4 Juin 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3vw8fGT

Résumé :

Bienvenue à Harvard !

Parker Montgomery est la star de l’équipe de basket, il est beau, riche, sûr de lui, son avenir est tout tracé.

Hannah Davis, la vedette du club de chant, a des amies en masse, une vie un peu folle, et un gros crush pour Parker.

Au sein de la prestigieuse université, ils auraient tout pour être un de ces couples modèles.

Enfin ça, ce serait si lui était capable de s’attacher à quelqu’un, s’il ne la considérait pas comme hors limites, et si elle n’avait pas ce terrible secret à protéger.

Peut-être que ce voyage entre le Texas et le Montana qu’ils vont partager leur offrira une dernière chance.

Encore faut-il la saisir…

Mon avis :

Hannah est une belle rousse aux yeux verts qui fait ses études à Harvard avec option chant et théâtre. Elle a un sacré tempérament et n’a pas sa langue dans sa poche, mais en amitié elle est fidèle et toujours là quand il faut.

Parker est un très beau métis aux yeux très clairs avec deux teintes différentes de bleu. Il est capitaine de l’équipe de basket d’Harvard où il fait ses études pour être avocat et est très solitaire.

Depuis qu’elle le connait, Hannah a toujours craqué sur Parker comme la majorité des filles qui l’ont déjà vu même de loin, mais ce dernier est solitaire et surtout il est en quête et ne se sent pas à ça place.

Parker veut connaître ses origines. Rabaissé depuis toujours par son père et sa famille, il peut compter sur son frère pour l’épauler.

Parker va-t-il enfin découvrir qui était sa mère et sa famille maternelle ?

Hannah va-t-elle réussir à mettre de côté son passé et à se faire une place dans le cœur de Parker ?

J’avais aimé VÉRITAS, mais je trouve que ce livre le dépasse encore. J’ai adoré, j’ai plongé dedans à pieds joints.

Dans ce livre, j’ai découvert deux personnages attachants, drôles, mais qui ont une fêlure énorme au fond d’eux.

Hannah est rongé par un élément de son passé qui l’empêche de vivre comme elle veut et qui la tourmente, ce qui ne l’empêche pas d’exceller dans ce qu’elle fait et d’avoir un sacré caractère.

Parker vient certes d’une famille riche et influente, mais sa condition ne lui permet pas de s’y sentir bien, pire il veut connaître d’où il vient et quelles sont ses origines. Tout au long, on va vivre ses découvertes, son aventure, mais aussi ses déceptions. On va voir qu’un pacte entre frère peut faire du mal en grandissant. J’ai souffert pour Parker car je connais bien son problème. Pour avancer, il a besoin de savoir qui il est et cela le ronge tellement. Et surtout ce qu’il a enduré, le rejet depuis qu’il est petit, fait ce qu’il est aujourd’hui.

Hannah a une grande fêlure, mais elle essaie d’avancer et les réactions de Parker vont lui faire mal.

De retrouver certains personnages du tome précédent est un pur régal, mais on va en découvrir de nouveaux qui je peux vous dire vont vous régaler.

L’auteure a une très belle plume. Son intrigue est bonne et captivante. Elle nous fait avoir des hauts et des bas. On a envie de secouer certaines personnes. Elle sait nous émouvoir, nous surprendre, mais elle m’a aussi fait bien rire. Les personnages n’ont pas leur langue dans leur poche, sont unis et soudés quand il le faut et on va voir que parfois ils en ont bien besoin.

J’ai passé un super moment de lecture. Je me suis posée des questions. J’ai eu mal pour les héros et j’ai eu les larmes aux yeux tellement l’auteure a des mots très forts. Elle a cette façon de tourner les phrases, de mettre des mots forts qui nous brisent le cœur et nous font couler les larmes toutes seules.

Plein de sujets vont être aborder dans ce livre et pas seulement des plus joyeux, mais tout a bien été mené et bien écrit. Quand Hannah pose les mots sur son passé, je peux vous dire que c’est poignant, sans compter ce qu’elle va vivre, j’ai eu l’impression qu’une main venait serrer très fort mon cœur tellement j’ai eu mal pour elle, mais heureusement elle est bien entourée.

Parker a du mal à faire les choses, mais une fois qu’il se lance, on ne l’arrête plus et c’est juste waouh !

Un sublime livre à lire de toute urgence !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Little Odessa

  • Titre : Little Odessa
  • Auteur : Ange Edmon
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie: 28 mai 2021
  • lien d’achat : https://amzn.to/3xggubs

Résumé :

« J’avais souvent imaginé nos « retrouvailles ».
Comme je l’ai tant fait avec notre futur.
Je ne m’attendais pas à que ce soit dans un cimetière…
À l’enterrement de son père…
Cinq ans après son départ précipité…
Sans me laisser le temps…
Et encore moins que sa sœur serait accrochée à mon bras ce jour-là. »

Quand Lorelia foule à nouveau le quartier russe de Little Odessa, elle n’imagine pas être confrontée si rapidement à ses démons, encore moins à se retrouver face à celui qui fut son premier amour.
Vadim est resté, malgré tout ce qu’il y a eu : chantages, trahisons, menaces, perversions… et son départ.
L’adolescent est devenu un homme et les cinq ans passés loin de lui n’ont pas gommé l’attirance entre eux.
La haine mêlée à des sentiments plus forts vont les entraîner dans des situations dangereuses, autant pour leur cœur que pour leur vie.

Mon avis :

Vadim est le fils d’un diamantaire, mais malheureusement, il n’est pas que ça.

Quand Lorelia revient dans ce quartier qu’elle déteste pour le décès de son père, elle ne pensait pas revoir celui qui lui a brisé le cœur de la pire des manières.

Vadim et Lorelia arriveront-ils à parler de ce qu’il s’est passé il y a 5 ans ?

Ce livre démarre fort. Tout de suite, on sent la haine et l’animosité qui animent les personnages, mais sans savoir pourquoi.

Lorelia a tout quitté il y a 5 ans. Elle s’est reconstruite petit à petit, mais elle ne pensait pas que revoir celui qui lui a brisé le cœur allait tout faire remonter à la surface. Dès le début, j’ai aimé cette nana qui a un sacré caractère. La violence ne fait pas partir d’elle bien que son entourage connait ça, la violence.

Vadim, lui, est ténébreux, colérique et franchement je n’aimerais pas lui tenir tête comme Lorelia le fait. Ce type est hot, rien que de lire sa description, j’en suis tombée amoureuse et encore plus de son parler bien à lui.

Dès les premières pages, l’auteure pose les bases et nous entraîne. On a plein de zones d’ombre, on se pose des questions et on veut savoir pourquoi, qui, comment.

Ange est une magicienne des mots. Elle sait m’envoûter et ses poèmes sont juste énormes. À chaque fois, elle me transporte et me touche en plein cœur. Ange, ton livre est une pépite ! Tu m’as mis des étoiles plein les yeux, mais aussi une peur au ventre comme jamais. Et qu’est-ce que tu m’as fait rire ? Surtout avec Sofia et Youri ! Alors eux, ils valent le détour, sans oublier la façon bien à Youri et Vadim de parler, alors là, tu m’as régalée. Mais tu m’as fait faire un bond de 15 m dans mon canapé !!! Tu sais que j’ai relu deux fois la phrase pour être sûre de ne pas me tromper et d’avoir bien compris. Et oui oui, j’avais bien compris. Pour être surprise, je l’ai été même plus que ça.

Un livre où l’on va passer par des émotions fortes et diverses, où l’on va voir jusqu’où l’argent et le pouvoir vont amener les gens et jusqu’où ils sont prêts à aller aussi.

Oulala !!! Ce livre est une bombe ! Je peux vous dire que vous allez avoir des envies de frapper plus d’une personne, Ange nous fait des rebondissements de dingue, des révélations de fou qui nous brisent le cœur pour certaines. Elle a pris mon cœur dans ses mains et a joué avec tout le long.

On va voir les bas-fonds de ce quartier de New York. D’ailleurs, j’hésite à y retourner pour le visiter, tellement j’ai peur, vu comment elle en parle, mais elle sait aussi me donner envie de le visiter.

Impossible ! Vous ne pouvez pas rester sans le lire, sans découvrir ces personnages forts, intéressants, au caractère bien trempé, qui vont vous faire beaucoup rire, avoir plein de papillons dans le ventre, mais aussi une boule d’appréhension et d’incompréhension par certains marioles, certains gestes. Mais rassurez-vous, tout prend sens au fur et à mesure de l’histoire qui est énorme.

Un très gros coup de cœur !!!

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

New trip en Alaska

  • Titre : New trip en Alaska
  • Auteure : Emma Landas
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 21 Mai 2021
  • lien d’achat : https://amzn.to/3p5lo84

Résumé :

Quand Meredith descend d’avion, elle est persuadée d’avoir atterri à Hawaï.

Dommage…

Et encore plus dommage, ses copines ont eu la merveilleuse idée de lui offrir un séjour à Sitka en Alaska, sa terre d’origine, pour son enterrement de vie de jeune fille !

Un souci ?

Aucun non. C’est juste là-bas que vit son ex…

Lui ? C’est Peter. Peter le winner, Peter le « I’ve got the power », enfin… plus pour très longtemps.

L’impertinent Peter dont elle était tombée amoureuse enfant. Le si beau, si drôle et si sexy Peter qu’elle avait promis d’épouser. Le traître de Peter qui l’a contrainte à quitter Sitka, il y a trois ans.

Bref, entre leurs griefs, les ragots à son sujet et ses conflits avec sa famille, voilà de quoi promettre à Meredith un New Trip en Alaska absolument magique !

Mon avis :

Peter est un bel homme et il le sait. Propriétaire de son salon de coiffure et de tatouages, il ne compte pas s’arrêter là. Il réalise enfin son rêve de racheter le phare.

Meredith est mannequin sur le point de se marier. Quand ses amies décident de lui faire une surprise pour son enterrement de vie de jeune fille, elle ne s’attend pas à ça, ni à ce retour dans sa ville natale.

Comment Peter va-t-il réagir en découvrant la future mariée ?

Merry va-t-elle réussir à tirer un trait sur son passé ?

Waouh ! Un coup de cœur ! Si je n’étais pas frileuse, je ferais ma valise de suite pour l’Alaska.

Si tous les ours bourrus de cette ville sont comme eux, moi j’y vais de suite. Entre Kal et Peter, c’est frissons et papillons dans le ventre garantis.

Si Peter et Merry m’ont fait rire plus d’une fois par leur franc parler et leurs répliques tordantes, sans compter l’humour de Meghan, ils m’ont aussi tiré des larmes. J’avais hâte de savoir leur passé à tous les deux. Pourquoi elle était partie comme ça ? Et j’ai eu mal pour eux quand tout a été dévoilé. Le deuil n’est pas facile à vivre, chacun le gère à sa façon et des fois, certains en profitent.

Ces deux-là sont intenses, forts, prenants, captivants et tellement pleins de regrets et de sensibilité qu’on les aime même si on n’aime pas toutes leurs réactions ni leur décision.

Emma, tu n’es pas seulement une Baronne chez Black Ink, tu es aussi une magicienne des mots. Tu sais m’émouvoir puis me faire éclater de rire quelques pages plus loin. Tu m’as fait voyager et ces citadines, tu les as malmenées quand même, mais qu’est-ce que tu m’as faire rire avec elle. J’avoue, elles l’ont bien cherché. Vous verrez que certains ont la rancune tenace et d’autres savent comment faire remonter les souvenirs et user de leur charme.

J’ai été passionnée par ce livre. Je lisais, rigolais, j’étais émue, mais je gardais en tête qu’il restait un élément et pas des moindres. J’appréhendais comment elle allait gérer les choses et je ne sais pas vraiment quel est mon ressenti vis-à-vis d’elle à ce moment-là. Car je crois que je la comprends, mais en même temps, je lui en veux. Est-ce que je l’aurais abandonné aux ours sans aucun scrupule surtout avec ce qu’il lui a dit ? J’aurais carrément rameuté toute la famille ours.

En tout cas, un gros coup de cœur pour moi. Des personnages comme je les aime qui savent faire battre mon cœur, me font avoir des frissons, me donnent envie de pester contre eux, de les cajoler aussi.

Une histoire captivante du début à la fin.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dirty Duet

  • Titre : Dirty Duet
  • Auteure : Angel Arekin
  • Éditeur : Black ink
  • Date de sortie : 7 mai 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3bvKMyp

Résumé :

DARK ROMANCE

Delilah et Luka ont grandi dans des caravanes voisines, au milieu d’un camping miteux, berceau de la misère.

Delilah possède la beauté du diable, Luka, son âme.

Poussée dans ses retranchements, elle est prête à tout pour se tirer très vite de cet endroit ; lui n’a pas les moyens de lui offrir un nouveau refuge.

Ils s’aiment, mais ils ne sont pas capables de vivre ensemble. Delilah est butée, passionnée et vénale. Luka est froid, calculateur et sans scrupules.

Quand l’un commence à prendre son envol, l’autre fomente sa vengeance. « Le jour où j’aurai ton cœur, ça me fera mal de le briser ».

Que le spectacle commence !

Mon avis :

Luka et Delilah se connaissent depuis qu’ils sont gamins. Ils vivent dans des caravanes voisines où chacun subit sa vie avec sa famille. Ils s’aiment, mais ne se l’avoueront jamais. Pour Delilah, Luka n’aura jamais ce corps de déesse qu’elle est prête à utiliser pour se sortir de là où elle vit.

Luka ne pourra jamais lui offrir ce qu’elle aime, mais il peaufine sa vengeance qui sera à la hauteur de ce qu’elle lui fait subir.

Luka et Delilah auront-ils leur vengeance sur les gens qui les ont blessés ?

Comment Luka va se venger de celle qui est à jamais sur sa peau ?

Ouh la la !!! Alors ce livre, ce n’est même plus un coup de cœur ! Je ne sais même pas où le mettre tellement il m’a touchée.

Dès les premières lignes, vous comprenez pourquoi il est placé en dark et vous avez des envies de meurtres.

Vous allez être embarqués dans une histoire de dingue avec des abus en tout genre. On sait que ça existe, mais malheureusement beaucoup ferment les yeux. Ce qui se passe chez les voisins ne les regarde pas, mais là, l’auteure nous montre toute la vérité de ce concept et même plus.

Ce livre m’a complètement chamboulée. On voit les protagonistes grandir, subir, prendre leur envol, essayer de fuir leurs misères. On va avoir le retour d’un ancien personnage et quand deux « sans cœur » se rencontrent, ça fait des étincelles.

On va vivre leur histoire d’amour fort, mais qu’ils s’interdisent, les coups bas qu’il se font, les liens qui les unissent à tout jamais, mais aussi une vengeance, dont une que je trouve trop douce même.

Angel, tu es une sadique. Tu ne leur épargnes rien. Des fois j’ai eu peur pour ta santé mentale, mais je dois avoir peur pour la mienne aussi car j’aime ton écrit, ta plume, ta noirceur. La vache, tu ne leur laisses pas de répit. Tu as fait exploser mon cœur d’amour, de haine, de tension. 

J’ai été captivée tout au long de ma lecture. Je tournais les pages avec envie, mais aussi la peur de ce que tu allais leur faire subir. Je les ai vus s’aimer, se détruire et se re aimer sans jamais rien s’avouer et sans rien s’épargner. Mon cœur a pleuré, il a été brisé plus d’une fois. J’avais envie de hurler ma frustration et de dire « merde, ouvrez les yeux, arrêter de vous faire du mal ».

J’ai eu envie de secouer Delilah. Oui elle a un caractère fort, oui elle a des peurs et a un vécu horrible, mais cette déesse sait jouer de ses atouts, quitte à faire mal et mine de rien, elle n’a rien à envier à son maître.

Une plume forte, sombre, parfois dérangeante, perturbante, faisant remonter ce qu’il y a de pire en nous. Un livre tellement criant de vérités et de passion brûlante.

Oui c’est une dark ! Oui elle fait mal, mais sérieux vous ne devez pas louper cette pépite ! Une pure merveille !

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Nos jeux clairs-obscurs, partie 2 : Obscurité

  • Titre : Nos jeux clairs-obscurs, partie 2 : Obscurité
  • Auteure : Anna Triss
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 30 Avril 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3ocdlGk

Résumé :

DARK ROMANCE

« Ars longa, vita brevis. »
« L’art est long, la vie est courte. »


Rachel entretient désormais une relation interdite avec son étudiant sanguin.
Sandro incarne sa source d’inspiration artistique comme elle est devenue la sienne. Il la libère de ses carcans et la pousse à s’affirmer en tant que femme.
Leur passion émaillée de couleurs vives et de nuances douloureuses compose un portrait clair-obscur d’une intensité sans égale.
Mais une tension anxiogène se referme sur eux comme un étau. À l’École des beaux-arts, des incidents inquiétants se produisent parmi les élèves. À la maison, Rachel doit mentir à son mari pour cacher son adultère tandis que Sandro se voit forcé de doucher les ardeurs de ses deux jumeaux, aussi borderline que lui, qui brûlent de jouer avec sa nouvelle muse…
En parallèle, le jeune homme se révèle de plus en plus instable sur le plan psychologique. Il est sujet à de violentes crises de frénésie, exacerbées par son addiction à la drogue.
Mû par ses pulsions destructrices, il repousse sans cesse les limites de leurs défis empreints de perversion.
L’ombre de la peur resserre ses griffes glaciales autour du cœur de Rachel.
Pourtant, elle est prête à prendre tous les risques pour sauver Sandro du gouffre de la folie, quitte à y plonger elle-même.
Entre les ténèbres et la lumière qui définissent les amants maudits, qui remportera la dernière partie du plus dangereux de leurs jeux ?

Mon avis :

Rachel a passé le cap en sortant avec son étudiant, mais rien n’est simple avec Sandro. Pour commencer, il y a les jeux et les règles qu’il impose, puis il y a aussi son comportement. Le lien entre lui et ses deux jumeaux est fort, mais Raph, lui, veut sa vengeance et va tout faire pour l’avoir.

Si un choix doit être fait, qui Sandro va-t-il choisir ?

De quoi Raph veut-il se venger ?

Comment Rachel va réagir en apprenant le lien qui les unit malgré elle ?

J’avais plus que hâte de ce tome 2, surtout vu la fin du tome 1 et je ne suis pas déçue. Il a répondu à toutes mes attentes. Ce livre est une dark et il porte bien son nom : entre Sandro et son comportement aux multiples facettes, ses absences et son obsession pour sa muse.

Rachel va mûrir dans ce tome. On va la voir prendre du poil de la bête, s’imposer et enfin reprendre sa vie en main. On va comprendre plein de choses dans ce tome suite aux révélations du tome 1.

L’auteure m’a scotchée. Elle m’a aussi donné envie d’apprendre l’art. Ouh la la ! Je veux que Sandro m’apprenne l’art des pinceaux. Entre Sandro et Rachel, c’est chaud bouillant. Je peux vous dire qu’ils vont vous donner chaud, mais entre eux, c’est tellement beau, sensuel et tellement bien écrit qu’on aime ces passages.

Tout au long du livre, l’auteure a joué avec moi. Mes sentiments ont été mal menés, mon cœur a été broyé. On a mal pour les personnages. Et on voit aussi jusqu’où Sandro et ses frères sont prêts à aller par vengeance

Et d’un coup la vérité fait jour. On connait le lien qui les unit, on voit toute la perversité de Raph et jusqu’où il est prêt à aller et là, je peux vous dire que vous n’allez pas vous en remettre. Vos nerfs vont être tendus, la peur va vous envahir. J’ai été en apnée, tenue en haleine jusqu’à ce que le dénouement se fasse. Et seulement à ce moment-là, j’ai pu souffler, en partie, car rien n’est vraiment fini ni gagné.

Un grand merci à l’auteure pour sa duologie. Elle m’a scotchée, elle m’a fait vibrer. J’ai adoré suivre l’aventure de Sandro et de Rachel avec leurs hauts et leurs bas, mais aussi avec ces révélations et ces retournements de situation.

Sa plume est géante, addictive, sombre avec des moments très forts, des passages que j’ai adorés : quand Sandro fait des révélations au mari de Rachel, j’ai eu des frissons de dingue et un sourire de malade avec l’envie de lui dire « dans les dents ».

Allez lire ces deux tomes ! Coup de cœur assuré et des papillons dans le ventre tout au long de votre lecture.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

On You

  • Titre : On You
  • Auteure : Farah Anah
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 23 avril 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3vQ8w8d

Résumé :

Ewen et Rina se rencontrent à un moment charnière de leur vie. À dix-huit ans, lui signe un contrat avec la Premier League de football, tandis qu’à la rentrée, elle poursuivra ses études à Florence.
Une connexion inexplicable, bien plus profonde qu’ils ne veulent l’admettre, se tisse entre eux. Hic majeur : Ewen appartient à une autre fille. Malgré leur attirance, ils se contentent d’une relation platonique, au cours d’un inoubliable été.
Jusqu’au jour où tout bascule.
Une simple proposition pourra-t-elle avoir des conséquences sur les dix années à venir ?
Jusqu’à quel point seront-ils capables de résister à leur désir sulfureux ?
Et combien de malentendus endureront-ils avant que la bombe de leurs sentiments n’explose pour de bon ?

Mon avis :

Rina est une jeune femme qui ne sait pas s’attacher. Dès que les sentiments sont trop présents ou qu’il y a le moindre souci, elle fuit. Elle est même devenue championne en la matière. Pourtant il existe une personne vers qui elle revient toujours, c’est Ewen avec qui elle a un lien particulier.

Ewen réalise son rêve, mais ça ne l’empêche pas de se sentir incomplet. Malgré les relations qu’il peut avoir, il a toujours un manque. Rina. Cette nana qui aura toujours une place de choix dans son cœur.

Rina arrivera-t-elle à enterrer les fantômes de son passé pour enfin se construire un avenir?

Et s’il était trop tard ? Va-t-elle fuir une fois de plus ou va-t-elle se battre cette fois-ci ?

Ce livre est un coup de cœur. L’histoire est splendide. On découvre dans ce livre, une amitié très forte et ambiguë, un lien particulier, un amour complexe.

Tout au long de ma lecture, j’ai été attendrie par les personnages. Je me doutais que Rina avait vécu un truc moche, mais je ne savais pas où, quand et par qui, ni la nature exacte de son traumatisme.

Dans ce livre, il y a plein de non-dits, de mensonges, de sentiments cachés par tous les personnages qui font qu’on ne veut pas le lâcher. On veut comprendre les relations, on veut savoir pourquoi tant de mensonges, surtout que certains sont durs et vont enfermer les personnages dans une peur.

L’auteure a une belle plume. Elle nous fait remonter dans le temps pour qu’on comprenne bien la relation entre Ewen et Rina. Sa plume est douce, mais forte en émotions sans parler des révélations qui vont nous faire mal, nous donner des envies de hurler. Je peux vous dire qu’elle a joué avec mes nerfs un bon nombre de fois. J’ai même pesté envers les héros, j’en ai aussi insulté d’autres. J’ai même essayé d’influencer les personnages pour qu’ils ouvrent leur cœur, qu’ils réussissent enfin à parler, mais ils ne m’ont pas écoutée… enfin peut-être que si, mais seulement quand l’auteur l’eut décidé.

J’ai adoré nos héros même avec leurs défauts. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’ils sont eux et c’est ce qui les rend si arrangeants, touchants, même si des fois on a envie de leur ouvrir les yeux et de les secouer. Malgré tout, on ne peut quand même que les aimer car je peux vous dire qu’ils vont s’infiltrer dans votre cœur et ne plus en sortir.

Un livre que j’ai lu, vécu et que j’ai kiffé. Je voulais rentrer dans le livre, les prendre dans mes bras, les consoler, les rassurer tellement ils m’ont fait mal au cœur.

Un livre sublime ! Une histoire excellente ! Un coup de cœur que je vous conseille.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Get high, tome 2

  • Titre : Get high tome 2
  • Auteure : Avril Sinner
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 16 Avril 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3dStKvM

Résumé :

Avec l’aide de Sly, Raphaëlle, remonte à la surface après s’être noyée dans la double déferlante Jean-Edern.

Elle est allée loin, beaucoup trop loin dans cette relation extrême et aujourd’hui en paie le prix.

Elle en ressort amoureuse. D’un amour irrationnel, passionnel pour un homme inaccessible, destructeur.

Parfois le choix du coeur s’oppose à celui de la raison. Alors, va-t-elle répéter inlassablement les mêmes erreurs ou saura-t-elle modifier le cours de cette histoire ?

De Paris, à l’univers impitoyable d’Hollywood, en passant par La Grèce, berceau de ses origines, Raphaëlle va devoir affronter son destin et les démons de l’homme qu’elle aime.

Mon avis :

Raphaëlle se remet doucement du départ d’Edern, mais c’est très dur pour elle. Elle a touché le fond, s’est renfermée complètement et a limite perdu le goût de la vie. Elle décide de quitter Paris pour revenir vivre en Bretagne où le surf l’attend, mais surtout le soutien de ses parents et de Sly.

Quand elle revient mettre ses affaires en ordre, elle tombe sur Jean et se laisse amadouer par ce dernier même si au fond d’elle, quelque chose la dérange. Mais le pire pour elle, c’est de revoir Edern, celui qui l’a fait souffrir et qui apparemment a tourné la page.

Edern et Raphaëlle vont-ils réussir à mettre des mots sur ce qu’ils ont vécu ?

Quelle est vraiment la personnalité de Jean ?

Au début, Raphaëlle me fait mal au cœur. La pauvre, la rupture est vraiment dur pour elle. Quand elle revoit Jean, j’ai envie de lui hurler de fuir, de ne pas retomber dans le piège. Dès les premières lignes de ce tome, quelque chose me dérange chez Jean, sans réellement savoir quoi, juste une intuition, un ressenti. Et après Edern fait son retour, pas vraiment comme je l’aurai voulu. Merci à l’auteure de nous briser le cœur en même temps que Raphaëlle.

J’ai eu un peu de mal avec le « je t’aime, moi non plus », un pas en avant, deux en arrière, mais au fur et à mesure de ma lecture, j’ai compris des choses : le mal qui ronge nos héros, leur paranoïa, leurs peurs qui les font descendre bas et les font douter, l’envie de faire mal, de rejeter les personnes au lieu d’être rejeté soi-même.

Je suis toujours autant fan des parents de Raphaëlle, mais on va faire la connaissance d’autre parents qui sont détestables à souhait et que je ne veux jamais rencontrer en vrai.

On voit aussi que la célébrité n’a pas que du bon et qu’à partir du moment où l’on est célèbre, on n’a plus de vie privée. Pire nos moindres faits et gestes sont épiés, détournés et qu’une rumeur va vite à flamber sans penser aux conséquences. Et des fois, les lettres des fans font peur et qu’il faut se méfier de tout et de tous dans ce milieu, il n’y a pas d’amis.

L’auteure m’a rendue amère envers certains milieux et certains personnages. Des voiles se lèvent, des visages se montrent et pas seulement les bons côtés. Mais on se rend compte que, malgré tout, on peut compter sur les amis en toutes circonstances et qu’il n’y a pas meilleur pilier que celui qui nous connait sur le bout des doigts, et que des fois, un retour aux sources peut être bénéfique.

On a mal plus d’une fois pour les personnages. L’auteure ne les a pas épargnés. Ils vont avoir de bons moments, mais aussi et surtout des mauvais où ils devront affronter leurs peurs, les blessures et la haine aussi.

Un livre qui m’a pris aux tripes. Il est aussi hot que le tome 1, mais pas dans le même style. Les personnages sont autant attractifs, chauds, bouillants et le sexe n’est pas un tabou dans ce livre.

L’auteure a une plume forte, addictive qui va nous rende folles. Nos nerfs sont mis à rudes épreuves. On va les voir lâcher plus d’une fois, mais on tient bon et on fait bien car ce livre est au top.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Get high, tome 1

  • Titre : Get high, tome 1
  • Auteure : Avril Sinner
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 16 Avril 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3sDlggr

Résumé :

Raphaëlle est blasée par l’amour et mène une vie routinière entre Paris et sa bande de surfeurs.

Jusqu’au jour où elle fait la rencontre inattendue de deux hommes à la complicité étrange.

L’un est joueur, dragueur.

L’autre est sombre, mystérieux.

Qui sont-ils ? La jeune femme intrépide le découvrira en se laissant embarquer dans une relation à trois sulfureuse et sans limites.

Une déferlante de plaisir, d’émotions va emporter Raphaëlle dans une association dangereusement addictive et sensuelle.

Saura-t-elle remonter à la surface ou va t-elle se perdre et se laisser engloutir par ses sentiments ?

Mon avis :

Raphaëlle, psychologue, est une jeune femme qui ne maitrise pas toujours ses émotions. Elle a plusieurs phases et quand elle est dans une phase, il n’est pas facile de l’en sortir même si ses meilleures amies essaient du mieux qu’elles le peuvent.

Quand enfin elle sort de sa tanière pour rejoindre ses amies au bar d’André, elle fait la rencontre de deux amis sublimes, mais complément opposés l’un de l’autre.

Il y a Jean, dragueur, joueur, affectueux et il y a Edern, froid, lunatique avec des difficultés à se canaliser. Les deux amis vont se rapprocher de la jeune femme qui ne va pas toujours comprendre leur comportement.

Qui sont vraiment Jean et Edern ?

Raphaëlle va-t-elle choisir l’un ou l’autre ?

On rentre en douceur dans le livre. L’auteure prend bien le temps de nous faire connaître les personnages, leurs qualités, leurs défauts, leur caractère. Petit à petit, on entrevoit les intentions de Jean et d’Edern, mais on ne peut pas prévoir les réactions de Raphaëlle.

Si d’entrée on est attirés et on se prend d’affection pour Jean, pour Edern, c’est plus compliqué. Même s’il est beau et charismatique, il a un comportement dérangeant ce qui fait qu’on ne sait pas sur quel pied danser avec lui. Il souffle le chaud et le froid à une vitesse incroyable. On comprend un peu son raisonnement en connaissant certaines bribes de son passé, mais ça n’excuse pas tout.

On va aussi voir Raphaëlle tomber dans les filets des deux jeunes hommes et s’y enliser. J’avoue que j’ai souffert pour elle plus d’une fois par les paroles qui lui sont dites et même certains comportements qui peuvent faire mal.

Je peux vous dire que ce livre va vous donner chaud, très très chaud !!! Les tabous n’ont pas leur place dans ce roman. Les scènes de sexe sont très présentes, mais elles sont belles, sensuelles, et absolument pas vulgaires. Je dirais même qu’elles sont indispensables.

L’auteure sait nous tenir captifs et malgré tout nous faire se poser plein de questions. On navigue en eaux troubles avec Jean mais surtout Edern.

Sa plume est forte en émotions et surtout en sentiments. Tout au long de ma lecture, j’avais des craintes, des doutes et j’avais surtout peur de la chute, de ses conséquences et je n’ai pas été déçue quand j’ai vu les répercutions.

Je n’ai pas réussi à décrocher. Je voulais absolument découvrir les secrets, les personnalités plus complexes les unes que les autres et le dénouement final.

Vous allez aussi adorer la famille de Raphaëlle. Je peux vous dire que ses parents sont énormes avec une personnalité que j’ai vraiment adorée.

Tous les protagonistes de ce livre sont attachants et vont jouer un rôle dans cette histoire, en bien ou pas. Certains, sans le vouloir, vont être déclencheurs de réactions surprenantes.

Je vais vite me plonger dans le tome 2.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

My only exception, tome 2 : Wes

Résumé :

Il est resté mystérieux et charismatique… mais maintenant, il est surtout brisé.

Elle ne vit toujours que pour les quelques minutes où elle peut l’apercevoir… mais cette fois-ci, uniquement en rêve.

Oublier. C’est ce que s’efforcent de faire Ella et Wes… mais maintenir la distance n’est pas aussi facile qu’il y paraît, en particulier lorsque le destin s’en mêle.

Entre secrets, douleur, passion et incertitudes, ils vont devoir se battre… mais à présent, pour les bonnes raisons.

Aimer sans condition devient une épreuve… mais ne dit-on pas qu’il n’est rien de plus fort que l’amour ?

Quoi qu’il en soit, quand l’homme qui fait battre votre cœur est exactement celui qu’il vous faut, il demeure : l’unique exception.

Mon avis :

Ella est partie à Seattle sur un coup de tête, mais aussi pour panser ses blessures.

Wes ne sait plus où il en est. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il a mal et il ne veut pas croire Claire surtout que cette dernière est limpide sur ses intentions.

Malgré tout, il veut se donner une chance de connaître ce petit bonhomme.

Ella et Wes arriveront-ils à se parler ?

Wes arrivera-t-il trop tard ? Et si l’aide venait de là où on ne l’attendait pas ?

Ce livre est un crève-cœur : voir ces deux êtres qui s’aiment si fortement, mais séparés pour des non-dit. Comme quoi, dans un couple, la discussion est très importante et surtout ne jamais interpréter une scène que l’on voit, toujours attendre des explications même si elles font mal.

J’ai vu Wes toucher le fond pour remonter tant bien que mal. On a des flash-back de son passé qui nous fait mieux comprendre certaines choses, qui il est et ce qu’il a vécu.

Chacun, à leur façon, m’a brisé le cœur, m’a fait mal. Ouh lala !!! Comme j’avais envie de rentrer dans le livre, de les prendre par l’oreille, de les faire assoir à une table pour qu’ils se parlent. Je peux vous dire que certaines personnes méritent de sacrées paires de baffes.

L’auteure a une belle plume, douce qui nous fait pleurer, nous brise notre petit cœur. Elle est toute en douceur. On vit leur descente aux enfer, leurs questionnements comme si on y était.

Plus d’une fois, j’ai eu mal pour eux car même s’ils ont chacun leur tort, on a envie de les consoler, de les aider tellement je trouve qu’ils vont bien ensemble. Même si Wes se croit brisé et qu’on le comprend mieux malgré ses coups d’éclat et de nerfs, on l’aime comme il est, avec ses défauts et ses qualités. Il va se dévoiler à nous sous un nouveau jour pour notre plus grand bonheur.

Ella est égale à elle-même. Elle est entière, douce, délicate comme une fleur fragile même si elle a su montrer son caractère et s’affirmer quand c’est nécessaire.

Une histoire sublime sur des personnages différents mais qui se complètent et qu’on aime, qu’on admire, qu’on découvre avec grand plaisir.

Venez découvrir cette belle histoire.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Nos âmes louves tome 2

Résumé :

La trahison de Lev calcine les certitudes de Freya.

Comment a-t-il pu se jouer d’elle à ce point ? Pourquoi n’a-t-elle rien vu venir ? Il est son âme louve, il ne peut pas devenir son ennemi !

Si Freya pensait pouvoir compter sur ses proches, l’épée de Damoclès qui la surplombait tombe comme un couperet et tranche la tête de ses plus fidèles compagnons.

Entre mensonges, secrets et amour dévastateur, la demi-louve joue avec le destin, brise ses promesses, refuse de s’avouer vaincue face à la colère divine.

Les dieux lui avaient promis guerre et sang ? Freya ne peut l’accepter et prouvera que la passion ne rime pas seulement avec chaos et ruine.

Mon avis :

Freya est en pleine tourmente. Malgré les sentiments qu’elle a eus pour Cain, elle ne peut pas laisser Lev mourir.

Quand une personne lui vient en aide, elle ne sait pas comment l’accueillir surtout quand elle apprend qu’elle doit quitter sa meute pour retrouver les perles et sauver le monde.

Freya et Lev sont dits les enfants de la prophétie, mais Freya a le cœur qui saigne et ne sait pas comment faire pour s’ouvrir à nouveau.

Ensemble, ils vont devoir affronter plusieurs obstacles et des dangers encore plus grands. Certaines rencontres vont leur ouvrir les yeux et les aider dans leur quête et certaines actions vont leur ouvrir de nouveaux horizons.

Freya et Lev arriveront-ils à sauver le monde ?

Comment Freya va-t-elle gérer tout ce qui se passe dans sa vie ?

Vu la fin du tome 1, j’avais hâte de me plonger dans la suite même si mon cœur avait peur, et il a bien fait car dans ce tome, l’auteure maltraite encore plus les personnages et nous par la même occasion.

On va voir évoluer Freya et non sans douleur et sans perte qui vont lui briser le cœur, mais on va la découvrir encore plus forte, courageuse et avec un soutien sans faille de ses amis.

On va avoir des révélations de fou, des rencontres qui vont nous donner froid dans le dos et une confrontation qui va nous mettre les nerfs à cran.

Je suis sûre maintenant que l’auteure est une sadique pour leur faire vivre autant de rebonds, de tourments et de frayeurs, mais elle a une plume extraordinaire car à chaque page, elle sait mettre un petit truc qui nous fait rester accrochés à l’histoire que ce soit positive ou pas. Elle sait torturer notre cerveau qui va se poser des questions, avoir peur, puis l’instant d’après, nous emmener dans une scène plus douce mais toujours pleines d’émotions.

On en apprend plus sur Lev dans ce tome et ce n’est pas pour me déplaire, même s’il n’a pas eu une belle vie mais j’ai été contente de mieux le cerner.

Un tome deux qui m’a conquise, qui m’a toute chamboulée et mis les nerfs à rudes épreuves. J’ai cru mourir dix fois, mes larmes ont coulé plusieurs fois et j’ai détesté l’auteure plus d’une fois aussi.

Vous voulez savoir pourquoi j’étais comme ça ? Je vous invite à lire cette duologie et vous allez comprendre mon état.

Merci pour ce service presse

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Wishlist

  • Titre : Wishlist
  • Auteure : Totaime
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 26 Mars 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2Rnwgl8

Résumé :

Sexy, drôle, intelligent, superman…

Si trouver l’homme parfait était aussi simple que faire ses courses en ligne, Naïa ne serait plus célibataire depuis bien longtemps.

Alors qu’elle commence à douter d’y parvenir un jour, ses amies, aussi loufoques qu’envahissantes, décident de l’aider dans sa tâche.

Une wishlist griffonnée sur un coin de table plus tard, elle espère révolutionner sa façon de sélectionner les hommes.

Reste à savoir si sa vie basculera grâce à celle-ci ou à cause de… Lui. Celui qu’on appellera « le mystérieux inconnu », parce qu’un type qui attise autant la curiosité que la peur, pas sûr que ça mérite une nouvelle case dans la wishlist !

Mon avis :

Naia est juriste dans un cabinet d’avocat. Elle gagne bien sa vie même si elle n’approuve pas toujours ce qu’elle fait : défendre les méchants n’est pas une vocation, mais elle n’a pas le choix. Tout comme sa vie amoureuse, c’est le néant. Elle ne veut plus de coups d’un soir, et ça, sa copine Cleo ne le comprend pas. Mais Naia va pouvoir compter sur Manon qui va l’aider en faisant une wishlist : si le mec coche 4 cases, il a le droit à un rendez-vous.

Mais quand Naia se fait agresser dans la rue et qu’elle est secourue par un type qui traîne auprès de son épicerie préférée, elle se sent redevable même s’il est bourru et renfermé.

Qui est vraiment l’américain, cet homme que tout le monde nomme ainsi ?

Naia va-t-elle réussir à casser sa carapace pour découvrir ce qu’il cache ?

Un livre qui m’a fait énormément rire. Naia et sa bande de copine sont folles, déjantées et psychopathes. Qu’est-ce qu’elles m’ont faire rire !!! On ne s’ennuie pas une seconde avec elles.

On va découvrir l’américain, ce type bourru, un ours mal léché même très renfermé en même temps vu sa rencontre avec Naia, on ne peut que le comprendre.

J’ai été énervée après les copines de Naia par leurs réactions et leurs aprioris, mais elles vont bien se rattraper par la suite.

Naia peut paraître fragile, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Quand elle craque, il ne vaut mieux pas rester dans le coin.

Dorian, sous son masque de dur à cuire, m’a touchée surtout quand on connait son histoire et pourquoi il en ait arrivé là. Même s’il fait tout pour être repoussé, je peux vous dire que vous allez craquer. Foncez le découvrir pour le comprendre, ce mec mérite d’être connu.

L’auteure a une plume esquisse. Elle nous embarque dans son aventure. On veut découvrir les secrets de Dorian et impossible de lâcher cette bande de folles qui vont lui rendre la vie impossible.

Je trouve qu’il y a une belle morale : ne pas se fier aux apparences des gens, ni à ce qu’ils sont, sans connaitre leur vécu, leur passé et pourquoi ils en sont arrivés là.

J’ai bien aimé le contexte de l’histoire et la tournure que ça prend, mais aussi la façon dont l’auteure nous a fait découvrir et vivre les choses.

Je pense qu’après votre lecture vous ne verrez plus ce genre de personne de la même façon et c’est tant mieux. Une très belle histoire qui nous fait rire mais qui nous ouvre aussi les yeux sur la vie.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

One kiss

  • Titre : One Kiss
  • Auteure :  Lindsey T
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 19 Mars 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/39GrFRi

Résume :

«  On s’embrasse, et puis c’est tout ! On est d’accord là-dessus, hein ? — Tu crois que ça va suffire ? me demande-t-il. (…) Je fais quoi de mes mains ? — Tes… mains ? Qu’est-ce que tu veux dire ? — Oui, mes mains. Tu sais, les trucs au bout de mes bras, ironise-t-il. Je dois les poser où pendant que je… pardon… que tu m’embrasses ? (…) Sur tes seins ? — Parce que toi, quand tu embrasses une fille pour la première fois, tu lui tripotes direct la poitrine ? » Embrasser mon ex-beau-frère. Ça, c’est l’idée du siècle qu’a trouvée ma meilleure amie pour me le sortir de la tête. Eh oui, je craque désespérément pour le frère de mon ex. Précision : je l’ai toujours détesté, il m’a toujours détestée. Pourtant, ce soir, on en est là, lui et moi. Parce que malheureusement, il est beau, sulfureux, tellement sexy, et en plus il est vétérinaire… Un baiser. Un seul baiser censé me débarrasser de ce fantasme malsain ! Cela semblait être une bonne idée, sur le papier. Dans le vrai monde, c’est une idée pourrie. Et si après l’avoir embrassé, moi, Cléo, je déclarais mon obsession pour Sevan officiellement renforcée ? Pitié, non…

Mon avis :

Quoi de mieux pour Cléo d’embrasser son ex beau-frère pour voir si elle peut tourner la page de son ex qui a mis fin à leur histoire ?

Mais quand cet ex beau-frère est beau et a un charisme fou, comment être sûre de ne pas lui résister ?

Sevan n’a jamais apprécié Cléo même quand elle était avec son frère alors pourquoi depuis qu’ils ne sont plus ensemble, embrasser cette nana ne le dérange pas ? Même il apprécie cela.

Qui de Cléo ou de Sevan utilise le plus l’autre ?

Et si la vérité fait plus mal que prévue comment réparer une erreur ?

Waouh quel livre ! Que d’émotions et les révélations qui font mal, j’en tremble encore.

Dès les premières pages, on rigole, on rentre dans le vif du sujet pour ne pas en ressortir.

Cléo, cette nana m’a fait énormément rire et plus elle essaie de s’expliquer, plus elle s’enlise, ce qui nous donne des situations très cocasses.

Sevan, ce type me vend du rêve : beau, musclé, un métier que j’adore, une repartie à toutes épreuves, dur, sincère, protecteur mais son côté coureur de jupons m’a bien énervée. Je le voulais pour MOI !!! Enfin je veux bien le prêter à Cléo, mais juste un peu.

L’auteure m’a plus que régalée. Son histoire est belle. Elle nous fait des retournements de situation et des révélations de malade qu’on en reste sur le cul, totalement. Je ne savais pas si elle devait pardonner ou pas, mais une fois encore l’auteure a su prendre les décisions et nous montrer la voix pour prendre le problème à l’envers, mais surtout elle m’a fait rêver. J’ai lu son livre avec le sourire aux lèvres et plein d’étoiles dans les yeux.

Mes nerfs ont joué les montagnes russes avec les personnages. Je ne savais plus si je devais les admirer, les aimer ou les haïr car certes, chacun a des failles, a un caractère bien à lui, et joue un rôle essentiel. Tous les personnages de ce livre sont importants et je ne vois pas lequel aurait pu être enlevé.

Une histoire qu’on vit à fond, qu’on dévore totalement, qui nous immerge complètement, même le chat est important et m’a régalée, pour vous dire.

En un mot, foncez le lire, vous allez kiffer et passez un énorme moment de lecture

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Nos jeux clairs-obscurs, partie 1 : Clarté

  • Titre : Nos jeux clairs-obscurs, partie 1 : Clarté
  • Auteure :  Anna Triss
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 12 Mars 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3fFjTuz

Résumé :

DARK ROMANCE

« Ars longa, vita brevis. »
« L’art est long, la vie est courte. »


Rachel a été contrainte d’abandonner ses rêves d’artiste bohème sous la pression de son mari. Par défaut, elle est devenue professeure à l’École des beaux-arts d’Annecy. Elle s’est emmurée dans une vie fade, régie par les angoisses qui parasitent son inspiration. De plus, son couple bat de l’aile.
Dès que son regard croise les astres bleu glacier de Sandro, l’un de ses nouveaux étudiants, Rachel éprouve envers ce sulfureux jeune homme une étrange fascination qui l’oriente vers de sombres chemins.
Elle découvre que le bel artiste maudit a deux frères jumeaux. Quelque chose de bien plus puissant que les liens du sang semble unir les triplés. En effet, ils se livrent parfois à des divertissements malsains.
Peu à peu, l’attirance de Rachel envers son élève surdoué vire à l’obsession. Les secrets torturés de son étudiant paraissent le ronger de l’intérieur. Perdu entre clarté et obscurité, Sandro évolue constamment sur le fil du rasoir.
Son enseignante espère percer ses ombres pour lui apporter de la lumière malgré les jeux tordus dans lesquels il cherche à l’entraîner.
Car cet électron libre, qui exsude une sensualité à la fois écorchée et sauvage, pourrait lui redonner le goût de vivre… ou au contraire, la mener à sa perte.
La folie de l’artiste brûlera-t-elle jusqu’à détruire sa muse ?

Mon avis :

Sandro est beau. Il a des yeux qui font tourner toutes les filles et il le sait. Mais Sandro a un côté obscur, il a des goûts bien spéciaux. Il est manipulateur, dominateur et a un caractère changeant. Il a une obsession : sa prof d’art, Rachel.

Rachel est une prof d’art qui a peu confiance en elle. Elle est mariée mais son mariage bat de l’ail, pire son mari la délaisse et la rabaisse ce qui fait qu’elle a perdu toute confiance en elle et en son art.

Mais l’arrivée de ce nouvel élève va la chambouler. Elle veut résister, parce qu’ils ont 12 ans d’écart et qu’elle n’a pas le droit, mais plus elle repousse cette idée, plus Sandro et ses paroles salaces s’imposent en elle.

Pourquoi Sandro fait-il une obsession sur sa prof?

Rachel va-t-elle craquer et céder à Sandro?

Ouh là là ! J’adore ce genre de livre, plein de mystères. Un perso sombre, très sombre, qui cache des choses, mais qui malgré tout, nous donne chaud. On l’aime, on le désir. Il nous touche en plein cœur. J’aime son jeu clair-obscur, mais je préfère son côté obscur, ténébreux et colérique. Je ne suis pas normale !!!! Je le sais bien, mais c’est ce qui m’attire le plus chez lui. Il n’a aucun tabou, ni remord, ni limite et est prêt à tout pour avoir ce qu’il convoite sans se préoccuper des dégâts qu’il peut causer chez certaines personnes.

Rachel, j’ai eu envie de la secouer plus d’une fois ! Cette nana est tombée bas et son mari ne l’aide pas. On a envie de la plaindre, de la cajoler, tout comme on a envie de lui faire ouvrir les yeux et de la secouer pour qu’enfin elle prenne sur elle et dise merde à son mari. Lui, je le déteste d’une force. J’aurais eu envie de le remettre moi-même à sa place et j’espère juste que Sandro ne va pas se gêner ! Mais je lui fais confiance, il saura venger la belle Rachel, le moment venu.

Ceux qui me font peur aussi ce sont les frères de Sandro. Tout comme leur frère, ils sont sombres, ont un caractère impulsif, violent, et cachent des choses pas nettes. J’imagine plein d’autres choses aussi pas très nettes surtout après certaines paroles d´Em.

Je suis fan de la plume de l’auteure que je connais déjà, mais qui une fois de plus, me surprend par la force de ses mots, par la façon qu’elle a de m’embarquer dans son histoire, de me tenir en haleine, de me faire sourire mais avoir peur, de rager contre les personnages, tout en les aimant dans leur côté le plus sombre.

Du début à la fin, je crois que j’ai été hypnotisée par les yeux et les paroles de Sandro. C’est grave si je voulais être à la place de Rachel ? Surtout à un certain moment !!! Je suis sûre que celles qui l’ont lu, seront de mon avis, les autres, foncez le lire et vous comprendrez de quel moment je parle.

En tout cas, ce livre est une pépite, un coup de fouet, mais j’ai hâte tout comme j’ai peur pour le tome 2. Les frères de Sandro m’ont laissé un doute dans la tête et une question qui va me ruiner le mental jusque à ce que je sache.

Merci à l’auteure…ou pas…vu que mon cerveau chauffe MDR.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Organic

Résumé :

OrganiC
Deux faces pour un même cœur.

Côté Pile : Elle. Isadora est avocate pénaliste au barreau international. Sa spécialité ? La défense des criminels. Toutes catégories. Tous calibres. À l’encontre de ses convictions, mais soumise à l’autorité paternelle. Alors la nuit venue, elle devient Miss Hyde, femme sans limite ni tabou, menant l’existence qu’on lui interdit. Elle s’autorise tout et ne se refuse rien, surtout pas Lui.

Côté Face : Lui. Janus est chef de la sécurité à l’Organic, club mondain de la capitale luxembourgeoise, et couverture d’un réseau international de trafic d’organes. Flic d’Interpol en immersion, il s’appelle en réalité Tristan.
Sa spécialité ? Les infiltrations. Tous domaines. Toutes profondeurs. Sans pitié même pour Elle.

Deux faces d’une vérité difficile à démêler, jouant un jeu aussi dangereux que sulfureux. La confiance se gagne, le respect se mérite, mais à qui se fier quand tout s’écroule ?

Mon avis :

Isadora est une avocate tenue au chantage par son père. Elle est obligée de suivre ce qu’il lui dit, même défendre les pires pourritures du monde pour palier au personnage qu’elle s’est créée le soir, miss Hyde, l’opposée de son alter ego.

Lui, c’est Janus, il travaille sous couverture dans un club échangiste, l’Organic. C’est un agent infiltré, qui compte bien monter les échelons au sein du club pour découvrir qui est la tête pensante du trafic. Son but est de mener à bien sa mission pour tous les faire tomber.

Une rencontre improbable qui va tout bouleverser et les mettre à mal.

Peuvent-ils se faire confiance, surtout quand on voit le pire de l’autre ?

Un livre coup de cœur ! Ce livre m’a déchirée du début à la fin.

On parle d’un sujet très dur : le trafic d’organes. Je peux vous dire que certains passages font très mal à lire. On va voir jusqu’où certaines personnes sont prêtes à aller pour arriver à leur fin, même à briser et vendre sa propre famille.

J’ai juste envie de dire merci à l’auteure pour cette merveille. Peut-être que certaines personnes ne pourront pas le lire car trop dur pour elle, mais il faut le lire. Il faut le lire car je pense que tout ceci existe encore trop, même si on n’en parle pas. Pour moi, ce livre est plein de vérités. Un sujet bien mené, difficile, très cruel. On va vivre de la trahison et quelle trahison ! On ne sait plus à qui se fier, ni en qui avoir confiance. Ils sont tous plus pourris, vendus les uns que les autres.

Des personnages forts en caractère, en charisme qui ne vont pas regarder les dégâts qu’ils peuvent occasionner. Des personnages qui vont jusqu’au bout de leur mission, quitte à se perdre en cours de route, mais qui sont blessés, abîmés, détruits de l’intérieur et qui sont obligés de se barricader pour continuer de donner le change.

La plume est juste sublime, addictive, prenante. On est à fond dans l’histoire. Je peux vous dire que plus d’une fois, j’ai eu mal au ventre, j’ai eu mal tout court par ce que ce père immonde, ignoble, va faire subir à sa fille.

Isa m’a énormément touchée, elle m’a émue. J’ai eu envie de pleurer pour elle plus d’une fois la pauvre. Quand je vous dis que les auteures sont sadiques, là, l’auteure a tenu toutes ses promesses pour son personnage car elle ne lui a rien épargné, aucune douleur, aucun répit.

Je vous préviens, quand vous allez plonger dans ce livre, vous allez y penser même quand vous ne lirez pas. Vous allez vous poser des questions, essayer de comprendre des choses, de chercher des indices, mais quand tout va être dévoilé alors vous allez tomber de haut. Je ne m’attendais pas une seule seconde à ce revirement. Je n’ai absolument rien soupçonné. Je crois que jusqu’au mot fin, on peut s’attendre à tout avec ce livre.

Un immense merci à l’auteure pour ce coup de cœur. J’ai kiffé ma lecture du début à la fin et je vous invite à le lire séance tenante. Vous allez vous aussi tomber pour Heidi.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Nos âmes louves, tome1 : dans le noir

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pixiz-23-11-2017-14-26-221-1-5.jpg
  • Titre : Nos âmes louves, tome 1 : Dans le noir
  • Auteure : Juliette Pierce
  • Éditeur : Black Ink
  • Date de sortie : 26 Février 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3cycudq
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 41fh9vthtjl.jpg

Résumé :

Freya vit avec sa meute dans les forêts glaciales de Norvège. Maudite par les dieux nordiques, elle est incapable de se transformer en louve. Contre toute attente, le beau Caïn, héritier d’une puissante meute rivale, devient son allié. Mais leur relation bascule lors d’une terrible nuit qui la force à s’enfuir et abandonner les siens.
Comme si être une demi-louve ne suffisait pas, la mort de sa mère, son alpha, ne lui laisse pas le choix. Elle doit retourner sur ses terres, affronter Caïn et prendre les rênes de sa meute.
Résolue à suivre sa destinée, Freya voit sa détermination faillir lorsqu’un alpha à l’aura ténébreuse débarque en ville pour lui proposer un mystérieux pacte. L’encre sur sa peau l’hypnotise plus que de raison et elle perd pied.
Tiraillée entre son cœur et son destin, elle remet tout en question. Les dieux nordiques l’ont déjà privée de sa nature de loup ; seraient-ils capables de la précipiter vers sa chute ? Aujourd’hui, ils la mettent en garde : certaines passions finissent dans le sang.

Mon avis :

Freya est une louve pas comme les autres. Quand sa mère décède, beaucoup de choses vont être remises en question et principalement sa relation avec Caïn.

Quand Lev, un alpha, débarque et commence à lui parler de sa mère, elle ne sait plus où elle en est, mais une chose est sûre, elle doit prendre une décision pour sa meute, et surtout pour son avenir d’alpha.

Quel choix va faire Freya ?

Et comment combattre les obstacles mis sur son chemin ?

J’avais hâte de me mettre dans ce livre car il y a longtemps que je n’avais pas lu de livre avec des loups et l’auteure a su combler mes espérances. Son livre n’est pas une histoire commune et l’héroïne n’est pas non plus une louve comme les autres et c’est justement ce que j’ai kiffé : cette différence, les difficultés qu’elle va rencontrer.

L’auteure a une plume magique. Elle nous embarque dans son histoire au point qu’on va limite la vivre. Je me serais cru avec eux, tellement tout est bien détaillé et amené, ce qui fait, qu’une fois plongés dedans, on ne va pas lâcher l’histoire.

Dans ce livre, nous allons rencontrer plein de personnages, mais pas de panique l’auteure a fait un petit lexique et explique bien le rôle de chacun, ce qui fait qu’on n’est jamais perdus pendant notre lecture et rend celle-ci plus fluide 

Tout comme Freya, on veut comprendre. On va voir ses doutes, ses peurs, ses désillusions aussi, mais on va admirer le courage de cette louve maudite qui nous entraîne dans une aventure hors du commun.

Les protagonistes de ce livre sont tour à tour aimants, charmants, mais plein de secrets, de vices, ce qui fait qu’on ne sait plus trop à qui se fier, à qui faire confiance, qui aimer ou pas.

On part à la découverte de ce monde, mais aussi de ce qu’elle révèle, de ses secrets qui nous emmènent loin et nous plongent de plus en plus dans l’histoire.

Ouf ! Heureusement que je connais la date de sortie du tome 2 car je veux la suite et vite.

Mon cœur bat et ne sait pas à qui il doit se fier, mais je suis quand même team Lev. Je ne sais pas, mais je n’arrive pas à faire confiance à Caïn. Enfin, pour ça, je vous laisse vous faire votre propre jugement.

Malgré tout ce qui se passe et même avec tout ce qu’on apprend, je reste team Lev. On va voir des complots se créer, des alliances se faire, et aussi de la trahison, de la peur, des doutes mais aussi de la résilience.

Freya, je l’admire et tout comme elle, je me pose des questions sur ses pouvoirs.

Chapeau à l’auteure qui a su me captiver dans son roman au point d’en rêver. Oui oui !!! Mais mince je veux la suite car là, mon cœur saigne et a peur.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Black Haters, tome 2

  • Titre : Black Haters, tome 2
  • Auteure : Manon Donaldson
  • Éditeur : Black Ink
  • Date de sortie : 19 Février 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3uYFPGm

Résumé :

Deux êtres que tout oppose et dont le destin est étroitement lié.

Nellyanna ouvre les yeux sur cette vérité qu’elle a tant voulu connaître. Lander, lui, se fait violence pour ne pas intervenir alors que sa douce évolue dans le chaos.

Les complots se dévoilent, les masques tombent, le danger rôde.

Et si elle était la pièce maîtresse de la vaste partie d’échecs que disputent les Élitaires et les Black Haters ? Si elle seule pouvait en changer l’issue ? Jusqu’où serait-elle prête à aller pour protéger ceux qu’elle aime ? La réponse lui apparaît évidente. Une certitude qui enfle : plus rien ne l’arrêterait désormais.

Mon avis :

Nelly a été relâchée par les blacks haters mais est-ce vraiment une bonne chose ?

Elle ne comprend pas ce qu’Ewan attend d’elle, mais petit à petit, elle commence à appréhender sa machination.

Quels sont les objectifs d’Ewan et jusque où est-il prêt à aller ?

Nelly va-t-elle réussir à se sortir de cette impasse ? Le mensonge de Noam va-t-il vraiment l’aider?

Quel choix va faire Lander ?

Waouh ! Je crois que pour ce tome Manon a pris des cours de sadisme. Dès les premières lignes, mon cœur a lâché. Puis, plus j’avançais dans ma lecture, plus j’ai détesté l’auteure pour ce qu’elle faisait subir à ses personnages. Sa plume est plus qu’une tuerie. Elle m’a fait passer par toutes les couleurs et par toutes les émotions.

J’ai eu mal pour Nelly mais aussi pour sa sœur. J’ai eu de la haine pour son père. Et Ewan, lui, je le détestais déjà dans le tome 1, mais dans ce tome, c’est encore pire.

Dans ce deuxième volet, on retrouve tous les protagonistes du tome 1, mais dans une autre ambiance. On découvre ici toute la machination de certains pour accéder au pouvoir et jusqu’où ils sont prêts à aller. On va avoir une révélation de malade qui va nous donner envie de vomir la haine envers certains personnages, et on voit la méchanceté et la machination que certains sont prêts à faire pour arriver à leur fin. On va en voir aussi qui vont complètement péter les plombs et nous montrer un autre visage d’eux.

Ce tome nous démontre aussi que même les femmes peuvent avoir des idées et des bonnes et que dans l’urgence, elles savent réagir.

Lander est toujours aussi charismatique, chaud et caliente. Je crois que je suis sa plus grande fan.

J’ai tourné les pages avec envie, mais avec peur. Peur de ce que j’allais découvrir, même si je voulais connaître tous les secrets et surtout qui était derrière tout ça. J’ai eu un tas d’hypothèses qui se sont toutes révélées être très loin de la vérité. J’ai découvert le pot au rose quand l’auteur l’a bien voulu, en nous donnant tous les indices, mais je ne me doutais pas de la tournure que ça allait prendre.

Ce livre est une pépite, une tuerie. On ne le lit pas, on le dévore. On vibre en même temps que les personnages. On tombe comme eux. On est dégoûtés de la race humaine, plus particulièrement de certains.

Et on va tomber d’amour pour certains personnages. Des visages vont se découvrir, des rebellions vont avoir lieu.

Une pépite que je vous recommande. Un coup de cœur pour moi

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

My only exception, tome 1 : Ella

  • Titre : My only exception, tome 1 : Ella
  • Auteure : Delinda Dane
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 17 février 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2PlGam9

Résumé :

*** Réédition ***

Il est aussi mystérieux que charismatique, et Ella ne vit que pour les quelques minutes où elle peut apercevoir cet inconnu dans le métro new-yorkais.

Jusqu’au soir où elle se fait agresser et qu’il lui porte secours. Une rencontre fortuite qui va les mener à plus… bien plus.

L’ennui, c’est qu’il est aux antipodes du prince charmant dont rêvent les petites filles.

Rien ne les destine à être ensemble, pourtant, cette rencontre pourrait briser toutes leurs certitudes.

Quand l’homme qui fait battre votre cœur n’est pas celui qu’il vous faut, il devient l’exception qui confirme la règle : l’unique exception…

Mon avis :

Ella fantasme tellement sur un mec qu’elle croise dans le métro, qu’elle fait en sorte de ne jamais louper son train car ce petit moment où elle le voit la met en joie.

Wes est un mec tatoué, percé sur la langue avec un caractère changeant, violent, renfermé et possessif.

Quand Wes vient au secours d’Ella, pas une, mais deux fois, elle s’en veut de ne pas avoir remercié ce dernier comme il se doit et décide de faire le premier pas.

Dès le départ, ils s’attirent mais tout les oppose.

Wes et Ella arriveront-ils à mettre leur différence de côté et à un construire une histoire ensemble ?

Et si le passé de Wes remontait à la surface comment Ella réagirait-elle ?

Dès le début, on plonge dans l’histoire. On voit ces deux protagonistes que tout oppose, s’attirer et essayer de construire quelque chose, mais certains comportements, comme le côté mystérieux et secret de Wes n’aide en rien Ella à lui faire entièrement confiance.

Wes ne sait pas faire taire la rage qu’il a en lui et son passé ne l’aide pas à s’ouvrir. On se doute qu’il cache quelque chose et je peux vous dire qu’avant de le lire, je ne m’en serais pas douté. Ne cherchez pas à deviner, il n’y a pas d’indice sur ce secret, enfin un de ses secrets, car je suis sûre que tout n’a pas encore été dévoilé.

L’auteure a une très belle plume, fluide, subtile, prenante et douce. On s’attache vite aux personnages par sa façon de nous les présenter, de nous les décrire. Elle nous les fait aimer même si certains comportements m’ont un peu énervée j’avoue.

Ella est une perle. La pauvre, elle est douce, mais va devoir subir les attaques de partout.

Vite vite la suite ! Je veux savoir la réaction de chacun des protagonistes du livre. Vu comment ils réagissent à la fin de ce tome 1, j’ai des idées mais je les garde pour moi.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Ocean Eyes

  • Titre : Ocean Eyes
  • Auteure : Wendy Donella
  • Éditeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 12 février 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3pLYEsL

Résumé :

Ma sœur Dinah est tout ce qu’il me reste. Elle est ma seule famille.

Pour nous offrir le meilleur, elle n’a pas hésité à nous embarquer dans une effroyable « chasse à l’homme fortuné ». Mais j’en ai ma claque de tout ça.

Aujourd’hui, ce que moi je souhaite, c’est tirer un trait sur cette vie qui ne me ressemble pas, et ne plus être cette Mady que je déteste.

Mon but : troquer les escroqueries et le danger contre des instants plus « normaux », du genre de ceux que pratiquent les jeunes gens de mon âge.

Mon moyen pour y parvenir : intégrer l’université de Penbrook.

Mon obstacle : ma rencontre avec la star de l’équipe de foot universitaire, ce garçon au regard perçant qui m’est si familier, au physique de rêve qui… ne m’est pas réservé.

Croyez-vous au destin, à ce lien invisible et pourtant si solide qui unit deux âmes faites pour rester sur le même chemin ? Moi, en tout cas, je n’y croyais pas. Jusqu’à Ocean Eyes.

Mon avis :

Mady en a marre des arnaques de sa sœur et veut tout arrêter surtout avec son entrée à l’université, mais Dinah veut faire un dernier coup ce que refuse Mady.

Darek est le capitaine de foot de l’université, il est beau et a les yeux couleurs océan mais surtout il est celui que Mady veut fuir.

Entre Mady et Darek, il y a une connexion.

Comment Darek va-t-il réagir quand il connaîtra le secret de Mady ?

Comment Mady va résister à ce dieu vivant qui a une copine pour compliquer les choses.

Dès les premières lignes, on plonge dans le livre. On se demande où les arnaques des filles vont les emmener et pourquoi Dinah insiste pour faire ce dernier coup.

On se pose des questions sur le lien entre Darek et Mady. On tourne les pages avec envie, on suit l’aventure de toute la bande qui va nous faire rire, vibrer, mais aussi nous interroger. On va avoir des étoiles dans les yeux, on va se demander ce qui va se passer quand Darek connaîtra la vérité. Puis d’un coup, sans qu’on s’y attende, l’auteure prend un virage à 360 degrés et nous sort des révélations de malade, qui nous prennent aux tripes, nous font monter la tension et nous passionnent encore plus. Je peux vous assurer que vous n’êtes pas prêts à affronter ce que l’auteure va vous révéler et à aucun moment, on se doute de quoi que ce soit.

L’auteure m’a plus que bluffée. Sa plume est extraordinaire, magique et envoûtante. Son histoire est bien menée. Elle sait doser les choses. Elle nous fait passer énormément d’émotions, on a des hauts et des bas. On va rire aussi, oui on va beaucoup rire même, mais elle va nous briser le cœur. Elle va nous émouvoir aux larmes. On va se dire que ce n’est pas possible et je peux vous dire que vous allez avoir la haine mais d’une force phénoménale pour un personnage.

Ce livre est plus qu’un coup de cœur. C’est une pépite, une bombe qui va vous faire fondre comme vous faire frissonner. C’est plus des papillons dans le ventre, c’est une toute la famille entière qui s’envole. Je ne m’attendais pas du tout à ça et j’ai été plus que surprise même si tout est dur à digérer.

Venez-vous perdre avec ocean eyes mais aussi vibrer pour petite chose.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Night-Club Boss

  • Titre : Night-Club Boss
  • Auteure : Théo Lemattre
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 5 février 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3rwjZYc

Résumé :

Bianca ne maîtrise pas grand-chose dans sa vie de jeune adulte fauchée. Et certainement pas l’amour.
Elle fantasme quelques idées sur le blog qu’elle tient, prend les conseils de ses colocs, mais lorsqu’elle rencontre le patron du night-club dans lequel elle se rend, ses croyances en la matière volent en éclats.

Lui, c’est Rafael. Désagréable, arrogant, détestable… Et zut, tellement beau aussi ! Si intriguant, sexy, sulfureux…
Mais il est également taciturne, torturé, et pas sûr que le secret qu’il s’évertue à cacher protège Bianca du danger qu’il représente pour elle.

Pourtant, au rythme des soirées torrides, Bianca est bien décidée à se frayer un chemin pour lever le voile sur le mystère Rafael.

Si vous aviez la possibilité qu’on vous révèle votre avenir, et que ce dernier était obscur, succomberiez-vous au seul homme auquel il ne faut pas, même si vous êtes irrémédiablement folle de lui ?

Mon avis :

Bianca, blogueuse de recettes de son pays, est une femme sans problème en dehors de Christian l’homme dont elle était amoureuse et croyait que c’était réciproque.

Rafael, patron de plusieurs night-club, est un homme beau, sexy et attirant mais dérangeant par sa façon de lire en vous.

Qui est vraiment Rafael ? Son héritage est-il une bénédiction ou pas ?

Bianca va-t-elle succomber ?

Un livre surprenant.

Dans ce livre, l’auteur aborde un sujet qui va diviser les lecteurs. Certains vont y croire et d’autres pas du tout. L’auteur connait bien son sujet et il y met tellement de passion que même si on ne croit pas en ce don, on se met à douter. Et oui, il y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Et l’auteur va réussir à vous faire changer d’avis.

On va découvrir Bianca qui tient à la base un blog culinaire mais qui petit à petit va le transformer. Elle va être perturbée par le don de Rafael et ne va pas savoir à quel saint se vouer. Elle ne peut pas compter sur ses deux amis qui sont aussi ses colocataires mais qui sont tous différents les uns des autres.

J’ai plongé à pieds joints dans ce livre qui m’a captivée et tenue en haleine tout au long de ma lecture. On ne va pas seulement vivre une histoire d’amour, c’est bien plus que ça. Plein de sujets vont être abordés, comme la fuite d’un pays, la mafia, la drogue la vengeance, la famille et beaucoup d’autres que je vous laisse le plaisir de découvrir.

En tout cas, ce livre est bien addictif car on plonge dedans, on suit l’aventure de tous les personnages quel qu’ils soient, qu’ils soient principaux ou secondaires car ils ont tous leur importance et jouent un rôle capital.

On va vivre des moments intenses de joie mais aussi de doutes et de pleurs. Ce livre est un vrai déchire-cœur car on ne sait pas comment il peut finir, ni la direction que l’auteur veut nous faire prendre. Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous allez trembler, avoir mal et être dans l’incompréhension. Quand on découvre le passé de Rafael, on souffre pour lui mais aussi pour sa famille. Je peux vous dire que les retrouvailles ne sont pas de tout repos !

L’auteur a mis énormément d’émotions dans son roman mais aussi plein de vérité, de rebondissements, qui font qu’on veut tourner les pages. On veut savoir, on reste suspendus à sa plume qui est fluide, forte et passionnante.

Je n’ai pas eu le coup de cœur ; il m’a manqué un petit truc mais ça reste un livre sublime qui m’a fait vibrer et vivre une belle aventure livresque. Un roman qui m’a fait ouvrir les yeux et laisser entrapercevoir que le don de Rafael peut exister.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Hidden désire

  • Titre : Hidden désire
  • Auteure : Angel Arekin
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 29 Janvier 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/36EX5WF

Résumé :

Règle numéro 1 : manipuler est un art de vivre.

Règle numéro 2 : profiter, ne pas s’attacher.

Règle numéro 3 : ne jamais mélanger boulot et plaisir.

Règle numéro 4 : ne jamais croire un Mordret.

Règle numéro 5 : éviter la blonde sulfureuse… »Dans ma famille, le sens du jeu est inné : nous maîtrisons l’art de tisser des toiles pour y attirer nos proies à la perfection. Procéder à un chantage odieux pour obtenir ce que l’on désire est habituel pour nous – c’est même une tradition, perpétuée de père en fils. Je veux ; j’obtiens.
Merryn, la délicieuse secrétaire de ma cousine, ne déroge pas à cette règle. Elle dissimulait de petits secrets qu’elle a eu le malheur de me dévoiler. Pour se protéger, elle a cru pouvoir me repousser. »
Et si, malgré les règles, Declan Mordret n’était pas le seul maître du jeu ?

Mon avis :

Merryn est secrétaire dans l’entreprise familiale des Mordret, Bella. Même si elle est au service de Béni, il lui arrive d’avoir affaire aux autres membres de cette famille plus que particulière.

Declan est beau, intelligent, mais aussi sournois, autoritaire, dominant, sans cœur… un digne héritier de la famille Mordret en somme, où les sentiments ne font pas partis de leur vocabulaire.

Quand Declan propose un marché à Merryn, elle hésite mais va vite accepter même si elle sait pertinemment qu’elle risque d’y laisser des plumes.

Pourquoi Declan est-il comme ça ? Que lui est-il arrivé pour avoir de telles réactions ?

Merryn va-t-elle savoir jouer sans trop s’impliquer ? Saura-t-elle s’imposer quand il le faudra ?

Dans ce livre, on rencontre un autre membre de la famille Mordret. Mais pas le plus simple ; on va l’aimer autant qu’on va le détester. Oh oui, on va le haïr car il sait y faire pour qu’on le déteste. Il va nous donner très très chaud car même s’il est sans cœur, il est très hot. Merryn va se laisser entraîner et va aimer ça, même si elle en veut plus, qu’elle ne comprend pas toujours ses réactions et que son cœur en souffre.

Angel ou l’art de torturer ses personnages ! Elle fait partie de ces auteures dites sadiques mais que j’aime. Tu as cette façon de me rendre folle à chaque fois avec tes personnages hauts en couleur, torturés, brisés, et qui vont nous faire voir que leur mauvais côté. Ils vont nous broyer de l’intérieur, nous retourner complètement. On ne va pas savoir si on les aime ou si on les déteste même une fois que l’on connait leur plus sombre secret. Tu as cette façon de mélanger les émotions, de jouer avec les sentiments qui fait qu’une fois qu’on a commencé notre lecture, on ne peut plus la lâcher. On est en dents de scie tout au long, en apnée. On essaie de deviner les choses puis d’un coup, tu nous dévoiles tout et là, ça explose dans notre tête. On est juste captivés par toutes les révélations, on ne sait plus où donner de la tête. On a qu’une envie, celle de rentrer dans le livre que ce soit pour hurler sur certains ou en câliner d’autres.

J’ai eu une envolée de papillons pour ce couple improbable, mais plus d’une fois, j’ai eu mal pour Merryn et pour ce qu’elle va ressentir tout au long de ce livre. La pauvre, tu ne l’as pas épargnée.

On va voir la complexité de cette famille, sans cœur, ni sentiments ou le faire avoir est un droit ou chacun doit rentrer dans un moule et se soumettre au père.

Un livre qui nous malmène autant que ces personnages. Une plume forte, percutante, prenante et captivante qui va vous ravir tout comme elle m’a conquise.

Une histoire forte, des personnages au caractère de malade. En clair, une histoire à ne manquer sous aucun prétexte. Attention Declan va vous donner chaud, très très chaud, que ce soit par ses mots ou ses actes sensuels que vous allez aimer lire à souhait.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Lie to love

  • Titre : Lie to love
  • Auteure : Marie H.J et K.Jarno
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 22 Janvier 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/36Cqscc

Résumé :

Qui est vraiment Axel, alias mister 39 points ? C’est la question qui taraude instantanément Noah lorsqu’on lui impose le petit ami de sa sœur durant les vacances familiales. Normalement, il se réjouirait du bonheur d’Olivia, mais tout dans son couple sonne faux. Axel est beaucoup trop mystérieux pour paraître digne de confiance, et beaucoup trop sexy pour être honnête. Alors oui, c’est plutôt sympa et agréable de passer son temps à emmerder cet arriviste qui n’est pas non plus en reste pour se défendre. Très agréable même… Mais si les mensonges séparent, les non-dits relient, et à ce jeu, pas sûr que Noah remporte la partie.

Mon avis :

Après un exil chez sa tante, Noah revient dans sa famille où il fait la connaissance d’Axel, le petit ami de sa sœur, avec qui elle doit partir un an en Australie. Mais Noah ne sent pas ce type, il est trop bien et un truc le dérange chez lui.

Axel culpabilise de ce qu’il fait mais il n’a pas le choix, il doit mener à bien son projet.

Que cache Axel ?

Noah arrivera-t-il enfin à dire à sa famille tout ce qui lui pèse sur le cœur ?

Un livre juste comme je les aime avec beaucoup d’émotions, de celles qui donnent des frissons partout. Du début à la fin, on ressent beaucoup de choses, on doute, on ne sait pas ce qui va se passer, comment ça va se finir, ni comment les dégâts causés vont pouvoir être réparés.

J’ai découvert des protagonistes au grand cœur, prêts à tout pour les liens du sang, même à aller contre leur nature, quitte à souffrir et à se faire rejeter. J’ai eu la haine et une révolte envers cette sœur que j’ai trouvé égoïste, nombriliste et que j’ai eu envie de secouer plus d’une fois.

Axel et Noah m’ont juste retournée. Ils m’ont énormément touchée chacun à leur façon, chacun avec leur vécu et leurs problèmes. Ce sont deux amours qui ont le cœur sur la main mais qui ne font pas toujours les bons choix. Ils vont s’engluer dans une situation qui les dépasse totalement et qui va faire beaucoup de dégâts lorsque tout sera révéler.

Deux plumes que j’adore et qui se sont unies, un pari plus que réussi pour moi. Deux pro du m/m qui une fois de plus m’ont convaincue. J’avoue avoir essayé de découvrir qui a été la voix de quel personnage. J’ai ma propre théorie mais je vous laisse vous faire votre propre avis. L’association de ces deux plumes, fortes et touchantes, m’a conquise. J’espère sincèrement que les auteurs renouvèleront l’expérience.

Tout au long de ma lecture, j’ai eu des frissons, mal au cœur pour les personnages. Les sujets abordés me parlent et me touchent énormément. Un passage m’a tiré des petites larmes.

Les auteurs ont su tout au long de l’histoire faire ressortir les émotions des personnages, ont su nous montrer les liens très forts d’une fratrie. On passe par plein d’émotions mais le plus fort des sentiments pour nous est l’amour. J’ai bien apprécié quand certains ouvrent enfin les yeux.

Une histoire très bien ficelée, bien menée. On va se poser plein de questions. On va rester comme suspendus au bout de la plume. On va avoir peur des réactions quand tout sera dévoilé. On va avoir mal, très très mal même. On va apprécier certains rapprochements. Le sexe est présent mais bien dosé, ni trop, ni pas assez. Il est bien décrit, loin de la vulgarité, tout dans la sensualité.

Si vous aimez les livres avec des révélations, des retournements de situation, des sentiments très forts où la chair de poule vous prend du début à la fin et que vous aimez aussi le m /m alors n’attendez plus et foncez lire ce livre

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

En nos troubles

  • Titre : En nos troubles
  • Auteure :  Ange Edmon
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 15 Janvier 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3iGoCvI

Résumé :

Pour partir en Italie, Tara doit accomplir une dernière chose, chère à son cœur.

Piégée dans un passé qu’elle a partiellement effacé, elle décide de tout plaquer en espérant un nouveau départ.

Vivant en Toscane, Célio revient régulièrement sur ses terres françaises rendre hommage à sa défunte mère.

Avocat renommé en France, et homme d’affaires redouté dans son pays natal, il n’imaginait pas tomber sur son premier amour, cette femme qui a disparu de sa vie sans explications.

Elle ne semble pas le reconnaître, mais l’Italien n’est pas homme à baisser les bras. Entre les deux pays, leurs corps balancent, s’attirent et se rapprochent.

Quel est ce secret qui semble poursuivre Tara ?

Pourquoi ne se souvient-elle pas de leur histoire ?

Luttant contre leur incessante attraction, Tara devra faire face aux démons de ce passé.

Mon avis :

Tara et Celio étaient amoureux mais se sont perdus de vue pendant 11 ans. Quand Celio retrouve Tara par le plus grand des hasards, il décide qu’il ne la lâchera plus.

Tara n’est plus la même. Elle a changé, la vie l’a changée et même si Celio ne la reconnaît plus, il va tout tenter pour la reconquérir.

Mais quand le passé de Tara arrive en force, cette dernière gère de la seule et unique façon qu’elle connaisse …. La fuite.

Celio arrivera-t-il à briser la carapace de Tara ?

Comment Tara va gérer le retour de son passé dans sa vie ?

Ce livre n’est pas simplement un coup de cœur, c’est bien plus que ça pour moi. C’est un chef d’œuvre littéraire.

Dans ce livre Ange va aborder un sujet douloureux, sombre, mais qui est plus que d’actualité en ce moment. Chapeau à elle car pour avoir été confrontée à ce sujet récemment dans ma vie professionnelle, je trouve qu’elle est très réaliste. On voit qu’elle a mené des recherches et a su très bien retranscrire les sentiments de ces personnes ainsi que leur façon de se protéger et de gérer les choses.

On va découvrir Tara, une jeune femme qui a un vécu très très lourd et traumatisant. Elle va le gérer à sa manière mais pas spécialement de la meilleure des façons. Elle a un sacré caractère et ne va plus vouloir se laisser faire. Elle est entourée de sa meilleure amie ainsi que de son patron.

Celio est juste intense. On découvre un avocat froid qui n’hésite pas à faire du zèle. Je crois que je vais me mettre à l’Italien moi. Il ne va pas hésiter à mettre les pieds dans le plat et à venir en aide à sa belle même si pour cela, il doit être au courant de choses très très moches. Lui aussi a de son côté des choses à régler et ne va rien lâcher.

Ange, ta plume est juste fabuleuse. Bien que ton livre soit sombre, je l’ai plus qu’adoré. Tu as su retranscrire les sentiments des protagonistes avec une telle justesse que je pouvais entendre leur voix dans ma tête. Non, non, je ne suis pas folle ! Et les petites phrases en italien… humm, j’imagine bien l’accent de Celio.

Je ne peux que vous encourager à lire cette pure pépite qui va vous retourner. Dès les premières lignes, vous allez apercevoir la noirceur de ce roman mais il est tellement addictif et tellement bien écrit qu’il m’a été impossible de le lâcher. Et quand vous pensez voir le bout du tunnel, Ange nous fait un rebondissement de folie qui va faire battre votre petit cœur à 100 à l’heure. Vous allez vous demander si vos nerfs vont tenir le coup, vous allez être en apnée jusqu’au dénouement et au final.

Pour moi, c’est plus qu’un coup de cœur et je vous invite à foncer le lire.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Passé imparfait

  • Titre : Passé imparfait
  • Auteure : Ambre L
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 8 Janvier 2021
  • Lien d’achat : https://amzn.to/35Q9x5q

Résumé :

Joshua, c’est le mec parfait. Un type sur qui on peut toujours compter, un ami fidèle et loyal, intelligent, beau gosse, sportif… Mais lorsque Dakota, son amie d’enfance, revient dans sa vie après dix ans d’absence, la façade du beau brun se fissure et laisse émerger un passé qui renvoie une image bien moins flatteuse. Si Joshua n’en mène pas large et essaie de se racheter une conduite auprès d’elle, Dakota semble lui vouer une rancœur sans possibilité de pardon. Parler, charmer (et plus si affinités) sont un bon début, mais c’est loin de suffire à la jeune femme. Joshua a une passion pour le sport, ça tombe bien, ce combat-ci pourrait s’avérer très compétitif, surtout quand Dakota s’équipe des mots qui fâchent : mensonges et trahison. Alors, dix ans suffiront-ils à effacer un passé imparfait ?

Mon avis :

Dakota et Joshua se connaissent depuis l’âge de onze ans jusqu’à ce que Joshua parte sans donner de nouvelle. Suite à ce départ, Dakota a dû vivre des choses difficiles, moches et à des choses à lui reprocher.

Quand ils se retrouvent des années plus tard chez Thomas, un ami commun, Josh découvre qu’ils ont gardé des liens et qu’ils semblent même très proches.

Pourquoi Dakota en veut-elle autant à Josh ?

Arrivera-t-elle à lui pardonner ce qui s’est passé entre eux ?

Josh va-t-il enfin ouvrir les yeux et voir ce que tout le monde voit sauf lui ?

Un livre plein de sentiments mais aussi beaucoup de ressentiments. Les blessures du passé ont du mal à être digérées.

Entre Josh et Dakota, il y a de l’électricité dans l’air et pas seulement de bonnes ondes. Quand on apprend ce que Dakota reproche à Josh, on se demande comment elle va pouvoir lui pardonner et si elle va y parvenir.

Josh a des défauts et surtout avec Dakota. Il a appris de ses erreurs mais beaucoup trop tard et a blessé la seule femme qui compte pour lui. Pire, il ne s’est jamais excusé de l’avoir blessée de la pire des manières.

Tom va rajouter de l’huile sur le feu avec sa relation plus qu’ambiguë avec Dakota. Ils m’ont beaucoup fait rire à faire tourner en bourrique Josh. Et même si je les comprends de malmener ainsi Josh, et malgré ce qui lui est reproché, il m’a quand même fait mal au cœur.

On ne peut qu’admirer la détermination de Dakota même si elle montre des faiblesses. Plus d’une fois, elle va vouloir craquer mais elle va quand même réssusir à le faire ramer et ça j’adore : voir un homme se donner du mal, chercher comment se faire pardonner et que la nana ne lui tombe pas dans les bras au bout de deux phrases.

La plume de l’auteure est exceptionnelle, elle m’a donné des frissons tout au long de ma lecture et j’ai même versé ma larme par moment vous comprendrez pourquoi en lisant ce roman.

Elle sait jouer avec les émotions et elle en a mis beaucoup dans son livre. Il est très touchant et bouleversant. On va prendre énormément de plaisir à découvrir ces personnages, même si on en connaissait déjà certains, on va apprécier de les découvrir plus en profondeur.

Si je vous dis que j’ai lu une bonne partie de la nuit car je voulais savoir comment Josh allait se faire pardonner, comment il allait réussir cet exploit car ce n’était pas gagné avec toutes les bourdes qu’il va enchaîner.

Tout au long de ma lecture, je suis passée par plusieurs états : Je sautais du « j’aime ce perso » à « je le déteste » ou « je l’admire » à « j’ai envie de le gifler ». Pour une fois, il n’y a pas de personnage que j’ai aimé dès le début et que j’aurai défendu coûte que coûte. Ils ont tous, plus ou moins, joué avec mes nerfs à un moment donné au point d’avoir envie de les remettre sur le droit chemin. C’est pour toutes ces raisons que je ne voulais plus lâcher ce livre car il m’a passionnée et tenue captive. Cette plume est géniale, douce à lire. Elle nous met des étoiles plein les yeux puis le chapitre d’après, les nerfs à vifs. Certaines révélations sont surprenantes. Chapeau à l’auteur car certaines sont très touchantes, déchirantes et d’un courage exemplaire.

Humm un spin off sur Luk pourrait être intéressant et remplis de rebondissements.

En résumé, un spin off tout aussi passionnant que les premiers tomes où les personnages se déchirent, s’aiment mais se font du mal. Humour, pleurs, trahisons sont au rendez-vous mais le tout dans une bonne harmonie pour nous faire passer un excellent moment de lecture.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Black Haters, tome 1 : Action

Résumé :

Son avenir à elle était tout tracé, son futur à lui ne pouvait être plus incertain.

Appartenir à l’Élite est synonyme d’une perfection dénuée de libre-arbitre.

Nellyanna, fille du Conseiller Mavoy, s’apprête à célébrer le mariage fastueux de sa soeur aînée.

À cette occasion, elle croise Lander, un homme mystérieux déterminé à brouiller tous ses repères.

Mais l’événement de l’année est perturbé par un attentat perpétré par les Black Haters, un groupuscule œuvrant dans l’ombre, réclamant justice et vérité auprès de ce gouvernement qui les opprime autant qu’il les dissimule au peuple.

Le destin de Nellyanna, kidnappée par les rebelles, bascule quand elle comprend que son monde est bâti sur des secrets inavouables.

Lander signera-t-il sa perte ou sa liberté ? Et quelle est cette vérité qui lui échappe ?

Mon avis :

La sœur aînée de Nellyanna doit se marier sur une île, mais la veille du mariage, l’île est prise d’assaut par les Black Hater.

Ses derniers ne demandent qu’une chose la vérité, mais quelle vérité ?

Devant le mutisme des conseillers de l’élite, les aînés de ces derniers sont enlevés sauf Nellyanna qui est la cadette mais pourquoi ?

Qui sont les black Hater ?

Quel secret cache chaque enfant enlevé ?

Quel sort est réservé aux victimes ?

Manon, avec cette histoire, tu as fait fort, très fort. Ton livre est une torture psychologique. Dès les premières lignes, on plonge direct dedans et plus on avance, plus on tombe de haut et plus on se pose des questions jusqu’à, nous aussi, mener notre enquête. Tout au long du roman, j’ai eu mal à tour de rôle pour les protagonistes de ce livre. On va vivre les mésaventures de Nellyanna, ses peurs, ses doutes. On va la voir être malmenée sans savoir pourquoi mais on va la voir mûrir, changer, grandir et prendre en confiance en elle.

J’ai plaint parfois puis j’ai détesté voir même haï. J’ai eu mal pour les fils d’élu qui ont été kidnappés. Par moment, j’ai pu être choquée par leur comportement. Certaines de leurs révélations m’ont laissé sur les fesses ! À aucun moment, je ne me serais attendu à tout ça.

Et Lander…on en parle de ce type juste canon, à tomber ? Il a un rôle à jouer et il le joue à merveille même si certaines décisions sont douloureuses à prendre pour lui. Je crois que je suis tombée amoureuse de ce rebelle qui lui aussi cache bien son jeu et ses secrets.

Manon, une fois de plus, ta plume m’a conquise. J’avoue qu’après lecture du synopsis, j’avais peur mais franchement une fois lancée dans le livre, impossible de le lâcher.

Si je puis me permettre : AVERTISSEMENT ! Une fois le livre commencé, vous ne pourrez plus le lâcher donc enfants et maris devront se gérer seuls.

La plume est fluide prenante, captivante et pleine de suspens. On tourne les pages, on veut savoir. Une histoire de dingue qui du début à la fin nous fait vivre des montagnes russes. Nos émotions sont malmenées. L’auteure attrape nos tripes dans ses mains et les broie totalement.

Les personnages de ce livre sont intéressants, secrets, pleins de mystères, bouleversants et parfois même choquants mais ils vont s’immiscer dans notre cœur petit à petit pour ne plus en sortir.

Et cette fin, on en parle ? Pour moi, elle est aussi frustrante qu’éclairante. Ce livre est mon premier coup de cœur de l’année. Une fois, la dernière page tournée, on a un seul mot à la bouche : « LA SUITE »…et vite !!!

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Socrate’s shadow

  • Titre : Socrate’s Shadow
  • Auteure : Haley Riles
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 14 Décembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.to/34Ujbno

Résumé :

Lorsque Kaya s’envole au Panama pour sa lune de miel, elle est loin d’imaginer qu’elle va séjourner dans l’hôtel de Socrate, cet homme, certes canonissime mais si arrogant, qu’elle a rencontré lors de son mariage.

Elle n’a jamais entendu parler de lui, alors qu’il porte le titre de « meilleur ami » de son mari Allan, et son comportement envers elle pourrait largement le classer en tête du connard de l’année !

Cerise sur le gâteau ? Allan, obnubilé par son travail, va abandonner la jeune mariée à Bocas del Toro et rentrer à Montréal, laissant à Socrate le soin « d’occuper » son épouse.

Si ce dernier se montre totalement hermétique et au sommet de son antipathie, Kaya, elle, pourrait vouloir percer les ombres qui l’entourent, et l’attirance pourrait finalement l’emporter sur l’aversion.

Car ne dit-on pas que l’obscurité attire parfois davantage que la lumière ?

Mon avis :

Kaya va vivre le meilleur jour de sa vie : son mariage avec Allan, l’homme qu’elle aime. Mais ce même jour, elle va rencontrer Socrate, le meilleur ami de son mari, un homme taciturne, sombre et orgueilleux.
Alors quand elle découvre qu’elle va passer sa lune de miel dans son hôtel, elle apprécie moyennement, mais quand en plus son mari passe plus de temps sur son pc qu’avec elle, elle voit son mariage d’un mauvais œil.
Entre Kaya et Socrate, c’est explosif, ils ne se supportent pas.
Socrate lui, est attiré par Kaya, mais il refuse de céder à ses pulsions.
Le mariage de Kaya a-t-il un avenir ?
Quel secret cache Socrate ?
Un livre où les personnages ont un caractère fort, où l’héroïne est une chieuse qui sait ce qu’elle veut, mais surtout ce qu’elle ne veut pas. On va sauter à pieds joints dans l’histoire. Socrate va nous faire travailler nos méninges. On se demande ce qu’il cache, pourquoi il est comme ça et quels sont ses sombres secrets. Plus d’une fois, on va avoir envie de le frapper, tout comme on va l’aimer d’une force phénoménale. Kaya a un sacré caractère, un peu chieuse, mais surtout rentre-dedans. Elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle va douter, mais quand elle va savoir ce qu’elle veut, rien ne la détournera de son objectif. Deux protagonistes qui vont se rencontrer, entre eux, ça va être explosif. Ils vont remettre plein de choses en considération, des révélations à lesquelles on ne s’attend pas et qui vont nous tomber dessus tout comme à Kaya et qui tout comme elle vont nous faire mal.
Une plume très forte en émotions, sans parler des révélations, ni des rebondissements qui à chaque page nous entraînent dans un tourbillon émotionnel, avec des papillons dans le ventre, mais aussi les nerfs comme pas possible et mal au cœur pour nos personnages.
L’auteure m’a séduite par son histoire que j’ai adorée et qui m’a touchée en plein cœur. Elle est juste sublime et touchante même si une des meilleures amies de Kaya va nous faire rire. Elle est juste impayable celle-là et elle est très importante à l’histoire.
Un coup de cœur que je vous conseille les yeux fermés

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Dusk Till Dawn

  • Titre : Dusk Till Dawn
  • Auteure : Karyn Adler
  • Editeur : Black ink éditions
  • Date de sortie : 6 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3piPWCi

Résumé :

À quelques jours de son mariage, June est trahie par son fiancé qui parvient à lui rejeter la faute et à la faire douter d’elle-même.
Retrouver confiance en elle, apprendre à se connaitre, c’est ce qu’elle s’apprête à faire en poussant les portes de l’Aphrodite, un club select.
Elle ne s’impose qu’une seule règle : Ne rien voir, ne rien savoir.
Guidée par l’énigmatique Riley, June devra se laisser aller à ses sens pour enfin lâcher prise.
Riley est gouverné par les plaisirs nocturnes, mais le jour, il est Ezéquiel, cet homme si charmant. Et si l’un instruit le corps de la jeune femme, l’autre approche son cœur.
June parviendra-t-elle à se reconstruire lorsqu’elle découvrira que les deux hommes ne font en réalité qu’un ?
Du crépuscule jusqu’à l’aube, ouvrir les yeux sur qui elle est vraiment pourrait s’avérer plus compliqué que prévu.

Mon avis :

June n’y croit pas. Déjà son fiancé la trompe mais en plus, il lui balance les pires choses au visage qui va complètement ébranler la confiance qu’elle a en elle.

Sa meilleure amie l’incite à aller dans le club l’Aphrodite pour explorer sa sexualité. Si au début June hésite, elle va se prendre au jeu surtout avec Riley, ce type qui a le pouvoir de révéler sa sexualité mais de qui elle n’a jamais vu le visage.

Quand elle rencontre par hasard Ezekiel et que le courant passe bien entre eux, elle se sent perdue car elle a l’impression de tromper l’un ou l’autre dans sa relation.

Qui va choisir June ?

Ce livre est une belle découverte. Tout au long de ma lecture, les émotions se sont mélangées en moi, entre peine, haine, tristesse et joie. J’ai découvert une jeune femme qui a été bafouée, trahie humiliée et qui doute d’elle. Même si elle essaie de reprendre le dessus, plus d’une fois j’ai eu envie de la secouer et de lui faire ouvrir les yeux sur son potentiel. Riley, je l’ai pris pour le macho de service, l’homme sûr de lui et de son pouvoir. Mais petit à petit, on commence à le comprendre même si on ne le cerne pas toujours comme il faut. Ce livre est une agréable surprise pour moi et non ce n’est pas un triangle amoureux. Je vous laisse découvrir le pourquoi du comment. Hein, je ne vais pas tout vous dire quand même.

L’auteure m’a plongée dans son livre. Je me suis prise au jeu. J’ai pris beaucoup de plaisir à voir cette jeune femme évoluer et découvrir sa sexualité. Sa plume est très belle, je dirais même merveilleuse, pleines de rebondissements et de sentiments d’amour.

Son histoire est très prenante et très bien menée. On vit l’histoire avec eux, on connait les secrets et on se demande comment June va réagir. Certains personnages sont à claquer, je vous laisse deviner qui. Mais la plupart sont très attachants, on les aime dès le début et on prend plaisir à suivre leurs aventures.

Si vous ne le connaissez pas, je vous conseille de foncer le lire. Vous ne serez pas déçus mais accrochez-vous bien car les papillons et les guiliguilis dans le ventre, vous allez en avoir en pagaille pour votre plus grand plaisir.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Jol

  • Titre : Jol
  • Auteure : Isabelle Fourié
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 30 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/dWuLKnA

Résumé :

Ingénieure fraîchement diplômée, Jules n’en revient pas lorsqu’on lui propose un emploi de chargée de recherches sur le terrain.

Elle se voit déjà à Hawaï, destination parfaite pour échapper à la neige et au folklore de Noël qu’elle a en horreur !

Sauf que… la filiale avec laquelle elle a signé se situe en Islande. Pour ne rien arranger, la société lui attribue un drôle de spécimen comme chauffeur…

Lauritz Stéphansson : barbu, sexy et rustre est l’incarnation du parfait viking, mais servir de guide est loin d’être son truc. De plus, Jules ne lui facilite pas la tâche.

Elle veut qu’il démissionne. Il rêve qu’elle le vire.

Une seule chose les accorde : parier sur qui cédera le premier.

Au rythme de défis inspirés par le calendrier des légendes nordiques, Jules et Lauritz se laisseront-ils gagner par la magie de Jól ?

Mon avis :

Jules veut absolument ce taf, déjà, car elle adore ce qu’elle fait, mais en plus ça se situe à Hawaï le rêve pour elle, mais si elle est contente d’avoir obtenu ce travail par ses compétences et non son nom elle va vite déchanter, au lieu d’Hawai la voilà en route pour 6 mois en Islande ce pays, il fait nuit très tôt et où le froid règne l’hiver.
Lauritz a besoin d’argent pour finir son projet et il veut y arriver coûte que coûte alors quand son frère lui propose d’être le chauffeur de son employé, il n’hésite pas une seconde.
Entre Jules et Lauritz, c’est la guerre, il ne se supporte à peine mais pire, ils s’attirent.
Jules, arrivera-t-elle à se lâcher pour une fois, mais si les blessures du passé revenaient la hanter ?
Lauritz, va-t-il réussir à tourner la page de ce drame qui le hante et qui la changer depuis 5 ans et enfin redevenir lui-même ?

Un livre où on apprend plein de choses surtout sur les coutumes de ce pays que je ne connaissais pas et qui donne envie d’être découvert.
Mais j’ai aussi fait la rencontre de deux personnages qui m’ont bien fait rire même s’ils ont chacun un passé qui les hante et qui font d’eux ceux qui sont devenus.
Pour Jules, c’est encore dur pour elle, certaines paroles, certains gestes lui rappellent trop ce qu’elle a subi, mais elle a aussi ses parents et leur façon de faire à gérer ce qui n’est pas simple tous les jours pour elle d’être la fille de ces derniers surtout quand ses parents sont connus. 
Lauritz lui a vécu un drame qui l’a rendu comme ça, mais petit à petit, on va le voir prendre Conscience de certaines choses, mais la douleur est encrée en lui et quand il se sent trahi, il peut être très virulent et blessant dans ses paroles.

Je ne connaissais pas cette auteure et je ne suis pas déçu, sa plume m’a transporté, elle m’a fait voyager, mais aussi rencontrer des protagonistes hauts en couleur qui m’ont bien fait rire, mais ils m’ont touché aussi par ce qu’ils ont vécu, et ce, à quoi ils vont devoir faire face et de découvrir aussi ce pays que je ne connaissais pas, j’ai apprécié les anecdotes sur les traditions.

Tous les protagonistes de ce livre sont importants, ils apportent leur touche à l’histoire, ils font vivre ce roman et nous embarquent avec eux dans leur aventure, on aime suivre tout ce petit monde et de les découvrir au fur et à mesure.
Une très belle découverte que je vous recommande, rire et frisson garanti.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Love business

  • Titre : Love business
  • Auteure : Angel Arekin
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 20 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/7BhnVDi

Résumé :

*** RÉEDITION ***

Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse.

Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous les échelons. Malheureusement, Béni se voit dans l’obligation de retourner à la villa Mordret. Plutôt mourir que de se rendre seule au mariage de sa sœur cadette !

Grâce à l’intervention de Merryn, sa secrétaire, Béni rencontre Jelan, un escort rebelle… tout à fait charmant. Contre une jolie somme d’argent, le jeune homme a pour mission de séduire la haute société le temps d’un week-end.

Entre hypocrisie et mépris le plus total, le secret du faux couple sera-t-il percé à jour ? Jelan parviendra-t-il à apprivoiser la jolie Béni ? Car entre eux, peu sûr que le contact reste strictement professionnel…

Mon avis :

Béni est une jeune femme de très bonne famille, mais qui est soumise à une pression constante, elle ne rentre pas dans les codes de sa famille. Alors quand sa sœur se marie, Béni décide d’engager un escort pour l’accompagner, car hors de question d’aller seule à ce mariage qui est comme une humiliation pour elle.

Jelan est escort et a une ligne de conduite qu’il n’a jamais franchi, il a fait une promesse à sa petite amie et compte bien la respecter, mais le contrat avec Béni va lui mener la vie dure. 
Quand Béni veut quelque chose elle met tout en œuvre pour l’avoir, y arrivera t’elle cette fois aussi ?
Jelan va t’il respecter sa promesse, mais à quel prix ?

Un livre qui est très passionnant, touchant et bouleversant 
On va rencontrer deux personnages qui sont dans un rôle constant et qui ne savent pas en sortir ni gérer leurs sentiments.
Sous ses grands airs durs Béni cache beaucoup de fêlures et de blessures, mais aussi un cœur en or et des sentiments qu’elle ne sait pas gérer, car dans sa famille, les sentiments ne se montrent pas.
On va la voir perdre pied, être têtue, mais aussi se résigner et de tout faire pour obtenir ce qu’elle veut.
Jelan lui est lié à une promesse, mais ça n’empêche pas de ressentir des choses ni d’avoir de l’attirance, mais il veut rester droit dans ses bottes. 
Deux personnages au fort caractère qui ne veulent pas dévier de leur trajectoire, quittent à faire mal aux autres et à se perdre en cours de route. 

L’auteure est une magicienne, elle nous entraîne du début à la fin, on sait que nos sentiments vont être mis à mal tout du long de notre lecture.
Quand on plonge dans le livre, c’est comme si on montait dans un manège, on fait des montagnes russes on a mal pour nos personnages, par la façon qu’ils vont devoir gérer leurs sentiments, leurs attirances, les faux-semblants, mais aussi les promesses qui ont été faites.
Un livre qui nous prend aux tripes du début à la fin, on ne peut pas lâcher l’histoire, on veut savoir.

Les héros de ce livre m’ont fait mal au cœur, Béni est forte déterminé, mais tellement sensible et mal dans sa peau qu’on a qu’une envie, c’est de lui faire des câlins. Jelan est touchant, il est juste au top, on en veut tous un comme lui dans notre vie 
Le reste de la famille est ce qu’ils sont mdr, je vous laisse le plaisir de les découvrir et de vous faire une opinion sur cette famille que je dirais sans cœur. 

Foncez le lire.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Pas un mot

  • Titre : Pas un mot
  • Auteure : Ludivine Delaune
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 13 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/9nqzD5q

Résumé :

Bienvenue à Fishwood. Une ville paumée au cœur des États-Unis où les secrets sont bien gardés.
Caleb Kane est intelligent, sportif mais effacé. Son avenir tout tracé lui déplaît.
Hannah Laurens est populaire, mystérieuse mais ténébreuse. Son passé a façonné un futur qui l’indiffère.
Il n’ose prendre le contrôle sur son destin, elle est forcée de subir le sien.
Un jeu aussi curieux qu’inattendu s’installe entre eux.
Éblouis par la nuit, aveuglés par l’obscurité, ils vont apprendre que la lumière jaillit là où on ne l’attend pas…

Mon avis :

Waouh quel livre, c’est sur on ne peut pas ne pas dire « pas un mot », car après avoir lu ce livre, car on a des millions de mots qui veulent sortir pour décrire ce roman.
Dans ce livre, j’ai découvert deux jeunes gens complètement différents, mais qui pourtant sont identique sur certains points.

On va découvrir une Hannah renfermée, lunatique, violente, mais qui pourtant n’était pas comme ça avant, mais avant quoi, avant de perdre tous ceux qu’elle aimée. Elle déteste les hommes pourtant, elle va être attirée par lui, elle est froide, hautaine alors qu’avant elle, était joyeuse, elle aimait jouer du violon, mais des événements marquants vont la changer. Lui s’est Caleb geek, bon en tout pour se mouler à ce que ses parents attendent de lui, en bon héritier de l’empire de son père qu’il doit être, transparent au lycée, ne se mêle de rien, ne fait jamais la fête, mais pourtant à l’intérieur de lui, il a une âme d’artiste, il est drôle, il est intéressant.
Deux jeunes que tout oppose, mais qui pourtant vont se trouver et vont s’aider.

Ludivine a des mots très forts, puissant qui nous marque, elle a pris mon cœur entre ses mains et l’a fait vivre, trembler, pleurer même, saigner.
Son histoire est juste énorme, on découvre petit à petit les protagonistes et pourquoi ils sont comme ça. On va les voir se remettre en question, prendre en assurance et vouloir relever la tête pour vivre pour eux et non pour ce qu’on attend d’eux. Au fils des pages, on se rend compte qu’ils ont plus en commun que ce qu’ils peuvent penser.

Hannah a construit non pas une armure, mais des murailles très hautes autour d’elle, elle survit après le drame qu’elle a vécu et la trahison qui en a suivi, mais on va avoir des révélations sur certaines choses qui vont nous donner envie de se révolter et d’avoir la haine contre certaines personnes, mais certaines décisions ne vont-elles pas l’aider à tourner la page et à enfin revivre pour elle ?

Dire que j’ai aimé le livre est encore en dessous de ce que j’ai ressenti, j’ai été happé par l’histoire pour moi, elle est puissante et les sentiments que l’auteure met dedans sont juste énorme, plus d’une fois j’ai eu mal au cœur et les larmes aux yeux les mots employé nous frappe de plein fouet et nous transporte, on en prend plein les yeux, on tourne les pages, on veut voir ce qui va se passer comment chacun va pouvoir aider l’autre en essayant en même temps de se trouver eux même.

Ludivine, ton livre m’a énormément touché, ton histoire n’est pas commune, les sentiments que tu as mis dedans nous prennent au ventre, on ne veut pas les lâcher, on espère juste du mieux pour eux, on veut rentrer dans le livre les consoler les aider, mais aussi hurler sur certaines personnes quand certaines vérités éclatent, on a comme eux très mal au cœur les larmes aux yeux.
Ce livre est juste une merveille qui faut lire absolument, mais attention une fois commencée, on ne peut le lâcher.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Les éphémères

  • Titre : Les éphémères
  • Auteure : Lisa Calvi
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 4 novembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/0ULVO1U

Résumé :

Lucie a tout pour être heureuse. Épouse et mère comblée, elle mène sa carrière de cheffe de cuisine d’une main de maître. Son quotidien est minutieusement orchestré, il n’y a pas de place pour l’imprévu, encore moins pour le lâcher-prise. Jusqu’au jour où elle rencontre Stan, cet artiste, plus jeune qu’elle, beau et audacieux, si épris de liberté. Il réveille en elle des sensations qu’elle pensait éteintes. Lucie est irrémédiablement attirée par tout ce qu’il est, et résister à la tentation fait douloureusement voler en éclats ses convictions. Entre culpabilité et passion, jamais succomber n’aura été si difficile.

Mon avis :

Lucie a tout pour être heureuse un mari, qui l’aime, un enfant, un travail qu’elle adore et qu’elle accomplit avec plaisir, mais il lui manque un truc. Cette jeune femme, qui a longtemps refusé son frère, né d’un remariage, va se rapprocher de lui à la mort de leur père, ils vont devenir inséparables, surtout dans les soirées.
Quand Lucie va rencontrer le beau Stan, elle va être perdue et ne va pas savoir lâcher prise. Mais entre son mari et Stan, son cœur balance et sa tête flanche. Elle qui avait une vie bien rangée, va se retrouver soudain à devoir faire des choix qui risquent de tout bouleverser dans sa vie.
Quel choix fera Lucie ?
Et si pour une fois elle lâchait prise n’en déplaise à ces proches et ses amis ?

Ce livre m’a bouleversé, j’ai découvert une jeune femme qui sait construire elle-même et a toujours tenu sa ligne de conduite que ce soit dans sa vie de femme ou dans son travail. On en apprend plus sur son passé et la raison du pourquoi elle a rejeté ce frère avec qui elle est devenue si complice et très proche, même si ce dernier plonge plus d’une fois au fond du trou.
Petit à petit, on va la voir sous un autre jour, on va la voir douter, vouloir lâcher prise, mais va vite être le cul entre deux chaises entre ce que son cœur lui dicte et surtout l’avis de ses amis et famille qui ne vont pas l’aider dans ses choix.
On va découvrir Stan, cet homme libre qui vit au jour le jour, qui n’a pas une relation facile avec sa mère, mais qui n’empêche qu’il soit intense et va laisser Lucie faire ses propres choix quittes à en souffrir.

L’auteure m’a bluffé, elle a tellement bien détaillé les scènes, les personnages, les lieux que je n’ai pas lus l’histoire, je l’ai vécu, j’ai tout ressenti en même temps que les protagonistes de ce livre. On avance en douceur, on vu l’évolution, le raisonnement, les peurs les doutes des personnages, mais on les voit grandir, prendre leurs envols.
Même s’il y a eu des situations cocasses qui m’ont fait rire et me donner le sourire ce livre m’a surtout touché et ému au plus profond de moi.
L’auteure a abordé des sujets sensibles et douloureux comme le deuil, le rejet et d’autres encore plus fort qui ne va pas plaire à tout le monde, je dis juste avant de juger Lucie où même l’auteure lisez le livre jusqu’au bout vivez, ressentez ce qu’ils ont vécu, leurs doutes leurs sentiments et vous comprendrez vite que ce livre est une merveille.
En tout cas moi, il m’a conquise, il m’a transporté, il m’a fait vivre, vibrer et je dis juste merci à l’auteure pour cette pépite que tout le monde devrait lire, car qui n’a jamais eu de doute sur sa vie sur ses amours ? Et là, on voit cette jeune femme reprendre sa vie en main et elle va imposer ses choix et va vivre pour elle avant tout.

Un grand bravo.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Love memories, tome 2

  • Titre : Love memories, tome 2
  • Auteure : Angel Arekin
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie: 26 octobre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/9TRYFet

Résumé :

Billie et Swan vivent à présent leur histoire d’amour, apprenant à se connaître et à se découvrir au fil des jours.

Malheureusement, c’est le moment que choisit le père de Billie pour revenir dans sa vie. Troublée, elle décide de ne pas en parler à Swan afin d’éviter de réveiller ses démons, mais c’est sans compter l’obstination de ce dernier qui sent bien que quelque chose lui échappe.

Contrairement à ce qu’ils s’imaginent, le danger ne viendra peut-être pas de là…

Entre l’arrivée de Sullivan, les intrigues de Ben et leur petit secret qui grossit au gré de leur amour, Billie et Swan ont bien du souci à se faire. La force de leurs sentiments sera-t-elle suffisante ?

Voici la suite de leur histoire d’amour.

Mon avis :

Bille et Swan vivent leur amour en secret, et tout va bien entre eux.
Mais le père de Billie refait surface et elle ne sait pas pourquoi ni comment réagir.
Entre le passé qui refait surface, Ben qui est à l’affût du moindre faux pas, comment Billie et Swan vont s’en sortir ?
Comment la mère de Billie et le père de Swan réagiraient, s’il apprenait l’amour de leurs enfants ?

Waouh, j’avais hâte d’avoir la suite, j’avais peur vue la fin du tome un, et ben je n’ai pas été déçu. J’ai retrouvé Billie et Swan amoureux en secret et qui se cachent de leurs amis. J’ai découvert plein de choses dans ce tome le pourquoi du départ d’Emma, le passé de Swan qui soit dit en passant m’a chamboulé comme pas possible. Deux jeunes que la vie n’a pas épargnés, un jeune écorché qui a vu ce que personne ne devrait voir qui est blessé au plus profond de lui qui a une particularité qui ne l’aide pas et qui ne sait pas comment aimer.
Tous les protagonistes de se livrer, sont aimants, profonds, ont des blessures, des fêlures, des secrets qu’on découvre, à aucun moment, on ne peut se douter de toutes les révélations qui vont nous être fait au fur et à mesure de notre lecture.

Angel a une plume qui est juste extraordinaire, elle a cette façon de torturer ces personnages qui me donne des frissons, elle nous fait faire des bonds par les révélations on a mal pour eux, mais elle nous fait aimer ces personnages et pour une fois on les aime tous même si parfois certains sont obligés de prendre des décisions qui ne sont pas simple qu’ils sont obligés de prendre du recul sur certaines choses ou que les mots dépassent leur pensée on ne peut que les aimer.
On va de découverte en découverte, on a mal, mais on adore l’histoire, on plonge dedans, on tourne les pages avec plaisir avec envie, elle nous tient au bout de sa plume, elle nous donne des frissons, on voit nos personnages évoluer, grandir, se remette en question.

J’ai adoré la lecture, je suis resté scotcher dans mon canapé, je ne voulais pas me lâcher, je voulais connaître le fin mot de l’histoire, je voulais savoir comment ils allaient s’en sortir. J’ai trouvé que même les parents dans ce livre étaient au top surtout quand la bombe va être lâché bon, j’avoue au début le père de Swan m’a mis les nerfs de fou, mais quand on connaît toute l’histoire, on peut le comprendre.

Foncez lire cette série d’enfer.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Sinner love

  • Titre : Sinner love
  • Auteures : Chlore Smys, Juliette Pierce
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 16 octobre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/20ZgQhf

Résumé :

Il suffit d’une seconde pour que votre vie bascule.

Parce que oui, il a suffi d’une seconde à mon beau-père pour tuer ma mère sous mes yeux, et me rendre orpheline à seize ans.

J’ai été confiée à la garde du mystérieux Darrow MacKenna, ce puissant et richissime génie de l’informatique, fondateur de Sparks, l’application de rencontres à la mode.

Darrow MacKenna, cet homme torturé qui n’a pas d’autre choix que de m’ouvrir les portes de sa demeure high tech pour me protéger des dangers qui me poursuivent.

Mais personne n’a songé que c’était peut-être lui, le danger. Personne n’a songé que tous les codes ont leur faille, même celui de son cœur.

Personne n’a songé que son refuge abriterait nos baisers volés. Notre amour interdit. Ni que moi, Hazel Burns, je deviendrais son erreur système.

Mon avis :

Ce livre est un coup de foudre une claque littéraire, je n’arrive même pas à d’écrire les émotions que j’ai ressenties.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire en lisant le résumé ce n’est pas une dark, mais les auteures vont parler de sujets tabous, de sujets qui pour certains sont honteux, mais qui ne m’ont pas choqué outre mesure de sujets que d’autres diront interdit et rien que pour avoir osé ça, je leur tire mon chapeau et leur dis un grand bravo.
Maintenant, parlons un peu de nos héros.

Hazel, cette jeune fille voit la pire chose au monde sa mère mourir, mais pas n’importe comment de la main de celui qui est devenu son beau-père, elle va se retrouver propulsée chez Darrow, cet homme qu’elle ne connaît pas qui vit reclus qui n’est pas aimable et qui a sa maison dirigée par une IA un vrai Iron Man.
Entre eux, c’est explosif. Lui, ne sait pas la gérer et elle est un électron libre, mais petit à petit, ils vont apprendre à se connaître, à s’apprivoiser. Ils ont tous les deux un passé très compliqué qui va devoir gérer, car Mason, le beau-père d’Hazel, ne va pas vouloir en rester là.
On va vivre une aventure passionnante avec tous les protagonistes du livre, on va vivre de l’amour, de l’humour, des trahisons, de l’interdit aussi et l’on va voir une fois de plus que la justice à ses limites et peut-être vite achetées ou influencer que ce soit par l’argent, le pouvoir, ou la renommée, mais heureusement, il reste des gens intègres que rien n’achète.
Les auteures m’ont fait vibrer, leur livre et l’histoire, est très forte, elle est puissante et vous met des frissons de malade, elle m’a tenu en haleine et j’ai aimé la tournure qu’ont prise certains événements. On a des révélations de dingue qui nous donnent des envies de meurtre, de vomir de la haine contre certaines personnes, mais on a vu aussi des rapprochements, qui font du bien au moral.

L’histoire d’Hazel et Darrow n’est pas banale ni commune, mais elle est très belle et l’on plonge avec eux, j’ai tourné les pages avec envie, mais j’avoue aussi avec la peur au ventre ce qu’a vécue cette fille est juste terrible et pour elle rien n’est fini tous le long du livre, on est comme eux, on a la peur au ventre, on se demande comment tout va se terminer. On ne peut que reconnaître la force et le courage de cette jeune demoiselle qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui a une façon bien à elle de canaliser sa fureur.
Darrow est juste waouh quoi, ce type a vécu une chose atroce qui l’a changé à tout jamais qui l’a rendu comme il est, mais ce type est juste intense, hot, protecteur et ira jusqu’au bout des choses quel qu’en soit le prix à payer…

Dire que ce livre et une pépite ou un coup de cœur, je pense que c’est encore en dessous de ce que j’ai ressenti tout au long de ma lecture, à certains passages, j’étais en apnée, j’étais envoûté à d’autres, le sourire n’a pas quitté mes lèvres, mais quoi qu’il en soit c’est une histoire qui faut lire. Il faut la vivre pour la comprendre et ressentir toutes les émotions que les auteures ont mises dedans, mais aussi pour tout ce qu’elle transporte.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

The bounty fuckers, mission 2 : Joan

  • Titre : The bounty fuckers, mission 2 : Joan
  • Auteur : K. Jarno
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 2 octobre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/geEiEb1

Résumé :

Fraîchement débarqué dans la capitale, l’inséparable trio de Bounty Fuckers ouvre la première agence française.

Joan l’inaugure avec une mission périlleuse, incluant un célèbre footballeur.

Dans un monde d’argent, de paillettes et de virilité toxique, comment atteindre son but sous le feu des projecteurs ?
Sa cible étant parfaitement consciente de sa sexualité et de ses charmes, la tâche n’en est que plus ardue. Et pour Joan, il s’agit de faire preuve de la plus grande prudence pour mener à bien son contrat. Un faux pas, et le château de cartes s’écroule.

L’échec n’est pas une option et Joan n’a pas dit son dernier mot. Car si ses deux meilleurs amis possèdent des atouts évidents, lui cache plus d’un tour dans son sac.

Après tout, ne dit-on pas que les eaux les plus calmes sont les plus profondes ?

Mon avis :

Zed, Hugo, Bellamy et Joan ont débarqué à Paris pour ouvrir l’agence.
La première grosse mission est pour Joan, qui aura la périlleuse mission de séduire un joueur de Foot, pour éviter que ce dernier se donne en spectacle avant la signature des sponsors.
Valerio est une star montante du PSG, mais son orientation sexuelle pose problème surtout dans ce milieu, il reçoit aussi des menaces.
Joan, va-t-il réussir sa mission sans trop s’impliquer ?
Qui en veut à Valerio, que cachent ces menaces et jusqu’où sont-ils prêts à aller ?

Waouh un livre de malade, qui m’a tenu en haleine jusque-là fin même si un moment, j’ai eu un doute sur certaines choses, j’étais loin de m’imaginer qui était vraiment derrière tout ça, mais surtout pourquoi.
Une fois de plus, on voit l’intelligence des gens, mais aussi leur cerveau étriqué ou l’homosexualité est mal vu dans le milieu sportif.
Si au début j’avais beaucoup de mal avec Valerio, car je le trouvais hautain, branleur. Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai changé d’avis, on le découvre autrement, on comprend certaines choses, on voit qui il est vraiment, le vrai lui celui qu’il cache au monde. Joan m’a beaucoup touché, on le voit hésitant, il ne sait pas comment gérer ces sentiments et ce qu’il ressent, ni comment faire bien les choses pour blesser le moins de monde possible.


L’auteur m’a conquise, sa plume est juste au top, il sait mener son intrigue, nous tenir en haleine, nous mettre sur une piste et la hop changement de cap, révélations qui nous font tomber de haut, il y a des choses, je n’ai pas vu venir. Sa plume est très forte, les mots bien choisis, il nous donne de petits indices sur certaines choses pour nous retourner complètement après, il sait jouer avec les mots.
Et de retrouver la bande qui vont être aussi malmenée dans ce tome est parfait, mais ce doute toujours et encore, mais qui est cette dame de cœur.
Un tome 2, autant prenant que le précédent, qui m’a fait vivre tout plein d’émotions et voir un peu l’envers du décor de ce milieu très prisé qui est le foot, ou tout n’est que faux-semblant, hypocrisie, mais ou l’argent mène tout le monde à la baguette.
J’ai hâte de découvrir la suite. 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Loving doll

  • Titre : Loving doll
  • Auteure : Farah Anah
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 25 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/2MtHOIs

Résumé :

*** DARK ROMANCE ***

Un an après la mort de sa petite sœur, Wolfgang von Gail se voit offrir un curieux cadeaux d’anniversaire.
Une fillette, copie conforme de sa cadette.
Au fil des années, un lien malsain se tisse entre Wolf et Katharina.
Elle lui est interdite.
Parce qu’elle vit sous le même toit.
Parce qu’elle porte son nom.
Pourtant,dans ce manoir hors du monde, l’amour s’apprête à prendre la plus immorale de ses formes.
Combien de temps Wolf sera-t-il capable de garder le contrôle ?
Les von Gail dissimulent bien des secrets dans le manteau de la nuit, jusqu’à commettre l’irréparable.
Alors, aucun retour en arrière ne sera plus permis…

Mon avis :

Wolf n’arrive pas à surmonter le décès de sa sœur, quand sa tante pour son anniversaire lui offre en cadeau une petite fille copie conforme de sa sœur, il décide d’en faire sa poupée et de l’appeler Katharina comme sa défunte sœur.
Mais Katharina grandit et elle lui est interdite.
Wolf, saura-t-il résister à sa poupée ?

Waouh quel livre de malade, quelle histoire de fou, attention une fois ouvert, il vous sera impossible de le fermer tant que vous ne savez pas la fin.

L’auteure m’a juste mis une grosse claque littéraire, j’ai plongé à pieds joints dans cette histoire hors norme, dans cette famille aux mille et un secrets, dans ce manoir où les habitants sont plus mystérieux les uns des autres, mais ils sont tous intense, charismatique, hors norme, unique, mais tous plus dangereux qu’on ne sait à qui se fier ni qui cache le plus de choses.
Dès les premières lignes, j’ai été conquise, c’est très psychologique, plein d’interdit, avec des personnages qui se dévoilent et se révèlent au fur et à mesure si pour certains dans le bon sens, plusieurs m’ont surpris, je n’aurai pas imaginé ça.

Un livre où l’amour, la jalousie, la possessivité sont de mise, les révélations font froid dans le dos, les secrets sont bien enfouis. 
J’ai tout de suite été captivée par l’aura et la personnalité de Wolf et de Katharina, ils sont justes au top et très riches en émotions par ce qu’ils vont vivre. Ils m’ont fait vibrer, mais ils m’ont aussi donné froid dans le dos, mais je ne sais pas, je les trouve très attachant.
Un livre où vous n’allez pas en sortir indemne où vos sentiments vont être tout chamboulés, vous allez avoir des frissons, des papillons dans le ventre avec les protagonistes du livre.
Accrochez-vous bien et foncez lire cette merveille !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Corps-Accords

  • Titre : Corps-Accords
  • Auteure : Ange Edmon
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 18 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/7Riy9gM

Résumé :

Scandaleusement beau, débauché assumé et indifférent à la réputation sulfureuse qui l’entoure, Logan est au sommet de sa carrière d’auteur à succès.

À trente ans, sa notoriété repose aussi bien sur sa plume exceptionnelle que sur ses frasques. Les femmes jalonnent son parcours… mais les ennuis également ! Sa sécurité est menacée au point de faire appel à un garde du corps.
Ou plutôt… une.

Jane est experte dans la protection de personnalités. Intransigeante, obsédée du contrôle et allergique aux people, elle est surtout vaccinée contre toute forme d’amour.

Lui n’a pas de limites.

Elle en a trop.

Le mot compromis ne faisant pas partie de leur vocabulaire, les associer le temps d’une mission va se révéler être un défi périlleux . Les mélanges audacieux peuvent s’avérer désastreux ou fascinants.

Le danger tranchera !

Mon avis :

Jane est bodygard, elle est grande brune aux yeux vairons et a une silhouette voluptueuse. Sa mission est de gérer la protection de Logan, cet auteur beau, charismatique, mais qui a aussi bien sa place en haut de l’affiche que dans les journaux à scandale pour ses frasques. Jane voit en lui tout ce qu’elle déteste et surtout elle ne veut plus s’approcher d’homme comme lui.
Mais un contrat est un contrat et les menaces sont réelles.
Jane, va-t-elle réussir à faire son travail sans y perdre des plumes ? Logan, va-t-il enfin prendre sa sécurité au sérieux ?

Encore une fois, Ange m’a chamboulé avec son histoire, elle a une plume qui est incroyable, elle allie amour, humour… Elle sait trouver les mots justes pour me toucher en plein cœur, elle a cette façon de me tenir en haleine et de me faire plonger dans son histoire avec des mots, des situations, des retournements qui lui sont propre, elle a un style d’écriture que l’on reconnaît et que j’adore.


Elle va nous emmener dans l’univers de Logan et de Jane qui sont opposés, mais qui s’attirent malgré leur résistance. Chacun a, un vécut et n’imagine pas la vie comme l’autre, ils sont opposés, mais pourtant… L’un comme l’autre sont touchant, attachant à leur façon, ils m’ont touché chacun leur tour, j’ai eu plus d’une fois envie de les secouer de leur remettre moi aussi les idées en place et de les mettre devant leurs responsabilités. Sous ses airs, Logan est brisé, torturé, on sent un mal-être en lui, Jane sait son vécu qui l’a forgé comme elle est, mais l’un comme l’autre ne sais pas communiquer de la bonne façon et laisse place à des non-dits ce qui les emmènent dans une aventure pleine de rebondissements, mais aussi de cris, de larmes et de douleurs pour nos héros qui nous font mal. Heureusement, ils peuvent compter sur les amis pour les remettre dans le droit chemin.
J’aurai juste aimé qu’Elisa soit plus hargneuse du début à la fin, mais ça, c’est mon coté femme rebelle qui ne veut pas se laisser faire et qui cache ses sentiments qui parle.


Une belle histoire qui j’espère que notre très chère auteure ne sait pas inspirée d’elle pour les travers de Logan hein ni de Sarah pour l’éditeur de notre héros. Mais une belle morale, une belle leçon de vie et un roman à lire absolument elle ne peut que vous convaincre et vous toucher en plein cœur.

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Love memories, tome 1

  • Titre : Love memories, tome 1
  • Auteure : Angel Arekin
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 11 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/cUhG3Du

Résumé :

« Je te présente le nouveau membre de notre famille, voici Swan. Dorénavant, nous serons tous ensemble. »

Billie, jeune hippie, éprise de liberté, est contrainte de poser ses bagages pour vivre auprès du nouveau mari de sa mère et de son fils, le beau mais étrangement mutique, Swan Anconie.
Elle a du mal à trouver ses marques et son nouveau « demi-frère » ne l’aide pas : ses yeux glacés posés sur elle lui prouvant chaque matin qu’il désirerait la voir partir. Mais Billie y entrevoit là un nouveau challenge : apprendre à connaître ce jeune homme atypique et sombre, muré dans une colère inexpliquée, et découvrir ce qu’il cache dans ses silences.
Swan n’avait pas prévu de se fracasser contre la beauté sauvage de la jeune femme.
Billie n’avait pas prévu d’aimer autant chaque ombre et éclats de lumière qui le composent.
Ensemble, ils vont découvrir l’amour et partager chacune de leurs premières fois. De la douceur aux coups de gueule, de la jalousie à la trahison, de la tristesse à la sensualité, de la rage à la passion.
Non, ils n’avaient rien prévu de ce qui allait se passer, mais ils s’apprêtaient à en aimer chaque seconde.
Voici l’histoire de leur amour.

Mon avis :

Ce livre est du grand Angel avec son style bien à elle. Elle nous torture, mais surtout torture les héros.
Billie, jeune fille lumineuse, un peu hippie, qui va devoir composer avec son nouveau demi-frère. Swan ne parle pas, il est asocial, mais il est attirant malgré son caractère de chien.
Swan a beaucoup de rancœur en lui, et même si quelque part, Billie et sa mère sont tout ce qu’il déteste, il ne peut pas s’empêcher de ressentir des choses pour cette fausse sœur… 
Deux jeunes ados attirés l’un par l’autre malgré l’interdiction de la situation.

Angel, une fois de plus, m’a envoûtée par son livre, mais aussi par sa façon d’écrire. Elle a un style bien à elle. Une plume qui est juste captivante, forte et énigmatique. Elle fait qu’on se pose plein de questions. On veut tout savoir, mais on a peur de ce qu’on va découvrir. Ses personnages sont torturés, sombres et pleins de mystère, mais tellement entiers, prenants et touchants que notre cœur fond pour eux direct.
Je tournais les pages avec envie, mais aussi avec de l’appréhension. J’avais peur de découvrir les secrets et le pourquoi du mutisme de Swan. Oulala ! En voilà un personnage plein de mystère, mais aussi de charisme et qui est calienté ! Il m’a donné chaud ! Et que dire de Billie ? J’adore cette nana qui illumine tout autour d’elle et se moque de ce que les autres pensent de son style, mais qui est entière et qui est pleine d’amour. 
On plonge à pieds joint dans la lecture et dans l’aventure des protagonistes. On va découvrir plein de choses sur chacun d’eux, car ils sont tous importants et ont tous une histoire à raconter. Ils ont aussi tous leurs petits secrets.

Une lecture très prenante et captivante qui nous touche en plein cœur. Vivement la suite même si j’ai peur à ce qu’elle va leur réserver. J’en ai déjà la chair de poule et une boule dans la gorge pour Billie… 

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Tout pour lui… malgré elle !

  • Titre : Tout pour lui…malgré elle !
  • Auteure : Ambre L
  • Éditeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 4 septembre 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/5JkKvAg

Résumé :

Quand Matthew quitte la France pour tenter de reconquérir la seule fille qu’il a jamais aimée, il ne s’attend pas à… ça.

Pourquoi Nathan Levi se trouve toujours là où il ne faut pas ? Qu’est-ce qu’il fout aux USA et pire, pourquoi vit-il dans l’appart d’Adixia ?

Si cette dernière a su oublier les rancœurs du passé concernant Nate, est-elle pour autant capable de pardonner au seul homme qui a vraiment compté ces sept dernières années ?

Matt a l’habitude qu’elle lui dise oui, mais que se passerait-il si cette fois elle lui disait non ?

Dans leur quotidien où leur histoire commune n’est qu’un poids de plus, il devra tout faire pour lui prouver qu’il peut vraiment changer.

Saura-t-il enfin lui prouver qu’il a appris de ses erreurs ? Rien n’est moins sûr…

Mon avis :

Matthew est décidé à se faire pardonner et à prouver à Adixia qu’il peut changer pour elle.
Mais il ne s’attendait pas à trouver Nate en arrivant à San Francisco. Matt prend sur lui, mais c’est dur, surtout que sa belle en profite et en joue en laissant le doute planer sur la présence de Nate.
Matt, va-t-il réussir à se faire pardonner de sa belle ou cette dernière a-t-elle tourné la page et ne peut pas pardonner le dernier affront qu’il lui a fait ?

Ce tome est juste énorme. On va voir Matt sous un autre jour. Il va prendre sur lui et tout faire pour se faire pardonner. Limite parfois, j’aurai eu pitié de lui, mais je me souviens de tous ses travers et de ce qu’il a fait subir à Adixia dans le tome 1 et là, je me dis bah, non mon pote ! Tu l’as bien cherché, ça fait mal hein !
J’avoue qu’à la fin du tome 1, j’avais envie de hurler après Matt, mais aussi auprès de l’auteure pour m’avoir laissé comme ça, mais ce tome m’a réconciliée avec elle et oui, avec Matt aussi.
Sa plume est juste une très belle révélation pour moi, car elle est belle, mais elle sait mener son intrigue de main de maître et nous mélanger toutes les émotions d’un coup. Elle sait nous faire avoir des étoiles dans les yeux et l’instant d’après, hurler sur nos héros et avoir envie de les secouer !
De nouveaux personnages vont voir le jour pour notre plus grand plaisir. Certains m’ont bien fait rire et je les ai aimés directement. Certains sont lourds et eux, je les aurais bien baffés d’une force phénoménale !

J’ai plongé tête baissée dans ce tome. J’avais hâte de voir Matt ramer et Adixia a tenu toutes ses promesses sur ce point-là. On la voit évoluer et on n’a plus envie de se laisser faire ni d’être relayé comme les autres conquêtes de Matt.
Matt m’a fait mal, le pauvre. On va bien voir qu’il veut changer pour sa belle. Mais chasser le naturel et il revient au gallot. On ne peut pas le changer sur tout sinon ce ne serait plus lui mais il m’a fait fondre dans ce tome ; mon petit cœur à craquer pour lui !

De Bordeaux à San Francisco, n’hésitez pas à venir suivre leur aventure hippique, drôle, poignante et touchante entre Matt, Adixia et tous les amis et leurs familles unis, mais très, très cachottier !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Nos musiques

  • Titre : Nos musiques
  • Auteure : Faith Hell
  • Éditeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 26 août 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/hryjBr5

Résumé :

Un jour, ton monde tournera autour d’une étoile …

Melvin et Ciara n’auraient jamais dû se retrouver allongés sur cette petite scène à parler musique.

Non seulement leurs meilleurs amis viennent de rompre, l’un ayant trompé l’autre, mais, en plus, Melvin est censé boucler son troisième album solo en studio.

Les voilà pourtant à l’horizontal, à discuter des textes qui les font vibrer et des nuits blanches qui découlent de leur métier.

Le rappeur a connu un vif succès grâce à Syanur, son collectif, tandis que Ciara a tout quitté pour monter son label.

Au fil des jours, ils apprennent à se connaître, se rapprochent, s’attisent, se plaisent. Se blessent aussi. Comment faire fi du personnage public qu’est Melvin, de ses fans, et de l’humiliation que Ciara a fait subir à son meilleur pote ?

… Et ton seul but sera d’éviter les trous noirs.

Mon avis :

Ciara est une jeune femme aux cheveux prune qui aime être discrète et qui a un caractère de feu. Elle est autrice, compositrice, mais surtout elle a son propre label.
Melvin est un rappeur sous le d’Idris. Il compose et produit ses propres chansons ainsi que celle de son groupe.
Il est attiré par elle, mais il est tout ce qu’elle ne veut plus et elle ne veut pas retomber dans le piège d’un homme à la célébrité reconnue de tous et toutes.
L’un comme l’autre ne va rien lâcher, même si tout les sépare.
Ciara, va-t-elle réussir à rouvrir son cœur et à laisser de côté ses peurs ?

Ce livre m’a transportée et confortée dans mon avis de ne jamais devenir célèbre. On voit l’envers du décor et jusqu’où certains fans sont prêts à aller pour leurs artistes préférés : ça peut être très virulent !
Je ne connaissais pas la plume de cette auteure et je ne regrette pas de l’avoir découverte. Elle m’a emmenée dans son histoire de strasses et de paillettes où la jalousie, la peur, l’amour vont avoir une place très importante. Les protagonistes de ce livre m’ont bien fait rire. Ils ont des réparties à toutes épreuves et n’hésitent pas à remettre l’autre à sa place. On voit aussi leurs façons de travailler et on découvre ce monde de requin où les personnes de confiance se comptent sur les doigts de la main.
Les héros sont très touchants par leurs peurs, leurs doutes, leur passé qui ont laissé des traces et qui ont mis leur confiance à rude épreuve. On va les voir évoluer, s’ouvrir, mais on va voir que parfois l’aide ne vient pas de la personne qu’on aurait pu penser !
Une très belle histoire ; la fin a été un peu rapide à mon goût, bah oui ! Quand on aime une histoire et leurs personnages, on en veut toujours plus, non ?

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Amoureux d’elle… malgré lui !

  • Titre : Amoureux d’elle… malgré lui !
  • Auteure : Ambre L
  • Editeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 7 août 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/clazy6Q

Résumé :

De la prépa aux bancs de Sciences Po Bordeaux, Joshua Quinn a longuement eu le temps d’observer ses deux meilleurs amis s’adorer, s’aimer, puis se déchirer. Assister aux engueulades de Matthew et Adixia, c’est un peu comme mater un match de hand, le popcorn en moins. Si encore ces deux-là savaient exactement ce qu’ils se reprochent et mieux, ce qu’ils ressentent réellement l’un pour l’autre… Mais voilà, quoi ! Quand deux têtes de mules restent bloquées sur les erreurs du passé, difficile d’envisager un futur ! Entre Matt, le dragueur multi récidiviste, et Adi, la rancunière, c’est quand même pas gagné d’avance…

Mon avis :

Adixia est une belle jeune femme au caractère de feu. Elle a deux amis qui comptent plus que tout pour elle ; Matthew qu’elle connaît depuis le lycée et pour qui elle n’a pas de secret et Joshua s’est greffé à leur duo peu de temps après.
Josh et Matt sont des aimants à nanas. Si Adixia ne dit rien, ce n’est pas pour autant que cela lui plait, car elle-même cache un secret au plus profond de son être.
Adixia, va-t-elle réussir un jour à dire ce qu’elle garde au fond d’elle ? Mais surtout, quelles en seraient les conséquences ?
Et si ses sentiments étaient partagés, l’homme pour qui elle est destinée, va-t-il se montrer digne d’elle ?

Un livre comme je l’aime ! Une femme au caractère de feu qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui ne va pas se laisser faire, mais qui a aussi des blessures et des fêlures.
Des personnages qui sont perdus dans leurs sentiments et à qui leurs peurs n’aident pas à prendre de bonnes décisions, mais surtout qui les font agir avant de réfléchir.

Une plume magnifique. L’auteure a cette façon de nous raconter son histoire ce qui fait qu’on plonge à pieds joint dedans. Elle y met tellement de cœur, de secret, de non-dit qu’on a le cœur broyé pour les protagonistes. Son histoire est très forte en émotions, on les vit comme si on y était et on a mal pour eux. L’auteure nous fait passer un message ; comme quoi les non-dits, les mensonges ou d’agir sur un coup de tête sans connaître le fin mot de l’histoire n’est pas une bonne solution et peut amener à dire ou faire des choses que l’on regrette très vite, mais qui peut faire mal à la personne à qui on tient le plus.
Plus d’une fois, j’ai eu mal pour Adixia. Elle a beau être forte, il n’empêche que certaines choses la blessent plus que tout et la brise de l’intérieur.
Un livre qui prend aux tripes, ou l’on rigole surtout des joutes verbales entre Adixia et Matt qui sont aussi têtus l’un que l’autre et leurs prises de bec sont excellentes. Mais on a aussi le cœur brisé pour eux, pour certaines décisions et certains actes qui vont les mettre plus bas que terre.
Je ne peux que vous le recommander, mais comme moi, vous serez impatientes d’avoir la suite de leur aventure !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

B.A.D : Blonde And Disaster

  • Titre : B.A.D : Blonde And Disaster
  • Auteure : Eva Rau
  • Éditeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 29 juillet 2020
  • Lien d’achat : https://amzn.eu/9UV576J

Résumé :

Disaster…disaster…désastreuse toi-même !
Tu souhaites sûrement comprendre pourquoi je suis à deux doigts de frôler la dépression nerveuse ?
C’est simple : tu mélanges un mariage avec des (soi-disant) amis, des retrouvailles (foireuses), une vieille hippie, une cheffe-teigne, un frangin débile et pour sublimer le tout un EX sexy en diable avec toute la panoplie qui provoque le syndrome de la « chatounette en éruption »
Sa gueule d’ange vissée sur son corps d’adonis n’a qu’à bien se tenir…
Moi, Lisa, crois-moi, la poussière, il mangera !

Mon avis :

Lisa est une belle jeune femme, sexy, boudeuse et au style complètement barré. C’est aussi un génie du dessin.
Steve est grand, châtain clair, cheveux mi-long, tatoué et surtout, il pue le sexe, mais il cache un secret.

Lisa revient des USA où elle a fait un stage pour se renforcer. Elle a fui Steve après ce qu’il s’est passé. 
Elle va retrouver ses amis aux fiançailles de l’une d’elle, mais elle va avoir de mauvaises surprises surtout venant de Steve.
Si ce dernier l’attire toujours autant, il est passé à autre chose lui contrairement à elle. Steve n’y croit pas, un an qu’elle est partie et quand elle revient, il reprend tous les sentiments qu’il a pour cette nana en pleine face ! Mais il ne peut pas se le permettre, pas avec ce qui l’attend.
Que cache Steve ? Est ce qu’il peut laisser aller ses sentiments ?
Lisa veut se venger, y arrivera-t-elle au risque de perdre plus qu’elle a à gagner ?

Ce livre est une merveille, l’auteure m’a régalée !

La plume d’auteure est au top. Son intrigue est géniale ; son histoire bien menée. Elle m’a envoûtée, j’ai eu un malstrom d’émotions. Lisa m’a fait rire comme pas possible surtout avec ses idées de vengeance et la façon qu’elle a de la mettre en pratique. Mais j’ai eu mal pour cette jeune femme perdue dans ses sentiments et qui ne sait pas gérer les choses. La famille de Lisa est vraiment barrée et m’a fait éclater de rire plus d’une fois, surtout son frère !
Au début, j’ai mal jugé Steve. Pour moi, c’était encore un mec qui abuse de son sex-appeal, mais quand on connaît son histoire et ce qui l’attend, on le voit sous un autre œil.
J’étais contente de retrouver les héros d’Adé qui une fois de plus m’ont régalée par leurs histoires et leurs répartis.
Un spin off à lire absolument ! Je vous rassure, même si vous n’avez pas lu Adé, vous pouvez le lire quand même et vous aller être à fond dedans ; vous allez prendre un grand plaisir à le lire !

Merci pour ce service presse.

#Minouche

Publié dans Black Ink Editions, Chroniques, Partenaires

Black Xscape Game

pixiz-23-11-2017-14-26-221

  • Titre : Black Xscape Game
  • Auteurs : Aidan Adam /Farah Anah / Lucie Chatel / Manon Donaldson / Ange Edmon / Feryel / Isabelle Fourié / Caroline Gaynes / Mila Ha / Emma Landas / Mélodie Léane / Juliette Pierce / Ewa Rau / Lia Rose / Chlore Smys / Anna Triss / Audrey Woodhill
  • Éditeur : Black Ink éditions
  • Date de sortie : 6 décembre
  • Lien d’achat : ici

Lire la suite de « Black Xscape Game »